Tentation de combination - 22112011

cathrose.
Abonné

Je suis inscrite sur LC depuis le 6/11 mais je vois un psy qui applique la méthode depuis le début septembre. Il est gentil mais je n'ai pas l'impression que ça m'aide. Savoir que je me réfugiais dans la nourriture au lieu d'embêter ma maman toujours fatiguée quand j'étais petite, c'est vrai mais ça ne me fait pas beaucoup avancer....

Je trouve le site formidable mais je continue à compulser et... je grossis  Grossir, ça s'arretera pê mais je n'ai pas vraiment d'espoir de maigrir avec la méthode, je vois bien que beaucoup d'entre vous n'y arrivent pas et je ne maigris pas facilement  (lentement chez WW) 

Je voudrais perdre au moins une quinzaine de K (je fais 87 K pour 1m65) en partie pour des raisons de santé (j'ai 56 ans)

Je me demande quand même si celles qiui maigrissent n'y arrivent pas en ..disons.... orientant leur alimentation

Alors je me prends à rêver d'un WW décomplexé, où je ne culpabiliserai pas dès que je dépasse lers points, où respecterais ma faim (dans les 2 sens), où je ne le ferai pas tous les jours etc....

Je sais , ce n'est pas le but de la méthode Z et A qui est de se réconcilier avec la nourriture et avec soi-même, je sais que c'est depuis ma dernière tentative chez WW que je n'arrive pas à sortir des compulsions mais je suis si malheureuse de grossir.

Voilà, je voudrais simplement savoir si certaines y ont déjà songé ou l'ont mis en pratique

Commentaires

MiMax.
Abonné

Je ne sais pas trop ce que tu entends par "WW décomplexé", mais je ne crois pas que l'idée soit vraiment bonne. Tu le dis toi-même, tes compulsions sont une conséquence de WW, donc je crois que c'est à éviter comme la peste.

Et puis chez WW, il préconisent le light, le 0% de graisse, les édulcorants artificiels, il te font manger une pomme plutôt que tes 2 carrés de chocolat, ils te font cuisiner sans graisse et à la vapeur, et ça ce n'est vraiment pas joyeux ni intelligent pour la suite.

Comme toi, j'ai toujours été un escargot de la perte de poids, et pourtant j'ai perdu 7kg avec linecoaching. A peine 1kg durant les 2 premiers mois, mais ensuite ça s'est un peu accéléré. Tout cela en mangeant des tartines de nutella et du chocolat tous les jours, sans aucun produit allégé.

La méthode ne va pas te faire cesser tes compulsions du jour au lendemain. A la limite, c'est même l'inverse qui se produit dans un premier temps parce que l'on n'a même plus le facteur "aliment interdit" qui nous fait nous arrêter à la moitié de la tablette de chocolat... puisque c'est permis, allez hop, on termine la tablette ;).

Tu as commencé la méthode depuis peu. Qu'as-tu fait pour l'instant? tu t'es observée, tu as appris la respiration en pleine conscience, donc tu n'es pas encore entrée dans le vif du sujet. Le meilleur est à venir, laisse-toi du temps, sois patiente et crois en toi.

Bonne suite.

capuccino
Marraine

Bonjour,

Dans un autre post, une adhérente se pose la question, devant le fait qu'elle ne maigrit pas et la constation que beaucoup d'entre-nous sommes dans ce cas-là de pouvoir associer LC à un régime type WW mais remanieé à la sauce LC.

Aujourd'hui je la comprends vraiment et j'avoue que les mêmes idées germent en moi devant cette stuation.

 Inscrite depuis juillet, pour moi, pas 1 gramme de perdu. D'accord je sais que je change mais quelquefois (et de plus en plus souvent ces temps-ci) je me mets à penser comme elle : appliquer un régime WW adapté façon LC même si ça peut paraître stupide à certaines, il arrive un moment où tous les bons conseils, les bonnes paroles, les réponses apaisantes des Drs A et Z n'ont plus d'impacts sur moi. Ma vie est un cycle de successions de périodes apaisées (je mange selon ma faim, je fais ma RPC, je ne me pose pas de question, je mange ce qui me fais envie et j'arrête quand je n'ai plus faim et et de périodes de désordres et d'angoisse : je suis moins zen parce que je n'arrive pas à écouter mes sensations, je mange plus (bien sur moins qu'avant en période de compulsions) mais ça me déstabilise et provoque une angoisse de grossir à nouveau. C'est à ce moment-là que je rêve d'une méhode mixte qui me permettrait d'aller mieux et de maigrir en même temps.

Depuis que je suis sur LC, je suis mes envies et elles ne me mènent à 80 % que vers des aliments riches : gras et sucrés. Mes envies de fruis et de verdure sont vraiment l'exception...Je mange rarement des aliments diététiquement correct J'en ai marre d'être consciemment incompétente et je voudrais progresser. Je n'ose même pas imaginer l'état de mes artères. Je n'ai jamais réussi au cours de ma vie de régimeuse à rester aussi longtemps sans applique une méthode ou une autre, c'est le seul exploit que LC m'a permis de faire.

J'ai dépassé la cinquantaine et je me dis que je n'ai pas la vie devant moi...

J'ai travaillé "l'estime de soi" et je ne me hais plus, je ne maltraite plus mon corps, je ne m'insulte plus...mais de là à m'aimer, il ne faut pas pousser , j'en suis loin. Disons que j'ai trouvé un compromis avec entre m'accepter et m'aimer avec mes 10-12 kilos en trop.

Certaines parlent de déclic qui leur a permis d'entamer leur perte de poids, moi je rêve d'un vie lisse au niveau alimentaire où les excès seraient gommés, ...Je sais, ça n'existe pas, la vie n'est pas un long fleuve tranquille et je sens en moi mon côté perfectionniste qui tente de reprendre le dessus...Mais je suis fatiguée de tous ces efforts au quotidien qui ne m'amènent pas à l'amaigrissement. 

Que faire pour que les choses bougent plus, pour changer de statut...

Allez, c'était mon moment  "Caliméro" et j'avais besoin de vous en faire part.

Lia.
Abonné

Je fais partie de celles qui maigrissent peu. 10 kilos en 2 ans avant de connaitre LC quand même, merci les bouquins, forums et clinique. Et depuis LC disons 3-4 kilos. POur ma part je profite pleinement de tous les exercices. Alors que je croyais bien "maitriser" la théorie et la pratique je me rends compte que non je ne faisais pas une v raie RA pendant des années. Et même la diététicienne consultée, pro-GROS revient sur ce qu'elle préconisait à savoir un fruit serait mieux que du chocolat en collation etc etc etc.......mine de rien pendant des années j'ai encore cru à toutes les théories sur les IG bas ou haut, sur l'omportance des protéines ou le crime du sucre blanc.

Au fil des exercices on expérimente vraiment que manger à sa faim des aliments quels qu'ils soient ne fait pas grossir. Je viens de finir les 4 jours ou l'on mange un aliment gras et salé à chaque déjeuné et le corps réajuste de lui même en écoutant les sensations.

Donc ww-LC je n'y crois pas du tout. Trop différent, trop opposés. Peut être que ww ferait maigrir mais au prix de regrossir. Lc ne nous fera peut être pas maigrir mais en tous cas nous réconcilier avec nous même. Et ne pas grossir est déjà en soi une grande victoire. Je penche plus sur un changement assez radical côté mode de vie en terme de gestion du stress, travail sur la douleur, la fatigue, les émotions. Et dans LC il ya plein de choses à ce sujet dont je n'ai jamais entendu parler chez ww à l'époque.

Ceci dit il y a aussi des personnes qui perdent pas mal de poids, comme Joel, lyphae ou Valou. Mimax qui connait la méthode depuis des années aussi maigrit. L'espoir est là.

Bonne route à toi.

cathrose.
Abonné

Tout d'abord, merci de vos réponses. vous dites toutes les 3 des choses fort intéressantes.

Capuccino, je me reconnais dans pas mal de tes propos, depuis que j'essaie d'appliquer la méthode, je mange moins de yaourts, moins de fruits et légumes, moins de féculehts et...plus de sucre. Certes il m'arrive d'avoir envie de légumes ou de poisson mais dans une trés petite proportion et je ne crois pas que celà évoluera beaucoup

Mimax et Lia, je sais que vous avez raison au sujet de WW, rien que l'idée de compter les points en perlmanence me fait frémir.....Lia je trouve ton parcours extraordinaire, lent certes mais finalement, ça fait beaucoup de K perdus !

Seulement, . j'ai pris 2,5 K depuis début septembre, ce n'est pas encore trop grave mais je ne peux pas continuer à prendre 1 K par mois. Pour le moment, j'envisage LC comme une parenthèse de 6 mois et puis je verrai, soit j'aurais pacifié ma relation avec la nourriture  et j'en serai suffisamment satisfaite, soit je retournerai à mon vieux démon le régime Car malgré tout, une petite voix perverse me dit que certaines y arrivent à maigrir sans regrossir. 

Pour le moment le progrés a été de me détacher un tout petit peu de la balance et d'avoir un peu plus de patience pour attendre de maigrir

On va voir si j'arrive à progresser un peu plus

En tout cas merci de votre aide

Bulle
Abonné

Bonsoir à toutes et tous,

Je pense également que linecoaching et ww ne sont pas compatibles... Je ne vais pas re-developper les arguments de Lia notamment, mais je suis d'accord!

Je voulais juste intervenir par rapport à l'impression qui a l'air d'être partagée que linecoaching, ça ne marche pas, qu'on ne maigrit pas. Je pense qu'il faut vraiment relativiser cette impression, car je pense que les gens qui fréquentent le forum sont peut-être ceux plus qui ont des difficultés avec le programme (je généralise, hein).

Je vais faire un parallèle un peu hasardeux avec les forums doctissimo, où viennent souvent chercher des réponses les gens qui sont en difficultés, mais ceux pour qui tout va bien ne viennent pas témoigner... Exemple un peu bête, pendant longtemps, j'ai galéré à trouver une pillule contraceptive qui me convienne, et j'allais voir les avis des gens sur le forum, seulement, c'était la cata, quelle que soit la pillule, que des récits horribles!!!!! effets secondaires à gogo, etc... Mais bon, moi, au final, ma contraception me convient, et, je ne suis pas allée sur le forum pour dire "si si, c'est génial!".

Alors, j'imagine que ceux et celles pour qui tout roule n'ont peut-être pas le reflexe de venir partager leur réussite ici... C'est dommage d'ailleurs! Alors je me lance : perso, même si ça n'est pas gagné tous les jours, j'ai perdu plus de 5 kilos en 4 mois, et je sens que ça va continuer!

Alors, courage à vous! tenez bon, essayez de résister au cercle vicieux des régimes!!!

lizzz.
Abonné

c'est vrai, y a beaucoup de personnes pour qui ça marche!!!!

Moi aussi j'avais des doutes! la seule solution est de "laisser faire", "lacher prise", moins se "prendre la tête", je sais facile à dire......mais parfois à trop vouloir bien faire, à trop vouloir maigrir, on fait l'inverse......

Je dis ça, mais c'est pas facile, j'arrive à lacher prise depuis quelques temps, mais c'est pas gagné pour autant (hein) mais les kilos commencent à partir, pile au moment où j'ai changé ma façon de voir les choses.....

Pour WW et LC c'est incompatible, j'en connais qui ont essayé......

Flowerbomb.
Abonné

comme Lia, je viens de finir les 4 jours d'un aliment gras et salé. depuis bientôt 6 mois que je suis sur LC je n'ai pas perdu de poids. mais ce que j'ai trouvé est inestimable : la sérénité. mais je reste persuadée que bientôt je perdrai quelques kilos (j'en ai 7 de trop). je sui s confiante, ça viendra. en attendant, je profite de la méthode, je fais du sport 4 x par semaine et mon corps est affiné. je me sens bien dans ma peau car je mange ce que j'aime et je me permets des repas au restaurant avec mon chéri. ça n'a pas de prix........et pour tout cela je dis merci à LC et au diable tous les régimes du monde qui n'engendrent que frustrations.

Anjana.
Abonné

J'ai lu tous vos témoignages car c'est un des sujets qui m'interpelle vraiment en ce moment!!

Je vais finir ds 2 semaines mes "6 mois"

j'ai beaucoup changé sur plusieurs points: le mental apaisé, la découverte de la méditation, et l'acceptation d'un poids bien au délà des normes usuelles (IMC)

Beaucoup de hauts mais aussi des bas trés durs à gérer (merci les copinautes!!)

je n'arrive plus à suivre LC le vivant comme un régime et ses contraintes: analyser, re-analyser me met la pression et peut engendrer une EME...

Car  mon corps martyrisé par 40 ans de régime qui avec mon éducation enfantine m'ont fermé à toute sensation naturelle liée à l'appétit, et la satiété.

par contre, ma gourmandise me pousse à manger des plats gras, sucrés, et mon corps ne m'a que trés rarement "réclamé" des légumes verts des "choses "légères....

Résultat j'ai pris ces 2 derniers mois 6 kgs....

Et ça ne cesse de grimper....!!! Vous devez penser que je me gave, eh bien même pas !!

mais je mange (un peu trop) de ces fameux aliments tabous qui ne le sont plus, mais j'ai un bon appétit!!

Si je ne voyais l'aiguille de ma balance monter, monter, j'accepterais d'être bien "en chair" parce que je bouge pas mal,

mais là, je dois revoir mon alimentation!!

Certaines vont hurler, mais je vais me construire un cadre de type ww (j'avais maigri de 13 kgs avec ce régime ss les reprendre) en prenant en compte ma satiété (trés dur pr moi) et en choisissant des aliments légers mais que j'aime beaucoup

Pas du fromage blanc à 0%hein!!

Avec ce que j'ai appris sur moi, je me sens capable  d'orienter mes choix, car par contre je ne suis pas du tout capable de gérer ma nature archaïquement avide et gloutonne

Voilà pr mon témoignage!!

Je ne regrette pas l'experience LC , je me suis re-découverte avec étonnement

Mais, cette méthode n'est pas adaptée (du moins par l'intermédiare d'un site) à ma personnalité bien que les responsables soient trés attentifs!

Je vais essayer maintenant ma propre voie avec il est vrai qq restrictions : mais c'est presque un probléme de santé!!

à 90 kgs mes genoux vont rendre grâce!!

Merci à toutes!

Flowerbomb.
Abonné

Perso, je ne pense pas qu'il existe une nature "avide et gloutonne" mais juste des EME causées par des années de restrictions. et chez toi, anjana, cela saute aux yeux, tu compulses beaucoup à cause de toutes ces restrictions que tu t'es imposées.

en te remettant dans un régime quel qu'il soit, même en mangeant des aliments soi-disant "légers mais que tu aimes beaucoup" automatiquement tu vas en mangler plus car ils ne vont de toute façon jamais te satisfaire et ..........le cercle vicieux sera remis en route. tu vas maigrir et tu vas regrossir fatalement et tes genoux seront très fâchés...

Dommage Anjana, que tu laisses tomber, mais chacun ses choix et tu peux toujours t'y remettre le cas échéant.

Anjana.
Abonné

Grazia, contrairement à toi, je pense qu'il existe une nature "avide et gloutonne" , Je me revois à pas plus de 4 ans, manger fruits, chocolat jusqu'à l'indigestion, et heureuse !

On pourrait bien sûr analyser que c'était des EME ...Peut-être, mais je me suis construite avec ces traits de personnalité: je peux atténuer , mais pas effacer, comme on dit : la naturel revient au galop....Et je n'ai plus 20 ans, ni 40, ni...

Je gére au plus pressé: ne pas alourdir plus mon corps qui souffre déjà du sur-poids.

Comme je te le disais , j'ai actuellement l'impression d'être au régime(avec LC)

Mais, je ne dirais pas non plus " fontaine, je ne boirai pas de ton eau"

Je n'hésiterai pas à revenir ici, si j'estime m'être trompée

Bises

Lily.
Abonné

Je suis assez d'accord avec Grazia. Je ne pense pas qu'il existe de "nature archaïquement avide et gloutonne". Je pense d'ailleurs que l'être humain est un être de culture, chez qui, tout, ou presque, est acquis. Si des choses négatives pour soi ont été acquises par des apprentissages et des interactions humaines, alors j'ai la conviction que ces choses peuvent aussi, avec du temps et des convictions, se défaire et se reconstruire par des apprentissages et des interactions humaines (positives cette fois). La vie, c'est l'évolution, le changement. Personne n'est condamné à subir des comportements construits au fil des années par cette forme de maltraitance que sont les régimes.

Tout le monde a une deuxième, une troisème, une quatrième chance. J'aimerais que ce soit vrai pour les enfants qui ont été élevés dans la violence et finissent en prison. Et j'aimerai que ce soit vrai aussi pour les enfants élevés dans la crainte de la nourriture, l'obsession du contrôle cognitif  de l'alimentation, ou le rejet de leur corps.

Pour revenir sur le débat WW + LC, je voudrais dire à Cathrose que j'ai eu la même idée; j'ai fait WW de cette façon : en apprenant à cuisiner des légumes comme je les aime, et en privilégiant les aliments que j'aimais... et que l'on peut manger "à satiété" chez WW (surtout ceux là en fait ;-)

Avec le recul, et en commençant à mieux maîtriser grâce à LC la satiété, ça me fait bien rire... En fait, je me remplissais de pâtes (complètes bien sûr) et de steak 5% de MG, le tout mélangé dans un grand saladier (même plus dans une assiette) pour être sûre de ne plus avoir faim.

Et j'ai maigri. Et j'ai regrossi.

Parce que ça ne tient pas sur le long terme, parce qu'on ne résoud rien de nos difficultés à supporter nos émotions, et que l'on continue à considérer la nourriture comme le seul refuge...

Pour conclure, j'avais lu il y a quelques temps un passage d'un bouquin de M. Apfeldorfer qui m'avait marqué : il faisait la distinction claire entre être gourmand et être gourmet. Etre gourmand, c'est manger avec gloutonnerie (comme nous le faisons lors d'une EME, ou au cours d'un repas en ayant besoin de se resservir...), être gourmet, c'est savoir apprécier les bonnes choses, prendre plaisir à les manger; Et pour prendre plaisir en mangeant, il faut d'abord avoir faim (c'est une évidence, que j'ai pourtant apprise ici...) et ensuite savoir s'arrêter à satiété. Au delà de la satiété, il n'y a plus de plaisir (sur ce deuxième concept, j'ai encore un peu de mal... mais je me rends compte que finalement, le plaisir de manger en cas d'EME n'est plus lié à la qualité gustative de l'aliment mais à la sensation d'anesthésie qu'il procure...)

Bref, si tu aimes les bonnes choses, LC est fait pour toi. Mais pas WW !

Avec tous mes encouragements !

Lily

cathrose.
Abonné

Anjana, je crois que même à 4 ans , on peut avoir des EME. Je me revois dans la cuisine à cet âge-là en train de me dire "y a de la soupe au vermicelle, y a de la soupe au vermicelle" (en train de cuire )alors que mes parents se disputaient et que celà m'effrayait

Mais je comprends aussi très bien que tu ne veuilles et,ne puisses pas grossir plus. J e trouve que ce n'est pas tout à fait vrai de dire que l'on reprend forcément tout.

J'ai une amie qui a perdu 19 K averc Dudu il y a 5 ans et ne les a pas repris et une autre 34 K (mais il n'y a que 2 ans) . Il y a des gens qui ne reprennent pas parce que le bonheur d'avoir maigri dépasse la frustration du régime. J'ai été dans ce cas de 13 à 31 ans (je l'ai mis dans mon profil)

Pour le moment, je crois aussi que je mange par EME et au-delà de ma faim parce que j'ai trop peur de découvrir que je ne maigris pas en faisant tout bien comme un malade qui attend un nouveau médicament Tant qu'il ne l'a pas essayé il peut avoir de l'espoir mais s'il essaye et que ça ne marche pas .....

Anjana.
Abonné

Oui Cathrose, je dois perdre qq kgs maintenant, mais je ne l'envisage pas tristement, ni dramatiquement, j'ai dit oui pendant pas mal de temps à la petite fille qui est en moi, et j'ai plaisir à dire non dorénavant!

J'ai malgré tout beaucoup évolué avec LC , et j'ai confiance en moi, je ne m'astreindrai pas à une restriction invivable (pour moi)

Chacune fait sa propre experience avec LC, c'est de tout façon vivifiant car on se pose des questions nouvelles, et on ne peut plus envisager un régime de la mm façon

Bien sûr qu'on peut avoir des EME dés sa naissance...Tu as raison!!

On se contruit aussi sur des manques, des souffrances et tout le monde n'a pas la capacité de se remettre complétement en question sous peine de perdre une partie de son équilibre.

Mais fais-toi confiance, tu progresseras, apprendras beaucoup ed choses qui te permettront un autre regard et évoluer

je ne regrette absolument pas mon parcours ici

Bonne continuation

 

 

Lia.
Abonné

Je comprends ta démarche dans le sens ou si j'avais grossi de 6 kilos en 2 mois il y a de fortes chances que j'aie arrêté. Maintenant pour le poids c'est sûr le facteur âge importe, le facteur forme aussi. Pour ma part je n'ai jamais souffert des genoux à ce jour et je prend soin de bien faire ma gym, travailler aussi la souplesse et les étirements. Mais en tous cas tu as raison de suivre ce que tu penses bon pour toi. Rester sur LC sans y croire, en grossisssant et en le vivant comme un régime ce n'est pas la peine. J'aurai fait la même chose.

Je te souhaite le meilleur dans ton chemin quel qu'il soit et je suis sûre que ton corps te rappellera gentiment à l'ordre si tu lui infliges trop de trucs light pas bons;) et qu'à ce moment là tous les principes que tu as appris ici te seront très très précieux.

Lia.
Abonné

Je comprends ta démarche dans le sens ou si j'avais grossi de 6 kilos en 2 mois il y a de fortes chances que j'aie arrêté. Maintenant pour le poids c'est sûr le facteur âge importe, le facteur forme aussi. Pour ma part je n'ai jamais souffert des genoux à ce jour et je prend soin de bien faire ma gym, travailler aussi la souplesse et les étirements. Mais en tous cas tu as raison de suivre ce que tu penses bon pour toi. Rester sur LC sans y croire, en grossisssant et en le vivant comme un régime ce n'est pas la peine. J'aurai fait la même chose.

Je te souhaite le meilleur dans ton chemin quel qu'il soit et je suis sûre que ton corps te rappellera gentiment à l'ordre si tu lui infliges trop de trucs light pas bons;) et qu'à ce moment là tous les principes que tu as appris ici te seront très très précieux.

Rose-PetitBeurre.
Abonné

Bonjour,

 

Je me suis inscrite hier à Linecoaching. Et je voudrais partager mon expérience :

il y a 10 ans (déjà !), je me suis inscrite avec ma mère à WW pendant l'été. Ca a très bien marché. Cuisine, courses, variété des plats, animatrice hyper dynamique en réunion, soutien mutuel et complicité de faire ça à deux ... j'ai perdu 6 kgs en 2 mois et je me disais que c'était génial, facile finalement, que j'allais manger comme ça toute ma vie...

Et puis... patatra ! à la rentrée, je suis rentrée en classe prépa et j'étais logée en internat. J'appréhendais beaucoup par rapport au suivi de WW puisque j'allais manger au self matin, midi et soir. Le premier jour, je regarde le menu : carottes. Cool. Arrivée au service, on me sert des carrottes effectivement... mais qui nagent littéralement dans le beurre !!! et ça a été comme ça toute l'année : aucun pouvoir sur les menus. Une fois, ils nous ont même servi des frites le soir avec de la sauce carbonara (si si !). Bon c'était pas tout le temps comme ça non plus mais quand même... Au début, je continuais à suivre WW malgré tout, noter mes points, choisir la pomme au lieu du flan en dessert, pas de sauce quand c'était possible... C'était très frustrant parce que je pouvais pas compenser par la quantité comme avant (légumes à zéro points..), mon assiette était toute vide et triste comparée à celles des copines, deviltentation permanente...

Avec ça, la fatigue des cours et toute la pression que nous mettaient les profs, la tablette de chocolat du soir a vite refait son apparition. Et quand a eu une journée crevante, qu'on sait qu'on va passer la soirée et une partie de la nuit sur sa dissertation, on a envie/besoin d'énergie et de se faire plaisir. A la fin de l'année, j'avais repris 8 kgs.

Conclusion : si j'avais mangé avec mon corps et non avec ma tête, si j'avais appris à gérer mes émotions autrement que par la bouffe, si je n'avais pas rajouter la pression de maigrir à celle de mes études (c'était déjà bien suffisant),  j'aurais sans doute vécu une bien meilleure année.

WW c'est super bien "pensé". Les fruits, les légumes, les féculents à satieté qui nous "bourrent", et le fameux systeme de points tellement  pratique!!! je les connais encore les points et j'ai toujours la reglette...

Sauf que justement, c'est "pensé", c'est pas "ressenti". Pour les gens qui n'ont pas de rapport dépendant psychologique à la nourriture, c'est génial. Pour ceux qui font des crises, ca restera toujours un régime, une restricition (même avec des airs de souplesse. ) Ca marchera jusqu'au jour où un événement, un contexte nous fera tout foutre en l'air pour mieux culpabiliser et recommencer à zéro.

2eme exemple perso : réinscription à WW 2 ans plus tard. Au début :génial. Et puis, très vite : soucis, insatisfaction personnelle, EME. Je finissais par boulimiser avec les fameuses barres WW au chocolat !!!! Si c'est pas beau ça ? cool

mixer LC/ww, ça parrait sympa mais je pense qu'une des deux approches finira par prendre le dessus. On ne peut pas déguster sereinement sa tartine de nutella en pensant au 15 points que ca représente. L'important c'est trouver une sécurité intérieure, à soi, rien qu'à soi et pas de la faire dépendre d'un systeme exterieur qui décidera de ce qui est bien ou mal pour nous.

Manger des légumes, faire des recettes dites "de regime"... mais parce qu'on aime ça au gout d'abord.

On est toutes pressées de maigrir, d'avoir des résultats sur la balance... et je trouve que le site met un peu trop l'accent sur le "maigrir". Mais c'est la sérenité face à la nourriture qu'on doit d'abord chercher .

Biseskiss

toscana.
Abonné

Comme je suis d'accord avec toi, Rose-petitbeurre!!

WW, j'ai aussi essayé plusieurs fois... à l'époque, c'était Flexipoint, j'ai perdu 5 kg en 3 semaines, le vrai bonheur pour moi qui fait de la résistance à la perte de poids. Sauf que je me suis vite lassée de compter les points et que je me suis rendue compte que quand on est invité, c'est mission impossible. Impossible de compter les points quand on a n'a pas cuisiné soi-même et là, l'angoisse commence.

J'ai bien sûr tout repris avec un bonus. Et j'ai réessayé WW, nouvelle formule. J'ai perdu 3 kg rapidement mais tout aussi rapidement, je me suis lassée de compter les points. A chaque fois que je préparais à manger, je  ne prenais plus de plaisir à anticiper le goût du plat, je comptais les points que ça faisait et je divisais ensuite le total pour savoir combien je pouvais manger de points...

Bref, depuis qques jours, j'ai repris la méthode Montignac qui m'avait fait maigrir il y a des années. Sauf que j'en ai déjà marre de me forcer à manger des légumes, que je viens d'attraper une gastro et que j'ai paniqué parce que je ne pouvais donc plus manger de légumes pendant qques jours...

J'aime ta phrase Rose-PetitBeurre, celle où tu dis "L'important c'est de trouver une sécurité intérieure, à soi, rien qu'à soi et pas de la faire dépendre d'un système extérieur"

Toutes ces méthodes, que ce soit Montignac, WW, Dukan ou Cohen sont des systèmes extérieurs. LC aussi, si on y réfléchit...

Il faut arriver à se faire confiance, à lâcher prise sur la perte de poids et alors, je pourrai trouver MA sécurité intérieure, MON propre système...

070413145744_une ronde aussi.
Abonné

Je suis tout à fait d'accord avec toi, Rose petit beurre. Peut être parce qu'on s'est inscrite presque en m^me temps ;-)).

Weigt Thatcher, j'ai fait, ratafait, j'étais convaincue que c'était La méthode. Mais à chaque fois le ras le bol de compter les points m'a découragée. Je ne pensais qu'à ça. Le soir, je comptais les points qu'il me restait pour ne surtout pas les perdre, et je mangeais parce que j'avais le droit alors que, quand j'y repense,  je n'avais meme pas faim. Nul nul nul.

Ici, le Docteur a dit: "on mange seulement quand on a faim".  alors je mange ce que je veux seulement quand j'ai faim. Et pour l'instant ça me va.

 

Rose-PetitBeurre.
Abonné

Ah...! ça me fait plaisir de vous lire les filles, surtout en rentrant du boulot (2h30!). J'adore avoir raisoncool.

une phrase vient de me revenir de l'animatrice des réunions ww : "il faut vous bourrer de légumes !!!!"  no coment.

et ce soir : hamburger-frites avec les collègues. Si j'avais été en mode ww, je me serai sans doute empifrée en rentrant chez moi parce que "foutu pour foutu"+"demain, je me reprends". Eh ben là, non.

AguaMaria
Marraine

Bonjour toutes, courageuses femmes,

J'ai découvert dans cette approche une façon de répondre à mes besoins plutôt que tenter de les contrôler et de me faire du mal en n' y arrivant pas. Je n'échangeais ça pour rien au monde avec 15 kilos en moins. Pour ma part, je perds du poids, c'est du moins ce que mes vêtements me disent puisque je n'ai plus de balance depuis plusieurs années.

C'est vrai qu'un peu comme un régime, on suit des étapes et on pense beaucoup à la nourriture, mais dans mon cas ces pensées sont tellement plus agréables et positives. Je me surprends à manger avec un  plaisir enfantin telle ou telle chose; à planifier le prochain repas où j'aurai faim avec tel ou tel aliment, ou à prendre quelques minutes pour choisir quelque chose dont j'ai vraiment envie. Je ne ressens plus d'anxiété devant les repas en société ou une pâtisserie que je ne devrais pas manger. Je crois maintenant que je pourrai arriver à intégrer ça réellement pour que cela devienne naturel, sans y penser constemment. Évidemment, le chemin a été long depuis mes 13 ans pour y arriver.

En même temps, pour la question des légumes et des aliments sains, pour moi c'est un peu comme pour le parcours forme du programme. Il est bon de faire du sport ou de manger des légumes pour être en santé, mais on peut s'en préoccuper lorque les restrictions cognitives sont réglées, se demander petit à petit quels aliments peuvent être intégrés parce que nous les apprécions, et de quelles façon peuvent-ils être cuisinés pour être goûteux.  Mais dans un premier temps, qui peut-être long, il faut éliminer les tabous et nous réconcilier avec le plaisir de manger. Il faut réparer les dégâts. La santé sera déjà meilleure de ne pas se suralimenter et mettre notre corp en famine si souvent...

Pour ce qui est du WW, j'ai des sueurs d'anxiété juste d'y penser. Cela peut-être réconfortant d'avoir un cadre tant que la motivation et la volonté tiennent, mais tout le reste est attaché avec, dont le sentiment d'incompétence et la suralimentation. Laisser tomber le cadre alimentaire, c'est affronter nos peurs et nos démons. Affronter et changer nos modes de réaction aux EME est bien plus complexe que de reconnaître la faim et la satiété.

Mais mon phare, mon guide sera dorénavant ma faim si je m'égare ou ne respecte pas ma satiété. Je sais maintenant que si j'y reviens, je ne peux plus me faire du mal et que je peux être compréhensive face à quelques écarts, sans me restreindre encore à des privations qui font naître un vide incommensurable.

Je suis tellement heureuse de m'offrir ce cadeau pour le reste de ma vie.

Lyphaé.
Abonné

Au début, j'ai combiné LC et le comptage des calories. Je mangeais en suivant mes sensations et je calculais les calories après coup pour me rassurer, pour vérifier si je mangeais plus que d'habitude en comptant les calories.

A ma grande surprise, le résultat était inverse : je mangeais beaucoup moins que lorsque j'étais au régime !

Mais... Je comptais les calories et au secours, ce que c'était stressant. Après chaque repas, je faisais mon calcul. Et je me disais : aïe, je suis déjà à 900, il me reste encore plusieurs repas aujourd'hui, j'espère que je ne vais pas avoir faim ! Ou alors je me sentais obligée de faire du sport pour diminuer le nombre. Et lorsque j'avais des repas de fête où les calories explosent, je me sentais coupable alors que je respectais plus ou moins mes sensations. J'oubliais que j'allais réguler le lendemain, je ne voyais que le nombre de calories que j'avais ingérées.

Un jour, j'ai décidé de ne plus les compter. Quelle liberté ! Je n'y étais jamais parvenue avant et après deux mois de LC, j'ai arrêté du jour au lendemain. Je serais incapable de recommencer, de me stresser. Je pense que LC et un régime sont vraiment incompatibles. Que ce soit les calories, les points ou n'importe quoi d'autre, ça stresse, on y pense, et même si c'est inconscient on ne respecte pas ses sensations. Sans compter que calories et points oublient totalement la régulation qui aura lieu les jours suivants si on mange trop.

cathrose.
Abonné

Bonjour tout le monde,

 

Je suis d'accord avec la plupart de vos réflexions, mais je crois que je ne suis pas tout à fait prête à appliquer pleinement la méthode, pour le moment je n'ai pas le "déclic".

Samedi matin, j'en étais à +4,5 K depuis début septembre  et je ne mange presque que du sucre depuis 3 mois, je dors mal, j'ai peur de ne plus rentrer dans mes Devoir vêtements, de devenir diabétique .Devoir toujours attendre d'avoir faim pour manger me sressait beaucoup, pour que ce soit simple, il faudrait ne pas travailler et vivre seul

Par contre , j'ai progressé sur certains points: je suis un peu moins accro à la balance, il m'arrive de pratiquer la RPC spontanément, j' accepte le fait que mon rythme naturel est d'avoir très faim le matin, encore faim à midi et très peu le soir (alors que mon mari fonctionne exactement à l'inverse et que le repas du soir est notre seul repas en commun.

Je n'ai pas du tout l'intention d'abandonner LC mais oui depuis samedi, j'ai attaqué mon WW décomplexé :

je ne compte pas précisement les points, seulement grosso modo, en général j'abandonne le comptage après le repas de midi,  et ça me canalise au niveau du sucre (mais j'en mange, hier, j'ai mangé un fromage blanc aux fruits rouges à midi, 2 chocolats offets par des collègues et un bout de gâteau le soir)

 j'essaie de respecter ma faim, hier soir je n'ai mangé que de la salade de betteraves mais après j'ai eu faim d'où le bout de gâteau

je ne me suis pas pesée depuis samedi

Je vais voir, j'avais l'impression d'être tombée dans un puits sucré sans fond (je sais bien, en principe on s'arrête quand on n'a plus faim, mais ça, ça me sressait aussi) et là je me sens mieux depuis 3 jours

Bien sur , je ne prétends pas avoir trouvé "ma" solution mais j'essaie et je vous tiendrai au courant

Bon courage à toutes

Haut de page 
X