JE DECOUVRE LA SATISFACTION ALIMENTAIRE Activité: Je remplace mon déjeuner par un aliment très calorique -version sucrée! - le 26/08/2014

Zéphyr.
Abonné

Bonjour,

J'ai envie de mettre en avant cette partie du programme pour savoir quelle a été votre expérience de celle-ci (dans mon parcours elle est presque à la fin du programme).

Pour mémoire, il s'agit pendant 4 jour de remplacer son déjeuner par un aliment calorique gras et sucré, dont on aura préparé une portion de 100g, et de s'arrêter lorsqu'on sent qu'on n'a plus envie de cet aliment, même si on a encore faim d'autre chose. A ce moment, il faut s'arrêter de manger, et attendre au moins une heure avant de prendre une collation de son choix, si on a de nouveau faim.

 

Pour ma part, j'ai pu obtenir d'excellents résultats avec le programme sans etre arrivée jusqu'à cette étape, fini les dérapages alimentaires (à repetition pendant de longues semaines autrefois), sensations affinées, plaisir de manger, respect de ma faim et de ma satiété (mais pas spécifique et c'est là que le bas blesse encore, mais j'ai géré en attendant de m'y attaquer et c'est maintenant!), appétit prévisionnel en place, perte de poids obtenue et stabilisée sur le long terme, plus d'aliment tabou... Mais, y avait un truc qui faisait que la sérénité n'était pas totale! mais quoi?

Maintenant donc, je me confronte à cet aliment gras et sucré et voici comment s'est passée la première étape.

J'ai vécu là une belle... EME, compulsion, crise...?!

J'avais une faim importante (erreur?), je suis allée chercher ma tablette de chocolat au lait  fourré d'une crème au citron (un aliment que je connais, que je mange avec plaisir de temps en temps, trèès sucré, et très gras biensûr). Face à ma portion, j'ai fait un petit exercice de respiration, que j'ai de toute évidence bâclé, j'ai peiné à me concentrer sur ma respiration mais j'ai insisté sauf qu'à un moment j'ai réalisé que le premier morceau de chocolat était déjà entre mes mains avant d'avoir fini ma RPC. Ce premier morceau j'ai réalisé ensuite qu'il était trop gros, impossible de le garder en bouche 20 secondes, j'ai réussi une degustation après avoir avalé une partie mais la contrariété était déjà là, étrangement comme une version trop forte du goût que j'apprécie d'habitude, je me suis dit en plus que j'avais agi comme si j'avais peur qu'on me prenne ma tablette (j'étais seule... :) ...) ou comme si j'avais enfin trouvé une occasion d'avoir ce que je ne m'autorise pas d'habitude, parce que c'est superflu, cher, trop raffiné pour moi etc des pensées plutôt dévalorisantes, et j'ai continué à manger en me disant que je finirais bien par ne plus en avoir envie avant d'arriver aux 100g, par être écoeurée... mais la sensation agréable avait déjà disparu alors que j'étais encore en train de rechercher je ne sais quoi dans dans cette "dégustation" bâclée!!! La sensation de "stop!" ne venant pas je me suis arrêté dégoûtée par moi-même encore plus que par l'aliment, en colère mais bien décidée à comprendre à quoi je jouais en faisant ce simulacre d'exo.......!!!! Grrrrrrr!!!!!!!

J'ai vécu je pense une grosse perte de contrôle, et ce, à l'approche de la fin du programme ce qui fait que je panique (si près du but,  moi qui habituellement suis "réputée" pour ne jamais finir ce que je commence.... et de surcroit avoir stabilisé mon poids et arrêté mes crises de boulimie, et j'ai identifié le pourquoi du comment de mon problème...) le tout sans finir le programme ne suis-je pas une belle impostrice ici?....... dans le genre pensées automatiques elles ne sont pas mal non?.

Un peu de défusion (merci Izabelle pou cette découverte!) ne me ferait sans doute pas de mal!

Bref, ces difficultés ne semblent pas liées à l'étape en elle-même mais celle-ci n'est pas anodine, pas étonnant qu'elle arrive maintenant!

Cependant j'aimerais bien avoir votre vécu, savoir comment  vous avez franchi cette étape, quelles ont été vos difficultés et comment vous les avez surmontées, ce que vous avez appris et découvert grâce à elle!

Commentaires

Zéphyr.
Abonné

(suite...)

Apres mon fiasco de ce midi, la faim est revenue vers 16h... ! une bonne faim, j'avais préparé un petit en-cas salé, des sushis, mais je n'ai pas du tout apprécié, j'étais à nouveau écoeurée et j'ai mangé quelques bouchées de pain pour stopper l'écoeurement, et un début d'EME qui pointe son nez, mais je respire doucement et ça va.

L'impression de repasser par des étapes anciennes pour retester mes capacités, je vais observer mes émotions.

Pfff, troublant tout ça.

Une étape difficile! Personne à cette étape? et qui souhaiterait en parler un peu?

Encore 3 jours à expérimenter cette étape et j'en tirerai sans doute des leçons!

izabelle
Animatrice forum

j'ai l'impression surtout que tu as eu peur de vivre ce moment

je dis ça parce que cest impressionnant le nombre de pensées qui t'on assaillie à ce moment là

 

donc c'est destabilisant, mais c'est bien....

essaie les jours suivants, à chaque fois que tes pensées de  "je ne fais pas bien"  ou   "je perds le controle"  viennent  te turlupiner,  d'en prendre conscience, mais de te recentrer sur LE GOUT  du chocolat, simplement, dans le moment présnet

d'avoir conscience de ces pensées, mais de leur accorder peu d'importance,  de donner toute ton attention au gout

du moins de reporter "gentiment mais fermement"  ton attention sur le gout, et sur tes sensations alimentaires

 

ça sera un très bon travail, pour accepter l'incertitude de manger un aliment pas trop habituel, chargé de réprésentations, sans stresser parce que tu écoutes ton corps, et que lui te dira, peut-être de façon incertaine, timide,  quand t'arrêter

j'espère que les jours suivants se sont bien passés, désolée de ne pas avoir répondu le jour même !!!!  je n'avais pas eu le temps de lire tout....

Zéphyr.
Abonné

Bonjour Izabelle,

Merci c'est très gentil d'avoir pris le temps de me lire et de me répondre.

Alors oui tu l'as dit, c'est incroyable le nombre de ressentis d'images et de jugements qui m'assaillent quand je fais cette dégustation, sur ce produit. Je sens que ça va être sacrément utile! smiley

Mais j'en suis au troisième jour et hier, ce fut encore catastrophique, j'ai eu du mal à accepter de ressentir la fin du gout jusqu'à le remettre en question, et une fois écoeurée je me suis sentie bien maline... J'ai raconté cet épisode à une amie et on en a tellement ri que j'ai pu dédramatiser un peu.

Aujourd'hui je l'ai pris de façon plus légère, j'ai veillé à prendre de tout petits morceaux et bien senti les modifications progressives du goût, et toutes les differentes sensations dans ma bouche. Je ne me suis pas focalisée sur les ressentis intérieurs ni mes pensées, j'avais des émotions plus positives... Mais la grosse différence, c'est que je n'étais pas seule... du coup j'ai fait exactement ce que tu as dit:

"d'avoir conscience de ces pensées, mais de leur accorder peu d'importance,  de donner toute ton attention au gout

du moins de reporter "gentiment mais fermement"  ton attention sur le gout, et sur tes sensations alimentaires"

 

je déteste la solitude.. c'est pourquoi je ne crie pas victoire, il y a encore beaucoup de pain sur la planche!

Je me demandais comment se passaient ces étapes sur 4 jours de dégustations d'aliments riches pour les autres, du coup j'invite à nouveau ceux qui en auraient envie de partager leur expérience! wink

Zéphyr.
Abonné

Je viens de voir qu'il y a un autre post qui ressemble à celui-ci mais avec des aliments salés, posté par Annemie, je ne pense pas qu'il y ait une réelle différence et je vais suivre ce fil du coup!

Kaylee
Marraine

[quote=Zéphyr]

Une étape difficile! Personne à cette étape? et qui souhaiterait en parler un peu?

[/quote]

J'attaque mercredi l'étape avec du salé, ensuite je passerai au sucré. Autant je me réjouis de manger 100 gr de Chips pendant 4 jours, autant je ne sais pas encore dans ma tête sur quel aliment sucré je vais jeter mon dévolu. J'ai été assez écoeurée par la dégustation d'aliments très caloriques, 2 carrés de chocolat seulement,  alors je ne me vois pas manger 100 gr de chocolat 4 jours d'affilée.

Quel aliment sucré as-tu choisi ? Mais peut-être en as-tu parlé sur le "fil salé" ? J'y file laugh

Haut de page 
X