1 pas en avant, 3 pas en arrière... - 15022012

papaye971
Ancien abonné

Bonsoir tout le monde...

depuis 2 semaines, je traverse une période chargée en émotions de toutes sortes...

ça avait commencé par le boulot, les relations avec ma chef... puis voyant que j'avais raison, et que je réussis ce que j'entreprends, elle essaye de me freiner...

ça m'use, ça use aussi ma collègue associée avec moi sur le projet...

Mais une chose est sûre, c'est qu'on veut réussir!

Alors, c'est bizare, c'est comme si le programme était passé au second plan.

Pourtant, à l'image d'une bonne élève, je poursuis mes activités étape par étape, mais c'est comme si je le fais par obligation alors qu'avant c'était vraiment un changement radical de comportement...

Par exemple ce soir, je n'ai absolument pas faim, et pourtant, comme avant que je commence le programme, j'ai envie de manger.

En fait non, je n'ai pas envie, je regrette de ne pas avoir faim.

J'essaye de respirer en pleine conscience, et là c'est pareil, je le prends plus comme une corvée alors qu'avant c'était carrément devenu un besoin.

Ah et puis samedi j'ai été photographiée lors de l'anniversaire de ma fille, et j'ai détesté ma photo et j'ai trouvé mon image complétement différente de l'image que j'observe dans le miroir et qui me plaît! j'ai eu l'impression de me vor enceinte de 6 mois!

J'ai vraiment besoin de retrouver mon punch et mon objectif premier: m'occuper de moi!

Commentaires

Nikaia.
Abonné

Bonjour Papaye

Les baisses de régime (le terme n'est pas complètement adapté)/moral c'est normal ... le temps (la grisaille ambiante et le froid que nous avons eu), la fatigue, la lassitude, les préoccupations du boulot ... tout ça est tout à fait normal et nous devrons y faire fasse pendant toute notre vie cela influe sur notre moral et donc sur notre envie de manger.. c'est plus dur maintenant parce que rien n'est encore automatique .. mais tu as fais une EME hier soir ... vu ta fatigue/ton stress par rapport au boulot, peut etre aurais tu pu y céder en pleine conscience pour que ça te réconforte ... n'oublie pas que c'est une possibilité (maintenant et plus tard!!)

Pour la photo ... il ne faut pas s'attaché à une seule photo ... regarde ce que les journaux arrivent à sortir comme "connerie" sur les stars grâce à des photos prises (de façon délibéré dans ce cas) afin de montrer les stars sous leur plus mauvais jour ...cette photo a (non intentionnellement) peut ere eu le même résultat (l'angle de la prise de vue, le mouvement de tes vêtements, ta position ...)... alors évidemment ça fait mal! ... mais il faut passer outre et les prochaines photos seront mieux :)

courage! tu tiens le bon bout!

Nikaia

black-kam.
Abonné

Bonjour Papaye !

Pour la RPC, j'ai ressenti la même chose que toi : des "monologues intérieurs négatifs" comme dit G. Apfeldorfer.

Se sont des pensées qui sont "en moi" mais qui ne sont  "pas moi". Je ne suis pas la créatrice de ces pensées-là, et les contempler avec curiosité m'aide à démeler mes émotions automatiques.

 

"Elles sont là mais elles ne sont pas moi".

 

La RPC me fait du bien, c'est un acte d'amour et de respect envers moi même. Et ça parfois c'est dur à accepter, surtout quand on a une éducation austère (catholique pour ma part).

 

J'espère avoir pu t'aider en te dévoilant mes propres "clés". Tiens nous au courant !

G.Apfeldorfer
Votre coach

 

Bonjour papaye,

Des événements de vie stressants, une confrontation à votre image, vous font régresser et votre moral est en berne. Du coup des envies de manger émotionnelles (EME) se manifestent. Rappelez-vous que tel est bien l’objectif du programme : que vous deveniez capable de surmonter de telles périodes !

Vous avez raison : l’urgent est de vous occuper de vous, d’être gentille avec vous, de vous prendre la la douceur.

Écoutez black-kam quand il vous dit que vos auto-commentaires ou pensées automatiques défaitistes (ou trop enthousiastes) sont en vous mais ne sont pas vous. Cette nouvelle vision de votre univers intérieur va s’installer grâce à une pratique assidue de la pleine conscience. Comme vous en êtes au début du programme, il est bien naturel que les exercices de pleine conscience ne portent pas encore leurs fruits.

Alors courage et patience!

papaye971
Ancien abonné

Salut et merci our vos réponses...

de mon côté, je stagne, je continue de traverser cette période de turbulences!!!!

Aujourd'hui j'ai vécu du positif: mon chef s'est excusé!!!!!!!

Et du négatif, un collègue a carrément employé le terme de p*te, car j'ai monté un projet et je suis à la recherche d'argent pour mes élèves!

En fait, il expliquait que LUI ne fait pas de tels projets, car si le rectorat ne nous donne pas directement ce qu'il faut, il refuse de faire la p*te!

Sur le coup, j'avoue, que ça ne m'a rien fait, j'ai même pas rétorqué, mais depuis, et pendant toute la journée, je me sens salie!

Bon en même temps, en expliquant ça au chef, je préfère qu'on me traite de p*te que de sal*pe, au moins je ramène des sous!

Tout ça n'arrange rien, je suis fatiguée, demain c'est le vacances, et je me dis, que je n'y arriverai jamais...

je me mets la pression, je devrais tout lâcher, mais mon orgueil est trop fort! S'il savait que la p*te a obtenu une sbvention de 15000 euros de notre collectivité!

Bon sur ce, je vais essayé d'aller ressentir mes entrailles se serrer en pleine conscience!

Bisous et encore merci!

Nikaia.
Abonné

Papaye

surtout ne te laisse pas influencer par les aigris de tout bord ... car je ne vois as d'autres terme pour désigné ton "collègue" !!

Continue ton chemin, fait ce qui te semble bien pour toi et pour tes élèves et ne l'écoute pas!!

Tu n'es pas une p*te .. tu est une enseignante motivée ! et il n'y a rien de mieux pour les élèves.

Qu'aurait fait ton collègue s'il avait reçu de l'argent? il se serait plein qu'il avait du boulot en plus! il se trouve donc des excuses et se donner le beau rôle (l'incompris dans une société de méchants où on ne lui donne pas les moyens de faire ce qu'il a envie : RIEN) .. et quel meilleur moyen pour sa que de rabaisser les autres et en particulier les femmes ... (car je suis sure qu'il n'aurait jamais utilisé un terme pareil avec un homme)

Donc continue sur ta voie, c'est toi qui a raison!!!

Pourquoi te mettre la pression? tu as obtenu des subventions ( très beau résultat et c'est une spécialiste de la question qui te le dit! ) j'espère suffisantes pour ton projet . Si tu les as obtenus c'est que tu as convaincu et que ton projet a été jugé intéressant... tu vas pouvoir le réaliser! 

Profite de tes vacances pour te reposer, penser à toi! au moins la première semaine .. (un conseil, si tu peux t'offrir 30 minutes ou 1h de massage dans un institut c'est divin!)

Pour ton projet ..  pas de pression ... ce ne sera peut etre pas parfait mais RIEN n'est jamais parfait et personne n'attend de toi la perfection!! Fais toi peut etre aider par des parents d'élèves (si il y en a d'intéressés) ou même par tes élèves .. si ils sont associés à l'organisation cela peut leur faire une super expérience !!

courage

bonne vacances

Nikaia qui n'a pas d'enfants mais qui souhaiterait que ces neveux et nièces aient des profs motivés comme toi :)

Haut de page 
X