Semaine/week-end - 23022014

Valia.
Abonné

J'ai du mal à concilier le programme et mon travail. 

Tant que je suis au travail je ne pense pas du tout au programme, à me demander ce que je ressens. De plus si je n'ai pas faim, je mange quand même de peur que la faim vienne quand je suis dans mon travail et du coup qu'il soit impossible de prendre 5 min pour manger quelque chose.

Pendant le week-end j'ai plus de temps forcément donc les choses sont plus simples. Hier je n'ai pas mangé entre mon petit déjeuner et le dîner car je n'avais pas faim et ça ne m'inquiétait pas car je savais que si la faim arrivait j'avais le temps de m'en préoccuper.

Comment conciliez-vous ce programme avec le travail?

Commentaires

Pattie.
Ancien abonné

Avec lenteur !

Petit à petit, j'apprends à être moins engloutie dans mon travail, ce qui me permet de prendre un peu plus de recul (c'est bon pour moi, bon pour mon travail et bon pour mon après-travail).

Petit à petit, en suivant le programme, dans les étapes finales, j'ai appris à avoir faim vers midi, ce qui est un intense soulagement (parce que manger sans faim devient désagréable quand ça n'est pas pour satisfaire une EME, et que ne pas manger rend la journée décalée).

Mais ça a mis du temps, et c'est toujours fragile, mais ça devient de plus en plus partie intégrante de mon fonctionnement au boulot.

Bref, ça viendra, même si au début on ne voit pas du tout comment ça pourrait venir (je me disais : "Oui, pour elles, ça a marché, mais pour moi, ça ne marchera pas").

izabelle
Animatrice forum

oui, il faut du temps, pour se connaitre

moi je sais que si je mange ma quantité habituelle de pain le matin, quand j'ai faim,  et bien imparablement j'ai l'estomac dans les talons à 11h45

et quand je n'ai pas faim le matin, j'ai toujours la petite barre dans le tiroir de mon bureau pour en croquer discrètement une bouchée au cas où...

dans certains cas,  je peux supporter la faim pendant une heure ou deux  grâce simplement à la pleine conscience, et ce même en travaillant

pour l'instant déjà   concentre-toi sur le week-end, et en semaine, essaie de te créer des habitudes qui te conviennent....  c'est vrai que c'est plus confortable d'avoir faim à l'heure de midi.....

fais des expériences, et surtout fait simplement de ton mieux, ça sera déjà très bien!

Aislinn.
Abonné

J'ai un peu le même problème, mais le week-end. La semaine me donne une espèce de cadre, avec des horaires réguliers et  peu de tentations, peu de temps pour avoir des EME/y répondre en mangeant, et j'arrive à prendre quelques minutes pour ressentir la faim. A l'inverse, le week-end, c'est plus cool, il y a les sorties en famille et entre amis et du coup, pour moi, plus de tentations de manger plein de bonnes choses, et je me lâche, j'ai de la peine à suivre le programme !

Pour l'instant, après 3 semaines de LC, je n'ai pas encore réussi à gérer la transition semaine/week-end.

izabelle
Animatrice forum

Aislinn,   mange toutes ces bonnes choses,  mais en gardant une super bonne faim

parfois, il suffit de sauter le petit dej pour se garder plein de faim pour la journée.....

dimanche je n'ai presque rien mangé de la journée alors que j'ai fait beaucoup de sport,  du coup le soir, un bon restau

en fait ce n'était pas vraiment prévu, mais dès que j'ai  "su",   eh bien je suis restée sur ma faim  (pourtant j'aurais bien gouté)  pour avoir une super bonne faim

 

et autre possibilité que je pratique souvent : les minis-portions, que tu dégustes

ainsi pas de frustration, de privation, mais pas d'excès non plus

 

je crois que c'est aussi parce que je suis dans une phase sans EME, donc la nourriture ne sert qu'à me nourrir et me faire plaisir,    elle ne sert plus pour l'instant à me  "calmer"

 

mais bon, 3 semaines de LC,c 'est le début, donc c'est déjà bien pour toi!!!

Aislinn.
Abonné

Merci Izabelle. Le week-end, je ne peux/veux pas sauter le petit-déj car je ne déjeune pas le midi. Par contre, je pourrais essayer les mini-portions ! Et être patiente  ;-)

Bravo pour ta phase sans EME ! C'est sûrement dû à un grand travail que tu as fait sur toi, n'est-ce pas ? Bonne suite !

izabelle
Animatrice forum

ma foi un grand  grand travail qui dure depuis des mois!!!!

avant j'en avais 15 par jour.....  aujourd'hui ce n'est plus que par "phase",  si une émotion me chahute, mais plus au quotidien

vive la patience!!!

Nikita1306.
Abonné

bonsoir Isabelle,

c est bien d en etre arrivee la et ça me rassure de voir que ça ne s est pas fait en 3 semaines! 

moi je galere encore avec le boult mais il faut dire que je ne m y plais pas trop et que du coup je ne prends pas de plaisir a y manger, alors que dans mon cocon familial, c est nettement plus agreable

du coup, sans avoirde crises d eme,je rale de perdre du "moment manger"  sans plaisir mais si je saute le petit dej ( trop tot pour moi a la maison) et le dejeuner....je vais avoir une faim mondtrueuse en rentrant et la....je crains le pire.... 

bonne soireee

emmanuelle

izabelle
Animatrice forum

oui le mieux est encore de manger avec plaisir quand on a faim

faut pas trop forcer ou rester dans la faim sinon on devient vite intolérant

le plus on respecte nos moments de faim, le plus naturel cela devient de manger   "à sa faim"

X