Je déraille - 03062012

black-kam.
Abonné

Tout est dans le titre...

 

Parce que je travaille de nuit, que j'ai quitté l'homme qui partageait ma vie, que j'ai déménagé, que je suis en pleine période de partiels... Je déraille.

 

EME sur EME, prise de poids sur prise de poids et EME stresseur poids.

 

Comment fait t-on pour faire le vide dans son esprit quand on a une peur panique d'arrêter cette course infernale?

 

PS : merci à Héliade, sans qui je ne serais pas revenue poster...

Commentaires

elsab.
Abonné

Bonjour Black Kam

Commences par penser à tes émotions et tu peux peut-être utiliser la RPC pour t'aider, parfois il faut laisser passer la tempête, ne pas trop penser au poids mais être bienveillante avec toi-même. Essayes de parler avec des gens qui t'aiment et de t'apaiser peu à peu ou va voir un professionnel (médecin) qui pourra t'aider. Tes EME apparaissent plutôt normales, donc pardonnes-toi, c'est pas si grave tu pourras toujours affronter tes problèmes de poids quand tu auras retrouvé du calme.

Bon courage et les forums sont là pour t'aider.

Gérard Apfeldorfer ancien
Votre coach

 

Bonjour black-kam, et bonjour elsab,

Ah la panique, rien ne va ! Quand les choses deviennent difficiles, le mieux est sans doute de se concentrer sur  la difficulté du moment présent, d’avancer pas à pas, sans viser la suppression des problèmes, mais simplement la résolution du problème du moment.

Rappelez-vous l’histoire des Horaces et des Curiaces : il s’agit de vaincre non pas ses trois adversaires d’un coup, mais l’un après l’autre. Je me concentre sur la tâche présente, que j’effectue du mieux que je peux, puis ceci fait, je m’occupe de la tâche suivante. Je m’occupe par exemple de manger quand je mange, de travailler quand je travaille. En somme, j’applique la technique de pleine conscience à chaque moment.

Parler de vos difficultés, et surtout de la façon dont vous vivez ces difficultés me semble être une très bonne chose, si c’est possible. Et puis, oui, de toute façon, c’est possible, puisque nous sommes là.

sagattine.
Abonné

Contente de te revoir Black-kam!

Comme le Dr A., ce qui m'aide en période de tempête c'est de prendre les choses une par une, sinon je suis vite submergée! Parfois je découpe une même activité en plusieurs petits bouts pour tout dire! Vois quelle est l'urgence maintenant, peut-être les partiels et concentre-toi dessus, surtout que c'est un "problème" dont l'issue dans le temps est connue et une fois que ça sera passé tu auras un souci de moins.

Courageyes

Nikaia.
Abonné

Hello Black-Cam

Comme tous les autres l'ont dit, il faut prendre les évènement les uns après les autres et t'écoutant et surtout en arrêtant de stresser sur le poids et les EME ... tu sais que, quand tu iras mieux , tu pourras revenir calmement sur LC  (et tu sais que ça marche)... en attendant, installe toi dans ton nouvel appartement, prépare tes examens, fait de la RPC pour te recentrer sur les choses importantes ... bref met un pied devant l'autre en étant bienveillante avec toi, ne cherche pas à tout faire en même temps .. tu n'es pas wonder woman et tu te mets un stress inutile sur les épaules , qui va accentuer le cercle vicieux des EME

et repasse ici qu'on te rmonte le moral!!!

Nikaia

cerise59.
Abonné

Coucou,

J'ai vécu ça très récemment : à 37 ans j'ai quitté mon mon mari, ma maison, déménagé et enfin repartie dans les études. J'ai vécu 1 an en chambre d'hôte car le lycée était à 120 km de chez moi. Evidemment, dans ces cas là impossible de manger équilibré, encore moins lorsqu'on est incapable de sentir la satiété et lorsqu'on ne connaît pas Line Coaching. Le stress me faisait manger pas mal de cochonneries (mais tellement bonnes !). J'ai commencé la Sophrologie pour gérer mon stress. C'est très efficace, et tellement agréable et reposant.

Pendant ce temps, j'ai retrouvé un vieux bouquin dans mes affaires (oui, changer de vie ça aide à mettre de d'ordre ). L'auteur était M. Zermatti. Un inconnu à cette époque mais qui promettait de maigrir sans régime. J'ai attaqué le livre par pur désespoir car à l'époque je grossissait à vue d'oeil. Donc pendant toute mon année d'études, j'ai pris mon temps pour lire le livre, bien m'imprégner de la phylosophie. J'ai décidé d'arrêter de me battre avec mon poids et de ne plus avoir aucun aliment tabou.

Ce que je peux te conseiller : faire une chose après l'autre. Je sais bien que ça fait drôle de changer de vie, surtout si c'est brusque, mais gère en premier le plus important pour toi, je suppose que ce sont tes examens. Les exercices respiratoires (sophrologie ou RPC) sont des excellents outils, il faut vraiment les utiliser et prendre le temps nécessaire. 

Je te souhaite une bonne réussite, à tes examens

Haut de page 
X