Binôme sans objectif perte de poids - 05042022

marinelys
Ancien abonné

Bonjour à toutes je sais que le titre est un peu provoquant,

 

Mais pour moi la démarche de retrouver une alimentation intuitive passe par un lâcher prise sur le poids une acceptation profonde soi même.

J'ai lu les livres du docteur zermati et plus récemment je suis en train de lire le livre de l'alimentation intuitive ( tribole et resch)

 

Je me sens bien seule dans cette découverte et cette démarche ma famille est en de type restriction cognitive et soient mes amis ne sont pas concernés par le problème ou pas intéressée..

Côté vie privée j'ai 37 ans et je suis maman d'une petite fille de 6 ans. 

J'habite dans la Nièvre 

Commentaires

choucathou
Abonné

Bonjour  Marinelys

Ta démarche m'intéresse. J'ai le livre alimentation intuitive. 

La perte de poids sera pour moi un " effet secondaire positif" de la méthode linecoaching.

Je veux perdre du poids pour raison médicale. Je m'apprécie dans mon corps de 116 kg pour  1m70.

Mais à 62 ans, des signaux de mon corps me disent que je dois perdre du poids. 

On peut discuter en privé si tu veux. 

Je ne me pèse pas au cours du programme, ça pourrait induire chez moi de l'hyperphagie. 

Bonne continuation 

 

Choucathou 

 

 

linece
Abonné

Bonjour Marinelys,

Je suis dans la même démarche que toi...

Je ne cherche pas à perdre du poids mais je veux me réconcilier avec la nourriture.

Apres si je perd du poids durablement c'est bonus. Mais je sais que perdre du poids pour moi est synonyme de peur. J'ai peur de maigrir ca a l'air un peu bête dit comme ca! En tout cas, à chaque fois que je maigris, je me sens bizarre et je reprend les kilos donc j'aimerais avoir un rapport plus sain avec la bouffe.

On peut discuter si tu veux.

 

choucathou
Abonné

Bonjour Linece 

Quand je te lis, je crois me reconnaître. 

Moi aussi, j'ai peur de maigrir. Je ne me pèse pas dans le parcours linecoaching car savoir combien je pèse, voir que je maigris, me fait paniquer et je reprends du poids. 

C'est costaud. Rien que de penser à une perte de poids, je ressens de l'angoisse. Je me demande pourquoi. 

Si je n'avais pas de problèmes de santé à cause de mon obésité sévère, je n'essayerais même pas de maigrir. 

Je suis plus ici pour manger avec plaisir. 

Est-ce qu'on peut imaginer un " trinôme"…? 

Je te souhaite un bon après midi. 

Choucathou 

 

 

 

marinelys
Ancien abonné

Bonjour à toutes les deux !

 

En discutant avec un coach au téléphone elle m'expliquait que finalement les pensées liées au poids pouvaient déclencher du stress et donc des compulsions alimentaires.

De mon côté je n'ai pas peur de maigrir ce qui m'inquiète davantage c'est d'être  dans une spirale de prise de poids inéluctable...

J'ai pris plus de 20 kilos en quelques années... Je suis donc passée par une palette d'émotions négatives et de contrôle bien divers ! 

Avec le recul je comprends que c'était simplement la voix de la police de la nourriture qui me culpabilisait sans cesse et déclenchait un cercle vicieux de culpabilité réconfort compulsion...

J'avais mis en place le régime des sensations alimentaires !

Le tout sur un fond de perfectionnisme et de tout ou rien.

Cela fait une petite quinzaine de jours que j'ai retrouvé un comportement alimentaire apaisé.

Pour moi le mental c'est la clé : prendre du recul relativiser et se faire confiance en se laissant guider par ses envies sa satisfaction et son plaisir. 

Lâcher prise sur le poids c'est très difficile mais je pense que c'est indispensable pour être enfin bien dans son assiette 😉

izabelle
Animatrice forum

bravo d'en avoir pris conscience!  lacher prise c'est très dur pour le cerveau, mais c'est là le vrai chemin

X