Diabète, index glycémiques et Linecoaching - 27112017

choucathou
Ancien abonné

Bonjour les linecoacheurs et linecoacheuses

la nouvelle de mon diabète débutant il y a 10 jours a provoqué chez moi un déclic.

La peur des complications cardio-vasculaires m'a fait réagir.

Jusque là je passais d'hyperphagie en hyperphagie, pour des aliments gras et sucrés.

Jusqu'à manger un litre de glace ou 200 gr de chocolat au lait ou praliné dans un même "repas".

Ni les douleurs vives et tenaces aux pieds, ni l'hypercholestérolémie, ni l'essoufflement, ni la perte d'équilibre, ni la gêne occasionnée par mon ventre pour nouer les lacets de mes chaussures,  ni la respiration coupée quand je me penche en avant, ni la gêne pour me laver etc etc ,ne m'avaient fait cet effet.

J'ai ressenti le besoin viscéral de supprimer les glucides à index glycémiques élevés et les édulcorants qui entretiennent le goût pour le sucre. Ca a été immédiat.

C'étaient mes tripes qui parlaient.

Je me suis renseignée sur le traitement alimentaire du diabète.

J'ai regardé aussi du côté de la méthode Montignac que j'avais déjà suivie en 2012 et 2014. J'avais bien perdu mais ça reste de la restriction cognitive donc ça n'a pas duré sur la longueur à l'époque.

J'ai décidé de faire un patchwork de Montignac et de Linecoaching, en gardant le choix des aliments proposés par Montignac, à savoir les index glycémiques bas et très bas.

Parmi ces aliments, je choisis ceux que j'ai envie de manger et quand j'ai envie de manger.

C'est un challenge que je me donne.

Il va falloir déployer des trésors d'inventivité pour faire ça mais j'ai besoin de savoir que je mange de façon à faire disparaître ce "petit" diabète comme dit ma généraliste, car mon "instinct " ne me donne pas de bons conseils pour réguler ma glycémie.

Il y a le sport aussi.

Mais là, mes pieds sont dans un tel état que mon médecin  (médecine physique) m'a prescrit le repos. Ni marche, ni vélo. La natation c est ok, mais je n'aime pas l'eau . Beurk.

Donc, en attendant que mon poids devienne compatible avec la marche à pied, je mise tout sur mon programme alimentaire.

J'espère ne pas sombrer dans le contrôle. Je compte sur vous pour me surveiller lol

rire jaune

Merci de m'avoir lue et vos conseils sont bienvenus.

Choucathou

 

 

 

Commentaires

izabelle
Animatrice forum

bon courage à toi

je te souhaite de trouver un rapport harmonieux à ton alimentation  et surtout sentir le goût des choses

que ça soit un plaisir

larcenciel
Abonné

pas de souci cela me parle car une part de moi (l infirmiere) a envie d aliments sains

j ai donc hate de voir ce que tu vas nous bricoler :)

a très vite !

choucathou
Ancien abonné

Bonsoir  Izabelle et Larcenciel

Merci pour vos encouragements. 

Bises

Choucathou 

chris212
Marraine

Bonsoir Choucathou smiley,

J'ai l'impression que tu es sur la bonne voie !

Pour les douleurs aux pieds, ton médecin pourrait peut-être te prescrire des orthèses (semelles orthopédiques) qui te soulageraient. Les matériaux utilisés peuvent amortir beaucoup plus que ceux qu'on trouve dans les chaussures classiques.
En tout cas, tu peux voir pour porter des semelles ayant un très bon amorti.
Bises et à bientôt wink

 

"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux !" Saint-Exupéry

choucathou
Ancien abonné

merci Chris

mon médecin m'a prescrit des semelles et de la kiné. J'ai toujours mal car l'origine de mon problème est mon poids.

Là aussi, j'ai une pression à maigrir.

Et ce n'est pas facile pour moi de vivre avec cette pression -là.

En plus, maigrir vite.

bonne journée

izabelle
Animatrice forum

très franchement cette pression sera contre-productive

je ne sais pas qui t'a dit  maigrir  "vite"  mais celui-ci manque singulièrement de psychologie

tu peux t'affranchir de ce type de discours, pense à ta santé de façon globale, et non pas comme si tu avais un revolver sur la tempe

pense à ta santé, aime ton corps, aime le plaisir de manger de bonnes choses avec faim et dans l'écoute de ton corps

choucathou
Ancien abonné

Bonjour Izabelle

Si je veux maigrir "vite" c'est pour ne plus souffrir de mes pieds. Depuis la mi-septembre je souffre au moindre pas et par moment ça me réveille au lit.

Mon poids en est responsable, le médecin spécialiste est formel là dessus. Un facteur aggravant est que j ai les pieds creux, ce qui fait que tout mon poids repose sur quelques centimètres carrés.

Je pense à ma santé et je me sens si bien avec mon alimentation respectueuse de ma santé.

Je ne pense pas à manger des sucres à index glycémiques élevés (glaces, chocolat au lait, praliné, massepain, petits gâteaux, biscuits etc...), ça ne me manque pas et je me sens beaucoup mieux physiquement et psychiquement depuis le 16/11 où j'ai appris mon diagnostic de diabète. J'ai perdu 3 kg en 6 semaines.

En mangeant comme je le fais, j'aime mon corps justement et je mange des choses que je trouve excellentes et qui en plus sont très saines.

Je sens que je me fais du bien.

Voilà ce que je voulais te répondre maintenant qu'un mois est passé et que je me trouve bien avec mon alimentation.

Bonnes fêtes de fin d'année.

 

adonon
Ancien abonné

Ah Choucathou, c'est sur ce fil que je retrouve l'endroit où tu parles de tes problèmes de pieds. J'ai passé l'été à souffrir de plus en plus, avec des réveils nocturnes (ce qui est m'a-t-on dit, signe d'inflammation). Le rhumato chez qui le généraliste m'a adressée a diagnostiqué une métatarsalgie, que l'excès de poids peut expliquer. Il m'a prescrit des semelles, et a précisé sur l'ordonnance ce qu'il demandait (ce que le généraliste en général ne fait pas). Le podologue a fait le diagnostic et conclu à la même indication, le changement est radical. 

Ce n'est pas parce que la cause du problème est le surpoids que le traitement consiste à "vite perdre du poids", il existe aussi souvent un traitement symptomatique. Bien sûr, à long terme, une perte de poids pourrait supprimer la cause.

Une amie (ronde elle aussi) est allée voir un toubib pour un problème de pied, il lui a expliqué, sans rire, que c'est une "fuite du capiton". Nous en rions encore très régulièrement. (même traitement : semelles)

J'espère que tu pourras être soulagée ! 

Et le poids à la baisse, héhé ! ça y est ! 

Adonon

colombie
Abonné

Bonjour

je renoue avec Linecoaching aujourd'hui que j'ai délaissé durant deux mois (inscription en octobre 2017 pour 6 mois). Je suis à l'étape de la faim juste après la découverte.

Je ne suis pas encore diabétique mais en pré-diabète (analyses en septembre 2017).

J'ai découvert cette discussion aujourd'hui qui me parle beaucoup.

Je n'ai pas mal aux pieds  comme toi Choucathou. Je peux bouger mais je suis limitée par une insuffisance respiratoire et une obésité massive.

J'ai mangé correctement un mois puis j'ai recommencé a me laisser aller à mes émotions.

Merci d'avoir proposer cette discussion.

choucathou
Ancien abonné

bonjour Colombie

je suis de tout cœur avec toi. Garde courage. N'hésite pas à m'envoyer un message privé si tu le désires.

Choucathou

choucathou
Ancien abonné

bonjour à Tout le monde laugh

Je suis toute contente car j'ai vérifié mon index de masse corporelle ( IMC) et j'ai quitté l'obésité morbide ( ou massive) je suis maintenant en obésité sévère.

au total j'ai perdu 6 kg depuis le 10/8/2017 dont 4 depuis l'annonce de mon "petit" diabète.

Comme je vous l'ai dit je pratique LC en piochant dans les aliments à bas et très bas index glycémiques.

Rien ne me manque dans ce que je mangeais avant ( glaces, chocolat au lait, blanc, praliné,...)

J'ai cru l'autre jour qu'il y avait du sucre dans mon yaourt nature complet et que je m'étais trompée en rayon mais non c'était le sucre naturel du yaourt.

je suis contente car je goûte le sucre maintenant là où il est même en quantité infime et je prends mon "shout" de sucre en respectant ma santé.

Je mange avec plaisir et détente enfin car je me fais du bien au corps.

Sans doute aurais-je pu y arriver avec "Zermati" seulement, mais voilà, je n'y arrivais pas.

bien sûr on peut me dire que je n'écoutais pas mes besoins profonds, que je ne pratiquais pas la pleine conscience.
mais je ne le fais pas plus maintenant et je respecte enfin mon corps.

Ma généraliste n'en revient pas que j'aie maigri, elle qui pensait que je devais subir une chirurgie bariatrique vu tous mes efforts pour maigrir dit elle.

Cette annonce de "petit " diabète, encore curable donc, m'a donné un élan vital. Le besoin de me soigner, de me faire du bien autrement qu'en engouffrant des sucreries.

je pratique une nouvelle méthode qu'on pourrait appeler zermat' IG bas.

Les bugs sur mon espace personnel me pèsent et me découragent.
je ne reçois plus d'avertissement pour le forum par mail.
 

Je vous présente mes vœux pour l'année 2018, en santé.

Choucathou

 

Fanette
Ancien abonné

Super Choucathou! L'élan vital, c'est quand même pas mal quand on le ressent avec intensité. Meilleurs vœux à toi aussi, et à ceux que tu aimes. Bonne journée!

colombie
Abonné

Bonjour, je revois mon généraliste demain pour le renouvellement de mes médicaments .

J'ai été à un poids minimum fin novembre mais j'ai repris en décembre.  

Je n'aurais donc perdu au plus que 2 kg depuis octobre alors que j'espérais une perte de 5 kg.

J'a ressenti le besoin de revenir chez LC  car la reprise est due aux dérapages sur EME.

 

reborn60
Abonné

Bonsoir,

Je ne parviens pas à retrouver l'échange que j'ai eu avec certaines d'entre vous sur une "possible" dépendance au sucre.

Je viens donc poser ici la réponse à ce propos faite ce soir par JP Zermati lors d'un chat :

"Pearlie > Bonjour. Pensez-vous que la dépendance physique au sucre existe ? Ou est ce plutôt une dépendance psychologique (aliment tabous...) ? Et si cette dépendance physique existe bien, que conseillez vous de faire pour la gérer ,?merci

Jean-Philippe Zermati > Bonjour Pearlie,

Je suis catégorique sur ce point. Il n'existe aucune dépendance physique au sucre. Je n'en ai jamais vu en 30 ans de carrière. 
Ce ne sont que des dépendances comportementales liées aux comportements de restriction ou à l'intolérance émotionnelle.
Ce sont donc les deux axes de travail pour se débarrasser de cette dépendance."

Belle soirée, la communauté.

Evelyne

"Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace. Dans cet espace se trouve notre liberté, le pouvoir de choisir notre réponse." Victor Frankl
mistigri2
Ancien abonné

Je suis diabétiquede type 2.

Il est vrai que l'arrivée des examens sanguins donne une motivation pour diminuer le sucre. Mais parfois, cela ne m'empêche pas de faire de gros excès. J'ai un traitement par médicaments qui régule un peu mes excès, et aussi j'ai des périodes de stabilité émotionnelle pendant lesquelles j'en consomme beaucoup moins. 

J'ai subi une importante opération début 2017, et le chirurgien m'avait demandé de perdre 10 kg. Je les ai perdus. j'étais en pleine forme et mes analyses d'hémoglobine glyquée étaient presque normales. Cependant, ensuite, quand l'opération a été acceptée par le chirurgien, le délai d'attente pour cette opération était tellement long (1 an) que j'avais déjà recommencé à reprendre du poids !

Après l'opération, j'ai consciencieusement fini de reprendre tout ce que j'avais perdu.

Je voudrais arrêter de me faire du mal, mieux gérer mon émotivité excessive.

 

Haut de page 
X