Satisfaction alimentaire /aliment calorique salé - 28102012

fadinarde.
Abonné

Bonjour!

Je viens de terminer ma première expérience de manger un aliment très calorique et salé. J'en ai encore pour trois jours.

 

J'ai beaucoup hésité pour le choix de l'aliment, entre les chips et le fromage. J'ai fini par prndre les chips, car c'est un des rares aliments que je me refuse d'acheter, car je sais que si je commence....

D'ailleurs pendant l'expérience je me suis dit que je n'arriverais jamais à manger la portion de 100 gr. Et finalement si. Même pas dégoûtée. Juste à peine très légèrement écoeurée, mais pas suffisamment pour arrêter avant les 100gr maximum. Il y a, c'est indéniable, quelque chose de très addictif dans les chips... Ce croquant sous les dents, on n'a pas envie que ça s'arrête.. et ce sel, qui reste sur les lèvres, miam... Il y a vraimanet un goût de reviens-y...

Je me demande d'ailleurs s'il est vraiment judicieux de choisir cet aliment-là pour cet execrcice.... Quelqu'un ici a fait le même choix que moi?

Je me demande si demain et les 2 jours suivants je ne vais pas diminuer naturelleement ma dose... Ce sera intéressant à voir.

Ce qui est marrant aussi, c'est que lorsque je mangeais les chips je n'ai ressenti aucune lassitude, et maintenant, 15 minutes plus tard, je me sens un peu dégoûtée.... 

En tout cas cet exercice me semble intéressant, je n'ai pas trouvé beaucoup de messages le concernant, alors si certains d'entre vous sont passé par cette étape et on envie de partager leur expérience c'est avec plaiir que je vous lirai!

Bon dimanche à tous!

 

Marie

Commentaires

izabelle
Animatrice forum

je crois que le choix des chips est tout à fait judicieux....   ça te permet de voir que c'est un aliment comme un autre

moi j'avais choisi le fromage de chèvre bien sec, et en effet cela m'avait bien aidé à sentir le rassasiement sur ces aliments très caloriques

aujourd'hui quand je mange du fromage, je sens quand j'en ai eu assez, au lieu d'enquiller....

 

bonne continuation avec les chips

pumpkin.
Abonné

Bonjour Fadinarde

a priori j'en suis à la même étape que toi, qui intervient pour moi en fin de parcours. Je dois dire que je ne suis pas emballée par l'expérience, je vis l'exercice comme une contrainte et je n'ai pas trop envie de manger des chips lorsque le moment de déjeuner arrive. Sauf que...une fois devant le bol, et même dans des conditions de dégustations, j'ai du mal à m'arrêter. Je ne me sens pas envoutée par le gout, j'ai l'impression que c'est plus au niveau de la texture, du croquant. Hier j'ai mangé presque la totalité des 100g, sans trop de plaisir toutefois (du moins en distinguant bien les saveurs que j'appréciais de celles que j'aimais moins - c'étaient des chips de légumes) mais je me suis sentie comme 'accro' à cette mastication bruyante. Aujourd'hui j'ai interrompu la dégustation sans pour autant avoir senti de lassitude ou de satisfaction, parce que je me sentais encore une fois comme une machine à broyer les chips, partie pour finir les 100g.

Bref, c'est peut être un peu révélateur de ma relation aux chips :) Ceci dit ce qui m'agace un peu c'est que si je n'avais pas choisi cet aliment pour l'exercice, j'en aurais eu chez moi que je ne m'y serais pas intéressée plus que ça. Les chips, j'aime, mais pas non plus à la folie. Alors peut être que j'ai mal choisi l'aliment...

Voilà mon témoignage à j+2. Je ne sais pas trop comment je vais faire les deux autres jours, j'ai hâte de terminer l'étape et j'ai en général assez moyennement bien vécu les exercices qui prévoyaient la dégustation d'un aliment unique.

Bonne soirée !

fadinarde.
Abonné

Merci de vos messages!

 

Moi j'étais super motivée par l'exercie, peut-être parce que, enfin, j'allais remanger des chips chez moi, chose que je ne fais jamais, je n'en mange que lorsqu'il y en a a des apéro ou autre, mais les occasions sont rares. Etonnemment j'ai eu du plaisir à les manger pendant l'exercice (même si je commenÇais à arriver au bout je crois, si j'avais eu 120 gr à disposition je ne suis pas sûre que j'aurais tout mangé) et curieusement c'est un peu après que le dégoût est arrivé... 

Je n'ai eu faim pour une collation que 2h plus tard, et pendant ces 2h là j'avais une sorte d'écoeurement, de dégoût.... Il faut recommencer dans quelques heures... peut-être que cette expérience va me dégoûter des chips à vie!!

 

Mais je recommencerai l'expérience avec du fromage. Même que une journée. Cela sera intéressant je pense.

 

Bonne journée à vous tous!!

Gingko.
Abonné

Moi aussi cet exercie m'a beaucoup plu! Mais je me suis aussi rendu compte que je réfléchissai aussi en terme de ce que LC attendait de cet exercice. Je ne le faisais pas libre de toute attente en étant uniquement un observateur par rapport à une expérience. Je me disais comme fadinarde que j'allais sans doute dimninuer les quantités ou attendait sûrement cela. Je refais maintenant les exercices sans attente et en étant uniquement observateur comme dans la RPC de ce qui se passe.

fadinarde.
Abonné

Ben là je viens de finir mon deuxième déjeuner-chips. J'ai de nouveau mangé toute la portion.... impossible de m'arrêter. Et maintenant, comme hier, je me sens un peu écoeurée, j'ai envie de changer de goût... Je crois que cette expérience confirme quelque chose que je savais déjà: il y a quelque chose d'addictif dans les chips qui nous pousse à les manger sans fin, sans faim... 

Est-ce que c'est possible de changer d'aliment pour les 2 derniers jours??

lorraine
Marraine

Bonsoir Fadinarde

Tu écris : "Je me demande d'ailleurs s'il est vraiment judicieux de choisir cet aliment-là pour cet execrcice.... Quelqu'un ici a fait le même choix que moi?"

Oui, moi, j'avais fait le choix des chips.....C'était un aliment que je disais ne pas aimer spécialement et que je considérais comme tabou..J'en engloutissais desfois, quand y en avaient par poignées, vite, vite ....

Par contre je ne sais plus comment j'ai fait avec cet exercice, en tous les cas, sûr, je n'ai mangé que 30 g (petit sachet individuel) à chaque fois ..Et j'avais mangé, avec une "bonne" faim une chips après l'autre me délectant .....Je pense que je craignais aussi d'avoir une conduite compulsive //à cet aliment

Tu écris : "Est-ce que c'est possible de changer d'aliment pour les 2 derniers jours??"

Je dirai que si vraiment c'est comme ça que tu as envie de faire fais le....C'est TON expérience après tout...

Ou alors tente le sachet de 30 g que tu manges une après l'autre, doucement...en supermarché ça se vend en paquet de 6, tu donnes ou jette le reste si t'as peur de craquer ou ors tu en trouveras peut être dans un bureau de tabac...

A bientôt, tu nous raconteras

izabelle
Animatrice forum

je crois qu'il faut vraiment garder le même aliment....   je l'avais lu quelque part par ici....  bon je ne me souviens plus où mais je pense que c'était lors d'un tchat du mercredi

courage, tu ne seras pas la première à ne plus pouvoir voir des chips en peinture....

 

bon, moi je ne suis pas allée au bout de l'exercice, pour tout t'avouer....

pumpkin.
Abonné

Izabelle, je te comprends je sens moi même que je suis sur le point de jeter l'éponge.

Honnêtement, ces chips m'emm***, je me sens contrainte et j'ai juste envie de passer à autre chose, alors que l'étape précédente (découverte de la satiété) s'était plutot très bien passée. Comme à cette occasion j'ai découvert que j'avais un appétit assez modeste (frustration...), je ressens ces chips comme une intrusion dans mes besoins alimentaires, je ne sais pas où les caser et j'ai envie de tout sauf de remplacer mon déj par des chips! Et je ne sais pas quoi penser : est-ce que je réagis comme ça car j'ai vraiment encore une relation ambigue à certains aliments tabous ou est-ce que je n'ai tout simplement, pas envie de dédier 4 de mes précieux déjeuners à un aliment unique?...

Bref, vivement la fin des chips! J'espère que ça se passera mieux avec l'aliment sucré...

fadinarde.
Abonné

En fait ce qui me dérange ce n'est pas de me mettre à détester les chips, car c'est un aliment que je mange volontiers s'il y en a, mais est moins "indispensable" à mon bonheur que le chocolat ou les pâtisseries....

Ce qui m'embête c'est que j'ai l'impression que c'est aliment, de par son effet "goût de reviens-y" ne me permet pas de réaliser l'expérience objectivement... Je les mange de façon addictive, mais sans ressentir cette satieté... Je pense qu'avec du fromage ça mercherait mieux... Bref... Encore deux jours!

Bonne journée!

pumpkin.
Abonné

Oui tu as raison fadinarde, je me suis dit un peu la même chose.

izabelle
Animatrice forum

je crois que ce n'est pas la satiété que l'on doit atteindre, mais le rassasiement spécifique, c'est à dire vraiment le signal que l'on a eu assez de cet aliiment

 

en effet je pense que c'est plus dur avec les aliments très salés ou très sucrés : chips, bonbons type haribo

 

mais justement, je crois que tu as choisi le bon aliment, et peut-être qu'au bout de deux jours tu ne sens pas encore le rassasiement spécifique, mais qu'au bout de 4 jours tu le ressentiras!   c'est peut-être pour ça que ça dure 4 jours, il  faut peut-être au moins ça pour le ressentir sur certains aliments

ça m'est arrivé de sentir le rassasiement spécifique sur des bonbons alors qu'avant, c'était comme toi avec les chips, addictif....

ensuite, quelle liberté!

fadinarde.
Abonné
Ah!! Merci! Tu me donnes plein d'espoir!!! En avant les Pringles!!
Flo66.
Abonné

 

Bonjour,

Me voilà aussi à cette étape...

Je ne sais pas quoi choisir comme aliment calorique et salé.

Vous parlez toutes de chips et de fromage. Mais que peut-on manger de très calorique à part ça et qui soit facile à préparer ?

Je n'ai pas envie de faire des repas chips...je n'ai pas envie de charcuterie non plus...il faut au mininum que l'aliment nous fasse envie et soit quelque chose qu'on aime manger d'habitude non ?

et si on choisit  le fromage peut-on changer tous les jours de type de fromage ou il faut exactement le même tous les jours ?

Si quelqu'un a une idée d'aliment , je prends.. sad

Merci à tous

Bonne continuation

 

izabelle
Animatrice forum

je crois qu'il faut un aliment tout prêt, et bien calorique (pas forcément très salé j'imagine) et que l'on apprécie suffisamment, bien entendu (pour ça que je ne pouvais pas prendre les chips)

les noix de cajou ou les amandes, pourquoi pas?????  ou encore pistaches, cacahouetes, etc.

pour le fromage, le même tous les jours....

moi mon péché mignon c'est le saint maur de touraine....

Flo66.
Abonné

Merci Izabelle. Je ne connais pas ce fromage. j'vais me renseigner ! wink

Je viendrai témoigner quand j'aurai fait l'exercice. (et quand j'aurai choisi l'aliment !)

à bientôt  et bonne continuation à tous et toutes 

fadinarde.
Abonné

Je viens de faire mon 3e repas chips. J'ai dû le décaler au dîner plutôt qu'au déjeuner, mais je ne pense pas que ce soit trop grave. Je suis chez moi, donc je pourrais faire ma collation dans une heure.

 

Comme me l'avait suggéré Lorraine, j'ai divisé mon paquet de chips de 100 gr en deux. Je me suis donc forcée à ne manger que 50 gr. Si j'avais eu 100 gr je les aurais probablement mangé. Parce que j'ai faim. Et parce que, comme je l'ai souvent écris, il est difficile de sentir le moment où je n'ai plus envie de cet aliment. Même si je me rends compte que les chips c'est pas un aliment très intéressant. C'est bon pour accompagner un poulet, ou bien quelques-uns pour l'apéro.. Mias en mono repas, quel ennui!!! Bon cela ne va rien changer dans mon comportement je pense, car je ne mange que rarement des chips, et pas seulement parce que c'est un peu un aliment tabou... Mais à choisir entre un magnifique pain croustillant et moelleux accompagné de fromage, ou de tapenade ou juste de beurre et un paquet de chips, il n'y a pas photo!!

Je n'ai pas l'impression que cette expérience me serve beaucoup... Ah si j'avais choisi le fromage!!!

Je suppose que le prochain exercice sera le même avec un aliment sucré... il va falloir choisir mon aliment correctement ;o))

 

Bon voilà, n'ayant mangé de 50gr de chips j'ai hyper faim... reste plus qu'à prendre mon mal en patience jusqu'à 21h!!!

 

Bonne soirée à tous!

Flo66.
Abonné

Bonjour,

Bon j'ai commencé aujourd'hui l'expérience avec finalement du fromage...j'ai fait avec ce que j'avais à la maison (sachant que j'en avais assez pour les 4 jours).

C'était bof...j'avais déjeuné à 6h30 du matin et à 10h30 j'étais affamée. j'ai donc fait l'expérience comme si c'était l'heure du déjeuner.

C'était frustrant, très décevant comme ça tout seul, sans pain...par contre j'ai pas eu faim pendant 4h.

à 14h30 réaparition de la bonne faim. Et là une salade composée et du chèvre c'était délicieux, je me suis régalée. j'ai ensuite mangé un muffin en dessert.

Je sais que je vais devoir renouveller l'expérience encore pendant 3 jours et c'est vraiment à contre coeur...ça ne me donne pas du tout envie.

Finalement peut-être que les chips auraient été un choix plus judicieux. Les chips c'est quand même un peu un aliment gras tabou alors que le fromage...

Bon affaire à suivre !

Bonne journée à tous et à toutes.

à bientôt

fadinarde.
Abonné

Il est temps que je livre ma conclusion de l'expérience...

J'ai fait mon dernier déjeuner chips ce midi. J'ai découvert une chose étrange: pendant que je mange les chips j'ai du plaisir, et de la peine à m'arrêter. Puis une dizaine de minutes environ après les avoir mangé, je ressens comme un gros dégoût. Un goût au fond de ma bouche qui me donne presque envie de vomir... Cette sensation a été présente que je mange 100gr ou 50gr...

Il me restait deux restes de chips (j'avais pris des goûts différents, et comme les paquets étaient plus gros j'avais pesé mes 100gr dans un bol et refermé les paquets) et bien je viens à l'instant de jeter les restes... Pas que j'aie peur de les engloutir lors d'une eme... Je sais pas, j'ai juste eu envie de m'en débarrasser, plus envie de cohabiter avec ces trucs... Je n'ai d'ailleurs jamais autant aimé la salade tomate-basilic que ces derniers jours... Besoin de frais, d'acidité, de jus.... C'est un assez bon moyen pour se guérir d'un aliment, cet exercice...

J'ai trouvé vraiment très frustrant de ne pouvoir manger qu'une sorte d'aliment, même en sachant que j'aurais droit à n'importe quoi d'autre dès le retour de la faim.. C'est étrange.

 

Sinon niveau poids je crois que je n'ai pas vraiment bougé. J'ai 500gr de plus, mais le premier jour je m'étais pesée à jeun le matin, et là pour pouvoir clore l'expérience je viens de me peser après avoir mangé toute la journée (selon ma faim bien sûr!). Je me pèserai peut-être demain matin. Ou pas. On verra.

Voilà... Fin de cette expérience pas très agrable. Je suis contente d'être arrivée au bout, et je redoute de devoir faire la même chose avec le sucré. Enfin pour l'instant c'est une semaine de fractionnement pour apprendre l'appétit prévisionnel... 

Je ne sais pas quand je vais le commencer... J'ai toujours eu hâte d'enchainer les exercices, et là je ressens comme un besoin de m'arrêter quelques jours et de me recentrer juste sur la faim et la satiété, et les repas dans le calme...

La sagesse arriverait-elle enfin chez moi?? ;o)

Flo66.
Abonné

Bonjour,

Pour ma part, 2ième jour d'expérience...à contre coeur aussi...rien que d'y penser, je n'ai carément plus envie de manger du tout.

Je me demande pourquoi il est si important de consommer le même aliment gras pendant les 4 jours.

Pourquoi ne pourrait-on pas en changer du moment qu'il est gras et salé ?

Si je savais qu'aujourd'hui je peux tenter l'expérience avec des chips ou des frites, je me sentirai mieux, mais là..ces 100gr (ou moins) de fromage, sans pain, comme ça...beurck, je ne sais pas si c'est très bon pour la santé de manger comme ça à contre coeur..juste pour calmer sa faim. Pourtant j'aime beaucoup le fromage, c'est bizarre.

Ce qui est sûr c'est qu'après ça, j'ai ressenti mon appétit spécifique...envie de salade, de salade, de salade...ça a été mon repas de début d'après-midi et mon repas du soir. De grosses salades composées que j'ai consommées quand j'ai eu faim. à part l'épisode fromage, ça a été une journée salade. (et ma famille s'est gavée d'hamburgers - frites midi et soir devant moi sans que j'ai une once de début d'envie de faire pareil, pire, ça me dégoûtait de les voir manger, je n'avais aucune envie d'être à leur place)

à suivre..je vous dirai comment c'est passée la suite.

Bonne journée à tous et à toutes.

Florence

Marie1923.
Abonné

Bonjour,

Je ne suis pas encore à cette étape, trop débutante, mais Flo, il me semble que, d'après ce que je lis dans ton message et dans d'autres, un des intérêts de cette étape est sans doute de nous montrer par l'expérience que notre corps sait se réguler en plusieurs repas. Tu l'as dit, tu as eu très envie de salade pour tes repas suivants. Ce qui veut dire que dans le futur, en cas de repas avec excès (je pense à des longs repas de famille, aux repas de fêtes qui vont bientôt se profiler), tu sais que tu pourras faire confiance à ton corps et aux envies que tu auras pour que tu te régules et tout ça, sans culpabiliser smiley.

J'extrapole sans doute mais je me dis que c'est aussi le même aliment peut-être pour démontrer que nous avons besoin d'une variété alimentaire et que si, pendant des EME notamment, on est plus porté sur le gras et le sucré, en se mettant à l'écoute de notre corps, on sentira qu'il a besoin d'autre chose au repas suivant.

Nikaia.
Abonné

Cette exercice est je trouve très intéressant.

Il y a deux points très importants pour moi dans cette expérience :

- exactement le même aliment

- surtout le manger en mode dégustation .. c'est à dire vraiment en faisant attention  à toutes les sensations alimentaires .. et s'arrêter quand elles changent : c'est ça la rassisiement spécifique : la fin de l'envie spécifique de cet aliment.

Pour moi j'avais choisi des cacahuetes .. le premier jours  j'ai beaucoup aimé et j'ai mangé toute la portion ..

le deuxième jour, j'ai mangé peut etre 70% de la portion .. et si vers la fin le gout (salé) était encore bon, j'avais l'impression de manger du platre et du gras ... bref les sensations étaient différentes .. j'auraient pu continuer à manger sans problème .. mais je n'avais plus de plaisir .. les cotés négatifs dépassés le coté positif

c'est vrai que les jours suivant je n'avait plus vraiment envie d'en manger .. mais je me suis un peu forcée ..

le troisième, j'ai pris peut être 30% de la portion  .. et les sensations (lpatre et gras dépassant le sel et le gout bacon si mes souvenirs sont bons) sont réapparu

le 4ème et dernier jours .. dès la première bouchée j'ai eu cette impression de platre et de gras en bouche ..  j'ai juste pris 10%, histoire d'apaiser ma faim .. et j'ai attendu même pas une heure que la bonne faim revienne pour me faire une bonne salade ...

pour moi ce qui est important dans cette expérience ce n'est pas sur la sensation de faim c'est l'envie de l'aliment et la perception qu'on en a  ...

et c'est quelque chose qu'on ressent quand on mange en pleine conscience - limite degustation - uniquement ...

je l'ai ressenti avec un autre aliment que j'adore  un feuilleté aux escargots. Avant LC, j'en acheté deux (ils sont petits) sur mon marché. ..; et la première fois que je les ai mangé en pleine conscience, en faisant vraiment attention à ce que je faisais, j'ai eu toujours autant de plaisir sur le premier et pour le deuxième, dès la première bouchée, de nouveau le coté gras, ecoeurant et apparu en premier .. j'ai arreté aussitot ...

C'est pour moi une des expériences les plus intéressante que j'ai faite sur LC... (avec celle de manger un gateau que j'adore en pleine conscience mais sans faim)

bonne continuation à toutes

Nikaia

Sitâ.
Abonné

Merci Nikaia, tu m'as permis de mettre le doigt sur ce que j'aimais bien dans cet exercice. J'ai fait le premier jour aujourd'hui (ahem... drôle de formulation) avec du Comté, et même si le "repas" en lui même n'était pas très enthousiasmant faute d'être chaud et diversifié, j'ai pu appréhender cette idée de rassasiement spécifique. Je n'ai pas fini les 100 grs d'ailleurs, alors que j'avais clairement encore faim. Ce que j'ai ressenti était sans doute le but de l'exercice, cette certitude que la prochaine bouchée n'allait avoir aucun goût, aucun intérêt. 

Une d'entre vous suggérait les noix de cajou comme aliment, et je regrette de ne pas y avoir pensé (ou lu ce fil avant). J'aime bien le comté, mais avec les cajou, aliment que j'adore, je me demande si la sensation de "plus aucun intérêt" aurait été plus ou moins intense. Je crois que je le referai, par curiosité.

Quant à la collation, je l'ai prise vers 18h (après un déjeuner à 14), mais je ne pense pas que ce soit significatif : j'étais sur l'ordi toute l'après-midi, suffisamment absorbée pour ne pas du tout sentir ma faim. Geekette...

fadinarde.
Abonné

Bonsoir!

J'avais lancé ce sujet il y a quelques temps lors de mon expérience un peu chaotique avec les chips ;o)

Je suis maintenant à la version sucrée. J'ai choisi les M&M's aux cacahuètes, et avec cet aliement c'est, selon moi, super facile de comprendre la notion de rassasiement spécifique (je ne sais plus si c'est bien le terme juste...)

En tous les cas, je n'ai jamais réussi à manger 100gr de M&M's. Après 50 gr au maximum j'ai la gorge qui brûle à cause du sucre!

C'est intéressant!!

Et cela me confirme ce que je pense depuis le début: les chips sont une drogue :-)) il ne faut pas choisir cet aliment pour l'expérience, car ils sont bien trop addictifs!!!!

 

Bonne soirée à tous!!

Haut de page 
X