Séduction, nudité et perfectionnisme - 11102012

Rose-PetitBeurre.
Abonné

Bonjour tout le monde !

Il y a quelques temps, je lançais un forum sur la solitude... et vla ti pas que... roulement de tambours : j'ai rencontré quelqu'un!

Ca n'est pas encore officiel mais on se plait et on va bientôt se revoir. Sauf que du coup, j'appréhende vraiment parce qu'il est très beau, vraiment très beau, parfait, musclé, extrêmement sportif... enfin, la totale.

Je sais que je lui plait, il me l'a dit, il est hyper enthousiaste à l'idée de me revoir, il m'a dit plein de choses hyper gentilles : que j'étais adorable, drôle, mystérieuse... blush il m'a dit qu'il adorait ma personnalité, qu'il fallait rien changer.

En fait, j'étais très naturelle quand je l'ai rencontré, pas du tout dans une optique de séduction et je crois que c'est ça qui a payé au final. On s'est vraiment bien entendus.

Mais maintenant, je me pose plein de questions : est-ce qu'il me trouve jolie ? d'après ce que j'ai compris, ce qu'on m'a dit, il a beaucoup de succès auprès des filles...et des très belles filles.  j'ai aussi peur qu'il me voit nue !!!!!!!! ma cellulite, mes défauts, mes cuisses, mes fesses, mes seins, mes kilos en trop... et je suis pas du tout musclée, moi !

Bon, on n'y est pas encore, j'ai envie d'attendre de mieux le connaitre et de me sentir bien avec lui... mais j'aurai (et j'ai déjà) envie de lui à un moment donné. devil

Bref, j'ai peur que mes complexes me bloquent, que l'envie de lui plaire à tout prix fasse que je ne me sente plus naturelle du tout. En plus, j'ai vraiment l'impression d'être superficielle à ne parler que de physique et de le considérer à l'avance comme quelqu'un de superficiel aussi et de peu tolérant.

Je tiens quand même à dire ici, qu'il y a un an, je ne serai pas parvenue à gérer ce genre de situation, je me serai tout de suite dit que ce genre de mec n'est pas pour moi, j'aurai réellement pas osé lui parler. Donc merci à LC car c'est en grande partie grâce au programme.

Est ce que vous avez vécu ce genre de situation et est ce que vous avez des conseils à me donner ? parce qu'à part m'affamer, faire du sport à donf, aller voir un chirurgien dans les jours à venir, je vois pas trop quoi faire...rhalala... "là où il y a de la gêne... y a pas de plaisir"

Bises

Rose

Commentaires

lorraine
Marraine

Je suis vraiment contente pour toi rose beurre de cette rencontre...Ah les premières fois...(Soupir) (Je me rappelle des posts sur la solitude, je les lus....Beaucoup de sincérité et de profondeur.)

J'ai pas vraiment de conseils à te donner. Juste te dire que d'appréhender c'est normal, peur de ne pas plaire c'est normal aussi même les gens les mieux dans leur peau ressentent cela au début de la rencontre. Y a tout lieu de penser que LUI se posent le même type de questions que toi.

Tu écris : "Je sais que je lui plait, il me l'a dit, il est hyper enthousiaste à l'idée de me revoir, il m'a dit plein de choses hyper gentilles : que j'étais adorable, drôle, mystérieuse... blush il m'a dit qu'il adorait ma personnalité, qu'il fallait rien changer.

En fait, j'étais très naturelle quand je l'ai rencontré, pas du tout dans une optique de séduction et je crois que c'est ça qui a payé au final. On s'est vraiment bien entendus."

Voilà ce que je tenterai  d'appliquer : Continuer comme ça surtout ....Vivre l'instant avec lui  et ne pas faire de plans sur la comète pour rester le plus naturelle possible ...

Il voit bien que tu n'es pas maigre...Donc pas de problèmes..A noter, .même mince, cela n'a jamais été simple pour moi (et pour beaucoup me semble t-il)  de me montrer nue...La peur du regard qui juge.( Sutout quand enfant on a bien connu. )

La peur des zhommes// une certaine partie de leur anatomie est réelle aussi...pire desfois que pour nous Donc femme et homme , on est à égalité winkEt  Prévoir lumière d'ambiance, bougies pour voir moins bien...Ca rassure...!

Je pense bien à toi, fais de beaux rêves

Lorraine

Sitâ.
Abonné

Alors au préalable, sache que j'ai "aimé" ton post à "j'ai rencontré quelqu'un", comme une midinette. A présent, je m'en vais lire la suite :D

[...]

Bon. Si mon copain n'était pas H24 à la maison en ce moment, je commencerais à le surveiller. On a le même !! Du coup, ce que tu dis me parle tellement... 
S'il y a une chose qu'être avec lui m'aura apprise, c'est qu'un homme qui a l'air de te désirer... te désire. Bah ouais, aussi con que ça. Sauf peut-être si tu peux lui offrir une promotion, ou si tu t'appelles L. Bétancourt, ou que sais-je. Là ça peut être différent. Mais si ce n'est pas le cas, il va falloir te faire à l'idée que si ce mec te joue la mélodie du bonheur, c'est aussi pour des raisons sensuelles. Donc parce qu'il a également envie de toi. Donc parce que tu lui plais. 

Par ailleurs, sauf s'il a 16 ans (il a 16 ans ?), il a fort probablement déjà vu des femmes nues :)
Et il faut qu'on s'y fasse, je crois : nos fringues ne trompent personne. Surtout pas les mecs. Un Wonderbra je ne dis pas, une gaine en acier trempé à la rigueur... Mais si tu es ronde, ça se voit aussi habillée. Donc le mec qui extrapole TRES probablement ce qu'il a vu de toi habillée a sans doute déjà une assez bonne idée de ce à quoi tu ressembles nue. Je me demande parfois qui on croit tromper, avec nos déguisements :p

Bref, si ce moment vient, ce ne sera pas par heureux hasard, tromperie de ta part, ou que sais-je. Ce sera parce que vous (donc toi... et lui) l'avez voulu. Ne serait-ce pas d'une grande tristesse qu'un moment qui n'a pu arriver que parce qu'il était tellement désiré soit gâché par l'impression qu'il ne l'était pas ? Ne serait-ce pas infiniment dommage... et un petit peu con, aussi ?

Je ne te juge pas, je suis comme toi. Du coup, quand je perds de vue que je suis en fait d'une beauté aussi insolente qu'aveuglante (ahah), je fais semblant d'y croire. Semblant que oui, c'est ok d'être debout et nue devant ce mec qui me noue la gorge de beauté. Semblant que je suis fière, que je crois en mon pouvoir de séduction. Je me tiens comme si, j'agis comme si... et généralement, son désir comble la distance. Comme le fera celui de ton prétendant, j'en suis certaine.
Si j'ai un conseil à te donner, Rose, un seul, ce serait celui-ci : s'il ne le fait pas spontanément, demande-lui de te caresser. Sans te justifier, sans avoir l'air de voir quoi que ce soit de spécial là-dedans. Juste un murmrure, comme si tu en avais tout simplement envie. Et je crois que je ne risque pas trop de me tromper en disant que les mains d'une autre personne qui te désire redessinent ton corps d'une façon qu'aucune perte de poids, jamais, ne sera capable d'accomplir.

Si tu le pousses à te montrer qu'il l'aime, tout le reste sera évident. 

izabelle
Animatrice forum

super nouvelle !!!.

je crois vraiment que dans le feu de l'action, ce n'est pas vraiment le "vernis" esthétique qui plait à un homme, mais la passion, la fougue, alors oublie les petites imperfections du corps, car le désir gomme tout cela, ça devient vraiment secondaire

laisse toi vivre, accepter ces  bonnes choses qui te viennent sans te poser de questions

déjà tu viens de montrer que cela est couronné de succès

toute nue, ça sera pareil !       j'ai quand même pu constater qu'à ce moment là les rondeurs sont loin de gêner les hommes, bien au contraire.....

tu lui plais DEJA oublie les complexes et accepte aussi ça : être désirée, être belle dans les yeux de l'autre (et non sur du papier glacé)

c'est ta personnalité pétillante qui lui plait, alors un corps lisse ça ne doit pas trop l'intéresser

 

je suis très contente pour toi, moi aussi j'adore les histoires d'amour....

Rose-PetitBeurre.
Abonné

Rhaaaa.... ça me fait du bien ce que vous dites les filles... tellement apaisant et réconfortant ! Merci !

ps : j'ai l'impression que LC est un site magique... il suffit que je me plaigne d'être célibataire sur un forum  pour renconter quelqu'un... magique, je vous dis !wink

charlotte25.
Abonné

Bonjour Rose-Petitbeurre,

d'abord je suis vraiment très heureuse pour toi, c'est super ta rencontre et tous les espoirs qui vont avec !

Je n'ai bien sûr pas de conseils a prodiguer mais je te fais part de mon " expérience"...

J'ai vécu la même chose que toi, il y a six ans, et aujourd'hui, nous sommes séparés (depuis quelques mois)

Tout au début, il m'a dit que c'était ma personnalité, mon "âme", ce que je dégageais qui lui plaisait ; "ce n'est pas le corps qui compte mais ce qu'il y a à l'intérieur"...

Il savait que je voulais perdre du poids et m'a promis de m'aider...

Ca ne c'est pas passé comme je l'espérais , je n'ai pas su résister a ses tentations, apéros et bons petits plats...

j'ai pris du poids et ca a du jouer dans la balance (mais pas que bien sûr...)

Reste comme tu es, naturelle, heureuse de vivre et demande lui juste d'être sincère par rapport a tes complexes...

il a sûrement rencontré de trèèèèèèèèèèèèèèèèèès belles filles, mais sont-elles droles et adorables aussi??? pas sûr! et un beau corps sans rien d'autre c'est lassant...

s'il t'a choisie sans doute  que lui te trouve magnifique !

je te souhaite beaucoup de bonheur

Charlotte

Rose-PetitBeurre.
Abonné

Merci Charlotte, en fait, c'est exactement le genre de propos qu'il m'a tenus, "j'aime ce que tu dégages, etc."

Par contre, j'ai pas du tout envie d'évoquer mes complexes, je l'ai déjà un peu fait, sentiment d'infériorité, du mal à y croire... j'ai peur de devenir vraiment chiante et un peu "débandante", désolée pour le mot, mais c'est ça en fait, et puis, c'est la nature !

Je vais essayer de m'armer du peu de confiance en moi, de me mettre en valeur avec des vetements que j'aime bien, etc. Et puis, on verra bien, pas de plans sur la comète...même si c'est dur pour moi de ne pas m'inquiéter pour l'avenir, j'ai vécu des déceptions alors maintenant, dès que je rencontre quelqu'un, je me demande quand et comment ça va se terminer...chat échaudé...

En tous cas, si ça doit foirer, je ne veux pas que ce soit à cause de mes complexes. Ce serait trop con ! ah non ! pas à cause de ça! ils m'ont suffisemment gacher la vie jusqu'ici, je me suis interdite suffisemment de choses dans l'attente de maigrir (on en parlait sur un autre forum)... donc là, non, je dis stop ! j'ai la chance de faire rencontre intéressante, en bonus il est canon, tant mieux pour moi, je ne vais gâcher ce "cadeau".

Et puis, j'ai souvent vu des couples ou l'un des deux étaient moins avantagé que l'autre, a pirori. C'est con de dire ça, c'est très superficiel, mais je l'ai pensé et entendu dire par d'autres... une fois, j'ai vu un mec très beau avec une fille vraiment très très forte, j'ai pensé qu'il y avait forcément anguille sous roche, alors qu'en fait, pas du tout. Après coup, je me suis dit qu'elle avait bien raison de se sentir bien dans sa peau, de se mettre en valeur, d'aller vers ce qui l'attirait... et du coup, en les regardant bien, on voyait que le mec était hyper sincère avec elle.

Une autre fois, je suis sorti avec un "beau gosse", vraiment prince charmant (même s'il s'est avéré qu'à l'intérieur, il y avait encore un vilain crapaud) qui m'avait dit qu'aucun homme n'aime serrer une femme maigre dans ses bras, que c'était un truc "social", mais que dans l'intimité, c'était différent... Bon, pour en avoir parlé avec des copains après, je pense que c'était un peu éxagéré.... ils m'ont dit "c'est même pas ça qui compte"... je crois que ça dépend tout simplement de la fille et du désir qu'ils ont pour elle en particulier.

Bref, j'ai déjà séduit avec 15 kgs de plus, on m'a déjà dit que j'étais belle, donc je vais essayer de relacher un peu la pression et on verra bien comment ça se passe. Après tout, lui aussi, il doit me séduire, c'est pas encore gagnéwink

Sita, j'adore ce que tu m'a écrit, j'adore ta franchise et ta phrase "si un mec a l'air de te désirer, c'est qu'il te désire, c'est aussi con que ça". Ca me fait vraiment du bien. Merci !

Merci à toutes !

hésitez pas si vous avez des expériences à partager, je suis preneuse et je pense que je suis pas la seule ! on n'est jamais à l'abri d'un beau gossewink

fleur2lotus.
Abonné

Super génial, je suis super heureuse pour toi !!

S'il t'a dit que tu lui plaisais de partout, dedans, dehors, c'est que tu lui plaît telle que tu es.

Je vais un peu faire l'avocat du diable :-) Qui sait ce que cet Appollon cache sous ses vêtements? Il n'est peut-êre pas aussi parfait que tu veux le croire et pourtant tu ne te poses pas cette question pour la simple raison qu'il te semble parfait.

Il existe encore des hommes qui aime les femmes pour ce qu'elles ont à offrir et qui les trouvent aussi jolies au-dedans qu'au dehors.

L'une de mes soeurs fait la moitié de mon poids pour la même taille et elle a du succès habillée, mais tu peux lui compter chaque os tellement elle est maigre (nous avons le problème inverse elle et moi) et pourtant mon conjoint me dit sans cesse que je suis plus jolie qu'elle, que les sacs d'os il n'aime pas.

Si tu peux, laisse tes complexes dans ton placard, il paraît que les hommes se voient pas la cellulite (le mien m'a dit un jour "oh tu as des fripures?", non chéri c'est de la cellulite", il n'en a plus jamais rien dit).

Ma poitrine généreuse mais imparfaite, il s'en fout, le mien, ce qu'il aime c'est mes fesse plus que généreuses et vu qu'il les aime, je ne me pose même pas la question de savoir si elles tombent, si elles sont fermes, ..., il les aime, un point c'est tout.

Je te souhaite énormément de bonheur et si tu as envien viens nous raconter comment ça se passe.

Sitâ.
Abonné

Ca m'a fait très plaisir de l'écrire, Rose, d'autant plus que ton post initial sentait bon le bonheur qui n'ose pas encore trop y croire. J'ai trouvé ça super émouvant ;)

Et je suis d'accord avec toi quand tu dis que tu vas éviter de trop évoquer tes complexes. Lui ne voit sans doute pas pourquoi tu devrais en avoir, pourquoi les lui mettre sous le nez ? Il y a d'autres moyens d'obtenir qu'il te rassure, un peu plus subtils que de dire d'emblée "je suis moche, je suis grosse, dis-moi que non parce que sinon je ne le supporterai pas". Parce que pour ça, effectivement, le mot "débandante est approprié ^^
Encore une fois, aucun mépris de ma part pour celles et ceux qui ont cette attitude un peu fragile : c'est aussi mon cas, souvent. Trop souvent. Mais là on parle de séduction, pas de mariage sur 10 ans, et séduire c'est à propos de sélectionner les informations qu'on donne à l'autre. Je ne me vois pas draguer avec "Oh, et puis t'as vu, j'ai un ongle incarné, ça commence même à sentir un peu le fromage là-dedans ! Non ?" (1)
On ne ferait pas ça avec les bobos de son corps, sauf nécessité absolue. Pourquoi faudrait-il le faire avec les bobos de l'âme ?

Bref, profite, et ne surinvestis pas trop. C'est un canon, soit ; mais tu sais Rose, sauf si c'est LE canon... il y en aura d'autres !

--------
(1) Situation totalement fictionnelle, je n'ai PAS d'ongle incarné qui pue. En ce moment.

Sitâ.
Abonné

Oh, et du coup j'en profite pour y aller de ma petite anecdote qui colle bien avec ce que dit Fleur de Lotus : l'autre jour, je disais à l'homme que j'aimerais bien aller courir un peu, mais qu'il fallait d'abord que je m'achète un jogging parce que courir en jean, ça pue. (Oui, je sais, on a les excuses qu'on peut.)
Ca a donné l'échange suivant :

"Bah mets un short.
- Tu m'as déjà vue en short ? Je n'ai pas de short, tu sais.
- Oui je sais, mais tu peux prendre un des miens."

Et le gentil sourire du mec partageur. 
Bah oui mon amour, c'est très sympa de ta part, mais... Tu es au courant que tu mets du 40 et moi du 46 ?

Apparemment, il ne l'était pas. Enfin, je lui avais déjà dit ma taille de fringues parce qu'il voulait m'en offrir, mais pour lui ce n'était qu'un chiffre. Il ne se représentait pas la différence de volume que ça suggère. Je précise qu'on vit ensemble depuis 1 an et demi, et que ce n'est pas comme si il ne m'avait jamais vue nue. Ou comme si il n'entendait pas parler de maigrir à longueur de journée. Simplement, il ne voit pas ce que moi je vois dans la glace.

Et c'est tout le temps comme ça. Quand je parlais encore de faire un régime, il me disait "Par contre si tu perds trop vite, tu vas avoir de la peau d'orange". Oui mon coeur. Ce qui est déjà le cas. Mais si tu ne le vois pas, ce n'est pas moi qui vait te le dire !

Même pour ce qu'il voit : il constate que les plis dans mon dos s'atténuent en allant que je maigris, que j'ai moins de chair sous le menton. Et il me le dit, parce que pour lui c'est sans tabou. Tout juste un petit défaut physique, mais de la même importance que ce poil qui lui pousse hors de la courbe de la barbe, ou ses épis systématiques. Ce ne sont que cela : des petites choses qu'il n'aime pas trop, dans un ensemble qu'il aime. Et je crois que même si baucoup d'entre eux critiquent à voix haute le physique des femmes, les mecs raisonnent quand même pas mal comme ça. Si l'ensemble leur plait...

Et je vais bosser, parce que je suis en retard x)

Isana.
Abonné

Je plussoie :-) ! 

Je n'ai rien d'autre à ajouter, tout a été dit, et très bien dit :-) ... si ce n'est que je suis super contente pour toi Rose-PetitBeurre.  Profites, reste zen !  Vis l'instant présent, en pleine conscience ... ça ne peut que t'apporter plein de bonnes choses :-).

izabelle
Animatrice forum

ah mais oui, Rose, tu as raison n'évoques SURTOUT pas tes complexes

bassiner l'autre avec nos complexes, c'est un tue-l'amour de toute façon dans tous les cas

après lorsque la complicité s'est installée et qu'on se connait un peu mieux, on peut l'évoquer, mais vraiment brièvement, sinon l'autre se croit toujours obligé de nous rassurer et ça casse vraiment la dynamique du couple

et puis d'ici là tu auras dépassé tout ça....

à la limite oublie ce que LUI voit ou ressent, et centre-toi sur TOI  : le bonheur que tu ressens, la fierté, aussi, la peur un peu....   tout ce que tu ressens, accepte-le et agis en fonction de QUI tu veux être, définis quelle partenaire tu souhaites être et agis en fonction

j'imagine : belle, rayonnante, dynamique, aimante, qui dit oui à la vie (n'est-ce pas?)....

 

moi aussi mon chéri, il est super canon....   tout le monde me l'envie d'ailleurs et se demande bien comment j'ai fait pour l'hameçonner (célibataire endurci avant moi)....   par ailleurs la beauté est presque la moins importante de ses qualités (un bonus on va dire) tellement c'est le mec idéal   (bon il a ses défauts quand même, un peu)

je pense vraiment qu'il me voit comme je suis : jolie, mais grosse pour l'instant

il veut vraiment que je maigrisse mais notre couple n'a rien à voir avec cela

c'est tellement plus profond, un couple, plus intense

 

en tous cas profite de ces moments de découverte de l'autre, laisse tes peurs passer et dit oui à la vie, oui à l'amour!wink

adeuhline.
Abonné

Bonjour Rose!

J'avais lu ton précédent post avec émotion. Je suis ravie que tu aies rencontré quelqu'un qui te plaise!

Comme les autres filles du forum, je te conseille de rester naturelle. C'est ce qui lui a plu chez toi, comme tu l'as dit. Mets des fringues dans lesquelles tu te sentes bien, sédusante et en avant pour l'opération séduction! (qui a déjà commencée d'ailleurs wink)

Et puis, concernant ta silhouette, le mec a déjà vu ton contour. Il ne s'attend pas à une nénette maigre dans son lit. Ce qui se dégage de toi lui plait, avec ou sans kilos en trop!

Tiens nous au courant de la suite!

Plein de bonnes choses pour toi, Rose +++

PS: je sors avec un mec absolument craquant, mince, beau... dont l'ex était hotesse de l'air. Donc niveau complexe, j'en avais pas mal.. puis ça s'est réduit en apprenant à se connaître et se séduire!

Rose-PetitBeurre.
Abonné

Les filles, vous êtes géniales, je vous adore !!!! rhalala... ça m'étonne pas que vous ayiez des mecs supers dans vos vies (et vos lits... oléééécool !!!) parce que vous êtes toutes formidables. Telles que je vous lis, je vous imagine magnifiques... !

Sitâ.
Abonné

Wep, je sais pas pour les autres mais je suis canon. 

Suffit de ne pas me rencontrer, finalement :D

mims68.
Abonné

Rohhhhh, aus sîta dit, aus sita fait, hein, quelle image de toi tu as ou plutôt quel humour, j'aime bien ta répartie, l'avatare violette hihi....cf la photo de ton profil.....

Ben si t'es canon, au moins t'es pas un boulet haha... non non, pardon, je délire ce soir, c'est vendredicheeky, fini la semaine de boulot !!!

Bon week tout l'monde wink

Sitâ.
Abonné

Mim, j'ai tellement ri au coup du canon :D
(Jeudemot. Toutoum-tcha.)

mims68.
Abonné

wink wink wink wink wink..........

mamzelzoï.
Abonné

Hé les filles, pour vous dire qu'en effet les hommes ne sont pas tous attirés par le stéréotype de la "bombe sexuelle" :

j'ai pas mal de copines assez canon : le genre grande, hyper mince mais avec une poitrine généreuse (85 E pour 2 d'entre elles, les plus minces, et c'est du 100% naturel, bref très très énervant;-)). Hé ben croyez-moi, mon homme, quand je lui dis "quand même, mes copines, elles sont super belles", il me répond "mais non, moi je les trouve pas bien, et je trouve que la plus belle c'est toi de loin". Pourtant je me trouve pas canon du tout, plutôt passe partout, mais non, c'est hyper sincère quand il me le dit, parce qu'une femme au corps "idéal" mais dont le visage ne lui plaît pas, il la trouve moche.  Et quand une femme a un beau visage et le charme qui va avec (pétillance, sourire etc), il ne voit pas ses rondeurs comme des défauts. Et par contre mes copines très minces il trouve qu'elles sont trop maigres, ça ne lui plaît pas, mais alors pas du tout.

Alors j'en conclus que tous les goûts sont vraiment dans la nature : les stéréotypes c'est pour les magazines, Claudia Choufleur et ses copines n'ont qu'à rester chez elles!!

Marie-Paule.
Abonné

Coucou,

Je vais te rassurer un peu plus "scientifiquement" : quand on est amoureux, on est sensible à ce que l'autre dégage, c'est une question hormonale et notre corps, lui n'est pas au courant des canons culturels, il vise juste le plaisir d'être à deux (et de se reproduire, laugh  Donc si vos corps sont d'accord, cellulite ou pas, vos eprits le seront aussi et basta... 

C'est aussi normal de se demander si on va "lui" plaire, ça fait partie du plaisir amoureux, non ?  Profites-en bien et garde confiance : pour lui, tu es la plus belle, même avec un gros rhume, même avec un bouton, même avec de la cellulite, même avec du chewing-gum à la place du muscle... 

Plein de bonheur à 2 !

Sylvie75.
Abonné

[quote=Rose-PetitBeurre]

Les filles, vous êtes géniales, je vous adore !!!! rhalala... ça m'étonne pas que vous ayiez des mecs supers

[/quote]

J'ai bien compris que c'était une boutade, mais je voudrais juste que l'on s'arrête une seconde à cette idée, que tu exprimes plusieurs fois sur ce fil, Rose. Son mec ou sa nana, ce n'est pas un trophée, ce n'est pas une prime au mérite ni ce genre de choses. Il faut que l'on se dise juste "C'est une question de chance. Si je me fais larguer, en plus d'être malheureuse, je ne suis pas obligée de penser que c'est de ma faute. Si je trouve un type qui a l'air formidable, mais qui me rend malheureuse, bye bye. si je trouve une personne qui m'aime, me respecte et me rend heureuse, si en retour, je l'aime, je le respecte et je le rends heureux, alors il faut juste que je me dise que j'ai beaucoup de chance, une chance formidable."  Bien sûr des gars tombent amoureux de jolies femmes parce que c'est la cerise sur le gâteau de leur réussite sociale... Bon, grand bien leur fasse, à eux et à leur épouse... En attendant, il faut se sortir de la tête, si l'on veut être heureuses ou heureux, ces normes à la noix. Le bon mec, c'est le mec qui nous rend heureuse. La bonne nana, idem... De savoir si elle a de trop grosses fesses, ou si elle est pas assez classe, ou s'il est trop timide pour briller en société ? Qu'est ce que ça peut faire honnêtement, sauf si l'on veut un "couple de salon" bien comme il faut ?

Sinon, bonne chance pour tes amours, bien sûr !

rory24.
Abonné

Rose, quel plaisir de lire ceci en consultant le forum tout à l'heure. Justement le WE, je suis en manque de PBLV et des feux de l'amour, et là tu nous offre un feuilleton en or massif, puisque la love story est réelle.

Ce qu'il y a de merveilleux dans les rencontres, humaines et sexuelles, c'est ce qui dépasse les mots, la norme, on se sent attiré pour une personne même si elle ne répond à tes critères. Tu as de nombreux atouts: ton charisme, ton naturel, ta franchise et puis un truc qui ne se mesure pas en grammes : la sensualité. Et dans les rapports charnels, c'est le truc qui compte: comment tu habites ton corps, comment tu t'en sers, comment tu l'écoutes pour aller vers l'autre, vers la rencontre à l'autre.

Ok on a pas des corps de rêves (enfin là je parle pour moi), pas de ventre plat, de cuisses fermes mais on est ce corps, on habite ce corps, on l'anime (au sens où on lui donne âme et mouvement), et ça n'a pas de prix.

Si seuls les minces et beaux avaient droits à l'amour, au bonheur, et à l'orgasme, qu'est-ce que ce monde serait chiant (et injuste!) !

Pomdereinette.
Abonné

Mon ex m'a connue avec plus ou moins 20 kilogs, et ça ne lui a posé problème que quand il acessé de m'aimer, et non l'inverse.

Mon conjoint m 'a connue avec plus ou moins 20 kilogs, et tout ce qu'il a jamais trouvé à en dire c'est "y a de quoi remplir les mains d'un honnête homme ! " Par contre, il a une fois évoqué son ex "jamais contente. J'aurais pu lui décrocher la lune, elle était pas satisfaite" Alors à chaque fois que mon reflet me foutait le blues, je me regardais dans ses yeux pour retrouver mon sourire.

Peut-être que cet ami il t'est aussi reconnaissant parce que tu t'es adressé à lui comme à une personne, et non comme à un super beau mec à séduire. Peut-être qu'il a avant tout besoin de ça, une relation authentique, avec quelqu'un d'authentique. Le désir, c'est pas une question de physique (ça c'est juste de la consommation) sinon je n'aurais pas eu la vie amoureuse que j'ai menée !

Sois naturelle. Sois heureuse et montre-le. Y compris au lit. Et tout ira pour le mieux.

Bonne continuation :-)

 

Nikaia.
Abonné

je vais rajouter ma petite graine ... je suis d'accord avec ce qui a été dit ... mais la confiance de se déshabiller devant l'autre ça ne s'acquière pas en 5 minutes .. et une étape intermédiaire très importante je trouve entre le toute habillée et le toute nue ... c'est le "lingerie seule"

donc je vais te donner mon conseil à moi .. investit (ça peut etre relativement cher) dans de la belle lingerie adaptée à ton corps !!!

pour cela ne prends pas sur internet ma va réellement dans une boutique spécialisée pour te faire guider par des vendeuses.. je ne sais pas quelle est ta taille mais beaucoup de boutique fond des tailles assez grandes ... et essaye , essaye essaye !!! différentes formes de soutien gorges, différentes formes de culottes, différentes tailles, différentes couleur  jusqu'à ce que tu trouve la taille, la forme, la couleur qui te vont et qui te font te sentir bien (confortable) , belle et tant qu'à faire sexy ...

 tu n'es pas obligée de renouveler l'intégralité de ta lingerie en une fois .. au début tu mettras essentiellement  la belle quand tu sera avec lui  mais vraiment cela fait une différence dans ta confiance en toi et surtout au moment où il commence à vouloir oter certaines couches ...

tu ourras également investir dans une nuisette qui te va bien ...

autre point ... les crèmes ne font pas maigrir à mon avis mais elles adoucissent la peau je trouve (en plus du fait que le massage permet de se reapproprier son corps)... et une peau douce c'est très important à ce moment là également

voilà pour mes conseils du jour

 

Nikaia

maligne.
Abonné

Tu écris très bien, comme une écrivaine, que tu es peut-être, bravo!

black-kam.
Abonné

Bonjour à toutes ! 

Petit clin d'oeil à Nikaia et Rose-Petit-Beurre, me revoilà ! Me suis réinscrite après un petit break (quand j'ai recommencé à avoir des comportements de régimeuse, je me suis dépéchée de réactiver mon compte...) et ça me fait plaisir de vous revoir.

 

Rose, tu as l'air heureuse ! Félicitations :) Ou en es-tu aujourd'hui ?

 

Je rejoins complètement Nikaia. Personnellement j'ai rencontré THE bombe sexuel. Un homme vraiment magnifique, que j'ai dragué pendant un séminaire (merci LC de m'avoir rendu ma confiance en moi), et avec qui je noue une relation sérieuse au fil des mois. Bien sur, toutes mes copines me jalousent...

Parfois j'ai peur quand ses copains disent "Lui, il ne sort qu'avec des filles très belles... Physiquement parfaites... etc".

Au final, je ne me trouve pas parfaite, mais il est avec moi et me trouve belle (la plus belle fille de France, rien que ça haha). Grâce à ma peau douce (vive l'huile d'amande douce), de la lingerie fine (ou les vendeuses n'hésitent pas à donner un avis franc) et de charmantes nuisettes, il n'a de cesse de me complimenter, et j'oublie un peu mes "gros genoux" et ma "peau de clémentine". Ah oui, surtout : ne jamais lui dire !

Quand il me voit manger des gateaux dans le canapé, il commente : "ce que j'adore avec toi, c'est que tu manges sans te poser de questions. Qu'est ce que c'est chiant les filles qui se nourrissent que de fromage blanc !"

 

Au final, nous sommes heureux ensembles. Petit bonus : alors qu'il est du genre à papillonner, il a l'air posé avec moi (je suis sa plus longue relation) et fait plein de projets... I'm happy !

On se sent tellement bien aux côtés d'un homme beau ! (bon dès fois, ça fait stresser...)

Plein de bonheur à toi Rose !

Rose-PetitBeurre.
Abonné

Coucou à toutes !

coucou Black-kam wink de retout parmis nous, je salue ta lucidité et ton choix de revenir, ça fait se désangoisser de quitter lc si on sait qu'on peut revenir.

Je vous remercie toutes pour vos réponses, vos supers conseils, vos témoignages... ça m'a vraiment apaisée et rassurée avant d'aller rejoindre ce charmant, cet adorable imprévu qui est arrivé dans ma vie au moment où je m'y attendais le moins.

Je tenais à vous tenir au courant de la suite des événements.... roulement de tambour...

Alors je suis allée passer quelques jours chez lui puisqu'on ne vit pas dans la même région et ça s'est très bien passé. On a fait pas mal de sorties ensemble, on a beaucoup discuté, beaucoup ri, appris à se connaitre un peu plus... même s'il nous reste encore plein de choses à découvrir l'un sur l'autre. Et, ça c'est super enthousisamant. (<- oh le joli lapsus écrit !)

Puisqu'on est sur le sujet, je n'ai pas couché avec lui, je lui expliqué que je voulais attendre... et il a une réaction hyper élégante.

Mais la tendresse était au rendez-vous...

Je me sens pas encore super à l'aise avec mon corps, même si j'ai pas mal maigri... mais il est très rassurant, donc si je n'ai pas confiance en moi, peut-être arriverai-je à lui faire confiance à lui ?

Pour la première fois de ma vie, j'ai décidé de prendre mon temps, aussi bien sensuellement que émotivement, je me suis protégée. J'ai dit certaines choses, j'en ai tûes d'autres... Et j'ai aussi envie de protéger cette histoire, j'arrive pas à dire ce que je ressens pour lui, j'ai pas de mots, ça se bloque dans ma gorge. Je crois que j'ai pas envie d'en parler en fait, je veux qu'on garde ça pour nous. C'est la première fois que je ressens ça.

J'ai une copine qui m'a fait un tirage de vers de nez aujourd'hui et ça m'a saoulé parce qu'elle voulait une "définition", que je dise qu'on était en "couple", le truc "officiel". Je regrette presque de lui avoir parlé de lui. Nan,honnêtement : je regrette carrément de lui en avoir parlé, même si j'ai pas parlé de ce qui était le plus précieux, c'est tellement une habitude entre nous de se raconter beaucoup de choses, elle est tellement curieuse en plus... et en plus, je sais qu'elle raconte ce que je lui confie à son copain (il a eu des petites maladresses des fois). Bref, ça m'agace. Je crois que je lui dirai plus rien.

Pourquoi on veut donner des noms à tout, tout mettre dans des cases ??? se justifier aurprès des autres que ça ne regarde pas. Alors qu'on ne se connait pas encore depuis longtemps, qu'on veut prendre notre temps et que ce qui se passe entre nous ne regarde que nous ? c'est hyper intime.

Bref, vous voyez... j'en parle sans en parler, je dis beaucoup de choses en ne disant rien...  J'ai très peur qu'il m'oublie, qu'il me rappelle pas, qu'il rencontre une autre fille, etc. des trucs que j'ai vécus par le passé en fait.... ça m'angoisse beaucoup, et à d'autres moments, j'arrive à me dire qu'il faut avoir un peu confiance, et même prendre ce risque... peut-être le risque d'être encore blessée ? ou celui d'être aimée ?

ça part en romantisme...

Bonne nuit à toutes les amoureuses présentes et à venirheart

izabelle
Animatrice forum

ouh là là c'est un excellent signe tout ça

quand je me suis mise en couple avec mon chéri, contre toute attente d'ailleurs, je n'ai voulu en parler à personne!!!!

alors que je pensais que j'allais le clamer haut et fort, tout fière d'avoir décrocher le gros lot...  (avec beaucoup de patience quand même)

 

et non, comme toi, je voulais protéger cette chose si forte et si intime..... donc je te comprends parfaitement

bon et depuis, ça fait 15 ans que ça dure avec toujours cette même flamme......  enfin depuis je l'ai dit à mon entourage, quand même.....    smiley

lorraine
Marraine

Ton post me touche Rosepetitbeurre

Oui, desfois y a que la pudeur qui vaille..et quand c'est fort y a plus les mots......

et faut savoir être égoîste wink garder son Bonheur pour soi....

Ne te fais pas mal avec trop d'angoisse, si tu y arrives fais un peu de rpc de temps en temps , rester dans l'instant, ne pas partir vers le passé ou l'avenir qui ne ferait que t'angoisser plus encore

Je pense à toi et t'embrasse

Rose-PetitBeurre.
Abonné

Merci les filles ! vous êtes géniales !

Izabelle, ça m'encourage énormément ce que tu me dis !!!! 15 ans d'amuuuuur... et que c'était pareil pour toi au débutheart, pas envie de le crier partout...

Merci Lorraine de me dire qu'il faut que je me ramène au présent, ni dans le passé, ni dans l'avenir. C'est un peu difficile, vu qu'on est éloignés et que je ne peux donc pas me rassurer quotidiennement (gros travail de mise en confiance en perspective), forcément, j'ai l'esprit qui divague...

Et j'ai très peur parce que j'ai cru comprendre qu'il avait eu pas mal de conquêtes, ça a pas dû être bien difficile pour lui... donc j'ai peur que les habitudes aient la vie dure.

Bon, sinon, je n'ai pas parlé de mes complexes... mais ça se sent visiblement. Il a senti que j'étais pas à l'aise avec ça. Grrrr....  ça transparait malgré moi !!

Il ne m'a pas dit franchement que j'étais belle, il dit d'autres choses : j'aime des cheveux, tu me fais penser à tel personnage... et qu'il se contrefichait de mes mensurations. J'ai un peu du mal à le croire... je pense qu'il est sincère mais je sais aussi que le physique compte quand même un minimum dans l'attirance qu'on peut avoir pour une personne, en tout cas au début.

je vais essayer de ne pas réclamer de compliment. Ce qui saoule tous les mecs et m'auto-saoule quand je le fais, tellement je me trouve chiante...

Tout ça me chamboule un peu, j'ai fait une crise dernièrement, ca faisait longtemps que je n'en avais pas fait une comme ça. Trop de changement et d'émotions d'un coup sans doute ! j'en pouvais plus d'être seule, maintenant toute stressée d'avoir rencontré un appollon. Gros travail sur les émotions en perspective !!

izabelle
Animatrice forum

c'est sûr que ça va te permettre de rencontrer un certain nombre d'émotions, et justement avec tout le travail que tu as fait sur l'acceptation, tu verras que ça change BEAUCOUP le relationnel

comme on supporte nos émotions, on n'est plus tout le temps en train de demander à l'autre de nous rassurer, justement, ça libère la relation

on se dit   "tiens j'ai peur..." et puis on ne bassine pas l'autre avec nos peurs

 

je ne serais pas étonné que cela soit précisement cela, en plus de tout ce que tu es, qui ait pu attirer ton homme au delà des critères du papier glacé...

pour continuer le parallèle mon chéri aussi a eu beaucoup de conquêtes avant moi, j'ai même retrouvé une liste....   frown

derrière ces conquêtes peut se cacher plein de choses et pas forcément un besoin de faire des conquêtes en tant que tel, comme un comportement nécessaire, mais simplement de trouver la fille de ses rêves

du moins mon chéri depuis que je le connais n'éprouve plus du tout le besoin de faire des conquêtes (on parle très librement de ces choses là)

 

je confirme que le physique joue dans l'attirance, mais pas qu'au début, tout le temps!

mais le physique ce n'est pas les mensurations ça c'est sûr.....   

mais ce qui joue le plus c'est ce qui est invisible : l'énergie que transmet une personne

notamment lorsqu'elle est bien dans ses baskets, ou du moins qu'elle se prend en charge, la qualité d'être de cette personne attire comme un aimant

 

Lorraine a raison, sois totalement dans le présent, y'a que ça de vrai

lorraine
Marraine

Rosepetitbeurre,

Tu écris :"......il faut que je me ramène au présent, ni dans le passé, ni dans l'avenir. C'est un peu difficile, vu qu'on est éloignés et que je ne peux donc pas me rassurer quotidiennement (gros travail de mise en confiance en perspective), forcément, j'ai l'esprit qui divague..."

 

C'est uniquement pour te protéger.que je dis cela ...faire de la rpc pour ne pas nous laisser partir à fond la caisse dans nos ruminations/cogitations/films/rêves....(le terme que tu veux),

Rester légère et libre dans ta tête et tes journées  puis au moment où tu le revois être tout à la joie de sa présence...Voilà l'idéal selon moi

Si tu cogites tant et plus, tu risques de t'enliser dans tes cogitations autrement dit tes pensées stériles....Les pensées ce n'est pas la vérité et le risque c'est qu'on colle à nos pensées et que du coup on se fait des films qui nous éloignent de la réalité......En plus si tu as une tendance à ne pas trop avoir confiance en toi, tes cogitations prendront une forme pénible à ton égard (j'en sais quelque chose crying)

En plus, je pense vraiment qu'une relation d'amour (ou amicale ou professionnelle...) ne doit pas être surinvestie et sûrement pas au début...Ce qui je sais aussi c'est qu'en plus cela peut faire peur à l'Autre qui ressent  comme un sentiment d'envahissement

Personne ( à part notre notre enfant naissant peut être) ne mérite qu'on lui prête une attention surdimensionnée pas même en pensée. La personne la plus précieuse c'est nous même.

Je pose l'hypothèse que tant que la relation ne sera pas consommée (je crois que c'est comme ça qu'on dit) tu l'intéresseras de fait..wink.Les hommes sont des chasseurs...et ce n'est pas péjoratif quand je dis ça....Et après si ça doit être "l'homme de ta vie " tu le sauras très vite....Quand à 39 ans j'ai rencontré mon compagnon actuel, père de ma fille, cela m'est apparu comme UNE EVIDENCE que c'était "le bon" . Je n'avais jamais ressenti cela avant, pourtant j'ai connu quelques belles histoires d'amour...

Bon, voilà, je suis en train de me dire que je fais ma rabat joie.....-.Peut être que dans quelques années ma fille me dira ça.!- Ce que je te raconte là c'est  mon expérience de femme de 51 ans qui me le dicte .alors je prends le risque ....bien affectueusement heart

Lorraine

 

black-kam.
Abonné

Heureuse de toutes vous relire, et de partager une tranche de ton bonheur jolie Rose. 

 

Pour ma part, nous ne nous sommes pas déclaré ensemble (même si les amis qui étaient présents au séminaire le savaient) tout de suite, et nous n'avions pas de "statut". Je lui étais spontanément fidèle, et lui aussi.

Je m'accrochais au présent, parce que ne pas avoir de vision à moyen terme me paralysait.

 

Comme il avait connu une foule de filles qui voulaient être en couple avec lui et qu'il rompait à ce moment là ou peu de temps après, je me contentais d'une relation sans statut.

 

5mois après notre rencontre, une nuit ou nous ne dormions pas, il m'a dit qu'il voulait être en couple avec moi de manière plus officielle. 
Là sincèrement, j'avais envie de le crier dans la rue, de l'écrire sur les réseaux sociaux, de me floquer un T-shirt avec, de prendre des photos, de bassiner mes copines avec les 5 mois de relation qu'elles avaient ratés...

Aujourd'hui, nous sommes un petit couple charmant. Il avait besoin de papilloner certes, et je ne sais pas pourquoi je suis l'heureuse élue, mais une chose est certaine : je suis heureuse ! 

Prendre du temps avant de se donner un statut est la meilleure chose à faire pour décider en pleine conscience ;) de ce que l'on veut pour soi et pour l'autre. Cela dit, je t'avoue qu'au bout d'un certain temps je me suis demandée si ça arriverait un jour...

 

Izabelle, tu peux nous parler de ton amoureux? Cette histoire semble craquante au possible...

izabelle
Animatrice forum

ma foi, mon amoureux est resté longtemps célibataire.... il voulait se "caser" mais ne parvenait pas à trouver quelqu'un avec qui il pourrait vivre.... il n'a eu aucune relation vraiment durable avant moi

vu qu'il est super beau, intelligent, raffiné, gentil, etc., il n'avait pas trop de mal à ce que les femmes se jettent à ses pieds, mais malgré son envie de trouver "la bonne", il ne trouvait pas et cela le rendait très malheureux

alors à une époque, il s'est transformé en séducteur pour se berner lui-même sur cette souffrance qu'il ressentait, comme une vengeance contre la vie qui ne lui apportait pas la femme qui lui convenait

et puis après il s'est même dit qu'il renonçait aux femmes

c'est vers ce moment là que je l'ai rencontré, on a été tout de suite très amis, complices, comme si on se comprenait sans même se parler....

ensuite on se parlait trois heures au téléphone chaque soir, c'était quand même un peu bizarre pour des amis, mais il fallait le temps que chacun mûrisse et que nos sentiments évoluent.....

ça  a pris un peu de temps, d'un côté comme de l'autre, mais pendant ce temps là notre amitié est toujours restée intacte (aujourd'hui encore j'estime que c'est la base de notre relation)

et puis un jour, on ne sait pas pourquoi, tout est devenu simple, une évidence, à la fois de son côté, il a lâché ses peurs, et moi j'ai vu que c'était vraiment lui et personne d'autre....

c'était il y a 15 ans mais ça me semble hier, bien sûr

Bèlilé.
Abonné

Ooooh ! Elles sont belles vos histoires !
Merci, ça fait plaisir à lire :-)

Rose-PetitBeurre.
Abonné

Bonjour les filles,

 

Je vous remercie pour votrre participation.

De mon côté, ça va moyen. Depuis une semaine, je suis dans un état de tension extrême. Je me pose plein de questions. J'ai vu beaucoup de monde aussi cette semaine, et j'ai la sensation que les choses commencent à bouger dans ma vie... et ça me stresse !!! les crises sont revenues, tous les soirs, la culpabilité qui va avec aussi... et donc rebelotte ! ça faisait longtemps que ça m'était pas arrivé. Comme un volcan émotionnel qui se réveille.

J'ai pris 2 kgs, je suis hyper triste !! à chaque fois que je m'approche de mon poids "idéal", je remonte. Je pense que je vais écrire aux docteurs pour leur poser la question.

Beaucoup de choses, beaucoup trop d'émotions d'un coup. Et je m'en veux de ne pas être plus appliquée sur lc. Je n'avance pas dans le programme, je crois pouvoir m'en sortir toute seule. Je manque de lucidité, de persévérance, d'humilité... j'ai pas envie de me soigner, j'ai envie de maigrir. Voilà, je l'ai dit. C'est nul, je sais mais j'aimerais pouvoir me sentir bien pour des moments qui vont arriver... rencontres professionnelles, et peut-être faire l'amour avec l'homme que j'ai rencontré.

Mais je sais pas où j'en suis avec lui. Ca va faire 10 jours qu'on s'est pas vus. On va se revoir un soir la semaine prochaine, parce qu'il sera de passage. Il y a tout mon coté idéaliste et perfectionniste qui ressort en ce moment, et mon côté "insecure" comme on dit en anglais. Je trouve que le mot colle bien. Je voudrais être sûre : sûre que c'est le bon, sûre de ne pas me faire de mal, sûre que tout va aller bien, professionnellement, dans ma vie, tout ça.

Pourtant, il ne se passe rien de dramatique, c'est justement que les choses avancent, commencent à se dessiner, à se décanter sur beaucoup de niveaux, je sens que je me suis affirmée. Mais là, c'est la panique, c'est le retour en arrière, le refuge dans les vieilles habitudes.

Je me rends compte que je suis toujours aussi sensible, une partie de moi est effrayée par tous ces changements à venir. Pourtant, c'est vers là que je veux aller.

Avec mon "charmant jeune homme", on ne s'est eus qu'une fois au téléphone cette semaine, on s'envoie moins de messages et ça me stresse. J'ai l'impression de l'oublier (????), j'ai peur qu'il m'oublie,... du coup, je m'oublie moi aussi. Je ne suis plus du tout dans l'état d'esprit de mon dernier message... je ne suis pas sereine, je ne suis pas dans l'instant, je ne vis pas le moment, je panique.

Bref, sur ce, je crois que je vais me faire une petite séance de pleine conscience, mais si je résiste à faire cet exercice. Une fois, que je le fais, je ne le regrette jamais. Faut que je me réinvestisse un peu dans lc et dans moi-même.

Bisous les filles !

izabelle
Animatrice forum

Hello Rose...

la meilleure chose que tu aies à faire,c 'est d'accueillir ton côté  "insecure" et lui faire une place, le laisser exister en ce moment parce qu'en ce moment il est là tout simplement

ça veut dire ne pas chercher à se rassurer, à se réconforter, mais être dans un accueil bienveillant de cette partie de toi  qui as peur, qui a peur de changer, qui a peur de ne pas faire les bons choix, qui a peur de tout un tas de choses

accueillir la "rose insecure" comme on accueillerait un enfant, simplement, être présente avec elle, être là, la laisser être, exister le temps qu'il faudra

tu n'es pas obligée de faire de la pleine conscience formelle, mais juste accueillir ce qui t'arrive, sans te culpabiliser, te juger, ou en tirer des conclusions, c'est ça la pleine conscience

juste l'accueillir le moment où cette émotion est présente et te dire que tu as le droit de ressentir cela, et aussi que ça finira par passer, mais qu'en attendant tu peux tout à fait le supporter

 

ce que tu vis est tout à fait normal, une nouvelle vie excitante t'ouvre les bras, il est tout à fait normal que ce côté "insecure" se pose des questions, aie peur...

si tu acceptes ces ressentis, les EME devraient être beaucoup moins présentes, et du coup cela t'aidera à te sentir plus en phase avec toi-même

quant aux deux kilos, tant pis, ça repartira tout aussi vite, mais pour l'instant oublie la performance, l'apparence, le "bien faire comme il faut",  laisse le programme alimentaire en pause et concentre-toi sur une seule chose : accueillir ce qu'il se passe en toi avec bienveillance, donc sans te juger!!!!!!

tant que les EME persistent, tu peux avoir un indice que tu ne l'accueilles pas complètement (et ça aussi tu as le droit!!!!! )  mais ça peut t'aiguiller, c'est un peu comme un chien de berger, pour moi les EME, ça nous donne des indications, mais c'est pas pour ça qu'il faut se fustiger quand on en a

et puis tolérer ces moments bien moins agréables où l'on est "insecure", ne pas chercher à les faire partir, mais les vivre simplement comme un mal nécessaire

c'est une phase de maturation que tu vis, pas agréable certes, mais nécessaire

 

quant à ton copain, ne réfléchis pas trop, vis l'instant, tu verras bien sur le moment si tu as envie de lui ou pas, observe tes pensées le concernant mais ne les écoute pas, vois-les commes des sous-titres de films,  laisse-les vivre et  recentre-toi sur l'instant, ton envie, accueillir tout ce qu'il se passe en toi

 

je te comprends tout à fait car j'ai aussi une "insecure" en moi qui se réveille au moindre grain de sable

depuis peu, je l'accueille comme une vieille amie et puis soudain elle est partie sans même que je m'en rende compte....   

lorraine
Marraine

Coucou Rosepetitbeurre, coucou Izabelle et tout le monde,

 

 

Je viens de lire ton post Petiterose;  alors par solidarité, affection  je viens te faire un p'tit signe pour te dire qu'ici  =

on  ne t'oublie pas heart

Izabelle a tellement tout dit et "bien" dit je trouve ; je suis OK avec elle à 150 % alors juste je rajoute mon énergie, ma force à ses mots smiley

 

Lorraine qui te, vous  embrasse

 

PS : je ne savais pas que tu étais aussi (et surtout ??) dans un virage professionnel....Si tu veux, tu peux en dire plus aussi

 

Rose-PetitBeurre.
Abonné

Coucou les filles,

 

Merci beaucoup Isabelle pour ton message plein de bon sens, c'était exactement ce que j'avais besoin d'entendre en fait, mais je n'y avais pas pensé... accepter.

Accepter d'être insecure par moments, se dire qu'on a le droit, ne pas s'en culpabiliser. Parce qu'il y a une partie de moi qui essayait de me raisonner à tout prix de me calmer, ça me fait me juger encore plus.

J'aime bien aussi quand tu parles des "sous-titres du film", c'est une image qui me parle.

Pas facile tout ça, n'empêche... Je suis épatée par ta sagesse, je me dis que tu as dû traverser beaucoup d'épreuves dans la vie, beaucoup d'étapes et que tu as fait un vrai travail sur toi pour avoir autant de recul aujourd'hui. Où en es tu aujourd'hui pâr rapport à LC et aux EMES ?

Voir les EME comme des indicateurs : je suis tout à fait d'accord !!!

Tu m'as bien aidée, je suis vraiment soulagée d'avoir lu ton message ce soir, et je pense que je vais le relire !!!cheeky

Merci aussi Lorraine pour ton soutien, un très gentil message...

je ne parlerai pas de ma réorientation professionnelle sur lc, ça me ferait rentrer dans trop de détails et ce n'est pas l'endroit pour ça.

Je vais essayer de suivre tous ces merveilleux conseils... j'espère que ça ira mieux.

Je vous embrasse fort  !kiss

Rose

lorraine
Marraine

Rosepetitbeurre tu écris : "je ne parlerai pas de ma réorientation professionnelle sur lC ça me ferait rentrer dans trop de détails et ce n'est pas l'endroit pour ça."

 

Pas de souci, smiley c'est juste si tu avais eu besoin/envie de t'épancher...

Mais parler de boulot sur LC c'est pas plus ou moins  l'endroit que parler de sa vie sentimentale sur LC wink c'est juste la rubrique qui n'aurait pas était bonne quoique séduction et perfectionnisme dans le travail.......wink

En fait parler de Soi c'est parler de sa Vie //nourriture, //parents, professionnelle, sentimentale, amicale,//enfants etc.........c'est parler des émotions (angoisse, peur, culpabilité...) qui animent notre vie et nous rendent vivants, ces mêmes émotions qui, on le sait bien ici, nous font desfois trop ou mal manger et venir à LC

Bonne soirée, je t'embrasse et te souhaite plein de courage

izabelle
Animatrice forum

ma foi Rose je suis bien contente que ce message t'ait parlé, c'est vrai que je me retrouve en toi alors ce que tu me décris me parle vraiment.

par moment je peux me sentir bien dans ma vie, que tout se goupille bien

et puis par moments je me sens très "insecure", peur de l'échec, des autres, du rejet......

et peu à peu, j'ai appris à accepter ces états pas très reluisants, au lieu de "manger pour oublier"

 

l'acceptation c'est ici que je l'ai apprise, mais j'ai approndi avec l'ACT therapy

je vous conseille d'ailleurs chaudement le bouquin de Russ Harris qui s'appelle "le piège du bonheur", parce qu'il explique l'ACT therapy (c'est dans la même lignée que la pleine conscience) d'une façon simple, accessible, et drôle.....

parce que les bouquins pro sur l'act-therapy où il faut passer une plombe pour comprendre un paragraphe..... bonjour...

 

je n'ai pas eu beaucoup d'épreuves dans ma vie, mais j'ai beaucoup travaillé sur moi c'est sûr

un peu trop, même.....

j'ai essayé plein de trucs, de thérapies, de méthodes, etc....   aussi pour mes études puisque je suis psy

 

et de tout ce que j'ai vu, tout était super intéressant, mais dans l'ensemble assez peu efficace pour aider vraiment les gens (et moi en premier lieu), notamment tout le monde  (parce que j'ai aussi vu des méthodes qui étaient très efficaces, mais il fallait déjà être très conscient de ses états intérieurs)

 

par contre la pleine conscience et l'act-therapy, ça c'est vraiment efficace pour instaurer un vrai changement dans sa façon d'appréhender la vie, ensuite tout en découle

 

pour ma part,  je n'ai quasiment plus d'EME car je suis de plus en plus tolérante à mes émotions et à mes inconforts, et je commence enfin à perdre sérieusement du poids.... 

c'est vrai que j'ai du faire école de patience (pas mon fort) et de tolérance vis à vis de moi-même (pas mon fort non plus), ça m'a bien pris 10 mois avant d'avoir des résultats majeurs en terme de comportement alimentaire et donc de perte de poids

jusqu'à encore récemment, j'étais toujours incapable de sauter le diner si je n'avais pas faim....    

 

le déclic ça a été quand je me suis dis que je m'offrais ce cadeau, changer vraiment de fonctionnement, de faire l'effort d'accueillir l'inconfort, les sensations désagréables, de supporter et d'accepter ce que je ressentais même si ce n'était pas ce que "j'aurais du" ressentir ou si ce n'était pas plaisant, et qu'en faisant ça, c'était pour moi, un cadeau, rien que pour moi

bref, lâcher le contrôle émotionnel et accepter un peu plus la vie comme elle vient même si ça me fout la trouille (encore!) et qu'il y a bien sûr des rechutes.....

 

en fait juste avant d'avoir ce déclic j'ai traversé une période vraiment très difficile intérieurement, et en faisant ces efforts, ce n'est pas la perte de poids que je me suis offerte, mais surtout un sentiment indéfinissable d'être plus moi-même

je pense que ça correspond au fait de vivre selon les valeurs qui nous sont chères et qui est au coeur de l'act-therapy, qui nous incite à définir nos actions en fonction de ces valeurs, à accueillir les ressentis intérieurs qui pourraient se dresser sur notre chemin avec bienveillance, mais de continuer à agir en fonction de ce que l'on a décidé

c'est une sorte de courage devant des ressentis qui avant me terrorisait, de se dire  "ben non finalement je ne vais pas en mourrir de ressentir ça"  et d'humilité aussi "ben oui je ressens ça......ma pauvre à ton âge...."

dans mon cas ce genre de "jugements" sur ma personne étaient si refoulés qu'ils étaient quasiment inconscients

parce que je me jugeais de me juger.....  

voilà alors je dois dire que lâcher tout ça et arrêter de se presser le cerveau comme un citron ça fait du bien....

 

le truc des sous-titres je l'avais lu, il me semble, dans le livre d'Eline Smel sur la pleine conscience pour les enfants, ça me parle bien aussi

 

Voilà par contre j'ai un peu du mal à écrire correctement ce que je ressens et à construire mon propos, donc ne m'en veux pas si c'est un peu décousu.... je suis loin d'avoir la "plume" de Lorraine et autres éminentes actrices de ce forum 

grosses bises

isa

Rose-PetitBeurre.
Abonné

Mais parler de boulot sur LC c'est pas plus ou moins  l'endroit que parler de sa vie sentimentale sur LC wink c'est juste la rubrique qui n'aurait pas était bonne quoique séduction et perfectionnisme dans le travail.......wink

Lorraine, Je suis bien d'accord avec toi ! Je me suis fait la même réflexion en écrivant wink, je suis l'arroseur arrosé !!!

je viens d'écrire sur le forum sur le burn-out. Je donne un peu ma vision du travail...

Le truc, c'est que le jeune homme dont je parle, je ne cite pas son nom, je ne dis pas où il vit... je donne juste mes émotions, mes doutes, mes ressentis...

si je commence à parler de ma réorientation professionnelle (et tu as raison, ça n'est pas vraiment le thème du forum), au vue de ma situation , si je souhaite vraiment en parler, à un moment donné, je vais être obligée de rentrer vraiment dans des détails, et je préfère éviter sur lc... j'en parle déjà tellement à mon psy !!

en fait, en ce moment, je ne travaille pas. Je travaille sur moi-même pour voir aboutir mes rêves, pas évident à assumer et à faire comprendre à ma famille !

Merci de ton soutien Lorraine, je t'embrasse.

Rose

Kahlia.
Abonné

Bonjour Rose-PetitBeurre,

 

Tout d'abord, j'aime beaucoup ton pseudo. Il évoque plein de bonnes choses à croquer :-)

Je ne sais pas comment tu te sens aujourd'hui mais tes messages m'ont interpellée. Tout d'abord parce que je me reconnais complètement dans ton histoire et ensuite parce que je ressens très bien la détresse qui s'empare de toi et qui te fait craquer.

J'ai rencontré mon chéri il y a plus ou moins 9 ou 10 mois lors de cours du soir. A ce moment-là, pas encore de coup de foudre parce que je venais de sortir d'une relation et n'étais pas très réceptive. Je l'ai revu par hasard plus tard en sortant de la piscine (j'étais habillée). Puis petit à petit je suis tombée amoureuse de lui, on a commencé à papoter, à se tourner autour. Et là, la piscine est devenue un vrai calvaire. Tous les deux nous avions l'habitude d'y aller le même jour. Donc j'arrivais et rentrais vite dans l'eau avant qu'il ne soit là, et pour resortir de l'eau j'attendais qu'il soit en train de nager pour vite m'échapper. Le pire, mais alors le pire dans tout ça c'est que je le fais encore actuellement alors qu'on est ensemble depuis maintenant 8 mois.

Quand on a commencé à sortir ensemble, j'avais une peur bleue de me montrer à lui. Et là, il est vrai que rien de tel qu'une lumière tamisée pour te mettre en confiance. Sita a raison en disant qu'on ne les trompe pas avec nos vêtements mais quand même, une petite lumière d'ambiance ça gomme pas mal de choses et ça rassure. Encore aujourd'hui, et j'en souffre, je n'ose pas me promener nue devant lui. Je sais pourtant qu'il m'aime et supporte bien plus que ça de ma part (irritabilité et stress, pertes de contrôle et j'en passe) mais je ne suis pas en paix avec mon corps et donc je ne veux pas qu'il me voie comme moi je me vois. Et là encore je rejoins complètement Sita qui dit que les hommes ne nous voient pas de la même manière, c'est totalement vrai! Mon homme est persuadé qu'il taille plus large que moi. Moi quand je le regarde, j'ai l'impression de faire le double de lui! Mais même si je sais que son esprit pense différemment, je n'arrive tout de même pas à franchir le cap. Il est mince et très sportif. Je n'arrive pas à me convaincre qu'il peut continuer d'aimer une fille enrobée et pleine de cellulite. C'est une souffrance silencieuse. Et je ne lui en parle pas parce que je ne veux pas le faire fuir. Je lui fais subir déjà bien assez comme ça (après avoir cédé à des EME, c'est le flip total, j'en veux à la terre entière).

J'ai appris que les hommes aiment les femmes fortes, qui ne se plaignent pas trop, sans prise de tête et qui aiment bien manger (ils en ont marre des femmes régimes qui ne les accompagnent jamais dans la dégustation d'un bon plat). Alors j'essaie d'être cette femme-là pour lui. Jusqu'au moment où je craque.

Voilà mon témoignage pour toi Rose-Petitbeurre. Mais dans l'ombre il y a l'espoir. Car je veux sortir de ce cycle infernal où la culpabilité et les complexes régissent ma vie. J'ai trouvé quelqu'un qui en vaut la peine et je vais tout faire pour le garder. Avant de commencer LC, je croyais aussi pouvoir m'en sortir seule. J'ai attendu des mois avant de m'inscrire. Je me disais, allez je perds quelques kilos puis je m'inscris. Eh ben non, au lieu de perdre quelques kilos, j'en ai pris quelques-uns et je suis encore plus triste qu'avant. Par contre depuis une semaine je revis. Je lis les messages des autres et ça fait du bien de voir qu'on est pas seul. On se ressemble tous beaucoup dans cette souffrance et ça crée une belle solidarité.

N'aie pas peur de tes EME, laisse-les venir et ne culpabilise pas. Plus tu te mets la pression et pire ce sera. Ma dernière EME remonte au jour-même où je me suis inscrite sur LC. J'avais tellement d'appréhension que j'ai craqué toute l'après-midi et ai englouti des quantités incroyables. Mais cette méthode est bienveillante, et les gens qui la suivent le sont également. Respire à fond, attends que ton ventre grogne et là déguste un bon chocolat pour te faire plaisir. Moi-même j'ai savouré une bouchée côte d'or avant de répondre à ton message. Dis-toi que tu peux en déguster chaque jour si ça te fait plaisir. Ecoute juste le moment où ton corps te le réclame. Laisse-toi guider.

Je t'envoie plein de force et de courage.

celisaone.
Abonné
Salut Rose, salut les filles, Je ne suis pas du tout pudique, mais hier, j'ai ressenti la même chose en essayant un maillot de bain qui m'a fait renoncer à une séance de natation. Cet été, je me disais que je n'allais tout de même pas me priver de baignade, mais là, je n'y arrive plus. En ce qui concerne les chéris, je confirme que la relation se construit sur tellement de choses qu'on ne peut pas focaliser sur les bourrelets ou la peau d'orange. Personnellement, j'étais très mince quand j'ai rencontré mon mari, il y a 20 ans (!). J'étais au top et il ne m'a jamais dit que j'étais canon. Il me disait que j'avais les jambes trop courtes, des trucs contre lesquels on ne peut rien. On s'est toujours bien entendu sexuellement, on a le même idéal de vie, on s'est construits ensemble. Après 3 enfants, j'ai changé, j'ai pris 30 kilos, mais lui aussi a changé ! Il perd ses cheveux ! Et je peux vous assurer que ça le perturbe beaucoup plus que mes bourrelets. Bien sûr, il me dit qu'il aimerait bien que je maigrisse, mais ce n'est pas essentiel. Alors bon courage Rose, sois toi-même, y'a que ça qui marche et qui est tenable sur la durée.
Haut de page 
X