6 kilos en moins sans frustration et sans régime! - 04052015

noellie.
Abonné

Bonjour à tous,

Mon cheminement vers cette méthode a été long. Après la quarantaine, et une psychothérapie, j'ai appris à me considérer avec plus de douceur et de bienveillance, et je n'ai plus eu envie du tout de me malmener. Comme j'étais en surpoids, une fois de plus, que je me sentais un peu lourde, que je m’essoufflais dans mon travail, et que l'angiologue m'avait secouée assez rudement à ce propos, j'ai décidé de prendre les choses en main, et de perdre ces fameux kilos en trop, mais sans régime.
J'ai donc cherché une méthode correspondant à ma nouvelle façon de voir les choses, quelque chose qui permette d'assainir ma relation à la nourriture, qui me permette de mieux gérer les moments où j'avais des compulsions, tout en fuyant la restriction qui, je le savais, était le meilleur moyen de me faire basculer du côté du grignotage ou du copieux « pétage de plomb » et craquage pour me venger de la frustration.
Mon comportement alimentaire a changé du tout au tout. Je mange globalement beaucoup moins, je pense, mais par contre, je me fais plaisir. J'aime cuisiner, et j'ai recommencé à le faire de manière traditionnelle, sans me prendre la tête avec ce que je mettais dedans, et les calories que ça faisait. Tout le monde se régale. La nourriture est devenue mon amie, ce qui a enlevé une grande source de tension dans ma vie, et ce n'était pas rien. C'est agréable de ne plus être en guerre ! La nourriture est désormais mon alliée. J'ai perdu 5 ou 6 kilos très lentement, puis j'ai stagné très longtemps. Je désirerais continuer ma progression vers le bas, mais toujours sans violence.

Bonne continuation à tous,

Noellie

Commentaires

izabelle
Animatrice forum

bravo pour ton parcours et merci de venir partager ici, c'est chouette!

X