Aller au contenu principal
Accueil forum       Retour à liste des sujets

En recherche de beauté et d'acceptation de soi - vous avez des idées?

Linecoaching au quotidien Mon vécu du programme
13 oct 2017 à 15h

Bonjour à tous,

 

Bientôt 1 mois que je suis inscrite en ligne, et un an que j'ai lu le livre "Maigrir sans régime". J'avance progressivement sur le parcours alimentaire et le parcours sport qui me font beaucoup de bien. 

Je réfléchis beaucoup à la démarche, et ai compris qu'il était important de prendre les choses à l'envers de ce que j'ai toujours fait : non plus vouloir perdre des kilos en se torturant pour se plaire, mais apprendre à s'accepter et s'aimer dès maintenant, les kilos suivront potentiellement plus tard. 

J'avais l'impression d'avoir avancé côté estime de moi-même, mais un coup dur en début d'année et une reprise de poids importance a quelque peu changé la donne. 

Et puis il y a cette idée qui me mène la vie dure : j'aimerai rencontrer quelqu'un, mais mes PA me font dire que je ne pourrai plaire à personne. Pourtant je sais bien que c'est idiot, que je suis beaucoup plus qu'un physique. Je sais aussi que tous les couples ne sont pas forcément des mannequins, et que la beauté c'est finalement très subjectif. Mais voilà, quand il s'agit de moi, c'est un autre discours.

Alors avant de vouloir plaire à quelqu'un, je sais que la priorité est de me plaire à moi-même, de me sentir bien dans ma peau, même si cette peau est très imparfaite. Alors je teste des trucs dans ce but. J'ai participé à un cours d'auto-maquillage pour apprendre à davantage me mettre en valeur. Je tiens également un "carnet de compliments" où je note les différents compliments que l'on me fait, histoire de le relire en cas de coup de mou, et de me rassurer que mon point de vue n'est pas forcément le même que ceux des autres.

Avez-vous d'autres idées de choses à faire pour se réconcilier avec soi? Même des choses originales, je prends ! winklaugh

Merci d'avance pour vos réponses !

 

 

Voir le dernier message

29 commentaires
Ancien abonné En or (310) Très actif (30)
16/12/2017 - 16:29
Chris, les démarches sont parfois compliquées. J'avais été orientée par une généraliste qui n'y connaissait rien vers des chirurgiens esthétiques en clinique. Les consultations étaient pénibles, l'un d'eux m'a collé sous le nez un classeur de photos de poitrines avant et après chirurgie, un autre m'a tapoté sur l'épaule en disant "ça se mérite la beauté, madame, perdez 5 kg et je vous opère", et un troisième "je suis un artiste moi, je vais vous sculpter une poitrine" pour justifier un dépassement équivalent à plusieurs mois de mon salaire. Et finalement, dans le public, j'ai rencontré un chirurgien compréhensif et compétent, et la sécu a pris en charge l'intervention. J'avais bien failli abandonner la démarche en cours de route ! Adonon
11/12/2017 - 18:20

Moi non plus je ne comprends pas tellement cette explication, même si le coach approuve...
Relâchement musculaire soit... mais bon, en général, la femme accumule des "graisses" plus facilement dans certaines zones du corps.
La pratique du sport peut aider à prévenir ce phénomène.
Je sais que si je veux perdre ma poitrine, je n'ai d'autre choix que la chirurgie. Cela me permettrait de perdre plusieurs kilos qui ne s'en iront pas autrement, hélas... J'ai fait les démarches voici 5 ans mais sans aller au bout.

Ancien abonné En or (310) Très actif (30)
11/12/2017 - 08:48

Bonjour, 

Emeraude, je ne comprends pas très bien si tu parles de moins te mettre la pression au sujet de certaines parties de ton corps, ou de perte de poids et ses effets au niveau cutané et musculaire... Mobiliser les muscles peut vraiment aider, mais il faut aussi rester lucide : certaines zones ne sont pas dépendantes d'un travail musculaire. Il y a une douzaine d'années, j'ai fait une abdominoplastie suite à une perte de poids importante, et je n'ai jamais regretté. J'ai retrouvé mes abdos après cette intervention, parce qu'un des gestes opératoires consistait justement à les rapprocher et les rendre à nouveau mobilisables. (L'intervention a été prise en charge par la sécu et faite dans un hôpital public)

Bonne journée

Adonon

10/12/2017 - 19:39

Je ne connaissais pas ACTtherapy j'aime beaucoup l'approche. Et c'est finalement ce qui se fait ici (acceptation, bienveillance, flexibilité psychologique, moment présent etc.). Pour le coup LC m'a bien appris de ce coté là. Je lache déjà plus prise sur mes zones plus grosses (ventre, hanches, fesses) en me disant qu'avec  un peu de sport ça devrait se retendre et se tonifier. Il y a plus de graisses localisées qu'ailleurs mais je pense qu'il y a surtout plus de relachements musculaires comme me l'avait dit une des coachs.

 

 

Ancien abonné En or (310) Très actif (30)
27/11/2017 - 18:06

Giacometti n'a pas voulu de moi non plus comme modèle, je me demande bien pourquoi... Tant pis pour lui !

Adonon

Animatrice forum En or (1004) Très actif (30)
27/11/2017 - 11:38

parfois c tt simplement lié à notre histoire, je ne me suis pas autorisé à vivre vraiment jusqu'à rencontrer l'ACT therapy,  aujourd'hui ma vie est tellement plus riche, mais bien plus mouvementée !  ça c'est sûr, mais tellement plus profonde et belle, tellement plus de sens

Ancien abonné En or (310) Très actif (30)
23/11/2017 - 19:12

Sérendipité ! Voilà un mot peu usité, que j'aime beaucoup, son aspect inhabituel (j'en ignore l'étymologie), l'idée qu'il véhicule (trouver une chose par hasard en en cherchant une autre). Il me semble bien adapté à ce que je vis avec LC. Merci Fanette !

Adonon

23/11/2017 - 14:32

Ah! Serendipity!

En venant sur ce fil, je voulais vous faire partager cette citation de Rossy de Palma: "La beauté, c'est l'audace, c'est ne demander à personne la permission d'être toi." Et ce faisant, j'ai retrouvé vos réponses Adonon et Izabelle. Je voulais vous remercier mais j'avais perdu... le fil! Pfff...

Elle a bien raison Rossy, je crois, et je me rends compte que je suis encore loin d'exister toujours sans en attendre la permission, que je reste trop éloignée de mes valeurs telles qu'Izabelle les a joliment définies. S'excuser d'être soi n'a vraiment rien de sexy pourtant, à part peut-être pour les manipulateurs et les sadiques.

Ouh, que je n'aime pas finir la dessus! Z'avez une idée de pirouette pour échapper à ma morosité et retrouver la confiance de Rossy qui dit de son nez qu'il est "cubiste"? Et vous, vous avez été peint ou sculpté par qui? Moi, c'est pas par Giacometti, c'est sûr! wink

A bientôt!

 

Animatrice forum En or (1004) Très actif (30)
31/10/2017 - 08:06
Fanette sam 28/10/2017 - 16:28Quand, pour différentes raisons, on vit éloigné des ses valeurs depuis de nombreuses années, il faut partir à leur recherche et c'est parfois des boyaux obscurs qu'il faut emprunter pour cela. Les miennes, je les trouve glissantes, un peu comme le savon qui s'entête à vouloir nous échapper sous la douche. Je les trouve glissantes et je ne suis jamais sûre d'avoir identifié mes bonnes valeurs.

 nos valeurs sont tellement importantes pour nous que ce sont des domaines où nous nous sentons plus vulnérables et très souvent, nous préférons ne pas prendre le "risque".

Par exemple ma valeur sans doute la plus profonde est l'amitié, la vraie, celle qui fait qu'on connecte totalement sans pour autant avoir la moindre séduction

c'est tellement important que cela m'a fait beaucoup souffrir : d'en manquer quand je ne rencontrais pas ces personnes-là, d'être frustrée (toujours aujourd'hui) quand mes meilleurs amis habitent presque tous loin de moi,  de perdre des amis qui soudain sans crier gare t'oublient et sans raison apparente

bref....   ce qui est si important est aussi ce qui nous fait le plus souffrir quand ça nous manque

car ce sont les deux faces de la médaille

on a du mal à être "léger" avec ce qui est important

et donc si on n'y prend pas garde, on peut se barricader et ne pas vivre ce qui en fait est le plus important pour nous, pour se protéger

 

c'est pourquoi l'acceptation émotionnelle est pour moi si fondamentale pour vivre ses valeurs :  c'est en acceptant profondément et surtout en sachant comment pratiquer l'acceptation émotionnelle du manque, de la frustration ou de la perte que je suis capable aujourd'hui de vivre ma valeur amitié à fond, c'est à dire saisir chaque opportunité et vivre des moments vraiment magiques

je n'ai plus vraiment peur que ça s'arrête dans la mesure où ces moments sont tellement magiques qu'ils sont éternels

et pour moi c'est ça vivre cette valeur

 

cependant cette valeur je ne l'aurais jamais trouvé  "intellectuellement",  je l'ai repéré en faisant un exercice de Russ Harris qui est dans le livre  "le choc de la réalité"  et que j'ai retranscrit ici qq part sur le forum

il nous fait mettre dans un état de détente puis faire venir à la surface un moment de notre vie qui était le plus extraordinaire

ce qu'on vivait à ce moment là :  là se cache notre valeur

Animatrice forum En or (1004) Très actif (30)
31/10/2017 - 07:58
Fanette sam 28/10/2017 - 16:28

Je suis maintenant convaincue que le respect de nos valeurs est le garant de notre potentiel de séduction (mais pas que!).

ça c'est absolument vrai,  tu n'as pas idée à quel point j'attire plus depuis que je vis mes valeurs plus à fond (beaucoup plus)