Rassasiement salé - 18032013

SacripAnne.
Abonné

Bonjour tout le monde !!

J'ai commencé aujourd'hui mon exercice "rassasiement avec un aliment calorique salé" que j'appréhendais un peu, d'autant que ma "meilleure" possiblité de le faire en jouant le jeu, c'était à la cantine (et donc, pas seule).

J'étais, j'avoue, déjà un peu mise en condition parce que j'avais fait ma pesée de début d'exercice ce matin et constaté que j'avais renoué avec mon "plus bas poids depuis le début du programme", après quelques semaines un peu décourageantes, ça fait du bien !

 

Par ailleurs, j'avais commencé à discuter avec mes collègues de l'exercice, en les prévenant, en leur disant que j'étais OK pour discuter avec eux s'ils avaient des questions, sur la méthode, le pourquoi de l'exercice, mais que j'attendais d'eux en retour qu'ils soient bienveillants parce que ça n'était pas simple pour moi.


Et bien ils sont chouettes, ils ont vraiment été intéressés par le fonctionnement du programme en général, "amusés" par l'exercice mais plein de réactions positives, et du coup, j'ai pu faire ma première dégustation dans les meilleures conditions possibles.

 

Ma conclusion, c'est que 100g de frites, ça appelle une part de flan pour le goûter, et vous savez quoi ? Entre la dalle et le pas envie de salé (moi qui suis plutôt salé !), c'était la meilleure de ma vie !

(Vivement ce soir, des LEGUMES :D)

Bon, je ne vous promets pas de garder le sourire pour les 3 jours qui suivent, hein, d'autant qu'elles ne sont pas au top, nos frites, ici !

 

Courage à ceux et celles qui abordent l'exo avec un peu de craintes :)

 

Anne

Commentaires

izabelle
Animatrice forum

bravo Anne....  tu as bien amené le truc en demandant de la bienveillance... voilà quelque chose que l'on n'ose pas demander, et que pourtant les autres nous accordent avec grand plaisir!

Courtepatte.
Abonné

Merci de témoigner, je dois faire cet exercice dans les jours qui viennent et j'appréhendais un peu, tu m'aides beaucoup!

SacripAnne.
Abonné

Merci izabelle. C'est mon côté "on fonce dans le tas on verra bien" :D

 

Courtepatte, beaucoup de courage alors, pour démonter les appréhensions, c'est sans doute le plus dur. Quoi qu'il en soit, ce qu'il faut se dire, je crois, que 4 jours, c'est pas la mort, qu'il ne faut pas choisir son aliment préféré, et que quoi qu'il arrive, il n'y aura pas de drame ;)

Courtepatte.
Abonné

[quote=SacripAnne]

il faut se dire, je crois, que 4 jours, c'est pas la mort, et que quoi qu'il arrive, il n'y aura pas de drame ;)

[/quote]

J'adore ta réflexion. Ca me fait penser au livre du Docteur Zermati, où il introduit un exercice en disant: "Supprimez votre petit déjeuner pendant 4 jours (Vous survivrez)". Quand j'ai lu sa parenthèse, j'ai éclaté de lire devant mon bouquin, car j'avais clairement eu une petite voix dans ma tête qui en lisant la consigne avait dit: "Hein?! Ce n'est pas possible, il veut me faire mourir!"

Depuis que j'ai commencé LC, il m'arrive de temps en temps de sauter le petit déjeuner après un repas trop copieux de la veille. Et je trouve ça très confortable!

Bon, j'ai décidé que je prendrai du salami (j'aime bien, sans raffoler) et je vais programmer ça pour la semaine prochaine, je crois.

Je te tiens au courant!

SacripAnne.
Abonné

Bien vu le salami, Courtepatte !

(et oui, la parenthèse est drôle).

Alors pour faire le suivi quasi en temps réel, dégustation de frites de ce midi : je crève de faim. Je pense m'être arrêtée un peu avant les 100g, mais pas beaucoup (dilemme : elles sont moyennement bonnes, mais j'avais très faim).

Du coup je suis remontée de la cantine avec un morceau de pain et du fromage, j'attends le délai d'une heure prescrit pour savourer mon goûter, mais le plus désagréable pour moi, c'est ça, de devoir fragmenter avec les 100g, puis, plus tard, manger un truc qui me plait à l'instant T et satisfaire ma faim.

Et je me suis rendu compte qu'inconsciemment, j'avais vachement soigné les menus du soir, de façon à être sûre d'avoir des aliments à mon envie pour le dîner :)

 

Vivement vendredi, quand même, hein !

SacripAnne.
Abonné

Jour 3.

Mangé, peut-être, une dizaine de frites. Repoussé le reste avec dédain. Je ne sais pas si c'est moi ou elles, mais elles sont de moins en moins bonnes, du coup je me "garde" de l'appétit pour la collation que je convoite et qui, elle, sera gustativement satisfaisante.

Il y a même un moment où, par réflexe, j'en ai repris une dans l'assiette au bout de dix minutes où on continuait à parler à table, et puis je l'ai reposée en me disant "ben non, en plus, c'est pas bon".

Bon, de ce que je ressens, le dîner de ce soir va être bienvenu, et pour son délicieux goût (nuggets de poulet maison avec riz, tomates, tout ça) et pour la faim qui, je le sens, va apparaître assez tôt !

Et je vous le dis : vivement demain qu'on en finisse, quamême.

 

SacripAnne.
Abonné

Jour 4 !!!!! Dernier jour !!!

Mangé peu, encore, de ce repas de frites, mais avec une faim encore très présente donc la collation a suivi dès que l'heure de décalage prescrite a été atteinte !!!

La morale c'est que j'en peux plus de ces frites. PAs des frites en général, mais de celle de ma cantine qui ne sont pas très bonnes.

 

Le truc c'est que comme je n'avais pas de croyances particulières sur les aliments tabous, ça m'a mise au défi, mais pas convaincue d'un truc dont j'étais, déjà, convaincue :)

En revanche je me dis que j'ai fait une erreur en remplissant les cr : j'ai mis que j'avais mangé des aliments de la même catégorie (j'avais compris par là : gras salé, puisque ces derniers jours ça a été un petit pain avec du fromage) et dans mon bilan on me notifie que comme j'ai mangé la même chose, j'ai encore à cernier mieux, etc.

 

Donc note pour celles qui lisent ça avant de démarrer, il faut cliquer sur un aliment différent, je pense, quand on remplit son CR.

 

Libérée de la frite obligatoire, je suis ! Youpi !!!

Et là je me donne quelques jours avant d'attaquer le fractionnement !

 

Bon courage à ceux / celles qui vont attaquer !

 

(Edit : oublié de vous dire, - 500 g sur la balance entre J1 et J4, pour encourager les frileux.ses)

izabelle
Animatrice forum

merci pour ton partage de cette expérience, c'est très encourageant pour les autres......

comme quoi cette expérience peut se dérouler sereinement....

et surtout nous prouver qu'on peut perdre 500g en quelques jours en mangeant des frites (même si malheureusement elles étaient mauvaises... ce qui est une honte, faut quand même se lever tôt pour faire de mauvaises frites, c'est pas compliqué....)

MiNNIE.
Abonné

Désolée mais je ne comprends toujours pas ce qui faut manger, car j'attends que la faim m'envahie et là je mange un repas normal et ensuite j'attends mais vers 17h ou 18h j'ai envie de sucré alors je mange des bonbons et  jusqu'a satieté et j'attends pour manger le soir alors je ne sais pas si on a le droit de ce genre de repas . Merci de m'aider Minnie

MiNNIE.
Abonné

Bonjour,

Je ne comprends pas faut il mange de tout au 3 repas ou faut il manger du salé à midi  , le soir que légumes ,car vous parler vivement de 4 jours .

Axpliquer moi pendant 4 jours on fait ? On pése ? on mange quoi ? le soir faut il manger que des légumes ? car depuis que j'ai commencé j'ai pris 2 kg si cela continue j'abandonne ce système et je retourne sytème Dukan même si sait un régime à la con. Au secours !!!! Miniie

izabelle
Animatrice forum

Bonjour Minnie,

là Anne parlait d'un exercice en particulier qui est le rassasiement gustatif  et qui se trouve dans l'étape  "je trouve la satisfaction alimentaire"

mais ce n'est pas quelque chose à faire au quotidien

 

dans le programme de façon globale, à part de faire un exercice particulier comme celui du rassasiement gustatif, dont le protocole est expliqué dans l'exercice en lui-même, lors du parcours alimentaire,     le principe est de manger quand on a faim, en dégustant lentement, et de s'arrêter quand on n'a plus faim, des aliments qu'on a l'habitude de manger et qui nous plaisent, que l'on aiment, dont on a envie

ensuite en cours de parcours alimentaire, divers exercices nous permettent de pouvoir faire l'expérience des sensations alimentaires plus précisément : la faim, le rassasiement, la satiété....

j'espère que j'ai éclairé ta lanterne

SacripAnne.
Abonné

izabelle, j'ajoute un petit "+" : je me suis repesée ce matin car je voulais avoir une idée avec les 4 jours révolus : - 900 grammes au total !!! Presque un kilo sur cet exercice, je n'en revenais pas !

 

Bon, il faut dire aussi que je n'ai pas trop de croyances et d'injonctions ancrées, alors sans doute, ça aide à la sérénité : je SAIS qu'il n'y aura pas de drames !! (Mais oui, les frites, hein, c'est incroyable !).

 

Minnie, on parle ici d'un exercice spécifique du programme,  j'ai l'impression que tu nous parles de ton quotidien. Quand tu en seras à cet exercice, tu auras les directives spécifiques, mais ça n'est pas une "ligne de conduite", juste un exercice mesuré dans le temps.

 

Pour ton quotidien, oui, tu peux faire ça, pour peu que tu le fasses quand tu as une bonne faim et que tu t'arrêtes à satiété. Et courage, apparemment ça n'est pas rare de prendre du poids en début de programme mais crois en toi et en ta capacité à sentir pour toi ce qui est bon, et pas aux "ordres" qu'on te donne par ailleurs pour maigrir vite... mais en te faisant du mal au corps et à la tête !

Courtepatte.
Abonné

Coucou, j'ai fait 2 jours de salami à midi et j'ai horreur de ça! Hier j'en ai mangé 80 g, et je me suis sentie barbouillée tout l'après-midi. Aujourd'hui je me suis arrêtée après 50 g. Et j'ai plongé sur une pomme à 15h30, moi qui d'ordinaire n'ai aucune attirance pour les fruits.

Alors franchement, l'expérience n'est pas agréable (en même temps, c'est 4 jours sur une vie!) mais elle est vraiment instructive, je trouve. Pourtant, j'ai déjà mangé des quantités phénoménales de charcuterie, mais à mon avis, sans prêter attention à mes sensations. Quand on prête attention, on est beaucoup plus vite écoeuré - donc notre corps est bien fait, après tout!

Allez, je reviendrai raconter les 2 derniers jours, si je survis ("vous survivrez", dixit Zermati!)

SacripAnne.
Abonné

Mais oui mais oui tu vas survivre !!!

 

Courage (mais beurk le salami !)

liegama.
Ancien abonné

Merci pour ton témoignage SacripAnne, moi qui résiste à faire mon exo depuis des lustres et qui n'ai pas réussi à tenir 4 jours sur le premier. Le second je vais essayer demain avec du fromage. j'ai une question on peut manger du fromage avec du pain, ou il faut absolument que ce soit "mono aliment"? 

Tu dis que le compte rendu indique que tu peux mieux cerner car tu as mangé le même aliment mais c'est pas le but de l'exo? Car moi je me sentirai mieux de pouvoir manger du gras/salé mais différent d'un jour à l'autre. 

Surtout que dans mon exo je dois remanger la même chose quand j'ai faim dans l'après midi, pire que le premier où je pouvais manger la collation de mon choix. 

Rien que d'écrire, ça me fait peur, cet exo me terrifie et je sais pas trop pourquoi. 

Je crois que j'ai peur de la frustration que ça va généré chez moi et qui est source d'EME. 

izabelle
Animatrice forum

je pense que SacripAnne parlait de la collation, après, où il faut dire si on a remangé le même aliment ou un autre...

ensuite moi je te conseillerai de prendre un aliment simple, genre fromage (le plus gras) pour vraiment sentir le rassasiement gustatif

parce que le pain,  franchement c'est loin d'être gras....wink

 

pense à Anne quand tu le feras.... eh oui ça ne dure que 4 jours......  et il faut aussi un peu se détacher de l'envie de réussir l'exercice

c'est un exercice difficile à faire quand on a encore beaucoup d'EME, donc cette peur est normal, à toi de voir si tu te sens de taille à l'accueillir  ou si tu as besoin de plus de temps

SacripAnne.
Abonné

Coucou !

 

Oui, je réagis avec retard, un peu loin du net, c'était de la collation. Mes petits pains avec un bout de fromage, j'avais dit que c'était un aliment de la même famille (gras salé) que mes frites, alors qu'en fait, il aurait fallu indique un aliment "très différent", je crois, à lire le bilan (qui me disait, en gros, que j'en avais repris !).

 

Je pense fort à toi, j'ai commencé le sucré (et je me répète que je ne vais pas en mourir, mais c'est bien plus difficile je trouve, du fait que je n'ai vraiment pas ENVIE de manger du sucré).

Savi.
Abonné

C'est chouette cet échange, et je ris en lisant vos réguliers "on survit!" ... et en plus, cerise sur le gâteau (encore de la nourriture!), vous perdez du poids!

Je me souviens très bien de la tête de mes enfants quand je leur ai dit que finalement, s'ils n'avaient pas faim au petit déjeuner, je ne les forcerais plus à quand même manger quelque chose ... et perso, comme j'ai tendance à manger trop le soir, je n'ai pas faim le matin. Donc je bois juste un café ou deux avant de partir au boulot.

Bravo à vous! Pour votre capacité à vous observer, et à prendre conscience de choses bien intéressantes!

Petit clin d'oeil spécial à Courtepatte ;-)

MiNNIE.
Abonné

Merci Izabelle,

J'ai compris et cela me fait plaisir  que tu me redonne de l'espoir . J'espére être toujours en contact . Merci pour te lanterne

izabelle
Animatrice forum

Bien sûr Minnie, n'hésite pas à venir sur le forum, on est là pour s'entraider!

MiNNIE.
Abonné

Tu peux me dire ce que tu mange le matin , l'aprés midi ou le soir ?. Car j'attends bien  quand la faim demande mais dés que je mange j'ai toujours besoin de manger du sucré aprés est ce que cela t'arrive aussi ? Tu habite quelle région ? Moi je suis à st Quentin sur Isére prés de Grenoble. Merci

izabelle
Animatrice forum

déjà Minnie si tu attends la faim c'est le principal

finir sur du sucré aussi, c'est normal, moi aussi toujours un petit dessert, je me garde "une place pour le dessert", selon ma faim des fois un fruit, des fois du chocolat, des fois un yaourt, ça dépend de mes envies aussi 

le matin pour moi c'est le classique pain-beurre confiture

ensutie à midi ou le soir ça dépend, selon mes envies, j'adore les légumes et j'aime bien aussi mon petit dessert!

J'habite la région de Toulouse

à bientôt

Marie1923.
Abonné

J'ai un peu fouillé pour retrouver ce fil, il me semblait bien que j'avais lu comment tu l'avais vécu cet exercice Anne :-). J'espère d'ailleurs que tout va bien poour toi depuis tout ce temps :-)

 

Après une longue pause dans le programme (toujours inscrite mais "empêchée" de continuer à avancer sérieusement par certaines choses), je viens tout juste de commencer cet exercice de rassasiement salé.

J'ai choisi un aliment que j'ai redécouvert il y a peu chez une amie vers Lausanne, le gruyère suisse... j'adore !! J'ai bien fait les choses en allant en acheter samedi dans une fromagerie pas loin de la maison, où ils n'ont que des bonnes choses. Je pensais prendre du comté et le gruyère m'a fait envie.

Evidemment, j'étais persuadée en commençant à en manger que j'allais finir ma portion de 100g (parce que bon, on s'était bien lâchés dessus à l'apéro ce soir-là donc pas de raison que ça change). Et j'ai été plutôt surprise de voir que j'en ai laissé 35g (et que j'aurais facilement en laisser un bout de plus), parce que le goût n'était plus aussi sympa qu'au début : alors que je le trouvais très bon j'ai fini par trouver qu'il était très salé et un peu pâteux.

Ce qui me fait dire que j'aurais facilement pu arrêter plus tôt, je verrai demain ce que ça va donner. Là, j'ai encore faim, je vais attendre avant de me réchauffer un reste de ratatouille fait maison (une petite envie d'été malgré le temps automnal qui s'installe).

Flowerbomb.
Abonné

[quote=Marie1923]

 

J'ai choisi un aliment que j'ai redécouvert il y a peu chez une amie vers Lausanne, le gruyère suisse... j'adore !! J'ai bien fait les choses en allant en acheter samedi dans une fromagerie pas loin de la maison, où ils n'ont que des bonnes choses. Je pensais prendre du comté et le gruyère m'a fait envie.

 

[/quote]

salut Marie,

moi aussi j'avais fait cet exercice avec le Gruyère car j'adore ça. eh bien le dernie jour, j'ai mangé juste une ou deux bouchées tellement je l'ai trouvé salé.

cela dit, j'aime toujours autant le Gruyère le but n'étant pas de se dégouter. mais le souvenir de l'aliment ainsi dégusté est tellement puissant que j'arrive absolument maintenant à le manger avec plaisir tout en m'arrêtant dès que je ne ressens plus le plaisir. on devrait faire ça avec tous les aliments gras et/ou salés.

Marie1923.
Abonné

Salut Flowerbomb,

merci pour ton message, je comprends bien ce que tu veux dire, aujourd'hui, je n'en ai mangé que 40g... et encore, j'ai retenté 1 ou deux bouts de gruyère pour bien vérifier que le goût avait changé (et aussi sûrement pour être bien sûre que c'était ce que je ressentais et pas juste parce que c'est "mieux" de moins en manger).

Bon, maintenant, j'attends avec impatience de pouvoir prendre ma collation (des restes d'hier soir je pense), parce que j'ai bien faim (j'avais très faim en commençant mon gruyère, c'est aussi pour ça que j'étais surprise de sentir mon envie d'en manger aussi vite).

Ce qui me rassure, c'est qu'en effet, si je suis moins attirée par cet aliment après en avoir mangé quelques bouts, je l'ai toujours trouvé aussi bon en commençant. Par contre, moi qui ai un palais plutôt salé, j'ai vraiment envie de sucré là !

X