Découverte étrange - 25052019

Chris34
Ancien abonné
Bonjour, je ne sais pas si c'est mon corps qui marche à l'envers, mais j'ai remarqué que quand je mange sans rien faire d'autre, en faisant attention à chaque bouchée, j'intellectualise trop le "ai-je encore faim ? et là ? est-ce que je m'arrête ici ?" ; et puis après, tout en continuant de manger, je focalise mon attention sur autre chose (par exemple je lisais ce midi en même temps des posts sur le forum de LC, hihi) et là mes mains ont reposé la fourchette et le couteau tout seul.. et ce n'est pas la première fois que ça arrive. c'est plus souvent quand je suis dans mes pensées que mon corps repose les couverts et l'aliment dans la cuisine... comme si il était en pilote automatique. Et vous, est-ce que ça vous arrive ?

Commentaires

GaelleB
Abonné

Pas vraiment. Quand je suis en pilote automatique parce que je regarde mon telephone, je pose ma fourchette tant que j'ai besoin de mes mains mais " j'enfourne" sans savoir ce que je mange ni si j'en ai envie des que mes mains sont libres.

Par contre, au debut du programme, j'etais en mode " si j'applique bien à la lettre les regles de LC, je vais peut-être enfin maigrir, c'est ma derniere chance" ( belle pensée automatique). Quand je me demandais si j'avais encore faim, j'alternais entre l'idée que je ne devrais pas avoir faim et la frustration de m'arrêter : j'etais encore dans la restriction cognitive!
Beatrice lors d'un forum m'a conseillé de plutôt me demander si j'avais encore envie de manger. Ce que j'essaie de faire tant que la satiété n'est pas evidente pour moi. Et comme ça, finie la frustration!

Chris34
Ancien abonné

ah oui quelle bonne idée, je vais faire comme ça alors :)

Joiada
Ancien abonné

Bonjour les filles,
Je me retrouve totalement dans ce que vous écrivez...j'intellectualise aussi beaucoup le "ai-je encore faim?"....j'essaie avec l'"envie de manger", mais j'ai toujours l'impression de me tromper ou de tromper mon corps/mon esprit...genre "ben oui tu as assez mangé"...restriction cognitive....bref jamais l'impression de bien faire....je sors du repas soit avec de la frustration soit avec une belle prise de tête ( si ça se trouve tu prends un dessert non par faim mais par habitude...pfff), soit avec de la culpabilité (oulala si ça se trouve tu as trop mangé)...je ne suis pas encore à l'étape de la satiété et j'ai hâte parce que je trouve ça bien compliqué....alors qu'au final, quand je ne me pose pas la question je peux aller jusqu'au repas d'après sans avoir spécialement hyper faim, et sans avoir l'impression d'être remplie trop....
Apèrs, puisque je n'ai jamais perdu mes kilos de grossesse, c'est que sûrement je mangeais trop, ah vraiment pas facile....de la patience....
bon je ne vous aide pas beaucoup en fait....mais dès que je trouve je reviens vous le dire ;-)

GaelleB
Abonné

Je crois que la clé est là : on a le droit de ne pas bien faire, il faut juste essayer!

Personne ne peut nous dire si on avait vraiment encore faim pour le dessert, si c'etait de la gourmandise ou si c'etait parce que les enfants nous ont épuisé émotionnellement. Il n'y a pas une bonne réponse et il faut donc se faire confiance, aveuglement.

J'ai pris conscience d' à quel point j'etais toxique pour moi même en me rabaissant au moindre faux pas et en mettant l'accent sur le moindre défaut.
J'ai réalisé que si je rencontrais quelqu'un exactement comme moi, elle deviendrait probablement une amie. Et depuis j'essaie d'etre mon amie.

Il y a plein de fois où je mange certainement trop mais je savoure tous les plaisirs que je me suis gâché jusque là ! Je n'ai perdu que 500g mais je me sens plus legere...

Joiada
Ancien abonné

Oui je pense que je suis encore trop dans le contrôle, j'ai transféré un peu de contrôle sur le sport (j'en fais en tout 6h par semaine- je suis en congé parental, et j'attends que tout le monde fasse dodo pour m'y mettre), mais après un peu plus d'un mois, je n'ai toujours pas perdu un gramme...alors je désespère un peu, je me dis que je ne fais pas ce qu'il faut.... Tu as raison Gaëlle quand tu dis qu'il y a plein de raisons différentes pour lesquelles on prend le dessert ou pas...se faire confiance....hier j'ai fait une journée "parfaite" de mon point de vue, une eme zen bien gérée, du sport, toussa toussa...et aujourd'hui pas un gramme de perdu, ben eme pas zen du tout et compulsion...du coup je suis le conseil des coachs, attendre d'avoir faim pour prendre mon prochain repas...

GaelleB
Abonné

Courage! Et boude un peu la balance peut être ? Tu la mets en vacances 2 semaines dans un placard et tu vois comment tu te sens dans tes vetements.

Avec 6h de sport par semaine, tu as du prendre du muscle... qui pese beaucoup plus lourd que le gras. Tu as peut etre minci en restant au même poids?

Joiada
Ancien abonné

C'est gentil Gaêlle! je ne me pèse pas tous les jours, loin de là....et pour l'instant je n'ai pas l'impression d'avoir minci...mais bon, la première fois que j'ai eu à perdre pas mal de poids, je ne me suis pas fixée de timing particulier ou de date butoir, et c'était beaucoup mieux...là je me dis que je reprends le travail en septembre, et que je n'aurai plus le temps de faire autant de sport....je me mets un peu trop la pression je crois.
Bon détendons-nous, il y a plus grave dans la vie que qq kilos en trop....je vais essayer de changer de point de vue, et me laisser du temps, comme tu le dis être mon amie.
Ma priorité pour l'instant: gérer mieux mes eme (zen) et repérer ma satiété...allez, suis reboostée :-)

izabelle
Animatrice forum

oui c'est important de se poser DANS son corps pour SENTIR s'il a encore envie de manger

je mets ma conscience dans mon corps, et j'essaie de sentir ses besoins, sans réfléchir, juste sentir

c'est là où c'est incroyablement incroyable tant pour la satisfaction que pour la perte de poids

personne que lui ne sait mieux ce dont il a besoin : encore faut-il l'entendre dans le tumulte extérieur  et pour cela être posé, au calme, en rendez-vous avec ses sensations

 

Haut de page 
X