tests idiots - le 19/07/2011

saha.
Abonné

bonjour

je voudrais savoir ce que vous pensez de ceci:

il m'arrive assez souvent, et pas que dans le domaine de l'alimentation, de me soumettre à des épreuves vraiment c.... idiotes!!

exemple:

ce midi j'avais déjà fait du n'importe quoi, en mangeant du pain ds la rue et après 1/3 de baguette (trop faim!) etc...bref! je me suis gavée. et qu'est-ce que j'ai fait au lieu de rester tranquille? j'ai eu l'idée géniale de "tester" mes réactions face au chocolat: en gros, je voulais tester ma capacité d'avaler, en plus, du chocolat.....vous imaginez? bien sur, je n'avais aucune envie, ni de choco, ni de quoi que ce soit! mais Mme le professeur a ouvert le frigo et a pris du choco: un carré seulement (elle est magnanime!). le corps n'en voulait pas. mais Mme a insisté, a insisté (pr tester, on est d'accord)...et finalement le corps a avalé le susdit choco....test réussi? oui. j'ai prouvée que je suis une c....!

est-ce que cela vous arrive de vous en vouloir tellem?

j'aimerais vraim comprendre ce qui motive une telle perversion, un tel masochisme...

merci d'avance pr vos réponses

bonne soirée

Commentaires

Melodie74.
Abonné

Quelle question  ;-)) Tu devrais l'envoyer au chat de demain comme cela nous aurions une approche "médicale" à ta question.

Je comprends ce que tu écris et ressens et cela n'est pas une question de volonté. Bon c'est vrai que tu pourrais te tester autrement mais parfois je pense on ne fait pas ce que l'on veut mais on agit selon un même schéma jusqu'à ce que l'on se rende compte que c'est comme tu l'écris idiot.

Je suis curieuse de la réponse du Dr Apfeldorfer .....

Merci d'avance de la lui faire parvenir.

Un bisous mouillé de Haute Savoie,

Sciuc.
Abonné

Bonjour,

Ce genre de choses ne m'est plus arrivée depuis un moment mais je comprends très bien, j'ai parfois mangé à me faire mal au ventre, et encore je pouvais continuer. Ma tête en connaissait toutes les conséquences et je savais que j'allais culpabiliser etc...et pourtant, je continuais...

J'ai réalisé dans ces périodes que si j'avais envie de pain, ce n'était pas la peine de manger des gâteaux, du fromage ou quoi que ce soit d'autre, de toute façon, même "blindée", je finissais quand même par le pain...

Quant à savoir ce qui motive... quand j'étais jeune, que je n'avais pas encore lu tous nos auteurs, je disais "quand on ne va pas bien et qu'on ne sait pas pourquoi, une fois qu'on a finit la tablette de chocolat (ou le pot de Nutella, ou...), au moins, on a une raison de ne pas aller". C'était cynique mais finalement plein de sagesse mais encore sans réelle réponse.

Savoir qu'on n'est pas seul dans ces turpitudes est un soulagement car l'entourage ne comprend pas toujours.

Tourmaline.
Abonné

Bonjour Saha,

Je ne suis pas sûre que faire des expériences soit du masochisme, encore moins de la perversion !

Si après des années de privations, de contrôle mental (je découvre pour moi que je contrôle mes prises alimentaires bien plus que je ne l'imaginais), tu t'autorises certaines choses, n'est-ce pas également une manière de ressentir ton corps ? Parce que,  manger machinalement ou être en pleine décompensation de compulsion, ce n'est pas écouter son corps.

Là, tu décris que tu as senti ton corps, tu l'as entendu, mais tu ne l'as pas écouté. Et même, tu es allée sciemment contre. Mais si tu as passé de années à ne pas l'écouter, c'est peut-être difficile de passer au respect directement ?  Je lis que tu as eu le besoin de te prouver qu'il te parlait bien. Bon, il n'est pas encore de taille à résister à la tête de "Mme le professeur" mais cela va venir, j'en suis sûre. Expérimenter est la meilleure manière d'avancer. 

Un mot me vient : réconciliation, entre la tête de Mme le professeur qui aimerait peut-être n'être qu'une tête, et son corps.

mais cela me parait également une excellente idée de soumettre cette expérience à G. Apfeldorfer demain

et... je meurs d'envie de savoir ce que veut dire Quid satis animo?

Courage et patience !

saha.
Abonné

Bonsoir mesdames,

 

merci de votre attention et de vos réponses.

j'ai bien soumis la question à l'attention du Prof A. pr demain. j'espère avoir fait la manipulation comme  il faut. l'on verra.

en ce qui concerne ma signature....ehehe! je vous aide, Tormaline: c'est du latin....sera-t-il votre prochain défi? ;)

bonne soirée et à bientot

Haut de page 
X