Augmentation des compulsions alimentaires. - 04112019

Annie36
Ancien abonné

Bonjour à tous, 

Je voulais savoir si certains d'entre-vous ont expérimentés une augmentation de leurs compulsion alimentaire au cours de ce programme et si cela peut être une phase «transitoire».   

Lorsque j'ai pris la décision d'entreprendre ce programme, j'avais replongée dans l'hyperphagie suite à un régime restrictif. Je crois que Linecoaching est aidant au niveau de plusieurs aspects, mais l'augmentation marquée de mon poids me rend triste. 

 

Je vous remercie et vous souhaite une bonne journée!

 

        Annie

Commentaires

Patchimo
Ancien abonné

Bonjour Annie,

Personnellement non, c'est la deuxième fois que je fais cette méthode, cela a très bien marché la première fois mais après 3 ans de stabilité de mon poids, je suis retombé dans les compulsions alimentaires suite à une cumulation de beaucoup de problème perso. Je reprends la méthode, mais parce que aussi je me sens bien aujourd'hui, mes problèmes sont derrière moi. Peut-être qu'il faut que tu te poses la question pourquoi ces compulsions alimentaires? As tu un vide à combler? Un stress ou une angoisse à calmer? Un coach pourrait surement t'aider, juste un petit conseil, évite de te peser trop souvent.

Quand on arrive à agir sans une quelconque attente de réussite ou d'échec, l'action nous amène à nous libérer de la souffrance.

Loheme37
Ancien abonné

Bonjour, oui moi aussi .... pendant les 2/3 premières semaines et puis cela semble se calmer .... j'ai pensé qu'à l'idée de manger moins certains aliments (chocolat notamment) j'ai eu envie d'en manger beaucoup .... ma prochaine étape : manger un aliment gras (le chocolat est proposé) et bizarrement cela me tente assez peu ... je vais choisir un autre aliment je pense ... je pratique tous les jours "mon image refuge" et je pense que cela m'aide ... ainsi que le travail (car c'en est un) de dégustation .... et je ne me pèse plus du tout car j'ai 6 mois devant moi ... 

Erika
Ancien abonné

Bonsoir Annie,

Je n'ai pas d'augmentation de compulsions alimentaires mais j'en ai tjs, je suis tjs en mode "contrôle". Je réussi à plus écouter mon corps mais pas évident. De plus mon poids n'a pas bougé malgré des apports caloriques bcp moins importants (puisque j'arrive à attendre la faim) et une dépense sportive largement augmentée (de 2 a 4h de muscu-cardio/semaine depuis 3 semaines). Je suis également très surprise, triste et en doute face à ce poids qui ne veut pas bouger ! Néanmoins je continue et j'espère qu'il va y avoir un moment où les choses vont bouger. Souhaitons nous la patience et la confiance.

À bientôt.

cheeky  Erika


 

Annie36
Ancien abonné

Je vous remercie pour vos messages d'encouragement. C'est très apprécié. Je termine présentement l'étape de la dégustation qui fut la plus difficile pour moi jusqu'à maintenant. Ayant encore des tabous alimentaires, je ne peux m'empêcher de compulser lorsque je mange certains aliments. Peut-être aurait-il été plus sage de prendre des aliments moins difficile que la pizza et le gâteau au chocolat pour les deux exercices.   J'ai tout de même persévéré et je crois que cela va m'aider dans l'avenir.   

Bonne chance à vous tous dans votre parcours. Ne baissons pas les bras et faisons nous confiance ! 

       Annie :-) 

Innalah
Ancien abonné

J'ai aussi eu pas mal de compulsions au début du programme, c'est perturbant, mais elles diminuent progressivement. J'en ai encore, je pense que ça ne se guérit pas comme ça, mais je me sens plus apaisée de façon générale. Bon courage ! 

izabelle
Animatrice forum

Bravo Annie36 d'avoir "affronté" ces deux aliments tabous 

cela est important de pouvoir s'y confronter régulièrement, et néanmoins de "doser"  car il faut du temps pour sortir des restrictions et compulsions associées

les compulsions sont une réponse à la restriction

dans ton cas, le fait de ré-introduire des aliments tabous provoque cette confrontation à la restriction et émotionnellement c'est difficile

il me semble important qu'avant ces moments de dégustation tu puisses pratiquer l'image refuge ou un simple moment de connexion à toi-même, afin de te sentir vraiment en sécurité 

et ne pas forcer......  apprendre à déguster c'est surtout apprendre à faire l'expérience de l'aliment dans le présent

tu peux t'entrainer à chaque bouchée, quoi que tu manges : faire une petite bouchée et porter ton attention sur le goût

 

 

cela peut aussi arriver, quand les compulsions augmentent pendant le programme,  que ce soit parce qu'on essaie de "contrôler" ses émotions avec les outils que nous proposent le programme

c'est assez délicat, car le programme nous propose de développer une nouvelle relation à nos émotions, une relation d'acceptation,  mais quand on est habitué à refouler, mettre sous le tapis,  c'est une peu une habitude féroce, de protection d'ailleurs

une habitude d'évitement à la base de certaines prises alimentaires

 

la clé est donc d'être bienveillant avec soi,  doser....  se donner du temps et de la patience....

essayer de se centrer sur ce que l'on ressent de l'intérieur et ne pas se mettre la pression

prendre un maximum de temps pour soi et pour ça demander de l'aide...

 

à bientôt

MomoQuems
Ancien abonné

Courage Annie 

Jai lu un livre d'un des fondateurs de ce programme où il disait que l'hypnose pouvait aider à la perte de poids et à la régulation des pulsions.

Je crois qu'il faut aussi qu'on arrête de focaliser sur notre poids et plutôt regarder notre corps avec bienveillance. 

Je pense que ce n'est qu'une étape !

Ton corps et ton psychisme résiste encore au changement. 

Sois patiente !!

Très facile à dire.. 😉🙃😋

feemorgann
Ancien abonné

Pareil, je me suis inscrite il y a quelques mois après régime hyper restrictif, j étais motivée et à l écoute (bonne élève les premières semaines) et puis stress au boulot et j ai "accepté" de perdre le contrôle en me disant que j en avais certainement besoin en attendant d être dans de meilleures dispositions, (dur dur par contre d accepter cette énorme prise de poids) plus à l écoute et dans les sensations, bref me revoilà, je retente l expérience, à suivre... Il faut se laisser le temps  ; -) (j étais partie dès le début sur un programme de 6 mois mini)

izabelle
Animatrice forum

feemorgann Abonné mer 06/11/2019 - 21:10
Pareil, je me suis inscrite il y a quelques mois après régime hyper restrictif, j étais motivée et à l écoute (bonne élève les premières semaines) et puis stress au boulot et j ai "accepté" de perdre le contrôle en me disant que j en avais certainement besoin en attendant d être dans de meilleures dispositions, (dur dur par contre d accepter cette énorme prise de poids) plus à l écoute et dans les sensations, bref me revoilà, je retente l expérience, à suivre... Il faut se laisser le temps  ; -) (j étais partie dès le début sur un programme de 6 mois mini)

coucou feemorgann,

le stress au boulot nous ramène toujours à des sentiments vis à vis de nous-meme qui sont parfois douloureux et qu'on ne veut surtout pas ressentir, d'où l'anesthésie

c'est vraiment important de pouvoir entamer ou continuer ce travail de réconciliation avec ses émotions, son soi, son intérieur

nos émotions sont de précieuses alliées mais comme nous avons tendance à ne pas assez nous écouter (pour faire passer les autres en premier, pour un certain nombre de raisons),  nous faisons la sourde oreille et alors nos émotions s'amplifient, deviennent pénibles

j'ai vraiment constaté que d'accueillir en soi une émotion dès qu'elle vient, d'accepter de s'y confronter en restant présent et empathique à soi-même, fait merveille pour le comportement alimentaire

par contre, ça révolutionne tout à fait une vie construite sur le fait de s'oublier au profit des autres

mais révolution dans le bon sens, car ensuite les relations s'améliorent grandement

bon courage pour toi

X