Carnet découverte - 04082011

Alex.
Abonné

Bonjour,

je me suis inscrite à votre programme le 1er août et ai commencé à tenir mon carnet découverte depuis mardi 2 août. Je me questionne si je dois déjà commencer à me nourrir en faisant attention à ma faim et à ma satiété ou si, pour que mes annotations soient le plus proches possibles de mes habitudes, continuer à m'alimenter comme je le fais d'habitude ?

Je sais que je suis de nature très impatiente, mais pour l'instant à part me rendre compte encore plus des mes problèmes avec la nourriture et de me décourager, je ne vois pas l'aide que pourrait m'apporter votre programme. J'ai l'impression de me lancer à nouveau dans un régime et suis d'avance découragée....

Merci pour vos réponses

Commentaires

jpzermati
Votre coach

Bonjour Alex,

A peine depuis 48 heures dans le programme et déjà découragée !

Comme vous dites, vous êtes de nature très impatiente.

Pour reprendre vos remarques dans l'ordre. La période d'observation est destinée à observer votre comportement alimentaire afin de nous aider à mieux le comprendre. A la suite de ce carnet, nous dresserons un bilan qui nous permettra de vous guider tout au long de votre parcours et de vous proposer les exercices les plus adpatés aux difficultés que vous rencontrez. Donc mieux vaut sur cette période adopter une façon de manger aussi proche que possible de vos habitudes.

 

Il est certain que le carnet peut avoir un effet miroir assez désagréable. Dans le sens où, comme vous le dites très justement,  il nous met face à nos problèmes avec la nourriture.

Mais la question n'est pas de savoir s'il existe ou non un problème avec la nourriture. Mais quelle est la nature de ces problèmes. Toutes les personnes présentent sur notre site ont des problèmes avec leurs aliments. Certaines savent qu'elles mangent sans faim. D'autres non. Certaines savent que leurs émotions les font manger. D'autres ne s'en rendent pas compte. Certaines ont peur d'avoir faim. D'autres peur de manquer. Certaines ne supportent pas d'avoir faim. D'autres ne détectent plus la satiété. Certaines détectent bien leur faim ou leur satiété mais ne sont plus capables de les respecter. Certaines parce qu'elles ont peur de grossir ou de ne pas maigrir. D'autres parce qu'elles mangent pour se réconforter, se protéger, se révolter...

En somme, chaque personne est un problème différent avec des solutions différentes.

Je sais bien qu'on accepterait plus facilement de commencer par maigrir et de régler tous ces problèmes ensuite. Mais notre expérience nous a montré que cette solution produisait rarement les effets escomptés. C'est pourquoi plutôt qu'un amaigrissement rapide nous avons décidé de privilégier un amaigrissement durable qui soit la conséquence d'un vrai changement de comportement dans lequel les différents problèmes évoqués auront pu être corrigés.

On ne change pas un comportement installé depuis plusieurs années ou dizaines d'années en quelques heures, quelques jours ou quelques semaines. Tout cela demande de la réflexion, du travail et du temps. Donc ce que pourra vous apporter notre programme, c'est une perte de poids qui sera le résultat d'un vrai travail sur soi. Disons que c'est un peu le contraire d'un régime.

Dans votre cas, Alex, le premier obstacle à surmonter pour un changement profond serait peut-être bien votre impatience. 

Je sais que tout cela n'a rien d'évident. Mais je pense, si vous êtes sur notre site, que vous le savez comme moi.

Je vous souhaite donc de trouver la force de patienter.

 

 

Alex.
Abonné

Merci pour votre réponse. Maintenant, grâce à ce que vous m'avez écris,  je sais ce que pourrait m'apporter votre programme !

J'avais besoin de savoir que je serais soutenue et dirigée, c'est chose faite, vous avez toute ma confiance ! Donc merci !

Je vais continuer donc à me nourrir comme je le fais d'habitude (par contre j'ai arrêté tout régime, car je n'en pouvais plus), et travaillerai sur ma faim, satiété, relation avec la nourriture, au moment voulu :)

Bonne journée

Alex

Haut de page 
X