Etre parent en pleine conscience - 20012015

izabelle
Animatrice forum

Il y avait un bouquin de KabatZinn qui parlait de ça, je ne l'ai pas fini car un peu NewAge pour moi, mais surement plein de bonnes choses dedans  (ça s'appelle A chaque jour ses prodiges)

mais sans l'avoir lu, j'essaie tout de même d'appliquer la pleine conscience dans ma relation avec ma fille

justement c'est très utile car être mère est qqchse de fondamental  pour moi, mais en même temps me confronte à énormément de ressentis désagréables a priori

c'est d'ailleurs un post de Kate dans le fil  "sortir du mode lutte" qui m'a donné l'idée de ce fil

 

un partage d'expériences des uns et des autres sur des moments de pleine conscience avec les enfants.....

pour décrire ces moments et aussi nous donner l'idée d'en vivre quelques uns

Commentaires

izabelle
Animatrice forum

alors je commence pour donner l'exemple

je trouve ça assez dur d'être en pleine conscience avec son enfant,  car comme on a une "mission" éducative, on a plus tendance à être dans le controle que dans le moment présent

ce qui m'aide le plus à lacher le controle  (très très dur dans cette situation, en fait plus que tout autre), c'est de me centrer simplement sur les sensations qui m'arrivent

je regarde ma fille, ses cheveux, sa peau, j'entends le son de sa voix, son rire, je la regarde droit dans les yeux

pour ma part je le fais souvent au diner quand elle me raconte sa journée

 

ou sinon j'essaie (je dis bien j'essaie, y'avait de bonnes résolutions mais bon)  de faire la même chose dans des moments de jeux

lacher l'éducatif, être un enfant avec elle

elle adore, cela va sans dire

sveta.
Abonné

Bonjour Izabelle...

Décidement tu ne lance que des flis qui m'intéressent....

Là aussi ... sortir de l'injonction éducatiive "fais pas ci, fais pas ça..." n'est pas si évidente....

ma chance est que mes filles ont assez de cran pour relever toutes mes incohérences et me taquiner à leur sujet.... ça allège beaucopup l'atmosphère....

Quant à trouver du temps pour "jouer" avec elles c'est vraiment TRES rare....

Là où je peux retrouver la PC, c'est justement aux repas, en me laissant gagner par leur spontanéïté et leur enthousiasme.

sveta.

Kate2802.
Abonné

J'ai eu ce post en tête aujourd'hui...

J'ai pas mal de trajets en voiture avec mes enfants, j'ai essayé d'être présente avec eux pendant ces trajets...

 

Le repas, pour moi, c'est pas toujours évident avec eux... C'est déjà pas souvent  évident vec moi-même (!), si en plus ils chahutent, partent dans l'excitation... Pour moi, pas facile à gérer...

Kate2802.
Abonné

Si, encore une difficulté à vous soumettre...

Que faire des émtoions négatives vis à vis de mes enfants: déception, colère, angoisse?? Comment leur laisser de la place, accepter de les regarder, de les ressentir?? Est ce possible d'affronter ça en pleine conscience ?? Pour moi, c'est juste inacceptable... Je me sens "mauvaise mère" quand je ressens tout ça...

Mais je réalise en écrivant que... je crois que c'est quand j'essaie de refouler ces sensations négatives, de les "surmonter", que je craque et explose... Je vais me surveiller ces prochains jours et vérifier ça ...

Bliss.
Abonné

J'aime beaucoup le livre "à chaque jour ses prodiges" et il me permet au quotidien de chercher à être le plus présente possible, consciente de ce que je fais dis et ressens dans ma relation à mon fils et bine sûr comme tout le monde je fulmine quand il perd ses gants, rentre trempé après s'être roulé dans la neige etc.....

Mais très rapidement je mesure ma chance et ces prodiges constants, l'autonomie grandissante, la transformation du corps, la communication entre nous.

Je me mets plus à l'écoute sincèrement quand il me dit "maman tu ne penses qu'au devoirs" je prends un temps de silence une respiration et oui je reconnais que mon enfant est un maître de vie qui m'enseigne mon job de mère. Et nous grandissons ensemble tous les deux.

Comme c'était bon ce soir qu'il me révèle être amoureux et avoir écrit une lettre d'anour signée "anonyme".........comme c'était drôle ce skype tous ensembel avec les cousins, comme s'est chouette de parler anglais ensemble.

 

Et là je vais aller lui dire d'éteindre et il me répondra " pendant des années tu voulais que je lise et maintenant tu m'en empèches" trop fort.!

mavo.
Marraine
J'ai lu ce fil avec beaucoup d'intérêt ce matin. Et ce soir au dîner j.ai essayé d'être bien présente à mes chers petits. Shame on me : j'ai été surtout consciente de ma fatigue, de la douleur presque physique dans les oreilles parce qu'ils parlaient trop forts, qu'ils avaient tant à raconter, que les interventions se succédaient sans une pause... Bon au moins j'ai vécu consciemment ma fatigue et mon inconfort !
Sealine.
Abonné

bonsoir à toutes,

sans savoir vraiment pourquoi, j'ai pensé à un moment qu'il fallait que je SOIS vraiment avec mon fils (3 ans) au lieu de lui consacrer de la demi présence (pendant que je fais de l'ordi, ou regarde la télé ou fais du ménage ou rangement ou autre...)

depuis tout petit, il est très demandeur d'attention et je me rends compte qu'en grandissant, je l'ai un peu "délaissé".

et depuis que je lui consacre vraiment du temps (du moins j'essaie), il peut beaucoup plus facilement avoir des phases de jeu tout seul.

je ne sais pas trop comment ça peut se nommer, mais l'important pour moi est que je prends un peu de mon temps pour me consacrer totalement à lui (et oui, là c'est la période super héros, donc je fais hulk et spider man en même temps.....)

cool

Patience
Marraine

Sealine, moi aussi je suis en pleine phase Spiderman et Tortues Ninja... en attendant qu'il découvre Hulk ! :-)

Être parent en pleine conscience...
Parce que j'étais agacée d'avoir Fiston tout le temps dans les pattes, et parce que j'étais agacée de me sentir "mauvaise mère", j'ai intégré à mes soirées un temps de jeu avec mon fils.

En rentrant du travail et de l'école, on a un rituel. On pose nos manteaux, nos chaussures, on se lave les mains et on se prend un verre d'eau et un carré de chocolat à table. C'est une sorte de sas en binôme.
Et pendant que le dîner chauffe, je prends un temps pour jouer avec lui. La durée varie selon ma fatigue, la sienne ou ce qui chauffe dans le four ! Je lui donne un repère sur l'horloge. Et là, on choisit un jeu et on joue. Et c'est tout.
J'aime ce moment car :
- je me rends compte que jouer représente un sas de décompression pour moi, autant que prendre une douche, faire de la pleine conscience ou de la sophro ;
- il rend mon fils heureux et apaisé. Et il accepte plus facilement les injonctions parentales et les cadres qui suivent ;
- il me permet d'avoir, dans la journée, un moment qui remplit une de mes valeurs : la famille.

Mon homme m'a dit l'autre jour qu'il est épaté parce que je suis patiente avec Fiston. Mais je ne crois pas que ce soit de la patience. C'est un choix que j'ai fait à un moment donné.

Et puis, je reconnais que je prends plaisir à jouer, à retourner en enfance, à briser mes carcans d'adulte pendant un moment, à réveiller mon imagination !

Enfin, je dis souvent à Fiston : "Chaque chose en son temps ; un temps pour chaque chose". Ca me permet de lui dire qu'il faut attendre que Papa ait fini de parler à maman avant qu'il prenne la parole ; qu'il faut d'abord s'habiller et ensuite regarder un dessin animé ; que là je conduis, donc j'écouterai son histoire après...

Et c'est marrant parce que quand je me mets à faire 36 choses en même temps, il me rappelle notre dicton ! :-)

Du coup, je sens que j'ai pas mal progressé à ce niveau-là et que l'injonction d'être une mère parfaite se fait un peu moins sentir...

Au plaisir de vous lire

izabelle
Animatrice forum

super les filles c'est super intéressant vos expériences

c'est vrai que nos enfants nous guident en ce sens si on les écoute

Patience, j'avais fait un "planning" avec ce moment de jeu avec ma fille,   elle adorait

et puis les rdv s'accumulent je finis de plus en plus tard et lessivée totalement

donc moins de jeux

un peu la honte puisque c'est la première chose que je conseille aux parents de mes patients

mais bon.... heureusement elle a son papa avec qui elle a beaucoup joué depuis sa naissance

mais elle aime quand même quand c'est moi, c'est différent

surtout que je fais énormément d'éducatif dans sa vie, donc qu'elle ne me voit pas "que" comme éducative et maternelle, mais aussi comme une personne d'égal à égal dans le jeu, ça lui fait du bien

 

Kate, tu as mis le doigt sur qqchse de très important !!!!

pour ma part les inconforts émotionnels liées à mon rôle de mère sont parmi ceux que j'ai très longtemps refoulés et qui me provoquaient des EME

depuis que j'ai compris que c'est "normal"  de se sentir envahie, en colère  ou autre   face à son enfant,  ma vie a changé crois-moi

plus d'EME pour ça.....  ça fait du bien

 

oui c'est normal de se sentir envahi quand on ne dort pas de la nuit ou que l'enfant accapare votre attention d'une façon ou d'une autre

c'est normal de se sentir en colère quand il dépasse les bornes

de se sentir déçue aussi pourquoi pas

 

et pour ma part je rajouterai : de se sentir impuissante ou incompétente

 

c'est justement là que la pleine conscience va nous être le plus utile :

vivre ces émotions désagréables dans le présent, comme par exemple Mavo à table  winkyes

ressentir sa colère dans son corps,  s'autoriser à se sentir envahie ou déçue, en dédramatisant ces sentiments qui sont normaux

 

se sentir envahie n'a jamais empeché personne de se lever la nuit  quand même pour s'occuper de son enfant

mais ça peut aussi aider à sentir que c'est peut-être le moment de demander de l'aide à qq'un d'autre si c'est possible

 

les émotions ne nous contraignent pas à ne plus faire ce qui ne nous plait pas,  mais ça nous donne simplement une indication, qui peut être précieuse pour un meilleur rapport à l'autre

 

par exemple quand je commence à me mettre un peu trop souvent en colère contre ma fille, je me dis : bizarre ....

je ressens ma colère dans le moment présent  et puis je me dis  que cela m 'indique peut-être qu'il faudrait  "recadrer"

et en effet, à chaque fois c'est le cas, il faut recadrer

la colère me donne des indications précieuses

 

 

 

ce qui serait pas mal, si vous êtes partant pour un petit défi entre mamans (et papas!!!), ça serait de vivre qq minutes par jour un moment, en pleine conscience, avec notre enfant

soit au repas, soit dans un jeu ou un calin, peu importe, mais juste qq min par jour

 

 

 

de mon coté hier soir, je l'ai fait au repas, je regardais la miss qui me racontait plein de trucs, je me centrais sur sa voix, sa joie, ses cheveux (sans penser à s'il fallait les laver!!!!), tout ce qui émanait d'elle

 

ce soir, je fais un jeu en pleine conscience !!!!!!!!

Kate2802.
Abonné

Je suis partante pour le repas  de ce soir... A suivre ...

mavo.
Marraine
Mes minis sont partis chez leur papa, je vous retrouverai dans une semaine ! Mais je vous lirai d'ici là.
Kate2802.
Abonné

J'ai essayé donc ce soir au dîner... Attentive à les regarder, à discuter avec eux....

 

Mais je me suis ( encore ! ) mis dans une grosse colère ensuite quand mon fils ne retrouvait pas ses affaires pour l'école demain... Je ne m'aime pas colérique, et encore moins quand je tourne ça contre mes enfants.... Et j'ai l'impression de le devenir de plus en plus...

 

Bref, ça avait plutôt bien commencé, et ça se termine déprimée !!

FRED73
Marraine
Ils ont parfois le don de nous faire sortir de nos gons ! Je dis à mon fils 9 ans " j'en ai assez de vous dire de vous dépêcher !" et lui de me répondre calmement " si tu en as assez alors pourquoi tu nous le dis ?". Ouais, logique! Sage décision, je vais arrêter et voir ce qui va se passer. Parce qu'en plus en ce moment c'est pour que eux ne soient pas en retard que je leur dis ce n'est même pas pour moi!
izabelle
Animatrice forum

Kate je te comprends, mais peu à peu tu vas réapprivoiser ta colère

moi quand ma fille me met en colère, je le verbalise très clairement  du style : "je suis en colère contre toi parce que tu as fais....

déjà de le dire, ça permet de pouvoir vivre ce moment sans avoir besoin forcément de se calmer, mais sans pour autant crier ou exploser et se mettre dans tous ses états

en fait j'essaie de ressentir  "physiquement"  la colère, ce qui aide le mieux à la vivre dans le moment présent

 

tu n'es pas "colérique",  mais c'est normal que la colère s'invite en toi de temps à autre, quand les autres dépassent les bornes, c'est une réaction normale et saine, simplement quand on apprend à la vivre en pleine conscience, on la "sent",  ça nous donne de l'énergie pour cadrer un peu tout le monde, mais on n'a pas besoin de crier ou autre

 

bravo pour la pleine conscience au diner!!!!

 

moi j'ai joué avec ma fille hier comme prévu

sauf qu'elle voulait jouer à un jeu de société où il fallait faire des déductions, du coup c'était un peu dur d'être en pleine conscience vu qu'il fallait cogiter,  mais j'ai pris des petites minutes par ci par là

 

pour le "dépeche-toi" j'ai le problème depuis des années, ma fille n'a aucune notion du temps et traine depuis toujours
j'ai essayé plein de trucs pour la responsabiliser sur la question mais rien ne semble efficace, et à l'instant je viens de devoir lui rappeler de commencer ses devoirs
c'est vrai que c'est usant cette histoire de temps, si vous avez des trucs qui ont fonctionné je suis preneuse
 

Sealine.
Abonné

je ne sais pas encore comment faire de la pleine conscience avec mon fils (je ne suis pas encore assez experte en PC, mais j'imagine que ça viendra), mais j'essaie d'être avec lui quand on joue, au lieu de penser à d'autres choses (mon agenda, mes rv, ma journée passée ou à venir,....).

j'ai lu cet article il y a pas mal de temps et j'aime bien le relire de temps en temps. je ne le prends pas comme une culpabilisation pleurnicharde, mais comme un regard d'une mère porté sur nos vies à toutes (ou presque toutes).

bien sur, c'est "facile" à dire, mais comme je le fais depuis mes récents débuts sur LC, toute avancée, même si elle est toute petite, est déjà une avancée smiley

 

//www.demotivateur.fr/article-buzz/l-mouvante-le-on-de-vie-d-une-petite-fille-sa-maman-une-histoire-absolument-bouleversante--1257

 

sveta.
Abonné

Merci à tous pour votre partage d'expériences.... j'ai l'impression que vous êtes un miroir des émotions familiales....

Heureusement mes enfants sont plus philosophes que moi.... toutes les incohérences sont passées au crible.... et on arrive même parfois à rire de mes ras le bol trop récurrents....

Je me posais une question sur la colère et les explosions lorsque je me sens débordée.... je peux essayer de déculpabiliser.... respirer un bon coup pour prendre du recul.... mais j'ai toujours l'impression que le prétexte à la colère est juste une goutte d'eau qui fait déborder le vase.... que l'origine de la colère est ailleurs.... comme si les situations de vie contactaient une colère beaucoup plus puissante et tellement difficile à accepter ou à mettre en lumière.... une colère qui ferait tellement peur qu'on n'arrive pas à mettre de mots dessus....

De temps en temps j'ai l'impression que la PC n'est qu'une nouvelle façon de contourner, d'éviter d'affronter les vrais enjeux...

Je pose juste ces mots comme une bouteille à  la mer... sans attendre de réponse.... mais peut être un écho.

Cordialement,

sveta

sveta.
Abonné

Merci Sealine,

Ton article m'a ému... notamment parce que j'ai une petite perle de 8 ans à la maison qui n

me donne des leçons de vie à chaque instant.... C'est magique un enfant qui s'intéresse à tout et qui prend son temps....

Tout le contraire de ce que je suis aujourd'hui.... je ne sais plus si nous avons été des enfants zen.... A l'époque ma mère ne travaillait pas et je crois que cela aide dans un sens....

Sveta

izabelle
Animatrice forum

Sealine oui c'est ça !!  être présent dans le moment présent avec l'enfant, sans penser à autre chose, en ayant conscience de ce que l'on ressent et vraiment dans le présent

 

Sveta, la colère dont tu parles n'est pas une vraie colère, mais bien une "lutte" contre d'autres sentiments plus enfouis

pour ma part je différencie les deux très simplement : 

dans le cas d'une vraie colère, l'autre a eu un comportement véritablement déplacé envers moi,  genre me faire une queue de poisson, m'insulter ou dépasser les bornes (par ex pour moi les personnes qui me posent des lapins)

dans le cas d'une "fausse" colère,   l'autre n'a fait que "réveiller" en moi une histoire que j'ai du mal à vivre, tolérer accepter, par exemple quand mon chéri me fait une réflexion (justifiée) sur l'éducation de la petite,  cela réveille en moi l'histoire de la  "mère incompétente",  que je ne veux  "surtout pas"  ressentir,  du coup  je me mets en "colère" contre lui

mais en fait c'est plus en colère contre moi-même,  donc c'est une lutte

 

beaucoup de gens sont en lutte permanente contre des ressentis qu'ils refoulent

normalement la pleine conscience devraient t'aider, au contraire, à prendre conscience de tout cela, des vrais enjeux, des vrais ressentis qui sont durs à vivre et sur lesquels on arrive pas à mettre de mots parce qu'on les refoule

pour ma part cela m'aide énormément à "accepter" de ressentir tous ces ressentis désagréables  comme : l'incompétente, la différente, la pas-à-laise avec les autres, celle qui ne sait pas, celle qui ne maitrise pas.....

bref tout ce que j'ai refoulé toute ma vie

la pleine conscience nous permet d'accepter de ressentir tout cela en le dédramatisant, de le vivre dans le présent où toutes ces histoires (mentales) n'ont pas d'existence

 

 

 

de mon côté hier soir  colère en pleine conscience avec ma fille qui me faisait tourner en bourrique

elle voulait un truc et essayait de me manipuler en ce sens avec moultes arguments et sans lacher l'affaire  (elle est opiniatre!)

j'ai senti la colère monter bien fort, j'ai verbalisé à outrance

mais à un moment donné c'était si fort que la pleine conscience était bien utile  (d'autant que j'étais en train de préparer le diner donc plein de choses à portée de la main)

j'ai l'ai senti monter comme une vague, je l'ai accueilli dans mon corps

et puis comme une vague elle s'est évanouie.....

 

ce matin ça a recommencé pour une autre raison (le temps!!), elle était moins forte, mais j'ai parlé plus fort !!!!

 

pas agréable à vivre certes mais sans doute nécessaire pour me faire prendre conscience qu'on ne peut plus continuer comme ça dans notre organisation quotidienne

j'envisage de laisser mon homme gérer les matins, mais on avait déjà essayé et cela avait été un fiasco

 

bref c'était de la colère en pleine conscience......ça ne la rend pas plus agréable, mais au moins ça ne me fait pas "manger" pour me calmer

Patience
Marraine

Chez moi, pas de grosse colère contre Fiston en ce moment. Au contraire, il est malade depuis mardi après-midi. Du coup, j'ai plutôt un enfant bouillant et KO qui réclame juste des biberons, des câlins et des dodos...

En tout cas, ce matin, chez le médecin, moment de pleine conscience avec lui, pour écouter attentivement ce qu'il me racontait. Au lieu d'avoir un énième Gala dans les mains en attendant notre tour, je le regardais droit dans les yeux, à l'écoute de son histoire (et de son imagination débordante !).

Et c'est marrant, au moment où on quittait le cabinet médical, une mamie qui avait été témoin de la scène (je n'avais pas noté sa présence tellement j'étais avec mon fils) m'a félicitée pour mon attention !! Et elle a dit à Fiston qu'il avait une "très bonne maman" !!!

Il faut croire que la mamie en question vivait son observation en pleine conscience, elle aussi ! ;-)

Au plaisir de vous lire

izabelle
Animatrice forum

super !!!

 

ce matin j'ai dit à ma fille qu'elle était "responsable du temps"

sa mamie vient la chercher à une heure précise, moi je travaille donc elle est totalement responsable

sachant que ce n'est pas un drame si mamie doit attendre 10 minutes,  elle était ravie  car du coup, s'organisant toute seule, elle avait beaucoup plus de liberté

la pleine conscience dans tout ça?

c'est de ressentir si fortement le fait qu'elle et moi devons évoluer dans cette gestion du temps trop infantilisante, moi gérant le temps, elle papillonnant

j'en ai marre de me mettre hors de moi tous les matins,  contente donc de voir que l'on peut progresser sur le sujet

 

bon je verrais tout à l'heure ce que ça a donné, mais on pourra au moins le reproduire tous les samedis

Maggali.
Abonné
La pleine conscience avec mes enfants fait un bien fou à toute la famille et me rappelle à l'ordre quand des émotions négatives m'envahissent... C'est apaisant de regarder, de sentir, d'écouter son enfant. Je me dis souvent que la pleine conscience ma permettra de garder au plus profond de moi ces moments qui seront plus que des images ou des photos mais des sensations... Même quand ils seront grands... J'aime danser et chanter ( faux !) avec ma fille on fait les folles et cette complicité fait du bien, entre deux moments plus tendus de l'adolescence ;-)) Avec mon fils qui est plus petit le lien est encore charnel... Presque primaire ! Je crois qu'il faut accepter nos colères et autres déceptions, personnellement je prends tout le positif en pleine conscience et le reste je me dis que c'est mon job de parents !
izabelle
Animatrice forum

super contente de te relire Maggali!!!!

 

alors cette discussion a porté de grands fruits pour moi

parce qu'en ayant pris conscience de toute  cette colère et cet énervement que je ressentais pour ma fille

j'ai aussi pris conscience que tout cela avait un sens, si je n'avais plus de "patience"  c'est qu'il était venu pour elle vraiment le temps de grandir sur certains sujets

on a tout mis à plat    et  hier on a passé une super journée

d'abord elle s'est préparée tellement vite le matin  (pas de reverie de 20 min sur les toilettes) qu'elle m'a prise de court et j'étais encore au lit qu'elle était déjà prête

ensuite je lui ai laissé un petit mot avec :

qqchse pour la maison : étendre le linge

qqchse pour nous deux :  un jeu de société

qqchse pour apprendre : devoirs ou musique

 

elle a étendu le linge, on a joué, on a fait de la musique,   on a aussi mangé en musique (génial pour l'ambiance au fait)

elle a fait de gros efforts pour son attitude à table

du coup j'ai eu envie que l'on voit un film à trois et elle s'est couché plus tard  (enfin un peu)

 

c'était une belle soirée, et ce matin idem elle était prête alors que je descendais à peine de mon lit,  pas besoin de presser, se facher, tout ça.....

un reve.......

du coup j'ai envie de passer le dimanche avec eux  au lieu de me barrer voir mes amis....

 

comme quoi c'est important d'écouter ses émotions plutôt que de les enfouir....

sveta.
Abonné

Merci à vous toutes pour ces partages....

Ca me fais beaucoup de bien de vous lire et m'aide à recharger les batteries dfe la PC.

Sveta

Kate2802.
Abonné

Moi aussi Sveta, ça me donne envie de progresser dans l'acceptation de mes émotions négatives... Mais, depuis que je m'observe un peu plus, je réalise l'état de panique dans lequel elles me plongent.... Y a du boulot !!

J'essaie de recommencer la RPC cette semaine...

Haut de page 
X