Comment savoir si l'on a atteint son set point ? - le 06/01/2012

Flopie.
Marraine

Bonjour à tout(e)s !

Une petite question sur le set point, j'ai tenté de trouvé ma réponse dans les sujets déjà posté mais sans succés.

Ma question est simple, comment savoir si l'on a atteint le set point ?

Je m'explique, j'ai perdu depuis le début de LC, une perte assez linéaire je trouve mais aujourd'hui je stagne. Je me demande si je suis arrivée à mon set point ? Ou s'il s'agit d'un effet post fêtes de noël aprés tout :) voir si c'est l'étape dans laquelle je suis qui fait cet effet là (j'en suis au fractionnement donc je doute mais sais-t-on jamais!).

Alors voilà, je suis un peu perdue car j'ai cru comprendre qu'un set point peut-être au dessus de l'IMC dit normal ? Ce qui est mon cas encore aujourd'hui.

Je crois que j'aimerais arriver dans cette zone d'IMC normal un jour même si je sais que mon set point peut-être au dessus (allez savoir pourquoi :)). Je suis bien consciente que mon set point ne sera surement pas celui donné par les formules pour calculer le poids idéal (50kg pour moi ! y sont pas bien !) mais approcher d'un IMC normal sans l'atteindre me stresse rééllement.

Voilà voilà, merci pour vos réponses.

Bonne journée !

Commentaires

AguaMaria
Marraine

Bonjour Flopie,

Je crois qu'un de nos bons docteurs disait que nous arrivions à notre set point si nous passons quelques mois (2ou 3, je ne me rappelles pas exactement), sans dépasser notre faim et en respectant notre satiété et que notre poids restait stable...

Et encore j'ai vu une nutritioniste d'ici (même approche) qui fait de la thérapie et qui disait que parfois le poids pouvait stagner près d'un an et redescendre. Par contre, le baromètre c'est le respect de la faim globale sur une longue période. Si oc,est le cas, ce devrait être le set point... Le docteur A suggérait je crois de diminuer les portions pendant quelques jours pour voir si on dépassait la satiété. Si la faim revient plus vite en diminuant la portions, c'est que la faim était respectée et que le poids devrait être atteint.

Pour avoir une réponse plus juste tu peux t'adresser directement à un coach. Ils sont très gentils.

G.Apfeldorfer
Votre coach

 

Le set-point, ou poids d’équilibre est une question délicate, et sujette à bien des discussions.

Le poids d’équilibre est le poids auquel le corps s’installe lorsqu’on mange selon ses sensations alimentaires de faim et de rassasiement, en moyenne, et que l’on a donc un poids régulé. On ne sait pas mesurer scientifiquement ce poids. Il s’agit donc d’un simple constat : le poids des individus qui mangent selon leurs sensations alimentaires est d’une grande stabilité, année après année, avec des variations temporaires, mais revenant toujours au même poids.

Certains scientifiques, constatant que le poids d’équilibre peut varier avec certains facteurs, parlent de « settling-point », c'est-à-dire d’une fourchette de poids. On peut être en haut ou en bas de la fourchette selon son mode de vie, plus ou moins actif ou sédentaire, selon l’attention plus ou moins grande prêtée aux sensations alimentaires. La fourchette est de l’ordre de  à 7-8 kilos, ce qui n’est pas rien (faire 60 ou 70 kilos, cela fait une différence !) mais ce n’est pas non plus énorme. Ainsi, une personne stable à 80 kilos pourrait éventuellement descendre à 73 kilos en modifiant son mode de vie, mais pas descendre à 60.

On ne peut donc pas faire n’importe quel poids de façon durable et confortable. Si on tente de s’installer au-dessous de son set-point, on aura alors toujours faim le reste de sa vie, et on devra se restreindre en permanence pour rester à ce poids. L’expérience montre que peu y parviennent, et ceux-là ne s’en tirent pas indemnes : obsessions alimentaires et corporelles permanentes, caractère perturbé et irritable, narcissisme exacerbé, troubles de la personnalité, et même, retentissement sur la génération suivante, puisque les mères en restriction cognitive ont des filles qui grossissent ou ont des troubles du comportement alimentaire, comme l’ont montré différentes études.

Comment savoir si on est à son set-point: manger selon ses sensations alimentaires, et lorsque le poids se stabilise, alors nous y sommes !

À titre de vérification : enlever 1/3 de tous les aliments du repas, et faire des collations complémentaires si nécessaire. Si au bout du compte, on mange les mêmes quantités caloriques, on est à son set-point. Si au contraire, on constate qu’on ne compense pas cette diminution (pas du tout, ou seulement partiellement) alors l’amaigrissement reprend et on se dirige vers son poids d’équilibre.

Flopie.
Marraine

Merci pour les réponses !

Je vais attendre de voir si le poids descends encore ou non de lui même et tenter de réduire les portions de 1/3 comme le suggére Dr A.

Je pense que le fait d'approcher de cet IMC normal me fait peur tout simplement, moi qui n'osais plus y croire depuis longtemps, le seuil est trop proche pour me laisser indifférente.

Je vais prendre un peu de recul avec la balance et me concentrer sur le programme tout simplement peut-être :) (ça n'est pas gagné ça par contre, moi qui ne me suis quasiment jamais pesée de ma vie, je prends goût à observer les chiffres descendrent ).  Mais il va me falloir prendre du recul pour éviter d'entrer dans une spirale de contrôle.

Bonne journée !

sorci.
Abonné

Je fais remonter ce vieux post, parce que c'est la situation que je vis depuis 2 mois : plus de perte de poids, pas de prise non plus, impression de respecter toujours mes sensations, pas de compulsion ni de grosse EME, rien d'ingérable.  Et pourtant persuadée de ne pas être à mon set point (je n'aspire pas à refaire les 50 kilos de mes 20 ans non, mais à 66 je trouve que j'en suis encore très loin, et je n'ai pas fait des dizaines de régimes non plus !). Pardon pour celles qui sont en fort surpoids, peut être que vous aimeriez être à ma place, mais vous savez comme moi que tout ça c'est dans la tête, et qu'on peut se sentir aussi mal avec 10 kilos de trop qu'avec 30...

Bref, si vous êtes comme moi, peut être que le conseil de G. A. vous aidera vous aussi, je le mets en application dès demain ! 

 

 

"Comment savoir si on est à son set-point: manger selon ses sensations alimentaires, et lorsque le poids se stabilise, alors nous y sommes !

À titre de vérification : enlever 1/3 de tous les aliments du repas, et faire des collations complémentaires si nécessaire. Si au bout du compte, on mange les mêmes quantités caloriques, on est à son set-point. Si au contraire, on constate qu’on ne compense pas cette diminution (pas du tout, ou seulement partiellement) alors l’amaigrissement reprend et on se dirige vers son poids d’équilibre."

fadinarde.
Abonné

Intéressante discussion! Merci de l'avoir faite remonter!

nana51.
Abonné

merci d'avoir "rouvert " ce fil, depuis plusieurs mois  je ne bouge plus, je vais pratiquer les exercices du DR apfeldorfersmiley

Haut de page 
X