Et tout à coup ils reviennent! - le 20/01/2012

capuccino
Marraine

Bonsoir,

Et oui Dr Z. que de chemin parcouru et sans doute m'en reste-t-il encore autant à faire. Et pourtant cela fait 2 fois en quelques heures qu'ils reviennent ces automatismes de restriction qui me laissent perplexe comme si j'avais oublié que ce n'était plus pour moi !

Hier, invitation à venir  prendre l'apéritif demain soir. Spontannément 1er réflexe de répondre tout haut "non, non, je ne peux pas je travaille" et de penser tout bas "avec les kilos que tu as pris tu ne vas pas aller prendre l'apéro et sans doute manger trop de cochonneries avec". Tout se fait en 1 fraction de seconde et je réalise que je ne suis plus au régime, je me rattrape et accepte l'invitation qui me fait plaisir.

Ce matin , mon mari a préparé gentiment le petit-déjeuner, j'avais faim. Je sors un reste de lait à 0% du frigo et mon mari complète mon bol avec du lait entier qu'il met à chauffer. Je me rends compte qu'il y a plus de lait que ce que j'avais mis et lui demande tout haut agressivement ce qu'il a mis dans mon bol en pensant tout bas qu'avec les kilos à perdre, je dois boire du lait "maigre". Je me radoucis car je me souviens tout à coup que j'aime aussi le lait entier et que je peux en boire car je ne suis pas au régime.

J'avoue que ces deux épisodes me laissent perplexes. Comment peu-t-on oublier ainsi les choses ? Je me suis sentie un peu téléportée sur une autre planète car hier je parlais de ma fierté de pouvoir laisser de la nourriture dans mon assiette et aujourd'hui je pense régime...

Commentaires

Rose-PetitBeurre.
Abonné

C'est génial que tu t'en sois rendu compte. Comme tu dis, ça se passe en une fraction de seconde. Un peu comme les EME, où j'ai l'impression d'être en mode "automatique". Pareil, quand je fais mes courses, je ne me sens pas libre, je ne sais pas ce que j'ai le "droit" d'acheter. Le panier est constitué d'aliment "régimes" et d'aliments "EME".

Chatoyante.
Abonné

Je ne crois pas qu'en 6 mois on puisse défaire tous les réflexes de toute une vie. Selon moi, c'est tout-à-fait normal ces "réflexes" qui résistent, car il sont ancrés profond dans ton subconsicent. Et puis, un jour, tu te surprendra à vivre des réflexes contraire, selon tes nouveaux choix de vie.

Les personnes comme nous, qui vivont de difficultés de comportement alimentaire, on souvent développer des mécanismes auto-sabateurs. Il semble que ce soit eux qui résistent.

M'enfin, ce sont simplement mes croyances que je te partage là. Comme me disait une copine, t'as qu'à "zermater" le tout : tu prends ce qui fait ton affaire, te fais envie et tu jettes le reste :)

jpzermati
Votre coach

Bonsoir Capuccino,

Bien sûr, on peut voir le mauvais côté des choses. Moi, je suis formaté pour repérer ce qui empêche de progresser et qu'on peut améliorer. C'est plus fort que moi.

Ce que je vois, c'est que vous êtes toujours en restriction cognitive. Ce qui n'est pas forcément surprenant après toutes ces années de maltraitance diététique. Donc, vous pouvez progresser.

Je ne sais plus où vous en êtes de votre parcours. Mais je vous suggère de faire ou refaire les expériences sur le rassasiement gustatif au cours desquelles on remplace un repas par un aliment riche et en vous servant de toutes les techniques de dégustation que vous avez apprises. Vous constaterez qu'on ne peut pas grossir en respectant ses sensations alimentaires, même en mangeant des chips ou du chocolat. On peut même maigrir ! Il faut que vous le  constatiez vous-même.

N'hésitez pas à les refaire plusieurs fois.

Je sais que vous le savez. Mais ça ne suffit pas. Il faut que ça s'imprime dans les neurones.

En tout cas, bravo d'avoir détecté ces pensées automatiques qui vous tirent vers le bas. Vous pouvez aussi vous servir de la PC des pensées pour apprendre à repérer ces pensées sans y adhérer. Ce n'est pas parce qu'une partie de votre cerveau le pense que cette pensée est vraie. Vous avez une autre partie de votre cerveau qui peut s'en rendre compte !

Allez, on y retourne !

JP

Haut de page 
X