Devant la télé - 06052013

Aphrodyta.
Abonné

A chaque fois que je regarde la télé, j'ai envie de manger. Je prends parfois mon doudou, mais parfois ça ne suffit pas à me calmer non plus, alors je reprends cette mauvaise habitude d'engloutir tout ce qui passe devant la télé lors d'une EME.

J'ai l'impression d'être accro aux écran, quand je suis en situation de stress je n'arrive pas à me décrocher de l'écran, même si je me rends compte que je suis en pleine EME (comme tout à l'heure, j'ai honte). Le pire c'est que je sais que si je parvenais à me lever pour aller me balader ou faire ce que j'ai à faire je ne mangerais pas comme ça...

J'ai super mal au ventre en plus maintenant :(

Est-ce qu'il y a d'autres personnes comme moi qui se sentent hypnotisés, enfermés par les écrans ? Je n'ai même plus la télé chez moi, car je regardais n'importe quoi... mais je reste collée à mon écran d'ordi et il y a plein d'émissions sur internet...

Commentaires

TrueClairette.
Abonné

Coucou.

 

J'ai longtemps été comme toi. A la fin de mon adolescence, je preférais regarder une série TV, que de sortir avec des amis...

Et pendant ce temps là je mangeais... et je grossissais...

Et tout ce que je voyais dans l'écran de TV me renvoyait à mon miroir et à mon image, quin'était pas conforme à ce que je voyais à la tv... et ca me poussait encore plus à manger.

Bref... Quand j'ai pris mon appartement, j'avais une petit TV toute pourrie.. Mais je passais des heures devant...

Un jour j'ai compris que c'était la cause de tous mes problémes...

"Elle vit sa vie par procuration .... devant son poste de télévision" (JJ Goldmann)

Et ce jour là, j'ai piqué une crise de nerf, et j'ai débranché la TV. Et pour ne pas être tentée de la rallumer j'ai couper le cable de branchement avec un ciseau. Je ne sais pas bricoler et ca me saoulait de porter la TV jusqu'au réparateur...

Aprés plus de TV. Il a bien fallut trouver de nouvelles occupations...

Manger (!) mais en ayant conscience de ce qu'on mange ça prend des proportions bien moins importante que devant la tv.... Lire, jouer sur une console...

Sortir ... Rencontrer des gens... Faire du sport ...

J'ai rencontré les amis que j'ai encore 15 ans aprés. Et mon mari.. Le pére de mes enfants...

Alors pour rompre la solitude et l'ennuie... Bazarde tes écrans...  :)

Aphrodyta.
Abonné

Bah oui c'est pour ça que je me suis débarassée de ma tv à la base, envie de sortir, marre de toujours glandouiller sur le canapé. Et puis une impression de "chassez le naturel, il revient au galop", pourtant quand j'étais petite ça m'énervait déjà les dimanche en famille à ne rien faire, à regarder tout le temps les mêmes bétises.

Je peux peut-être couper le câble de mon internet ? Ah mais je pourrai plus venir ici... dur dur. Il faut que j'arrive à prendre ma décision, peut-être ne brancher le wifi qu'à certaines heures...

evanouna.
Abonné

Hello !

Moi aussi j'ai une véritable addiction à mon ordinateur et à internet + à la TV évidemment !

Je ressens un vrai manque si je ne suis pas sur mon PC. Pourtant il y a d'autres choses que j'aimerais faire : lire, faire un peu d'exercices, sortir, faire de la pleine conscience, apprendre à cuisiner... mais c'est plus fort que moi, il faut que j'aille sur internet. 

Contrairement à d'autres activités (lire, sortir, faire du sport, ...), celle-ci ne demande aucun effort (ni intellectuel ni physique) et la satisfaction est immédiate. C'est un peu comme avec la nourriture, ça permet de nous réconforter ou de nous détendre immédiatement. 

A chaque fois je me dis que je n'allumerai pas mon ordinateur et qu'à la place je bouquinerai par ex, mais malheureusement je ne le fais pas.

Avant je n'avais pas conscience de tout ça, cela ne me posait donc pas problème. Aujourd'hui, j'en ai pleinement conscience, j'essaye de travailler de dessus, et finalement je me sens tendue quand je surfe sur internet sans objectif précis en tête, juste pour passer le temps. Je crois que je me sens tendue parce que je ne suis pas en accord avec moi-même : une partie de moi est bien derrière l'ordinateur tandis que l'autre voudrait faire autre chose... et je me retrouve tiraillée entre ces deux envies. Ca me fatigue... Et évidemment, à un moment donné, l'envie de manger va pointer son nez... Malgré ce ras-le-bol, je n'arrive pas à changer.

Ca m'est très personnel, mais j'ai l'impression que rester sur l'ordinateur me permet de ne pas me confronter au réel et de ne pas avoir de choix à faire dans les activités qui pourraient me plaire. L'un de mes problèmes est que je ne sais pas ce que je veux, ce qui me fait envie. J'ai écrit que j'aimerais lire, faire du sport, etc., mais une fois confrontée au choix d'une activité à un instant T, je me retrouve con car je ne sais pas ce que je veux en fait... je voudrais pouvoir tout faire en même temps. Je commence quelque chose et je ne me sens pas bien, tendue, car je me dis que je pourrais faire autre chose, alors je change, et c'est pareil... alors le plus simple pour moi est de retourner sur le net.

Et en étant pas sur internet, j'ai peur de louper des infos intéressantes, il m'en faut toujours plus en fait... comme avec la nourriture. Je me gave d'infos, de nouveaux sites à dévouvrir... tout comme je me remplis de nourriture.

Heureusement que je travaille, car je crois que sinon je passerais tout mon temps sur mon PC (ce qui est par exemple le cas ce week-end).

En tout cas, ça me pèse de plus en plus. Je voudrais tant enrichir ma vie sociale, me faire de nouveaux amis, découvrir de nouvelles acitivités... vivre quoi !! En même temps, changer me fait peur.

Aphrodyta comme tu l'écris dans ton dernier mail, je pense qu'il faut commencer par se mettre des limites. Par ex, se dire, bon ok ce soir je ne reste sur internet qu'1 heure. Ou alors faire des petitse pauses de 10/20 mn pendant lesquelles on fait autre chose, puis revenir sur l'ordinateur, jusqu'à augmenter progressivement les durées. Mais bon c'est facile de l'écrire, le plus dur est de le faire...

TrueClairette, ouah quel changement !! Ca m'a fait du bien de te lire. 

Bonne fin de journée !

Aphrodyta.
Abonné

Je te comprends bien quand tu dis que tu commences une activité puis tu as envie d'en faire une autre...on est vraiment dans l'ère du tout tout de suite. Le problème c'est que les choses qui provoquent des désirs éphémères sont peu réconfortantes une fois obtenue (comme le fast-food et les séries tv).

Je fais déjà beaucoup de choses, mais j'ai toujours l'impression de ne pas en faire assez. Du coup je m'éparpille et j'ai l'impression de tout rater. Je suis "nulle en tout", c'est à dire je sais faire plein de trucs mais pas à fond. Cette année j'ai décidé de garder mes arts martiaux et de m'y tenir. Pour l'instant ça marche bien, et du coup je suis fière de moi car je parviens à garder un rythme régulier. L'important c'est de s'investir dans quelquechose je pense. Et comme ça on voit les progrès accomplis.

Quand je bloque devant la télé, oui j'ai un peu l'impression que j'ai peur du monde extérieur. Souvent le dimanche je ne sors pas, c'est mon jour off. Mais depuis peu je me force à au moins aller chercher le pain ou le journal, j'ai une meilleure opinion de moi-même car je me suis coiffée le matin (adieu la geek dans son sweat à capuche crado, je le remets en arrivant à la maison bien sûr smiley). Du coup j'ai pas l'impression d'avoir "rien fait de ma journée".

Ah oui et grace au linecoaching je me remercie d'avoir pris du temps pour moi maintenant : ok j'ai glandouillé devant des séries et lu des bédés, et bin voilà, ça fait partie de ma personnalité, j'y ai pris du plaisir, et ça entretien les conversations dans les dîners ;)

Bon après, j'ai toujours le problème de "je bloque" quand j'angoisse, comme quoi il suffit pas de comprendre le problème pour le résoudre...

Jodie.
Abonné

Bonjour clairette, ta citation m'afait sourire ( en plus c'est ma chanson préférée) la prochaine fois que j'aurais envie de manger devant la tv, j'y penserai!wink

Coucou.

 

J'ai longtemps été comme toi. A la fin de mon adolescence, je preférais regarder une série TV, que de sortir avec des amis...

Et pendant ce temps là je mangeais... et je grossissais...

Et tout ce que je voyais dans l'écran de TV me renvoyait à mon miroir et à mon image, quin'était pas conforme à ce que je voyais à la tv... et ca me poussait encore plus à manger.

Bref... Quand j'ai pris mon appartement, j'avais une petit TV toute pourrie.. Mais je passais des heures devant...

Un jour j'ai compris que c'était la cause de tous mes problémes...

"Elle vit sa vie par procuration .... devant son poste de télévision" (JJ Goldmann)

Et ce jour là, j'ai piqué une crise de nerf, et j'ai débranché la TV. Et pour ne pas être tentée de la rallumer j'ai couper le cable de branchement avec un ciseau. Je ne sais pas bricoler et ca me saoulait de porter la TV jusqu'au réparateur...

Aprés plus de TV. Il a bien fallut trouver de nouvelles occupations...

Manger (!) mais en ayant conscience de ce qu'on mange ça prend des proportions bien moins importante que devant la tv.... Lire, jouer sur une console...

Sortir ... Rencontrer des gens... Faire du sport ...

J'ai rencontré les amis que j'ai encore 15 ans aprés. Et mon mari.. Le pére de mes enfants...

Alors pour rompre la solitude et l'ennuie... Bazarde tes écrans...  :)

[/quote]

cilou_cile.
Abonné

Je ne crois pas qu'internet ou la télé soient sources de problèmes, c'est plutôt, comme avec la nourriture, l'excès.

C'est plutôt le comportement addicif qui fait que l'on a besoin de nourriture "doudou", de télé "doudou", d'anesthésiant, en fait. Pour ne plus ressentir, ne plus souffrir. Sortir, rencontrer d'autres personnes, parler aux autres, entreprendre de nouvelles activités avec la possibilité que cela rate, se passe mal, ne soit pas aussi fantastique qu'on le voudrait, nous fait peur. Et l'on a besoin de réconfort car on ne se sent pas assez armé pour vivre tout ça.

Pour ma part, la pratique de la méditation a bien aidé d'une part à affronter les nouvelles épreuves et à entreprendre plus de choses et d'autre part pour réguler ma consommation de tout: internet, télé, nourriture, carte bancaire, alcool...smiley

izabelle
Animatrice forum

ma vie a changé quand j'ai arrêté de manger en voyant une série ou autre.....

 

avant c'était systématique  et un beau jour je me suis dit :

j'ai besoin (et le droit) de me reposer  et je me suis autorisée à être là, sur mon canapé, à ne RIEN faire

 

j'ai pris beaucoup de plaisir à être simplement dans le plaisir de l'histoire et de la détente

parfois je brode ou je tricote, mais le plus souvent je ressens la déteeeeeente

 

je crois que c'est surtout la culpabilité qui me faisait manger + le fait que je ne gérais pas mes émotions par ailleurs, donc ça "ressortais"  quand je me reposais

Haut de page 
X