qui l'eu cru - le 21/06/2011

Claire de Linecoaching
Abonné

Je suis de celle qui ont toujours détesté le sport et en particulier la course à pied...

J'étais la plaie des profs de sport au collège et au lycée qui me voyait râler à chaque remarque et manquer totalement de motivation pour leur matière. Je passais la plupart de mes cours de sport assise sur les bords des divers terrains ou mes camarades semblaient s'amuser. 

L'âge n'a rien arrangé mais les kilos superflu m'ont convaincu de me bouger.

J'ai d'abord essayé la piscine mais bon sans plus. J'ai ensuite tenter le fitness en salle mais il fallait y aller chaque semaine à heure fixe ça ne me correspondait pas. Poussée par ma maman qui s'est mis à courir il y a quelques années je me suis dit, allez, pourquoi pas moi. 

J'ai donc commencer à courir l'été dernier d'abord très peu de temps et puis au fur et à mesure un peu plus. Au bout d'un an je cours 50 min deux fois par semaine et J'ADORE ça !!! J'y vais avec bonheur même sous la pluie. Ca me fait un bien fou c'est dur de l'expliquer mais je me sens super bien et fière de moi quand j'ai fini. Ce que j'aime le plus c'est que j'adore la musique donc je mets du bon son à fond dans mes oreilles et ça me motive.

Je n'aurais jamais cru dire ça un jour mais vive la course à pied. J'y vais quand je veux, quand je peux et ça ne coute qu'une bonne paire de basket!

N'hésitez pas même si les premiers mois il faut s'accrocher car on est essoufflé, fatigué, ça vaut le coup. 

Commentaires

vahineaa.
Abonné

ça dépend aussi du poids que tu fais, le mien est tel que la course n'est pas envisageable, heureusement qu'il y a la marche a pied...

fitzie.
Abonné

Et moi, j'ai vraiment horreur de ça (mon prof de gym en primaire y est sans doute pour quelque chose puisqu'il nous faisait faire uniquement des tours de stade en courant pendant qu'il draguait notre instit' ! LOL) 

En plus, je ne sais pas respirer, donc à la moindre course (même quand mon poids était normal et mes articulations encore épargnées) je soufflais comme un phoque mourant !

Je préfère de loin la marche rapide ... et si un jour j'écris un témoignage comme le tien Emilie, bah soit j'aurais été enlevée par des extra terrestres qui m'auront remplacée par l'un des leurs, LOL, soit un miracle incroyable aura eu lieu !

Applepie.
Abonné

Moi aussi la course c'est un CALVAIRE, surpoids+asthme = la cata.

Je me suis remise au sport (en salle ) il y a peu.. J'ai découvert le vélo élliptique... Je suis tombée amoureuse !!!

C'est comme si on courait en apesanteur, zéro impact....

Je me demande si je ne vais pas en acheter un d'ailleurs... C'est génial !!
Maintenant uen jolie promenade dehors, ça m'an pas el même charme ;) mais je pense que le deux c'est une bonne combinaison...

Emilie.
Abonné

ah ah ah fitzie il ne faut jurer de rien qui c'est ...

vahineaa tu as raison la course ne te correspond peut être pas mais je pense que l'idée en soit est la même avec la marche, tu peux aussi marcher en musique ça passe plus vite et après on se sent bien, on s'est vidé la tête et à terme on y prend du plaisir. 

applepie je ne connais le vélo elliptique que de nom mais si ça te fais plaisir c'est je crois le plus important!

Je trouve que même si vous dites ne pas faire de course à pied chacune n'est pas inactive et on doit se féliciter pour ça

:-D

erin94.
Abonné

Je suis tout à fait d'accord avec toi !

 

je detestais le sport hormis le velo et la natation, et mon plus detesté d'entre tous etait la course à pied

 

depuis que j'ai bien perdu, le sport m'est devenu une aide pour me relaxer, pour me sentir "bien"

j'ai commencé par le velo elliptique, et ma foi devant une serie TV ou un film ça se fait petit à petit

le travail se fait assez en apesanteur ... quoique les rotules  m'ont fait mal de tps en tps

et j'ai découvert depuis peu les joies du footing ...

 

aujourd'hui ma séance a été tres difficile, j'ai comme un claquage au milieu du quadriceps et l'equivalent à l'arriere de la cuisse

mais j'y retournerai :)

 

et comme tu dis, là j'ai pas mes ecouteurs de bonne musique, mais ça ne saurai tarder !!

mia
Abonné

idem pour moi, je suis allergique à pas mal de sport même si mon poids me permets d'en faire.

Malgré tout j'ai décidé de my mettreil y a deux ans afin d évacuer du stress. J'ai opté pour le yoga en me disant que c'était facile et pas vraiment du sport. Et bien je suis étonnée des progrès que j'ai pu faire en douceur avec juste une seule séance par semaine. Je suis plus souple, très nettement, et je suis plus musclée. Je suis capable de faire une pompe alors que ça ne m'était jamais arrivé avant. Et comme chacun progresse à son rythme ( tous les âges et tous les physiques à mon cours, gros et minces)  pas besoin de se forcer on ne se sent pas  exclu.

En plus, je maîtrise bien la respiration en pleine conscience et du coup ça m'aide pour le programme.

zzzouzou
Abonné

Mais tu ressens quoi de si agréable quand tu cours ? Tu ne t'ennuies pas ? Moi j'ai toujours trouvé le jogging terriblement ennuyeux, même avec de la musique.

Pourtant, j'ai eu plusieurs fois l'occasion de pratique  : à l'école, je n'aimais pas, mais le faisais de mon mieux, j'ai du m'entrainer aussi pour  un concours où il y avait une épreuve sportive, des copains ont essayé de me convertir... Mais vraiment, je n'aime pas ça du tout, je m'ennuie à mourir en plus de souffrir durant l'effort.

Emilie.
Abonné

Je pense que si tu a essayé plusieurs fois et que vraiment à chaque fois c'était un calvaire c'est que c'est pas le sport qu'il te faut.

Quand je cours je suis entrainée par la musique, parfois je me surprend même à chanter un petit refrain bon j'arrête vite car je m'essouffle LOL mais surtout ce que je voudrais te dire c'est que je ne cherche pas à faire un bon chrono je veux dire par là que je cours tout doucement mon but n'est pas la vitesse mais l'endurance. Au début j'arrivais pas à courir plus de 5min donc je courrais 2 min marchait 2min courrait 2min et ainsi de suite après je courrait 5 min marchait 2 min etc... jusqu'au jour ou j'ai réussi à courir 20min d'un coup et là je me suis dit YES j'y arrive et je suis pas complètement HS !!!

Je ne m'ennui pas du tout car ca me permet de ne penser à rien d'autre qu'a moi ce que je n'ai pas trop le temps de faire par ailleurs entre les enfants et la maison. 

Ca me vide la tête et après je suis super fière de moi ce qui me motive car quand je mange trop je culpabilise, je me trouve nulle de pas pouvoir résister, en courant je reprend entre guillemet le contrôle en me faisant du bien et c'est devenu un plaisir.

Il faut être patiente très honnêtement les 3 premiers mois c'était dur mais aujourd'hui je ne regrette absolument pas d'avoir découvert ce plaisir. 

Moi ça me correspond car je voulais faire un sport quand j'en avais envie et quand je pouvais car avec deux petits c'est  pas toujours facile de trouver du temps et sans que ça me coute trop cher. La parfait j'ai juste acheter une paire de basket et je vais courir juste à côté de chez moi. 

Par contre c'est évident que si des douleurs apparaissent il ne faut surtout pas forcer. On dit quand même que la course à pied est un peu "dur" pour les articulations. 

Il y a aussi le fait que j'aime être seule, peut être que toi tu trouverais ça plus sympa si tu pouvais papoter avec d'autres personnes. 

En tout cas il faut te faire confiance et t'écouter et je suis certaine que tu trouveras l'activité qui te conviens. 

 

zzzouzou
Abonné

Pendant un temps, j'ai fait pas mal de stepper. Je regardais des séries tout en pratiquant, donc c'était assez sympa et je m'y suis tenue tous les jours pendant plusieurs mois, chose unique dans ma vie.

claudine.
Abonné

idem et encore avec les problèmes de santé, rien n'est simple

Lisette.
Abonné

A chaque fois que je recommence à faire du jogging, je tiens pas plus de 15min et je m'ennuie vite, même avec la musique... Et puis je me dis, c'est bon, je vais m'accrocher, je refais du jogging ! Et puis au bout de 3 ou 4 fois, je laisse tomber... C'est un peu nul...

Si tru as des trucs pour s'accrocher, n'hésite pas smiley

babydols.
Abonné

je vais vous raconter mon expérience avec le sport.

Etant jeune, j'étais obese (1m62 pour 85kg). Le sport a l'école c'était juste l'enfer. J'ai des souvenirs atroces : 

- en 6e a la piscine : au 1er cours, le prof nous fais faire des tests pour nous placer dans un groupe : débutant, intermédiaire, avancé. Nous faisons le test, il nous réunit et répartit tous les éleves, sauf une : moi. J'attends patiemment et là, il me dit : toi tu vas rejoindre le groupe, là bas, dans le petit bain. On reverra dans quelques mois. Je me suis retrouvé avec les CE1 !!!!!

- en 5e, epreuve devant toute la classe pour faire un enchainement d'exercices au sol. Je peux pas, j'y arriverais pas. On se moquera de moi. La veille, je décide de me peter le bras, au moins on me foutra la paix.

- en 3e, epreuve d'endurance pour le brevet des colleges. On nous fais courir autour du stade, les fameuses 20mn. Je ne tiens pas, j'ai l'impression que je vais mourir. La prof vient me voir et me dit : "ecoute je peux pas te noter, tu es hors bareme, tes résultats c'est moins que 0. Mais je tu es gentille, je vais pas te mettre 0 sinon c'est éliminatoire. Je te met 1"

Et au mileu de tout ça, j'ai toujours été la "pas choisie" lors des sports d'équipe, j'étais le boulet !!!

24 mai 2009  a 33 ans, j'ai décidé de commencer la course a pied. J'ai investi dans une paire de running, et hop je suis partie courir. 5mn au début, puis 10, puis 15 puis un jour je me suis perdue dans ma ville, j'ai couru 35mn car je devais absolument rentrer avant que ma petite famille se reveille (je cours tres tot, a 5h30 le matin)

et petit a petit, j'ai progressé, j'ai investit dans des vetements de sport, MOI LA NON SPORTIVE, un cardio, un ipod, j'ai pris plaisir a fréquenter les magasins de sport et j'ai eu le sentiment d'appartenir a une petite communauté.

4 octobre 2009, je decide de courir les 10km de paris. Je ne me fixe pas d'objectif temps, juste finir la course. Et j'ai finis cette course, c'était fabuleux, memorable, un sentiment de fierté que je n'avais jamaisi connu jusque là, une grosse revanche sur la vie et là, je me suis dit "si mes anciens profs pouvaient me voir, moi l'ex grosse qui était hors bareme" !!! et ceux qui étaient des stars au sport au college, ils font quoi aujourd'hui ???? car moi, je cours, je cours et je cours encore !!!

ce jour du 4 octobre 2009, je suis rentrée chez moi avec mon dossard, mon tee-shirt officiel des 10km de paris et ma medaille. Et j'étais trop fiere !!!!

alors croyez moi, si j'ai pu le faire, tout le monde peut y arriver. 

et il faut toujours se dire qu'un peu de sport c'est toujours mieux que pas de sport du tout !!!!

 

 

 

Valoulette.
Abonné

omme beaucoup ici je suis allergique à la course à pieds. Entre ma poitrine gênante, mon souffle coupé au bout d'1 min 30, ...

Mais là vous lire, alors qu'en ce moment j'ai du mal à marcher et que je ne tiens pas 1/2 heure assise, ça me fait rêver !!! Courrir, quel sentiment de liberté !

J'ai presque envie de m'engager à essayer quand je serai guérie ! (un jour j'espère !)

Merci pour cet enthousiasme contagieux...

 

ps : le vélo elliptique moi aussi je trouvais ça génial, là il prend la poussière dans le garage depuis plus d'un an...

Ingalill.
Abonné

Bravo Babydols  pour ton témoignage et surtout ta persévérance ! J'ai toujours été fâchée avec le sport mais contrairement à toi, je n'ai jamais eu le déclic qui fait qu'un jour, on s'y met et qu'on arrive à progresser. J'ai essayé la course à pied il y a des années et j'ai réussi à courir 30 minutes après quelques mois d'entraînement mais depuis, j'ai arrêté et je n'arrive pas à m'y remettre : jambes lourdes, douleurs aux articulations et surtout souffle court en quelques minutes...

Si j'arrive à perdre encore quelques kilos, je vais essayer de reprendre...

Aude.
Abonné

C'est assez drole de voir que beaucoup d'entre nous n'ont pas aimé le sport étant enfant ou ado. 

Je me retrouve dans nombre de temoignage. Je suis meme allée jusqu'à me faire dispenser de sport de la seconde jusqu'à ma classe prépa pour ne plus subir ces interminables cours de gym.

Mon pire souvenir  : la corde . Je les voyais tous monter jusqu'au plafon et moi impossible de décoller mes fesses meme d'un centimetre. DUR angry

Aujourd'hui malgré un surpoids demenciel je vais à la piscine une fois par semaine et une fois à l'aquabike ... et  malgré la séance d'exibition en maillot de bain au comble du sexy blushcrying j'y prends plaisir... je me sens tellement bien en revenant (à pieds bien sur pour continuer l'effort laugh) que j'y retourne encore et encore

 

Mon mari m'a initialisée avec beaucoup de patience à la course à pieds lors des vacances en pleine nature et je dois avouer que j'ai aimé ça. Le seul hic est que nous habitons Paris et que je n'ai pas retrouvé ce plaisir dans les avenues ou le long des quais....dommage mais je remetterai ça aux prochaines vacacances avec l'homme peut être.

 

babydols.
Abonné

ah la coooooorde, comme je m'en souviens !!!!!! c'était horriiiible, moi non plus je decollais pas du sol, la honte !!!!

 

mais bon , vous savez, courir , sauf probleme articulaires , surpoids tres important ou soucis de santé, c'est a la porté de tous.

moi aussi je croyais jamais pouvoir y arriver. Et j'avais déjà fais des tentatives avant de m'y mettre vraiment. 

Mon mari s'est foutu de moi quand j'ai retenté l'expérience mais comme je lui ai dit : "y'a que celui qui n'essaie pas qui n'y arrive pas"

peu importe le nombre d'echec, le principal c'est de continuer d'essayer. Et un jour, sans comprendre pourquoi, on a LE declic !!!

Faut pas croire que c'est toujours facile de sortir courir, et surtout de pas abandonner. C'est sur que c'est plus facile de pas essayer et de rester chez soi en se disant "un jour peut-etre"

Mais si on tient, on devient accro. Il y a un cap a passer, un cap ou il faut tenir, pas lacher. Et apres, je vous assure, on s'en passe plus et meme, on en redemande, si si je vous jure.

Au debut, quand on y arrive, meme 10 mn, on est fiere, on se dit que c'est possible. Moi je tenais un tableau excel avec toutes mes sorties. Et j'ai pu constater mes progres.

Je calculais mes distance sur //www.gmap-pedometer.com/, et j'étais fiere de moi a chaque km ajouté.

Parfois j'avais pas envie du tout, alors je me mettais en tenue quand meme, la musique sur les oreilles, et je sortais. Je me disait que meme si je courais que 20 mn (là j'en étais a 3/4 d'heure facile) c'était toujours mieux que rien. Et au final je finissais ma séance.

ou alors, au lieu de me dire "je vais courir, je vais fiaire du sport" je me disais "je vais me balader, je vais m'aérer, je vais écouter Patriiiiick......ouais je suis fan, lol"

bref des tas de petites astuces qui font passer le cap. Et un jour, vous vous rendez compte que courir c'est votre drogue. 

voila, restez motivées et si vous avez envie, alors foncez, et dites vous toujours que 5mn de sport c'est 5mn de sport !!!!! c'est pas 5mn sur le canapé !!!

Si vous courez 5mn et que vous marchez rapidement 15m, ça vous fait 20 belles mn de cardio. Et si vous ajoutez 1 ou 2 séances de muscu du site, bah vous arrivez a 1/2h facile de sport + les étirements, croyez moi, c'est mieux que quelqu'un vautré devant la télé un paquet de chips a la main.

Et quand on fait du sport, on ressent son corps, on se regarde en tenue, alors ouais au début peut etre que c'est pas le corps idéal, mais votre corps va s'affiner, vos jambes se fuseler, votre poitrine diminuer sad oui ça c'est snif !!!

 

et coté pratique, l'essentiel quand on court : une bonne paire de basket de running + la brassiere INDISPENSABLE !!!

et on se fout du reste et de ce que pense les gens qui nous voit courir !!!! personne ne peut se moquer de quelqu'un qui fait du sport !!! moi au début j'avai honte, je me sentais ridicule et je faisais mes étirements dehors mais loiiiiiin de chez moi pour pas etre vue de mes voisins. Et apres j'ai dis merde !!!!! je fais ce que je veux, je me tape du regard des autres, je cours, je fais du sport, qui pourrait avoir a y redire quelque chose ???

 

bref, courez, eclatez vous avec votre musique préférée !!!! vous ne pourrez jamais regretté d'avoir couru, par contre vous pourrez regretter de pas le faire si vous en avez l'envie !!!

 

allez j'arrete , car je pourrais ecrire des km de lignes sur le sport, lol

Ingalill.
Abonné

Waouh, tu es super motivante, Babydols !!!! yes

Si je n'étais pas au boulot présentement, j'enfilerais mes baskets et je partirais courir illico !!! Je vais tâcher de relire ton post ce soir en rentrant ! wink

babydols.
Abonné

ouais c'est important d'avoir quelqu'un qui motive et qui pousse un peu !!!

moi j'avais ma collegue qui était tres sportive. J'étais admirative quand elle me disait qu'elle courait le matin a l'aube  dans la nuit; Elle me motivait grave, quand je l'ecoutait  je sentais de la passion dans ses paroles et grace a elle, j'ai débuté et je me suis accroché !!!!

 

aujourd'hui quand on en parle elle me dit "tu t'rappelles c'que tu disais y'a 2 ans et demi quand je te disais d'aller courir ?"

tu m'etonnes que je me rappelle !!!!!! l'envie était là, il manquait le ptit declic, c'est elle qui m'a filé la rage d'y arriver alors aujorud'hui, a mon tour, j'essaie de motiver les gens qui veulent et a qui il manque le ptit truc !!!!

parce que meme avec la meilleure volonté du monde, on peut pas motiver quelqu'un qui veut pas, ou alors ça durera pas !!! mais si l'envie est là, c'est bon y'a plus qu'a !!

pomme.
Abonné

Un ange-gardien m'a donné l'adresse du site Jiwok. L'abonnement est de 7.90€ par mois et il y a plein de programmes différents. J'ai pris un abonnement pendant 3 mois pendant lequel j'ai enregistré mes séances 

 Depuis je cours, à la vitesse d'un escargot au galop, mais JE COURS ET J AIME CA

J'ai juste investi dans un cardio à 19 € chez Décath, histoire de vérifier mes limites cardiaques

Depuis, je me colle ma vieille copine Madonna dans les oreilles (ya un  logiciel pour mixer la voix du coach et la musique qu'on veut) et je fais 5 kms sur les chemins de terre autour de chez moi 1 à 2 fois par semaine.

je fais juste une pause suite à la consultation de mon ostéo. J'ai toujours eu un pb de dos et ça ne s'améliore pas avec l'age. Les secousses du footing c'est pas recommandé mas ça me manque!!!

Je me demande si je ne vais pas quand même reprendre....

marie4.
Abonné

Hello Babydols, hello Emilie, 

Je voulais vous dire un grand MERCI pour vos posts qui m'ont vraiment motivée pour me bouger du canapé aujourd'hui... J'errai sur le forum en quête d'une motivation pour aller courir (c'était ma mission du jour sur le programme forme) et voilà que je tombe sur vous, et ça m'a donné le courage d'y aller, surtout quand j'ai lu la phrase "5 min de sport c'est toujours ça de pris par rapport à 5min sur le canap'"! Je me suis dit mais oui après tout, c'est bien vrai, ça, et même si j'en fais que 5 min c'est toujours ça de pris! A bas le perfectionnisme! Bah résultat j'ai couru 15min, yeah! et j'ai fait des étirements comme conseillé, un peu de muscu avec le coach du site, finalement j'ai quasiment fait une heure de sport, quoi... Ben y a pas photo, je me sens fière de moi et regonflée à bloc, j'ai commencé à ranger mon salon et j'ai même pas envie de manger... 

Bref, merci les filles. Je ne sais pas si ça deviendra une bonne habitude comme pour vous (avec le sport je n'ai jamais dépassé le déclic qui me fait dire j'en ai besoin, car c'est toujours un effort de m'y mettre, mais bon! on ne sait jamais!) mais maintenant, quand j'hésiterai à y aller j'essayerai de me dire que 5 min c'est toujours mieux que rien, et j'espère que ça m'aidera car c'est vrai que c'est une pensée motivante, on se dit qu'on va bien tenir 5 min... et on finit par en faire 1h!

A bientôt!

Marie

Rose-PetitBeurre.
Abonné

Comme Marie,

Un énoooooooorme merci à Emilie et Babydols pour leurs témoignages !!yes ça me motive comme c'est pas possible ! je me reconnais aussi complètement dans les expériences traumatisantes du sport à l'école et çe que vous dites donne, non seulement de l'espoir, mais aussi l'envie de s'y mettre !

Des grosses bises à toutes !heart

babydols.
Abonné

je reviens sur le forum apres de nombreuses semaines d'absence et je tombe sur vos commentaires positifs , c'est cool !!!!!

ça me fait plaisir de voir que j'ai pu motiver quelques une d'entre vous , je me dis que je sers pas a rien !!

 

bon moi je me suis réinscrite a la salle de sport le 7 nov car ça me manquait trop.

par contre coté méthode "linecoaching" j'ai tout laché apres un coup de stress, de doute, d'agacement, d'impatience, bref j'ai replongé dans l'enfer des régimes.

 

Finalement j'ai décidé de poser mes valises et de réfléchir.

- Coté poids, il faut que j'arrete avec cette balance, ça sert a rien de focaliser dessus, je vais m'en débarrasser.

- Coté sport , pas de soucis, la motivation est là, j'ai pris le rythme d'y aller tous les matins avant le boulot, je m'y tiens et j'adore ça

- Coté bouffe, n'importe quoi, je me reprends aujourd'hui et redemarre LC du début

- Coté clope : j'arrete de fumer samedi (normalement, lol). Je me suis inscrite a une réunion Allen Carr samedi matin, soit disant les résultats sont exceptionnels  et on ressort de là dedans sans clope. Pour 190 euros la séance, y'a interet !!!!!

Je flippe de prendre du poids avec l'arret de la clope mais bon, ça me coute trop cher et la santé avant tout !! donc je tente on verra bien.

Je suis décidée a reprendre le controle de ma vie et a laisser derriere moi les parasites qui me pourrissent l'existence.

La bouffe et la clope de ne me controleront plus !!! C'EST MOI QUI DECIDE !!!!!

marie4.
Abonné

Hello Babydols, 

Bon retour parmi nous, et BRAVO pour cette reprise en main! Tu as choisi de suivre le sentier de la bienveillance et non celui des régimes, c'est le plus escarpé, mais c'est le bon... Courage!!

Pour la balance, je te suis à 100%. Je suis arrivée à la même conclusion moi même: j'ai décidé d'arrêter de me peser, de "balancer la balance"! Après tout, elle n'est qu'une source de stress supplémentaire, et on n'en a vraiment pas besoin. Tiens nous au courant de quand tu l'auras  vraiment mis aux encombrants!!

Bon courage pour la clope... Dis donc, tu te mets plein de défis en même temps!... 

Sinon, pourquoi est ce que tu as eu ce passage à vide, est ce que tu as douté de la méthode, est ce que ça n'allait pas assez vite? Tu ne perdais pas de poids et ça t'angoissait? C'est vrai qu'accepter que c'est une méthode de fond qui donne des résultats à moyen long terme est difficile pour nous autre compulsives! On veut tout tout de suite! Mais quand je me dis que si j'y arrive, c'est pour la vie, je réalise que finalement c'est pas tant que ça, ces six mois, pour gagner la liberté... 

Accroche toi, ça vaut le coup! Comme tu l'as dit pour le footing, faut s'accrocher et après c'est du bonheur!wink

A bientôt

Marie

Rose-PetitBeurre.
Abonné

Re-coucou,

 

Je viens de lire vos derniers messages. Bon courage Babydols pour tous ces défis... mais ne te surcharge pas trop quand même, reste indulgente avec toi même. Le danger c'est de vouloir courir trop de lièvres à la fois et d'être trop perfectionniste, de fonctionner en "tout ou rien". Je parle en connaissance de cause...et à la moindre petite erreur, patatra et on lâche tout en même temps.

Donc, n'oublie pas de rester hyper douce envers toi même et de t'accorder le droit à l'erreur. Comme disait Gandhi : "Un pas à la fois me suffit" (super citation trouvée un des forumswink)

babydols.
Abonné

Marie,

 

Pour te répondre, si j'ai laché et replongé dans mes vieux démons que sont les régimes, c'est parce que j'avais le sentiment de faire du sur place ici.

J'avais l'impression de pas avancer, de pas progresser, de prendre du poids, bref je sentais mon monde s"ecrouler.

Et puis le forum n'étais pas aussi actif qu'il l'est là j'ai l'impression. Donc apres de gros moments de doute et de solitude, j'ai laché et j'ai basculé dans la restriction et le regime.

 

Mais bon finalement je reviens car je crois a 200% en cette méthode. Je sais qu'il faut du temps et qu'il faut s'accrocher mais ça marche, j'en suis convaincue !!

 

Rose-petit-Beurre,

 

Effectivement j'attaque plusieurs chantiers de front mais je suis comme ça !!! j'ai toujours fonctionné en mode "tout ou rien" !

Pour la clope, sois disant que cette methode est révolutionnaire et facile......a voir !

Pour le sport, bon ben ça j'ai jamais arreté donc je me dis que j'aurais encore plus de facilité sans nicotine dans les poumons

Pour la bouffe, je me dis que si j'arrete de fumer, je ressentirais peut-etre le gout des aliments et j'accrocherais peut etre sur des trucs salés ? et je me dis que si j'arrete de fumer je vais flipper a l'idée de grossir donc je dois etre a l'ecoute de mes sensations et a fonds dans le programme LC !!!

 

et j'ai envie de me sentir "propre" et plus polluée par l'exces de clope , de bouffe

j'ai envie d'avoir une bonne hygiene de vie, et personne ne pourra le faire a ma place smiley

marie4.
Abonné

Hello Babydol, 

Alors, où en es tu de ta reprise du programme? Est ce que ta motivation reste au top? Qu'a donné ce nouveau défi de l'arrêt de la cigarette? 

J'espère que tu t'accroches! Bon courage! 

Marie

calico.
Abonné

Hello à tous et à toutes,

je débarque et je peux vous dire que c'est dingue ce que vous tous avez comme générosité. Vous vous serrez les coudes comme rarement vu. ça fait plaisir de voir que certaines ont la niaque et pleins d'idées et de projets. Bravo!

C'est plus qu'encourageant. Et ça donne envie de se joindre au groupe. Si, si, vrai de vrai. 

J'ai lu des kilomètres de forum depuis 4 jours et je n'en reviens toujours pas. Incroyable cette pépinière de belles personnes. Je viens de commencer le "gâteau" sur le sport. Au début, j'ai picoré, puis un peu dévoré. c'est trop super ces filles qui courent. Elles seraient même capable de me pousser à essayer, moi qui ait toujours détesté la course à pied. (pas de souffle, ça secoue, on est vite rouge, et pis il y a toujours un cébard pour te renifler les mollets quelque part sur le parcours et j'ai peur des chiens). 

Comme vous tous/tes, je n'ai pas brillé à la gym. Mais peu importe le trajet passé.

Il y a un an j'ai essayé le spining et j'ai mordu. Il faut dire qu'avant j'avais tenté le body sculpt, mais voilà, j'ai des problèmes de dos et cette discipline a sonné le glas de mes efforts pour bouger. Après quelques mois, je refaisais un lumbago (certainement des mouvements faits faux, pas assez coachée) et j'avalais des antidouleurs. Le spining, au contraire m'a permis de me donner à fond sans douleurs dorsales. J'ai fait l'acquisition d'une ceinture cardio et hop en selle. J'ai tenu huot mois et puis, pas de bol, le cours a dû être annulé et pas d'autre en remplacment au même horaire.

Me revoilà sans rien. Flute. C'est pas la résolution qui manquait, mais la réalisation qui pêchait.

Lausanne est connue pour être une ville très en pente. Mon domicile est en bas au bord du lac et mon lieu de travail tout en haut près de la forêt. ça faisait un moment que j'avais envie d'y aller à vélo. Mais, bon, pas folle la guêpe. Pour arriver en nage avec des pulsations à 170, après avoir respiré à fond les gaz d'échappement, non, non,non.

Entre temps, j'ai cherché un bon modèle de vélo électrique pour mon père et en ai essayé.

Aha! Erlebnis! Konishiwa! mais que n'ai-je essayé cela plus tôt?!!!!

C'est le panard!

Du coup, j'ai cassé la tirelire  (c'est que c'est pas donné ces petits joujous) et je me suis offert un Stromer. Le vélo le le plus design, le plus solide, le plus rapide ( il faut même avoir le permis vélomoteur, ici en Suisse pour le conduire) et en voiture Simone!

C'est trop génial. Je redécouvre ma ville que je connaissais déjà bien en temps que piétonne et conductrice occasionnelle (je n'ai pas de voiture). Je me suis faite deux ou trois frayeurs en freinant sur des lignes jaunes par temps de pluie. ça dérape méchant. 

En bref, je revis. Je me suis ouvert un nouvel espace. Je retrouve mes joies passées. Voir le soleil se lever sur la ville, croiser des chats en maraude, sentir le froid me mordre la peau des joues, me laisser surprendre par l'averse et rentrée rincée, glacée, mais heureuse de me sécher contre le radiateur. Des petits moments de pur délice où je me sens intensément vivante. Et c'est bien là tout ce qui compte à mes yeux.

Il ne faut pas croire que faire du vélo électrique soit de tout repos. Oh non. Il faut tout de même pédaler. Et on fait marcher la pompe... oh que oui. Mais plus besoin de poser le pied à la montée. Et top du top, je me permets aussi le luxe de frimer dans certaine montées réputées horribles. "Moi je monte et pas vous, nananère." Puéril, certes, mais tellement jouissif. .-))

Le plus dur est de reprendre le bus quand il pleut des cordes ou qu'il neige.  

Aujourd'hui, la météo est super. Beau soleil, froid piquant. Je suis sortie bien évidemment.

A tous un bon dimanche

Haut de page 
X