Body-scan et image de soi - 06112011

cath40.
Abonné

Bonjour,

Je viens de terminer l’étape Body-scan et je ne m’attendais pas à une conséquence de cet exercice.

 Depuis quelques jours, je me vois plus grosse en me regardant dans un miroir (certainement comme je suis en réalité...)

 Est-ce « classique » ?

Cette sensation n’est pas agréable mais peut-être va-t-elle m’aider à avancer ?

Bonne journée.

Commentaires

Neam.
Abonné

Bonjour,

Je suis aussi en train de finir le body scan et comme toi, je me sens plus grosse. Je pense que c'est parce que je cerne réellement les limites de mon corps, alors qu'avant, je me voyais plus mince dans ma tête.Ce que j'espère, c'est que ça va nous permettre de nous connecter avec la réalité et de répondre à nos vrais besoins physiques et non à l'idée qu'on s'en fait.

Je voulais aussi te demander, ou à d'autres qui en seraient à la même étape, si tu as trouvé cela facile. Car moi, soit je m'endors, soit je m'énerve : je ne tiens pas en place, je ressens des fourmillements, une envie de bouger, de faire autre chose etc. et je n'ai trouvé aucun autre témoignage dans ce sens.

Bonne continuation!

Lia.
Abonné

Je ne vais pas vous aider dans le sens ou je ne ressens pas du tout cela après du bodyscan. Mais une piste serait la nouveauté de l'exercice? est ce qu'en le pratiquant régulièrement il n'y aurait pas une amélioration de ces perceptions? POur ma part j'en fait principalement après les "grosses journées" bein crevantes et ca me détend complètement.

yayie.
Abonné

il me reste 2 jours de body scan et je n'aime pas ça.

c'est trop long, j'ai du mal à me concentrer et à renvoyer mes pensées ; alors que la RPC j'y arrive très bien.

peut être est-ce dû au fait que je connais mon corps, je sais que je suis grosse et que je l'accepte, j'ai des bouées mais je vis avec, ça ne m'empêche pas de bouger, de m'habiller, de me trouver jolie.

enfin vivement que ces 2 derniers  jours passent pour reprendre la suite du programme car pour le coup, j'ai l'impression de ne pas avancer, j'ai même des EME qui viennent m'embêter alors que je n'en avais quasiment plus

cath40.
Abonné

Neam, c'est l'exercice qui m'a posé le plus de problèmes. Les premières séances je ressentais une grande nervosité dès le début (comme si on me "titillait " les nerfs...) J'arrivais très bien à me concentrer mais si je voulais continuer il fallait que je bouge (mes orteils par ex.). Je ne savais pas que j'avais autant de nervosité en moi! Les dernières ont été plus sereines mais j'étais contente d'avoir terminé cette étape.

A l'avenir je ne suis pas sûre de pratiquer le body-scan spontanément contrairement à une séance de RPC.

Neam.
Abonné

Bonjour Cath40,

Ca me fait exactement la même chose. Le body scan me rend très nerveuse. Je préfère de loin la RPC ou l'image-refuge. Je viens de finir ma dernière séance de body scan et je suis très contente de passer à autre chose. Je suppose que c'est normal de préférer certaines exercices à d'autres...

 

Bon après-midi

jpzermati
Votre coach

Bonjour Cath40,

En effet, le body scan réserve souvent bien des surprises.

Il est parfois surprenant de se reconnecter à son corps. On peut ainsi se découvrir plus gros qu'on ne le pensait. Ou moins gros ! On peut aussi découvrir que porter son attention sur certaines parties de son corps n'est pas toujours agréable. Le BS permettra ainsi progresser dans l'acceptation de soi qui est nécessaire si on veut dse donner une chance de se changer soi-même.

Les fourmillements, impatiences, agacements, toutes les sensations ou pensées qui surviennent au cours de l'exercice font partie intégrante de l'exercice. Il faut apprendre à s'en servir pour travailler à augmenter sa tolérance aux inconforts physiques ou émotionnels.

Le bodyscan est aussi un formidable outil pour apprendre à détecter les signaux physiques associés aux émotions. Il permet de les voir venir de beaucoup plus loin.

Bref, dans cet exercice tout ce qui vient est bon à prendre et contribue à augmenter la conscience de soi. ce qui est la base de la régulation physiologique et  émotionnelle.

Bonne continuation.

JP

Haut de page 
X