Et quand on a pas d'aliments"tabous" ou préféres ? - 03102011

kaeso.
Abonné

Bonjour, 

Juste un souci tout le monde parle d'aliments tabous ou préférés ou sur lesquels ils "fondent".

Pour moi, nada, j'aime certains aliments mais pas assez pour en manger en grandes quantités que ce soit salé ou sucré. Mais quand je fais des crises hyperphagiques, je mange pleins de choses en petite quantité.. mais plein quand meme ! car je suis vite dégoutée si je mange un seul truc. Le chocolat me laisse de marbre, le salé aussi, j'aime pas le fromage donc bon... Je ne me suis jamais interdit de manger des choses sous pretexte que. J'avais peut etre de la culpabilité mais je n'ai jamais eu un aliment "préféré"  ou auquel je pense pendant des heures ou dont je ne peux pas me passer...

Alors pour les exercices avec les fameux aliments "tabous" ou autre je fais quoi ? Je m'oblige à manger un truc qui va me me déplaire trop vite ? ou je ne fais pas l'exercice ?

Merci d'avance pour les réponses !

Commentaires

Lisa.
Abonné

Je me retrouve dans ce que tu écris là: j'en suis à l'étape des aliments tabous, mais à vrai dire, je n'en ai pas vraiment dans la mesure où, tout comme toi, je ne mange j énormément de rien; lorsque je mange une glace, je le fais sans culpabilité, idem pour le chocolat, le fromage, les biscuits apéro et le reste, je ne mange pas de frites, ni de charcuterie ( je n'aime pas); j'ai donc désigné des aliments que je crois savoir nocifs absorbés en trop grande quantité; mais il est vrai que je ne me sens pas spécialement concernée par cette étape, je la fais donc en attendant la suivante! persévérance.....

Nicci.
Abonné

Et bien en ce qui me concerne, un aliment tabou est un aliment nocif pour la santé "à mon idée". J'ai très bien intégré qu'on peut maigrir en mangeant 1000 calories de chocolat par jour (et même qu'on ne sera pas dénutries avant longtemps, l'organisme ayant quelques réserves de vitamines). Mais tout ce qui n'est pas parfait pour la santé est tabou. C'est à dire à peu près tout sauf végétaux bio, un peu d'animal bio à l'occase. Mais ça ne m'empêche pas d'aller chez Mac D*. Névrosée moi ?blush

kaeso.
Abonné

Ben alors y'a vraiment rien de tabou chez moi ! j'aime tout sans préférence notoire ! J'ai pas de tabous vis à vis de ce qui fait grossir, ou qui est mauvais pour la santé...

lahiza.
Abonné

bonsoir,

Il se trouve que je n'en suis pas encore à l'étape des aliments "tabous" et caloriques. Et moi non plus, je n'ai pas l'impression d'en avoir. Je me méfie de moi sur ce coup-là. Il est vrai que j'en avais : par exemple les viennoiseries ! Miam ! Mais grâce à la lecture d'un des livres de JP Zermati ce tabou est tombé. Et je n'en mange que lorsque j'ai faim. En revanche, lors des compulsions je mange de tout, ..... parfois un peu, parfois beaucoup !

On verra ce que je pourrai tirer de cette étape sur les aliments caloriques. Ce sera peut-être une étape facile et rapide pour moi. Sait-on jamais ?

J'espère que ce petit témoignage peut être utile.

A bientôt,

Lahiza

Haut de page 
X