Astuce pour éviter de manger en cuisinant - 12032014

JolieC.
Abonné
Bonsoir, Je recommence le programme pour la seconde fois et j'ai remarqué que je n'arrive pas à cuisiner sans grignoter à cote, goûter les plats etc... Avant de cuisiner j'ai envie de grignoter en cuisinant et j'ai même l'impression que c'est un plaisir mais après je culpabilise. Avez vous des trucs et astuces pour éviter de grignoter en cuisinant? Merci d'avance :)

Commentaires

marinebreizh.
Abonné

 

Pas d'idée pour t'aider !

 

Désolée... pour moi gouter un plat (vérifier l'assaisonnement, la cuisson...) c'est souivent nécessaire !

Par contre, sauf en cas de grande faim, je n'ai pas envie de manger lorsque je cuisine.

Du coup depuis que je fais LC soit j'évite de cuisiner en ayant faim, soit je prends un

petit en cas tranquillement, avant.

liegama.
Ancien abonné

Moi aussi je recommence le programme et j'ai noté depuis 1 semaine que je grignote en préparant mes repas. POur ma part il ne s'agit pas de goûter les plat pour vérifier la cuisson etc... mais plutôt d'EME où je "cache" de la nourriture comme je le faisais plus jeune pour éviter que ma mère ne me fasse des remarques. C'est un comportement fort ancré mais dont je viens de prendre conscience. Je note que tout ce que je mange en dehors de la table je ne prends pas vraiment de plaisir car pas vraiment attentive et du coup je ne le "compte" pas (mais mes hanches le comptent bien elles!). Comme si je ne m'autorisais pas vraiment à manger et qu'il me fallait compenser en grignotant en plus. Donc depuis deux jours je m'efforce de poser sur la table tout ce que je souhaite manger et de faire attention à attendre d'être assise pour commencer. Ca me permet d'être plus à ce que je fais : manger et d'y prendre plus de plaisir et du coup ça fait déjà 3 repas que je laisse 1/4 dans mon assiette.

izabelle
Animatrice forum

je crois que c'est surtout une question d'habitude

pour ma part, ce qui m'aide, c'est surtout l'idée de   "ne pas me gacher l'appétit"

pour ce merveilleux repas que je suis en train de cuisiner

enfin pas toujours merveilleux, mais avec une bonne faim  tout repas est quasiment merveilleux je trouve.....

alors que si on a déjà picoré, ça va être beaucoup plus dur d'apprécier, on est frustré, etc...

 

mon truc c'est surtout de cuisiner souvent les mêmes plats, des plats que je connais à fond, que j'aime, que mon corps connait, où il sait qu'il n'y aura pas de "surprise" mais que du plaisir

 

si tu fais tout le temps de nouveaux plats, tu vas vouloir gouter pour savoir  si  "c'est bon", et donc te couper l'appétit

 

après, oui, il peut y avoir une sorte d'inconfort lié au fait qu'à table il y a qq'un qui te "flique"

moi ça me le faisais avant avec mon mari, mais maintenant il a compris que ce n'était pas la peine de me faire des remarques, que c'était contre-productif

hier soir tout de même il s'est permis de critiquer la quantité de salade que j'avais mis dans mon assiette

je l'ai renovyé dans les cordes

 

je n'ai aujourd'hui plus peur d'un jugmeent sur mon assiette à table,  donc je peux en toute sérénité garder mon bel appétit entier pour le repas

et c'est tellement plus agréable!

sorci.
Abonné

j'y ai pensé aussi hier soir, parce qu'en cuisinant (avec plaisir, vu que la faim était déjà là, je m'imaginais à table dans pas longtemps !), j'ai goûté ma sauce. Et l'appareil à tiramisu !  Ca a suffit pour couper ma grande faim, même si je n'ai pas vraiment avalé d'aliment solide. Avant LC j'aurai carrément pris un bout de viande en plus de la sauce. 

Vis à vis de la réflexion d'Izabelle, j'ai changé d'attitude aussi, avant je fliquais ce que ma fille mettait dans son assiette, j'ai décidé de la laisser gérer (elle aussi a un léger surpoids), je lui laisse entendre que je me suis prise en main avec LC. Le Dr A m'a conseillé de semer une graine, et d'attendre qu'elle germe, plutôt que d'essayer de la conseiller. Je ne suis pas vraiment un exemple !!!  Avec mon mari c'est différent, doucement j'essaie de l'amener à comprendre qu'il mange "parce que c'est l'heure", et du coup la plupart du temps nous impose des horaires de repas où on n'a pas forcément faim. Hier à 16:00, il dit "on mange ?", mais en l'interrogeant, il a avoué qu'il n'avait pas faim ;)

Un petit truc peut être pour ne pas gouter les aliments quand on cuisine : se brosser les dents juste avant !  le gout du dentifrice frais dans la bouche n'étant pas compatible avec celui des mets qu'on prépare...

JolieC.
Abonné

Oui c'est vrai qu'avec tous les régimes a repetitions,grignoter en cuisinant c'etait une facon de se cacher et de ne pas compter les points ou calories. Sauf que maintenant c'est devenu une habitude :s

Mon copain est super comprehensif vis a vis de ma demarche donc je ne me sens pas vraiment fliqué, je pense que c'est surtout des mauvaises habitudes a perdre et se mettre dans la tete que j'aurai le droit de gouter ensuite le plat ou gateau que je prepare si j'ai faim.

 

Je vais essayer de me brosser les dents avant et de poser a cote tout ce que j'ai envie de grignoter :)

 

Merci pour vos conseils

 

Amicalement!

marieal.
Inscrit

le probléme de gouter, c'est que ça coupe carrément la faim....donc on s'installe à table avec un seuil de faim et de satieté déjà perturbé, et on mange souvent plus qu'il ne faut....

le coup du lavage de dent, c'est une bonne idée! ou une pastille à la menthe, au réglisse? bref,  un truc qui ait tellement de gout que ça ne donne pas envie de manger autre chose...

Noelle
Marraine

Pour eviter de manger en cuisinant, j'essaye de cuisiner tranquilement pour deux repas, ce qui me permet de savoir que j'ai un repas  tout pret pour quand j'ai tres faim

ça c'est quand je suis tres tres organisée..

marinebreizh.
Abonné

Je suis désolée mais en tant qu'ex-épouse de cuisinier gastronomique je goûte forcément dès que c'est un peu élaboré (pas des pâtes hein mais les assaisonnements) ; mais je ne goûte pas avec une cuillère à soupe mais avec le petit doigt : ça me suffit pour rectifier en épices ou sel, poivre, bouillon, jus, etc...

Ce ne me coupe pas l'appétit du tout. Je crois qu'il faut bien différencier goûter de grignoter.

sandro.
Abonné

je pense qu'il est tout à fait "normal" de goûter ce que l'on cuisine, ne serait ce que pour rectifier l'assaisonnement ... mais la différence entre goûter et manger est parfois mince, ce soir je faisais cuire de la viande et je m'en suis coupée 2 bouts mais progrès quand même,  grâce à LC, je me suis demandée avant , si j'avais faim,  la réponse a été "non" mais je me suis interrogée, lol !

le fait de cuisiner pour plusieurs invités, me coupe la  faim le soir venu, car même si j'aime manger, avoir sentie des odeurs de nourriture une bonne partie de l'après midi finit par m'écoeurer ..

mon astuce est de cuisiner  comme Noëlle,  à "l'avance", comme ça, le lendemain, aucune tentation, on mange le même plat 2 jours consécutifs pour le déjeuner et un plat différent pour le dîner pendant 2 jours aussi, tout le monde est content, et moi ça me va !

l'astuce de se laver les dents est bonne, une diététicienne me l'avait suggérée ou de sucer une pastille vichy ...

Alexandrac.
Abonné

moi pareil j'adore manger en cuisinant et ce n'est pas goûter car je me couperai plutôt un morceau de fromage qui n'a rien à voir avec la recette en cours...

le coup du dentifrice me semble super

je crois que je grignote aussi car même si j'aime manger et cuisiner et bien à ce moment là j'ai pas le courage, de la fatigue et que du coup manger m'encourage

mouais autant dire que je suis pas sortie de l'auberge et que j'ai pas de conseil à te donner.

j'essaie de me brosser les dents avant chaque repas et je reviens te dire ce que cela donne ;)

marinebreizh.
Abonné

Se laver les dents me semble une bonne solution.

Vous lire me fait réfléchir : quand je cuisine je ne grignote pas je goute juste, comme si le fait d'etre dans l'action, la plupart du temps pour les autres (ce que j'appelle cuisiner c'est pas le simple repas du soir) me nourrit et donc pas besoin de grignoter, pas envie...

Quand je réfléchis plus globalement je pense mettre le doigt sur un truc important qui est très sensible ou  les autres ont un rôle primordial... je peux pas en dire plus là dans l'instant trop sensible, trop douloureux surement et j'approche du "nœud" du problème. 

FloPS.
Abonné
C'est déjà super de cuisiner!! J'ai déjà beaucoup de mal ! J'ai plutôt tendance à ouvrir le frigo à 19:00 et à me demander ce que je fais à manger pour mes garçons et moi... Mais je sais que ça va changer avec LC, mais pour l'instant, c'est comme ça!
Cornucopia.
Abonné

Bonjour Liegama,

Je viens de trouver en toi mon Binome .Tu as mis en mots exactement ce que je ressens et fais depuis qq temps .Moi qui ai toujours l'impression de manger moins à table que les autres en fait je grignotte comme une petite fille voleuse avant !!!

Je vais essayer ta technique qui a l'air de marcher .....

peux tu me dire si tu as réussi à résoudre ainsi ce pb de grignotage pdt les préparations de repas ou si tu as depuis exploré d'autres solutions ?
 

calamitylolo.
Abonné

Bonjour,

Je suis inscrite depuis le mois de mai, je lis pas mal le forum mais je me lance à y participer activement pour la première fois.

Je voulais juste remercier les personnes qui ont conseillé le dentifrice pour eviter de grignoter en preparant le repas. Je n'y aurait jamais pensé et ça fonctionne vraiment bien pour moi (soit le dentifrice soit la pastille vichy qui a le même effet chez moi) Je n'arrive plus à table en m'ayant coupé l'appetit !

Merci pour l'astuce

 

Carabosse
Ancien abonné
Moi en faisant la cuisine c'est souvent un réflexe de tout porter à ma bouche!!! Alors j'ai acheté en pharmacie des masques de protection comme pour les infirmières pour essayer quand je suis seule de prendre conscience de mon comportement et y remédier éventuellement avant que la bouchée ne soit déjà dans mon gosier !!

Carabosse

Doloreane77
Ancien abonné

Bien vu le coup du brossage de dents ! Merci pour la bonne idée.

Haut de page 
X