Aller au contenu principal
Accueil forum       Retour à liste des sujets

Trois choses négatives acceptées ...

Linecoaching au quotidien Se motiver au quotidien
24 nov 2015 à 08h

Et oui, je remarque que la discussion trois choses positives marche du tonnerre de Zeus !

Mais alors, comment ça se passe quand les choses ne se passent pas comme nous le souhaiterions ...

Je propose de relater ce qui vient nous perturber au quotidien ... et si nous l'acceptons ou pas et comment ça se passe à l'intérieur.

 

mes trois choses du moment :

1) La mauvaise nouvelle d'hier : j'ai reçu une réponse négative à ma demande de participer à un marché. ça me serre dans la poitrine, ma respiration est perturbée.

Acceptation et transformation ... après une pause respi de 10mn je me dis que c'est pô grave, peut-être j'échappe au mauvais temps annoncé dimanche et comme je n'ai pas de protection je n'aurais pas aimé. Et puis je vais pouvoir dormir plus longtemps.... hummmm

 

2) Mes deux amies ne seront que très peu disponibles pour nous recevoir :

Je suis déçue sur le moment et frustrée de ne pas être attendue comme je l'imaginais. Mais moi ? suis je toujours disponible ?

les moments que je vais passer avec elles seront plus courts mais je ferai en sorte qu'ils soient d'excellente qualité dans l'échange; je m'y engage.

3) Mon camion (que je kiff grave) me fait encore des misères, il ne veut pas démarrer et je dois le conduire au garage demain ...

je sais, je n'ai pas été vigilante et j'aurais du le faire tourner tous les jours ...  ça m'agace et me perturbe .. je me sens énervée et tendue mais je décide de modifier le processus et d'accepter ce fait ... je vais positiver et espérer que ce soir, avec l'homme, d'un coup de baguette magique, nous remettrons la "bête" en marche ! en attendant, je ne vais pas augmenter le stress et lâcher prise. RESPIRATION !

Bonne journée à vous !

Voir le dernier message

21 commentaires

Je n'ai pas trois choses négatives aujourd'hui mais une qui en vaut bien trois ....

hier soir, après une journée qui semble t'il m'a bien "pompée" au niveau énergétique, je me suis jetée sur une boite de chocolats à la liqueur ... que j'aime à m'offrir chaque année pour Noël ... tout en sachant pertinement que je ne saurai résister.

Cette année, bien entendu, je suis avec linecoaching alors, c'est clair je vais gérer .... hihihiiiiiiii

je dois reconnaitre que oui, pendant trois jours, j'ai pris seulement cinq chocolats par soirée ...

et hier, paf, j'ai fini la boite, (environ 20 chocolats ....) hummm quel délice ! j'en ai encore l'eau à la bouche en y repensant car ce qui a changé, c'est que je ne ressens aucune culpabilité ! et oui, et bien, j'adore ces chocolats, ils me font grave plaisir et je n'ai pas envie de m'en passer, sauf si un jour mon foie me l'interdisait. Bon, ce n'est pas encore le cas et ce matin, à part un petit mal au ventre, tout va bien. je vais respecter mes sensations de faim et tout rentrera dans l'ordre.

Je comprends ce qui se joue lorsque j'ai ce besoin si ancré en moi de me faire plaisir en dégustant un aliment délicieux à mon palais. Car je les ai dégustés en plus ! Je me remercie de ne plus me dire que c'est pas bien et que ceci et que celà ...

J'ai pris du plaisir et j'en suis heureuse !

Les cheveux blancs..... ça me parle également ! Je me teins les cheveux depuis une bonne quinzaine d'années. J'ai un coiffeur à domicile et on a parlé de mes cheveux blancs lors de la dernière coupe. Tout comme toi Tinkerbell, j'adorerais les assumer, mais pour le moment, ça m'est vraiment impossible. Et pourtant, ce serait pratique et économique...

J'ai un énorme travail à faire pour accepter certaines choses chez moi.... J'ai une malformation au pied gauche, j'ai un orteil "palmé", avec deux ongles. Petite, je n'avais pas le choix, je portais des sandales parce que ma maman ne me posait pas la question, mais on se moquait de moi. J'ai passé tous les étés de 1984 environ à 2000 avec des chaussures fermées. Puis j'ai travaillé debout dans un magasin et je ne supportais plus les chaussures fermées. Donc je suis passée aux sandales, mais je n'assume toujours pas cet orteil.

Et encore, l'orteil n'est qu'une petite chose en moi parmi plein d'autres, que je n'assume pas. Je suis d'autant plus admirative de vos réussites !

Ah ben La Chouette, on est deux à ne pas aimer et "assumer" un de nos orteils !

Moi, c'est le petit de droite qui monte sur celui d'avant....Je ne mets JAMAIS de tong ! Trop honte !

Hello smiley

Tout d'abord, et ce même avec "un peu" de retard, je tiens à vous remercier, et spécialement lorraine qui sait très souvent trouver les mots justes ! Tu as raison, cette histoire de vernis n'est pas futile, au fond, c'est même plutôt symbolique quand on y pense... Enfin ça donne matière à réfléchir tout ça smiley

 

En fait je repasse par ici parce que je me suis rendue compte que j'avais un bel exemple de chose négative acceptée : mes cheveux blancs cool

En fait, j'ai 40 ans et je me colore les cheveux depuis que j'ai 16 ans... ça nous fait donc un beau total de 24 ans au cours desquels je n'ai pas vu la couleur naturelle de mes cheveux, qui sont passés par rouge vif, châtain, roux, fuschia (une seule fois il y a plus de 15 ans, hihi blush), et sont (enfin... étaient) stabilisés sur le noir depuis maintenant des années.

Sauf que cet été, j'en ai soudain eu marre. Marre de devoir me colorer les cheveux tous les mois, refaire mes racines... et cacher tout ça sans cesse. Cela étant, j'aime beaucoup être brune, ça me va très très bien, mais...

Mais j'ai eu envie de naturel, voilà. D'accepter non seulement ma véritable couleur (ça, c'est pas encore trop difficile, même si je ne sais pas trop à quoi elle ressemble laugh), mais surtout quelques centaines de cheveux blancs. Oui, j'ai beau n'avoir "que" 40 ans, j'ai des cheveux blancs depuis un petit bout de temps, et là, ils ont colonisé une belle partie du haut de mon crâne.

La décision d'arrêter de me colorer les cheveux, je l'ai prise sur un coup de tête, et depuis j'ai eu une fois un petit regret, en me disant que je suis quand même "un peu jeune pour accepter d'avoir l'air plus vieille". En fait, on m'a souvent dit que je ne fais pas mon âge, mais avec les cheveux blancs, ça va rattraper sacrément les années, je vous le dis.

Il m'arrive encore de me dire que les cheveux noirs, ça me va très très bien, et que c'est quand même classe... mais je trouve aussi une classitude indéniable à mes mèches blanches qui se voient maintenant très fort (j'en suis à 5 cms de racines blanches, je viens de mesurer juste pour vous wink). Alors oui c'est "spécial", et je sais bien que maintenant, c'est inratable par les gens qui me croisent.

J'ai eu très peu de commentaires, il faut croire que c'est un peu un tabou, en fait. Mais c'est vraiment une chose avec laquelle j'ai fait la paix, et j'avoue que là, je ne vois rien de futile du tout, c'est un symbole très fort pour moi. Une sacrée période de transition en tout cas qui m'attend... même pas peur ! smiley

(on en reparlera p'têt quand j'aurais les cheveux mi-blancs mi-noir, là à mon avis ça va faire rock'n'roll mais bon... angle)

moi je perds les choses quand je commence à ranger....  angry   en fait je ne les retrouve plus quand c'est rangé de façon logique, alors que dans mon fouillis je m'y retrouve....  laugh

 

je te comprends pour les cheveux Tinkerbell, de mon côté je ne me teins plus les cheveux depuis longtemps (et je l'ai fait à peine), j'ai aussi 40 ans et seulement une mèche blanche, mais sur des cheveux blonds ça passe très bien

j'ai réellement envie de ne pas me les cacher, les cheveux blancs, je dis ça maintenant, mais on verra avec le temps

je connais plein de femmes jeune avec des cheveux blancs et qui font très jeunes, ça dépend surtout de la peau en fait l'impression de jeunesse

c'est vrai que si on a beaucoup de rides, les cheveux blancs ça "fait" vieux", mais avec une belle peau, ça fait juste classe !!!

 

bref super d'accepter ses cheveux !!!   j'ai souvent été tentée de me teindre en blond-blond pour plaire à mon homme, mais en fait j'adore ma couleur, entre blond foncé et chatain très claire, et des reflets dorés,  et donc maintenant une belle mèche blanche,  que je n'aime pas sous des lumières blafardes, mais jolie en plein soleil

Et bien je crois que moi c'est un peu ça aussi, comme tu le décris Izabelle,  quand tout est en tas, en fouillis je cherche dans le tas et je trouve.  Mais par moment, j'ai un irrépressible besoin d'ordre....Pour pouvoir mieux le re bousculer...

 

Concernant les cheveveux blancs : J'ai une amie qui a fait le même choix que toi, Tinkerbell. Elle a arrêté de les teindre vers ses 40 ans. Et cette crinière poivre-sel c'est magnifique. Car en fait, c'est pas tout blanc ou tout gris  y a un effet méché.  Et je t'imagine bien ravissante  comme elle smiley Quand tu te décris physiquement et même sur la photo tu me fais penser à elle.

Par contre, elle ne les coiffe que en chignon faussement négligé, ce qui lui va à merveille. Et, m'expliquait-elle,  elle les entretient avec de bons produits pour pas qu'ils jaunissent  Elle évite la longue  tresse ce qui dit-elle lui donnerait un look  ancienne 68arde qu'elle ne veut pas ....Comme toi, elle trouve que c'est tabou, peu lui ont en parlé.

Ah oui, et je voulais te demander des nouvelles de ta fille de son intervention, j'espère et je pense que ça va. C'est toujours dur et angoissant quand nos enfants sont concernés.

 

Perso, je me teins les cheveux depuis une 2O taine d'années. Blond doré. Ce qui fait un effet chatain très clair-noisette et avec mon teint rose et mes yeux clairs, ça fait vraiment naturel. (Tes longs  cheveux blonds Iza avec leur effet méchế c'est vraiment  sympa.)

Pour le côté santé, j'arrêterai bien, mais je trouve que ça aide à adoucir les traits du visage, surtout 50 passés...Déjà, que à plusieurs reprises , on m'a appelé mamie en me voyant avec ma fille wink ! Si, c'est vrai ! Ce qui pourrait être possible puisque je l'aie eue à presque 41 ans!....

 

Ressenti comme une chose négative : le fait que je n'arrive pas bien à me réveiller depuis ce matin....J'aimerai pếter la forme tout le temps ! ....

Bonne journée à vous et à tout le monde

ah y'a des jours comme ça

hier comme acte d'amitié envers moi-même, alors que j'avais une EME  genre  impérieuse  en soirée (genre prête à m'éclipser d'un film à trois pour manger un truc très très riche),  eh bien j'ai pratiqué le défi de la récré

donc un vraie EME-Zen  réconfort dans les règles de l'art

j'ai senti  le "point" de contentement de l'EME, j'ai eu envie tout de même d'aller au delà  (mon côté rebelle) mais c'est resté juste une idée, l'envie de respecter mon corps a été la plus forte

cela n'est pas évident d'être présent à soi-même lors d'une  EME très  "urgente"

et j'en ai ressenti un bienfait immense, plus dans la présence à moi-même que dans le fait de pouvoir arriver à me réconforter et m'arrêter sans me faire mal au ventre

bon je viens de me tromper de fil, je pensais être sur l'autre....    comme quoi des fois y'a des neurones qui se touchent...

Chose négative pas acceptée, trait de mon caractère que  je ne sais pas si j'accepterai, là, je trouve que j'exagère et je m'agace !

 

Ca me prend la tête, je me prends la tête, un papier dont j'ai besoin et que je ne trouve plus.

Je suis du genre bord........Je ne sais pas bien classer et  ranger. Alors dernièrement  j'ai créé des espaces de rangement supplémentaires.

Résultat des courses, je m'éparpille encore plus et ai au moins autant de mal à me rappeler où j'ai mis mes affaires ...Je n'ai pas trop de logique de rangement et la mémoire n'en parlons pas.

Bref,

La semaine dernière , je me dis allez, tu vas classer et ranger tes papiers, justement j'en cherchais un particulièrement et je le retrouve   . J'y passe deux  heures fructueuses et en pleine conscience me semble t-il .

J'ai préparé un tas à emmener au boulot dans lequel je me dis avoir mis le fameux papier Que nenni . J'ai refouillé dans tous les dossiers desfois qu'il se serait glissé entre d'autres papiers .

je retourne même  la poubelle. Mon chéri m'aide aussi. Car j'ai toujours aussi ce sentiment de ne pas savoir chercher.  Mystère et boule de gum.Pas moyen.

Pfff

Ceci dit, il n'y a pas mort d'homme que je me dis aussi (je devrai pouvoir obtenir une copie) . Je souffle et je ne fais pas d'EME.

Hello smiley

Aujourd'hui j'ai envie de partager, non pas trois, mais une seule chose négatove acceptée (ou en cours d'acceptation en tout cas), donc j'accours !

J'adore tout ce qui a trait à la beauté, j'aime vraiment beaucoup me maquiller (même si je ne le fais pas toujours par manque de temps le matin, et j'avoue que j'aime aussi le naturel, pouvoir me dire que je suis "sortable" même sans maquillage c'est important pour moi wink) et j'ADORE vraiment me vernir les ongles.

Mon mari, par contre, déteste ça. Il trouve ça moche, tout simplement. sad

Ordinairement, c'est un sujet de conversation que nous n'avons donc PAS, car je n'aime pas l'entendre dire que c'est moche, et il ne démord pas de ce que j'appelle "sa sacro-sainte honnêteté" qui fait qu'il ne me dira pas que c'est joli, ou bien fait, ou quelque chose positive que ce soit pour me faire plaisir, non non, c'est juste MOCHE. frown

Et au fil du temps, j'ai mis de moins en moins de vernis, car je n'aime pas cette idée qu'il n'aime pas "un petit bout de moi". Ces derniers temps, par contre, j'ai repris les séances de manucure relaxantes, et mettre de la couleur sur mes doigts, c'est le bonheur...

Sauf que mon mari trouve toujours ça moche.

Nous nous sommes même pris le bec cette semaine à ce sujet car je trouve qu'il pourrait essayer un peu (d'aimer ? non quand même pas) de s'intéresser à ce quelque chose qui me fait du bien, en tout cas suffisamment pour le prendre du bon côté, pas de celui qui lui fera dire avant même de regarder le vernis : "C'est moche".

A la suite de cette prise de bec, j'ai réalisé qu'au lieu d'espérer quelque chose qui ne viendra probablement pas, il fallait juste l'accepter, et vivre cette partie de ma vie (pas grand-chose, "juste" le bout de mes doigts) par moi-même, pour moi-même... et vivre à fond tout le plaisir.

J'ai donc décidé d'accepter le fait que mon mari trouve mes ongles vernis moches. Tellement accepté d'ailleurs que je viens d'en commander une ribambelle à l'occasion des soldes du Black Friday, hihi.

Evidemment raconté comme ça, ça a l'air un peu futile, mais c'est une chose importante à mes yeux : accepter de me faire plaisir sans avoir forcément l'approbation de l'homme que j'aime. Tout simplement. smiley