Savoir dire non... - le 07/08/2011

Patience
Marraine

Je suis actuellement en vacances chez mes beaux-parents. Ma belle-mère, cuisinière hors pair au coeur en or, adore me faire plaisir : purée maison, tiramisu, produits que j'aime, bref, je fais le plein de bonnes choses !

Sauf que je n'ai pas/plus toujours faim. Et je ne sais pas comment lui dire. Ou alors je n'ose pas, par peur de la blesser (comment dire non à autant de gentillesse ?)...

J'aimerais savoir si vous avez des phrases, des petits mots, des trucs, pour réussir à dire non sans que ce soit mal pris ? Comment faites-vous pour gérer ce genre de situation ? Merci pour vos conseils !

Commentaires

Flowerbomb.
Abonné

eh bien....je vais vivre la même situation à partir de dimanche prochain, ce pour 2 semaines chez ma belle-mère qui semble être idem à la tienne ! écoute, depuis que j'ai commencé la méthode, je suis déjà partie chez elle 4 jours en juin. alors bien sûr, on mange au-delà de notre faim. mais en acceptant tout ce qu'elle te donne mais en essayant de tricher en laissant un peu dans le plat en disant que tu sinon tu auras pas de places pour toutes les autres bonnes choses qu'elle aura préparé, en mangeant un peu moins le soir, tu vas certes pas maigrir mais au moins ne pas grossir. il faut aussi savoir que la stabilisation se fait sur une dizaine de jours. moi en tout cas, en faisant ainsi, je suis revenue avec le même poids qu'avant et en m'étant régalée de toutes ces bonnes choses données avec amour !

ilo.
Abonné

Dans les outils, partie comportement alimentaire, il y a des conseils pour tenter de gérer ce genre de situation. Quant à moi, ça m'est arrivé il y a une semaine, et j'ai zappé systématiquement le petit déjeuner ( ça passe très bien de dire qu'on n'a pas faim le matin en général). Essaye aussi de demander des petites quantités à ton hôte!

lemonsha.
Abonné

Bonjour,

Essaie de la prendre à part et de lui dire qu'en ce moment tu fais attention aux quantités de nourriture.

Dis lui bien que tu adores ce qu'elle fait et que, justement, pour mieux en profiter, tu préfères prendre un peu de tout plutôt que te remplir l'estomac dès le premier plat et de caler avant la fin.

Effectivement, l'outil savoir dire non est bien fait.

Bon courage

Patience
Marraine

Grazia, Ilo, Lemonsha,

Merci bien pour vos trucs et vos conseils. J'ai décidé de dire gentiment non au prochain repas (soit dans quelques minutes !) : c'est mon défi du jour !

A bientôt et bonne journée à vous 3 !

Anick.
Abonné

Je l'ai vécu plusieurs fois... Dans ces cas là, je passe le petit déjeuner et tous les aliments que je pourrais manger hors de la présence de mes beaux parents. J'y vais aussi molo sur les aliments dont je peux choisir moi même la quantité avec eux.  Je laisse savoir à ma belle mère que je suis une petite mangeuse, tout en l'abreuvant de gentils commentaires sur tout ce que je goûte. Ça se passe très bien, et ça me permet de me gâter et de mieux goûter sa fabuleuse cuisine! Et quand les gros repas s'enchainent trop vite et qu'on y est pour un certain temps, je n'ai aucun scrupule à simuler un malaise gastrique quelconque :o) Ça s'est toujours très bien passé et je ne prends pas de poids chez elle.

Patience
Marraine

Anick, j'adore l'idée du malaise gastrique ! Je trouve ça génial ! Ta belle-mère n'a pas voulu de "gaver" de médicaments, avec ça ? :-)

Haut de page 
X