Hyperphagie : à l'aide - 30052014

Charlotte03.
Abonné

Bonjour à toutes,

 

je suis une habituée de LC, j'ai déjà suivi le programme une fois à cause d'une hyperphagie qui survient quand je suis particulièrement fatiguée (j'ai une sclérose en plaques donc ça arrive souvent !) et quand je traverse une période plus agitée au niveau alimentaire, je reprends le programme. Là, depuis 15 jours, suite à une petite déception sentimentale et un épuisement, je n'arrête pas de m'empiffrer de sucre, parfois d'hypersalé. J'ai un peu peur de prendre du poids (je commence à être serrée dans mes jeans) mais ce n'est pas le problème principal : surtout j'en ai marre de cette perte de contrôle totale, de ce sentiment de ne plus être moi-même. J'ai un rapport à l'alimentation assez sain en temps normal sur plusieurs mois voire années, avec des périodes d'hyperphagie qui s'étalent sur quelques semaines voire mois.

Depuis 15 jours, j'ai l'impression de complètement régresser et d'être prise dans une spirale infernale. Quand je commence à avoir ces troubles du comportement alimentaire, je n'arrive plus à m'en sortir. En c emoment, je pense qu'ils s'expliquent par une forte fatigue liée à des troubles du sommeil, des difficultés à gérer ma solitude affective (je suis célibataire et même su je suis bien entourée familialement et amicalement, c'est dur), et le besoin de n'avoir aucune limite (ma sclérose en plaques me limite beaucoup et j'explose ces limites concrètement avec cette hyperphagie). Je travaille dessus avec une hypnothérapeute, mais là j'ai dû annuler plusieurs rendez-vous.

Je sais qu'au final, quand je suis moins fatiguée, j'en sors toujours, mais sur le coup c'est dur. Et les péridoes de répit sont de quelques mois mais raccourcissent j'ai l'impression.

Par où commencer ? Savourer, prendre le temps de manger, faire de la PCS ? Je le fais déjà... Me reposer, je le fais tout le temps aussi en ce moment...

J ai besoin de votre aide.

Ch.

Commentaires

Chléa.
Abonné

Bonjour Charlotte, 

Tu le dis toi même  : tu es épuisée. Le corps mets du temps à " signaler " l'épuisement" ( j'en sais quelque chose, je suis en plein dedans ) et quand il le fait c'est qu'il a dépassé le stade de la simple fatigue

Alors ça se magnifeste de façon différente en fonction des gens : pour toi, c'est l'hyperphagie...La nourriture gomme les sensations, tu le sais .

Ton corps est juste en train de te dire :  STOP. Plus tu repousses les limites, via l'hyperphagie, plus l'hyperphagie s'amplifie car le problème de fonds n'est pas résolu ( l'épuisement )  

L'épuisement c'est pas juste de la fatigue : c'est au delà de la fatigue; et même si tu dis que tu te reposes "depuis quelques temps", probablement n'es tu pas tout simplement encore assez reposée. Le repos que tu t'es octroyée n'est pas encore en corrélation avec l épuisement vécu par ton corps

L'épuisement, ça ne se règle pas en 15 jours ( ce serait cool..mais c'est pas vrai ! ) 

Alors ok,  c'est pas drôle : se reposer, c'est rater tout le reste ...en tous cas à ce moment là, oui...Sans compter la culpabilité qui s'installe de ne RIEN faire, de ne RIEN vivre etc etc ...

En plus , t'es en phase de " solitude amoureuse " ( si j'ai bien compris ) et ça n'arrange rien.C'est aussi mon cas,et je sais que c'est compliqué 

Et ben justement , profites en : mets toi sur " pause ", le temps qu'il faudra à ton corps ( et à ta tête ? ) pour récupérer.
tu le dis toi même "Je sais qu'au final, quand je suis moins fatiguée, j'en sors toujours, "....

Ben voilà, la réponse est juste là wink

A ta dispo pour en discuter en privé, si tu le souhaites

Charlotte03.
Abonné
Merci CHlea pour ton message et ta bienveillance... qui font du bien à lire. Je crois aussi qu ce que j'ai du mal à accepter c'est de ne pas voir cette fatigue passer. Je te re contacte en mp, merci encore....
Haut de page 
X