Aller au contenu principal
Accueil forum       Retour à liste des sujets

emotions en boomerang...

Maigrir sans régimes : La méthode Linecoaching La démarche Linecoaching: comment changer en profondeur
12 avr 2013 à 17h

Je suis  à mon 3 eme jour et donc en pleine observation de mon comportement alimentaire tt en essayant de ne pas ceder aux EME (du coup je me demande si je fais ce qu'il faut !!) et j'ai l'impression de subir une tempete emotionnelle comme si on m'avait privée d'un anesthesiant !!je pleure beaucoup ,j'ai l'impression d'etre devenue intolerante aux emotions, au stress !!du coup je craque plusieurs fois par jour  est ce normal?

Voir le dernier message

8 commentaires

Croc mou pas de pression :-D

Ce premier carnet est de l'observation pour prendre conscience des difficultés;

Pour le moment tu manges pour camoufler tes émotions.

Une fois que tu auras découvert la rpc (respiration en pleine conscience) ça devrait s'améliorer de plus en plus

 

bonne journée,

Bonsoir Crocmou,

Et oui, comme le dit si justement Noelle, patience, et surtout pas de pression, ce n'est pas le but du jeu si je peux dire. Tu viens d'arriver et tu obseves ton comportement vis à vis de la nourriture et tu essaies de ne pas manger lors d'EME et tu luttes, et tu perds pied...Pourquoi veux-tu lutter ? Bien sur que tu te prives d'un anesthésiant et ça fait mal quand on ne sait pas faire autre choses avec ses émotions que les anesthésier à coup de chocolat, de glace ou de choucroute !

Et à chaque fois que l'on fait un régime, c'est ce qui se passe, on débute, on est euphorique, on arive à faire taire ses envies et ses EME et puis tout d'un coup, la digue lâche et la vague déferlante nous emmporte avec elle et c'est la catastrophe, on ne peut plus lutter, alors on mange pour s'anesthésier, on mange encore et encore sans réellement trouver de soulagement alors on mange sans faim, sans fin pour essayer de trouver l'apaisement.

Ce que j'ai envie de te dire, là tout de suite, c'est de te laisser porter et guider par la méthode en faisant du mieux que tu peux car il n'y a pas de concours, pas de médaille à décrocher, il y a juste une paix à retrouver mais il te faudra encore un peu de temps.

En ce moment tu t'observes et si tu constates que tu veux manger ,essaie de savoir si tu as faim, (observe ce qui se passe en toi) ou si c'est une envie de manger et là aussi observe ce que tu ressens et enfin mange et observe ce que tu manges et comment tu le manges...

Peu à peu, le programme t'apportera les outils dont tu as besoin pour mieux utiliser ce réconfortant formidable qu'est la nourriture, bientôt tu sauras aussi gérer les EME différemment mais encore un peu de patience.

Merci pour vos réponses qui me deculpabilisent  je suis encore conditionnée par ces maudits régimes!! en effet je pense me mettre la pression comme pour tt ce que j'entreprends en général... je vais suivre vos conseils et me laisser porter par la methode...j'avais bien compris le principe de l'observation mais ,m'etant jetée sur les défis dés le premier jour (on se demande pourquoi!!??)je voulais eviter de manger sans faim ,ce qui me paraissais en complete contradiction avec mes habitudes!je remettrai donc ce défi à plus tard!wink

Je crois que c'est une sage décision.

Bon courage pour la suite

 

Bonjour crocmou et tout le monde,

Ce que vous dites illustre bien ce que j’appelle le « syndrome de la Princesse au petit pois ».

À force de répondre à toute émotion par un comportement alimentaire, c'est-à-dire à force de rechercher l’anesthésie, on finit par devenir hypersensible à toute émotion, à ne plus rien supporter. Et donc, à devoir continuer à manger.

La Princesse en question ne pouvait pas trouver le sommeil si un petit pois s’était glissé sous une vingtaine de matelas ! Dans le conte d’Andersen, la mère d’un Prince encore célibataire, qui cherchait une Princesse adéquate, la sélectionne justement pour cette extrême sensibilité. Quelle erreur ! Je suis sûr que le Prince et sa mère ont dû s’en mordre les doigts !

Donc crocmou, vous découvrez les émotions sans anesthésie. Bien sûr, on ne vous en demande pas tant, après 3 jours de LineCoaching. Le travail à base de pleine conscience, sur vos émotions, va vous permettre de vivre vos émotions, peu à peu, sans devoir vous anesthésier. Prenez votre temps, comme vous le conseillent les plus anciennes dans le programme ! Et bonne route.

Merci, je suis plus sereine depuis mon premier message...je decouvre les bienfaits des forums....

bonjour crocmou

on dirait moi au bout de trois jours.....

en effet, en te privant de ton anesthésiant favori, tu constates que tes émotions sont belles et bien là

et d'un coup, comme ça, ça fait bizarre!!!!

en fait tu étais déjà intolérante aux émotions, mais tu utilisais la nourriture pour éviter de les ressentir

 

donc déjà oui c'est normal, mais c'est un peu too much pour un démarrage..... rock-n-roll....

ce que je te conseillerai c'est lorsque que tu as une EME, au lieu de lutter  "à la volonté", de faire quelques respirations profondes, de te préparer l'aliment dont tu as envie dans une jolie assiette, une petite quantité, découpé en petits morceaux, de te faire une belle table  et de déguster ton aliment réconfortant...

et puis d'attendre ensuite d'avoir faim à nouveau pour effectuer ton repas suivant

 

bien sûr après ta première semaine d'observation, tu découvriras de nouveaux outils très utiles pour travailler sur les EME, mais déjà tu peux faire ça pour l'instant

à bientôt

bonjour crocmou

 

il me semble que tu te mets beaucoup de pression  en essayant de ne pas ceder a tes eme alors que tu viens tout juste d'arriver et que tu en es au stade de l'observation de ton comportement alimentaire, et il me semble bien qu'a ce stade , on te demande juste d'observer sans changer ton comportement habituel

la question des eme, tu auras vraiment de tres nombreuses occasions de l'aborder,  et d'acquérir des outils (la respiration en pleine conscience, notamment) pour apprendre a mieux vivre tes eme  et les aprivoiser

prends ton temps, et ne te mets pas de pression inutile! 

bon demarrage et bienvenue

 

bon courage