CITATIONS - 06042020

reborn60
Abonné

Pourquoi ce sujet : parce que parfois un auteur exprime très bien ce que je ressens ou pense tout bas et m'aide à la prise de conscience.

Les citations font écho à une humeur, un moment ou une étape de notre vie, comme si elles tombaient à point nommé. Elles nous « parlent ».

Je vous propose de poser ici celles que vous aimez et, si vous le souhaitez, exprimer en quoi elles vous touchent.

Pour le clin d'oeil, je vais citer Oscar WILDE :

"La meilleure façon de céder à la tentation est d'y céder".

Avec dégustation, bien sûr wink.

Commentaires

reborn60
Abonné

Sujet du jour : le perfectionnisme

Je travaille à viser l'optimalisme plutôt que de céder au perfectionnisme qui plombe.

C'est pas gagné tous les jours mais j'avance, avec la technique des petits pas.

J'aime bien cette citation de Mark Twain :

"L’amélioration continue vaut mieux que la perfection différée." 

"Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace. Dans cet espace se trouve notre liberté, le pouvoir de choisir notre réponse." Victor Frankl

izabelle
Animatrice forum

reborn60
Abonné

"Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace. Dans cet espace se trouve notre liberté, le pouvoir de choisir notre réponse." Victor Frankl

hlneflo
Ancien abonné

Quelle citation bien trouvée. C'est exactement le propos.

 

reborn60
Abonné

MAIGRIR

Je viens de lire le contenu du chat du 21 avril avec Gérard Apfeldorfer.

J'aime bien cette réponse faite à l'un des intervenants :

"Pourquoi cette urgence à maigrir? Maigrir n'est pas un devoir. Maigrir est une chose qui doit se faire toute seule dès lors qu'on mange sur un mode intuitif, c'est-à-dire en écoutant la plupart du temps ses sensations alimentaires."

Je me suis rendu compte en lisant ces mots que j'ai en arrière-fond cette idée de maigrir, même si la plupart du temps, je me mens un peu à moi-même .

Ce programme m'a révélé tant de choses autres qu'alimentaires, m'a permis tant de prises de conscience, mais quelque part, il y a toujours tapie cette idée de maigrir, alors que je sais que ce qui importe c'est le chemin, plus que l'objectif...

Le chat, fort intéressant, est ici : https://www.linecoaching.com/therapy/chat/pZJQLHMmUPwJSFEwtR43.

"Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace. Dans cet espace se trouve notre liberté, le pouvoir de choisir notre réponse." Victor Frankl

reborn60
Abonné

MANGER POUR SE RECONFORTER

Tirée du même chat :

"Manger pour se réconforter est un processus naturel dont il n'y a pas lieu de se priver." Gérard Apfeldorfer

Ce fut une grande découverte, quand j'ai débuté le programme LC, que d'apprendre que l'alimentation a 2 fonctions : recharger les batteries et réconforter.

D'apprendre donc que même les mangeurs régulés se réconfortent avec la nourriture.

Je pensais que c'était un "travers" propre à des personnes souffrant d'un trouble alimentaire que d'être attiré par des aliments gras et/ou sucrés.

Une belle idée reçue tombée par terre !

"Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace. Dans cet espace se trouve notre liberté, le pouvoir de choisir notre réponse." Victor Frankl

izabelle
Animatrice forum

reborn60
Abonné

"Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace. Dans cet espace se trouve notre liberté, le pouvoir de choisir notre réponse." Victor Frankl

reborn60
Abonné

PENSEES AUTOMATIQUES / RUMINATIONS vs CONSCIENCE  / DEFUSION

"Vous ne pouvez pas empêcher les oiseaux de la tristesse de voler au-dessus de vos têtes, mais vous pouvez les empêcher de faire leurs nids dans vos cheveux." Proverbe chinois

 

"Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace. Dans cet espace se trouve notre liberté, le pouvoir de choisir notre réponse." Victor Frankl

hlneflo
Ancien abonné

oui, bien sûr, il y a cette envie de maigrir. C'est pour cela qu'on s'est inscrit sur le site. Donc on y pense. Et manger sur le mode intuitif est un GRAND changement. C'est un apprentissage. Il faut se faire confiance mais aussi faire un effort conscient pour porter son attention sur ce qu'on mange. Pour moi, ce n'est pas simple. Je me rends compte que je mangeais très vite et sûrement depuis des années. Il faut prendre de nouvelles habitudes.Parfois, je réalise que je me remets à manger vite.

 

Audrey68
Ancien abonné

Bonjour reborn60,

Merci pour tes citations. Je les trouve très pertinentes et inspirantes!

J'aime beaucoup aussi en recopier. Je les relis pour rester centrée sur le positif. Je trouve que c'est une bonne façon de remplacer les pensées négatives sclérosantes par des pensées positives pour avancer plus sereinement et être bienveillant envers soi-même.

En voici deux tirées d'un livre que j'aime beaucoup, La Dynamique du pardon, de Marie-Perrette Chambre et Etienne Jalenques:

"Se faire confiance, c'est dire merci pour la façon dont nous avons géré et gérons notre vie et arrêter de nous maltraiter verbalement"

"Personne d'autre que moi ne peut savoir ce qui est bon pour moi si je suis à ma place, si j'occupe ma place, c'est-à-dire si je m'occupe de moi!"

Audrey68
Ancien abonné

Bonjour hlneflo,

Tu as déjà fait un grand pas en prenant conscience que tu manges trop vite. C'est le début du changement et c'est en se trompant que l'on avance. Combien de fois un bébé tombe-t-il avant de savoir marcher? Combien d'erreurs les chercheurs ont-ils faites avant de réussir leurs inventions?

reborn60
Abonné

Bonsoir Audrey,

Merci pour ces 2 belles citations.

Je suis preneuse pour d'autres, c'est le but de cette page de forum.

Elles m'inspirent aussi et comme toi, je les recopie, j'ai un cahier pour ça .

Je retiens le livre aussi, le titre m'inspire.

A bientôt.

"Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace. Dans cet espace se trouve notre liberté, le pouvoir de choisir notre réponse." Victor Frankl

reborn60
Abonné

Bonsoir hlneflo,

Comme toi, bien que j'aie commencé cette méthode il y a un bon moment, je me surprends souvent à être en pilotage automatique. Mais la conscience prend le pas peu à peu, c'es un vrai travail en effet.

A bientôt et bonne soirée.

"Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace. Dans cet espace se trouve notre liberté, le pouvoir de choisir notre réponse." Victor Frankl

hlneflo
Ancien abonné

Merci. Tu as raison. Bonne journée Audrey68

reborn60
Abonné

ELOGE DE LA PRATIQUE

 "Il n'y a rien qui ne soit facilité par la familiarité et la pratique constantes. Grâce à la pratique, nous pouvons changer, nous pouvons nous transformer." Le Dalaï Lama

 

"Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace. Dans cet espace se trouve notre liberté, le pouvoir de choisir notre réponse." Victor Frankl

ameliepoupie
Ancien abonné

Bonjour, excellente citation!!! Merci de nous l'avoir partagée!!!

reborn60
Abonné

Bonjour ameliepoupie,

Heureuse que la citation te "parle" ! Elle s'applique en toute chose dans la vie, je crois. Savoir est une chose, pratiquer est la clé.

Maintenant, je ne dis pas que j'ai tout bon tous les jours . J'y travaille.

Belle journée à toi et à la communauté.

"Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace. Dans cet espace se trouve notre liberté, le pouvoir de choisir notre réponse." Victor Frankl

lili365
Ancien abonné

Bonjour,

oui, cet espace existe. Heureusement. Seulement quand on est en période de troubles compulsifs, c'est difficile. On mange avant tout. La clé est de prendre le temps de réfléchir dans cet espace, à mon avis

reborn60
Abonné

Bonjour lili365,

Si tu évoques la citation de Victor Frankl, cet espace, pour moi, c'est le petit pas de côté que l'on peut faire (d'autres préfèrent la hauteur que l'on peut prendre) dans une situation donnée.

Quand j'écris "que l'on peut faire", évidemment ça ne va pas de soi. Il s'agit  d'apprendre à devenir conscient de ce qui se joue, on est moins dans la réaction, plus dans l'action consciente donc.

Effectivement, quand on est dans la compulsion, c'est difficile.
Après la compulsion, si on essaie de comprendre ce qui s'est joué, on peut arriver, progressivement, à prendre conscience de ce moment de "bascule".

Ca prend du temps, ce que préconisent les docs du site, temps et bienveillance, retour sur soi et expérimentation.

C'est du boulot !

Bon parcours à toi.

 

"Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace. Dans cet espace se trouve notre liberté, le pouvoir de choisir notre réponse." Victor Frankl

reborn60
Abonné

PENSEES - FUSION / DEFUSION
 

Propos du Dr Gérard Apfeldorfer / chat du 19 05 2020 - en réponse à une intervenante

"Vous avez des pensées mauvaises et bizarres? Bienvenue au club ! Nous en sommes tous là, il me semble. Et c'est quoi, le problème, avec les pensées mauvaises et bizarres? Les pensées n'engagent à rien. On a des tas de pensées qui restent à l'état de pensées, qui ne deviennent jamais des actes ou des paroles (les paroles sont des actes, en fait). On est responsable de ses actes et paroles, mais pas de ses pensées, qui ne sont que des propositions de votre esprit. On prend ou on laisse passer.
 

Pour le corps: vous n'aimez pas certaines parties de votre corps? Là encore, bienvenue au club. Mais si vous traitez durement ces parties de corps, si vous refusez de leur accorder la moindre attention alors ces parties du corps se vengent. Peut-être que certaines parties de votre corps ne vous plaisent pas, mais elles sont là et sont à vous. Il faut faire avec, les traiter avec de la considération, afin qu'elles aient envie de vous rendre la pareille en s'améliorant."

Informatif et déculpabilisant, non ?

Belle journée.

 

"Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace. Dans cet espace se trouve notre liberté, le pouvoir de choisir notre réponse." Victor Frankl

reborn60
Abonné

PENSEES AUTOMATIQUES

Toujours tirée du chat d'hier, cette autre citation de Gérard Apfeldorfer :

"On n'a pas 10.000 pensées automatiques. On en a 5 ou 6, toujours les mêmes."

Ca vaut le coût de travailler à repérer ces pensées qui nous "plombent" pour apprendre progressivement à s'en détacher.

Ces pensées qui nous viennent finalement toujours dans les mêmes situations comme des automatismes, puisqu'elles correspondent à des schémas de pensée appris.

Lâcher le pilotage automatique des pensées pour tendre vers des prises de décision en conscience, comme nous travaillons aussi ici à lâcher le pilotage automatique alimentaire pour tendre vers des prises de nourriture en conscience, dans le plaisir, en dégustant et sans culpabilité.

Tout un programme  !

"Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace. Dans cet espace se trouve notre liberté, le pouvoir de choisir notre réponse." Victor Frankl

ventdautomne
Ancien abonné

Un peu comme les pensées négatives : les miennes tournent souvent autour de mon travail et mon corps...

reborn60
Abonné

Coucou ventdautomne,

Je te rejoins sur le travail, c'est le domaine dans lequel j'ai eu depuis toujours du mal à m'affirmer, d'où des pensées qui accompagnaient la frustration et la colère envers moi-même pour ne pas savoir dire non, affirmer mes droits... et, à la clé chez moi, des envies de manger émotionnelles .

Je travaille sur l'affirmation et ça a changé mon rapport à la nourriture. C'est pas toujours gagné mais ça avance.

Pour ce qui est du corps, j'ai réalisé que je l'avais "séparé" depuis fort longtemps de l'intellect, plus facile pour moi de penser que de "vivre" mon corps finalement.

Pareil, je travaille à en faire un tout, quel boulot  !

Trouves-tu des changements grâce au programme ?

Bonne journée.

 

 

 

 

"Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace. Dans cet espace se trouve notre liberté, le pouvoir de choisir notre réponse." Victor Frankl

reborn60
Abonné

LE CORPS / LA HONTE D'ETRE GROS
 

Pour ventd'automne et qui ça intéresse,

Je mets le lien vers un chat récent avec Béatrice, psychologue du site, qui portait sur la "honte d'être gros".

C'était très intéressant. C'est ici :

https://www.linecoaching.com/therapy/chats/group

Mon souci avec mon corps, c'est qu'il n'est pas confortable, que je dois me réconcilier avec lui, comme avec l'alimentation finalement...

Alors, je pratique depuis peu des étirements de type yoga guidés vocalement par Gérard Apfeldorfer (20 mn environ) qui peu à peu me donnent envie de bouger à nouveau.

C'est ici :

https://www.linecoaching.com/therapy/activity/8187174/avj-etirement-pleine-conscience

Bonne journée à la communauté.

 

 

"Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace. Dans cet espace se trouve notre liberté, le pouvoir de choisir notre réponse." Victor Frankl

reborn60
Abonné

CERVEAU ET PENSEES / PENSEES AUTOMATIQUES - FUSION ET DEFUSION

Voici tirés du livre du Dr Russ Harris « le piège du bonheur », les "4 mythes" erronés que nous pouvons être tentés de suivre dans notre quête du bonheur.

Propos de l’auteur :

1- « Le bonheur est l’état naturel de tous les êtres humains. »

2- «Les gens malheureux sont déficients.»

3- «Pour se construire une vie meilleure, il faut se débarrasser de ses émotions négatives.»

4- «On devrait contrôler ses pensées et ses émotions.»

Russ Harris met à bas tous ces mythes en affirmant pour chacun d’eux que :

Propos de l’auteur :

1- «Nous aimons tous nous sentir bien et nous apprécions pleinement la plupart des émotions agréables que nous éprouvons. Mais en essayant de vouloir les ressentir de façon continue, nous nous condamnons à l’échec ». «La souffrance fait partie intégrante de la vie».

2 «Les processus normaux de la pensée d’un être humain sain engendrent naturellement de la souffrance psychologique. Vous n’êtes pas fautif ; votre esprit fait tout simplement ce que l’évolution lui a appris à faire.»

3 «En général, les choses auxquelles nous accordons le plus de valeur dans la vie s’accompagnent de toute une gamme d’émotions, agréables et désagréables.»

4 «Notre mode de pensée est le fruit de cent mille ans d’évolution et ce ne sont pas quelques pensées positives qui vont changer la situation.» «La croyance au mythe n° 4 est tellement répandue que nous nous reprochons de ne pas réussir à maîtriser nos pensées et nos émotions.»

Mon propos :

Il faut du temps pour ACCEPTER pleinement que la vie est faite d’évènements heureux et d’autres moins, d’émotions positives et d’autres négatives, voire douloureuses, qu’il est nécessaire d’ACCUEILLIR tout le « paquet » et que ça prend une vie pour cheminer.

Quel bonheur de réaliser grâce à Russ Harris (dont s’inspire le programme LC) que je ne suis pas mes pensées et que je n’ai pas à les prendre pour argent comptant, que les pensées ne sont que des mots, que le « boulot » de mon cerveau est de penser tout le temps, et que le mien est de recevoir mes pensées non en termes de « vraies » ou « fausses » mais d’« utiles  ou non pour que je vive la vie que je veux » (termes de l’auteur).

Quel bonheur de savoir que je peux apprendre par la DEFUSION à ne plus me laisser définir par mes pensées désagréables / négatives.

Lors d’un chat récent avec Gérard Apfeldorfer, j’ai fait le parallèle entre les envies de manger émotionnelles (EME) qui mènent à la compulsion quand nous tentons de les contrôler, que nous ne les accueillons pas pour ce qu’elles sont (un besoin de réconfort NORMAL), et les pensées automatiques qui mènent aux ruminations quand nous fusionnons avec elles et croyons tout ce qu’elles nous racontent, que nous les accueillons comme la VERITE, pour ce qu’elles ne sont pas (elles sont juste le fruit du travail NORMAL de notre cerveau).

Je trouve que ça allège d’un poids mental de savoir qu’il existe des processus sur lesquels nous n’avons pas de prise, ça laisse l’énergie et le temps pour ce que nous pouvons changer.

Maintenant, je ne prétends pas que c’est facile tous les jours, j’y travaille…

J’espère que ce billet vous incitera à lire cet auteur que je trouve très "aidant".

 

PS : Russ Harris s’appuie sur la thérapie ACT / Thérapie de l’Acceptation et de l’Engagement (Acceptance and Commitment Therapy) dont la défusion est une des techniques.

"Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace. Dans cet espace se trouve notre liberté, le pouvoir de choisir notre réponse." Victor Frankl

ventdautomne
Ancien abonné

Intéressant.  Je lirai ce livre dès que j'en aurai l'occasion. Merci de ton partagé.

reborn60
Abonné

Bonjour ventdautomne,

Heureuse de partager .

Je mets ici le lien vers des programmes de médiation de 3 minutes de Christophe André :

https://www.youtube.com/watch?v=MyFKJ0KsiQw&list=PLan1ZsDKfcoaa5tZJ1ksajitiCcc87Edq

Ce psychiatre m'a beaucoup aidée (conférences, lectures) dans mon apprentissage de l' ACCEPTATION de mes émotions et surtout de mes montagnes russes émotionnelles.

Il m'a permis de reconnaître et accepter l'alternance dans ma vie de cycles d'humeur positifs et mélancoliques.

Il a un côté "vieux sage" (il n'est pas vieux du tout ) plein de bienveillance qui fait beaucoup de bien. 

Bon week-end !

"Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace. Dans cet espace se trouve notre liberté, le pouvoir de choisir notre réponse." Victor Frankl

izabelle
Animatrice forum

eh oui le  piège du bonheur c'est un super livre

de lui je conseillerai aussi  "le choc de la réalité", que je trouve presque mieux que le premier, car il est très axé sur les valeurs (values), ce qui donne sens à la vie

 

reborn60
Abonné

AUTOCRITIQUES

"Est-ce que votre esprit vous dénigre ? Vous dit-il que vous n'êtes pas à la hauteur ou que vous n'avez aucun talent ? Vous dit-il que vous n'avez rien d'aimable ou que vous êtes inadéquate ou incompétente ? Vous prévient-il que vous êtes sur le point de tout gâcher ? Vous arrive-t-il de souffrir du syndrome de l'imposteur parce que vous esprit réussit à vous convaincre que vous ne valez rien ou que vous faite n'importe quoi ? Vous suggère-t-il que vous avez réussi à la cacher jusqu'ici, mais que votre incompétence finira par éclater au grand jour ? Si vous répondez à certaines de ces questions par l'affirmative, cela montre simplement que vous êtes un être humain normal.

En êtes-vous étonné ? La plupart des gens le sont parce qu'ils ont été conditionnés à penser positivement. Pourtant, l'esprit humain n'est pas naturellement positif."

Dr Russ Harris / Le grand saut - De l'inertie à l'action

Après l'ouvrage "Le choc de la réalité", je relis "Le grand saut" qui, comme l'indique izabelle, développe la question des valeurs qui nous animent et donnent un sens à notre vie si nous savons les mettre au service de nos actions/nos buts.

Concernant la confiance en soi, Russ Harris insiste sur le fait que si nous attendons d'avoir suffisamment confiance en nous-mêmes pour agir, alors nous pouvons attendre longtemps, car notre cerveau SAIT trouver des excuses et des parades pour nous empêcher d'agir.

Il explique que c'est l'engagement dans l'action qui donne confiance. Il nous invite à prendre cette question de la confiance par l'autre bout de la lorgnette.

Ces 2 ouvrages, déjà lus dans le passé, font sens aujourd'hui pour moi.

Je les recommande vivement, tant ils sont déculpabilisants et encourageants, montrant que le changement est possible en s'appuyant sur les outils d'acceptation (et non de lutte) que sont la défusion (pensées), l'expansion (émotions) et l'engagement (action/valeurs), sans nier que l'entraînement à ces techniques, le travail quotidien, au-delà de la lecture, sont les garants du mieux-être.

Pour ma part, je fais un rapprochement avec la question alimentaire. Ce qui m'a aidée, c'est d'apprendre que l'alimentation émotionnelle n'est pas un problème en soi, ce qui l'est, c'est de ne pas pouvoir me réconforter car je m'accroche à mes pensées culpabilisantes.

La même chose pour ma motivation à agir. Elle n'est rendue possible que si je ne me laisse pas accrocher par mes pensées et leur cortège de "souffrances" : autocritiques, perfectionnisme, procrastination...

Ne plus lutter mais accepter ce qui est

J'ai posé, grâce à ce livre, la question de la "perte de poids", qui peut être un BUT en soi, mais reste hypothétique si je suis à mon poids d'équilibre, au profit de la VALEUR "plaisir", autour de la table, de me maintenir en bonne santé, d'agir en ce sens... tout en accueillant, encore et toujours, les émotions qui se présenteront sur mon chemin.

Quel boulot !

Belle semaine.

"Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace. Dans cet espace se trouve notre liberté, le pouvoir de choisir notre réponse." Victor Frankl

ventdautomne
Ancien abonné

Reborn60, j'ai lu tous les livres de Christophe André  et j'adore son CD de méditation.  Je relis d'ailleurs petit à petit son livre Mediter jour après jour.

reborn60
Abonné

Bonsoir ventdautomne,

J'apprécie beaucoup Christophe André, il a beaucoup comptė dans mon cheminement.

Connais-tu "psychoactif", son blog ? C'est plein de petits billets sur des thèmes différents, emplis de sa sagesse habituelle.

Bonne soirée.

"Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace. Dans cet espace se trouve notre liberté, le pouvoir de choisir notre réponse." Victor Frankl

izabelle
Animatrice forum

tout à fait Reborn, concernant Russ Harris, c'est quelque chose de très important je trouve

je n'attends plus d'avoir confiance en moi pour agir, car c'est en agissant que la confiance en moi se développe

c'est frappant avec les enfants, à quel point ils ont besoin d'agir pour développer la confiance en eux, si on leur dit qu'ils sont plein de valeur, ça ne leur fait rien, enfin juste plaisir mais ça n'augmente pas la confiance en soi, par contre, quand ils agissent, s'entrainent et finissent par réussir, alors ce sont les rois du monde!

c'est pareil pour nous, les discours ne servent à rien pour la confiance en soi, si ce n'est à la diminuer, par contre les actes sont vraiment essentiels

et en agissant en direction de ce qui nous fait vibrer, ce qui nous fait dire que la vie vaut vraiment le coup d'être vécu, ce qui nous fait exister pleinement, on se retrouve tellement vivant et heureux qu'on a presque du mal à y croire  ;-)

reborn60
Abonné

"Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace. Dans cet espace se trouve notre liberté, le pouvoir de choisir notre réponse." Victor Frankl

reborn60
Abonné

"On échappe à la dépression quand le sentiment de sa propre valeur s'enracine dans l'authenticité des sentiments que l'on éprouve et non dans la possession de telle ou telle qualité. Vous n'avez pas à prouver votre valeur. Vous êtes parfait dans votre imperfection. Contentez-vous d'être vous-même. Ce jour-là, votre vide identitaire sera comblé." (source : Christel PETITCOLLIN - Je pense trop)

No comment!

"Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace. Dans cet espace se trouve notre liberté, le pouvoir de choisir notre réponse." Victor Frankl

izabelle
Animatrice forum

ah oui j'aime

d'ailleurs je me souviens que ce livre avait été un déclic pour moi....  je m'en sers encore tous les jours dans mon accueil d'enfants hauts potentiels et hypersensibles

"le sentiment de sa propre valeur qui s'enracine dans l'authenticité des sentiments que l'on éprouve"

c'est tellement vrai

c'est pourquoi il faut agir et ressentir pour aller mieux,  au lieu de penser et parler

ventdautomne
Ancien abonné

Un livre que je consulterais volontiers...Merci Reborn60.

reborn60
Abonné

Belle journée à vous 2.

"Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace. Dans cet espace se trouve notre liberté, le pouvoir de choisir notre réponse." Victor Frankl

Vlntn
Ancien abonné

Moi ce livre me sort par les trous de nez ! :p

Heureusement que je l'avais trouvé gratos en epub ^^

Je conseille le livre de Tinoco par contre, un régale quoiqu'il vaut peut-être mieux pas l'emmener à la plage x)

Et je crois qu'être en arrêt, chômeur ou étudiant est pas trop mal non plus pour s'attaquer à la bête :p

NewLife87
Ancien abonné

Vous me réjouissez avec toutes ces références de livre, j'adore lire alors autant lire utile ;)

Hier est passé, demain arrivera, alors profite du moment présent :)

GaelleB
Ancien abonné

Je trouve Tinocco agréable à écouter mais pas à lire, je préfère Bak et Gauvrit.

De "l'hyperempathe caméléon" de Apfeldorfer au "zèbre" de Siaud Facchin, il n'y a qu'un pas. Encore faut il avoir l'audace d'explorer cette piste quand elle nous appelle...

AnneMa
Ancien abonné

Moi j'adore cette citation, qui est peut-être de Confucius ou Buddha, je ne me souviens pas :
 

Pour gravir la plus haute montagne, il faut commencer par un pas.

J'essaie de toujours garder cela à esprit

NewLife87
Ancien abonné

Du coup, vous parlez tous de plein de bouquins dans tous les sens mais quels sont les références de ceux qu'il faut lire ?

Merci :)

Hier est passé, demain arrivera, alors profite du moment présent :)

Vlntn
Ancien abonné

Pour tinoco la référence c'est ''les surdoués et les autres, penser l'écart'' Tinoco, Gianola et Blasco- Ed. JC lattès

 

Dispo en poche depuis récemment pour moins de 10 euros 

GaelleB
Ancien abonné

Pour en revenir aux citations, en voici une transmise par ma sage-femme lors de ma préparation à la naissance de mon premier:

"Je fais de mon mieux, dans le respect de moi-même, avec les cartes de l'instant, le reste appartient à la vie."

Ça m'aide à lâcher prise.

 

(Pour te répondre Newlife87: la précocité dans tous ses états de Fabrice Bak et Maigrir c'est simple et dans la tête de Gerard Apfeldorfer) 

ventdautomne
Ancien abonné

"Faire de mon mieux, juste de mon mieux, toujours de mon mieux " accord tolteque que je travaille en psychothérapie.  Parce que ce " de mon mieux " ce n'est pas aller au bout de ses forces mais aller jusqu'à l'acceptable pour notre corps et notre mental. De plus, chaque jour, ce " de mon mieux " est différent en fonction de nous mais aussi de notre environnement. 

reborn60
Abonné

"La dignité personnelle se mesure à l'aune de sa propre conscience, pas à celle du jugement d'autrui." (Fausto Cercignani)

Voici un lien vers la page "se libérer du regard des autres", du site PENSER-CHANGER :

https://www.penserchanger.com/se-liberer-du-regard-des-autres

Bonne journée.

"Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace. Dans cet espace se trouve notre liberté, le pouvoir de choisir notre réponse." Victor Frankl

ventdautomne
Ancien abonné

Merci pour tes partages Reborn60. 

reborn60
Abonné

😉

"Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace. Dans cet espace se trouve notre liberté, le pouvoir de choisir notre réponse." Victor Frankl

reborn60
Abonné

“Lorsque donc quelqu'un te met en colère, sache que c'est ton jugement qui te met en colère.” Epictète

Si vrai...

Discrétion oblige, je ne m'étendrai pas sur le sujet qui concerne le domaine pro, mais sentiment de n'avoir pas osé m'affirmer face à la légèreté d'un employeur qui entraîne une baisse de salaire pour moi... 

Tristesse et colère ressentis d'abord envers moi-même qui suis restée imperturbable et si conciliante finalement lors de l'échange : peur de déplaire, de blesser l'autre, de passer pour une mauvaise salariée, rapport complexe à l'autorité ?

Tout ça à la fois, un grand classique.

Reste à accueillir les émotions qui me traversent...

 

"Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace. Dans cet espace se trouve notre liberté, le pouvoir de choisir notre réponse." Victor Frankl

X