10 ans pour rajeunir!

annick.
Abonné

Bonjour,

Après avoir passé ma vie d'adulte à faire des régimes, voici le bilan de mon expérience Linecoaching.

Toutes les méthodes que j’avais testées jusque là me disaient la même chose : « Vous êtes hyperphage, ce n’est pas bien, c’est dangereux pour votre santé, il faut manger moins ! ». Et on me disait ce que je devais manger, ou plutôt ce que je ne devais pas manger, mais on ne tenait pas compte des raisons psychologiques de mon hyperphagie. Et si je n’y arrivais pas on me culpabilisait en me disant que je manquais de volonté. Que dirions-nous si on obligeait une personne claustrophobe à rester enfermée dans un ascenseur, à un vertigineux à marcher au bord d’un précipice, à un agoraphobe à se mêler à la foule en leur disant que s’ils n’y arrivent pas c’est parce qu’ils manquent de volonté ? Je pourrais multiplier les exemples.
Dans notre société on respecte et on traite tous les troubles du comportement, sauf les troubles du comportement alimentaire ! Linecoaching est la seule « méthode » minceur que je connaisse qui aborde le problème de la suralimentation par son côté psychologique, qui est respectueuse des personnes hyperphages et leur propose des activités pour comprendre et surmonter leurs difficultés face à la nourriture.
J’ai pris beaucoup de plaisir à faire les activités proposées. Certaines m’ont plu plus que d’autres mais aucune ne m’a posé de problème. Chaque fois que je me pesais j’étais toute surprise de voir que ma courbe de poids descendait régulièrement alors que j’avais respecté mes envies alimentaires. J’avais l’impression que c’était magique !J’ai suivi assez régulièrement le parcours forme. J’ai fait le niveau le plus facile. Je l’ai trouvé très doux et respectueux de mes possibilités. Aujourd’hui je fais chaque jour 2 ou 3 exercices proposés par Linecoaching et je marche au moins 30 minutes. Et quand je ne peux pas le faire, ça me manque vraiment.

J’en parle autour de moi, j’aimerais que tout le monde connaisse les bienfaits de la méthode Linecoaching. Je crois qu’on devrait faire ce genre d’apprentissage à l’école ! J’ai découvert le plaisir de manger à ma faim et à mon goût sans culpabiliser. Je pesais 80 kilos. Je suis aujourd’hui à 70 kilos. Je sens que je progresse et que je vais réussir le défi que je m’étais lancé en mars 2014 : 10 ans pour rajeunir !

Bon courage à tous ceux qui relèvent le défi !

Commentaires

anissa
Abonné

Bonjour Annick,

Je fais le même constat que toi: la société a bien du mal à gérer les personnes qui ont des troubles alimentaires. Heureusement que d'autres alternatives que les régimes existent! Je te félcite pour ton parcours, j'espère suiviire le même chemin qu etoi et réussir le programme!

Haut de page 
X