je ne sais plus ce dont j'ai envie - 07092011

Pomdereinette.
Abonné

Bonjour docteurs,

Lorsque j'ai re-découvert votre méthode, il y a quelques années, lorsqu'après un énième régime j'ai enfin pu y adhérer, ce fût un véritable  feu d'artifice des papilles. Déjeûners à base de saucisson, fromage... (oh les 1ers chips...), nombre de dîners avec un bol de chocolat chaud et des tartines beurrées. Une fête quasi permanente. Je renouais avec le désir.

Puis le temps a passé, un deuxième loulou s'est invité, le travail s'est complexifié, mon conjoint malade, bref je n'ai plus su où donner de la tête. Du moins, même si je savais régulièrement recourir à la nourriture comme doudou, réconfort, dope... n'ai-je plus jamais vécu de crises d'hyperphagie.

En adhérant ici l'un des défis est pour moi de retrouver, prendre du temps pour soi. Et là, je découvre avec surprise que j'ai beaucoup de mal à me découvrir des envies. J'ai faim, mais de quoi ? Bien difficile de le savoir à l'avance. En servant les enfants, en croisant tel ou tel aliment je me dis "ah oui, j'en mangerais bien un morceau". Juste parce qu'il est là, en fait.

Cette absence de désir anticipé m'attriste. Est-ce dû à la peur (de voir revenir les crises d'hyperphagie), ou au manque de temps pour s'écouter, ou... ou... ?

S'agit-il d'une étape courante dans le cheminement vers l'autonomie alimentaire ?

Côté programme, je termine tout juste les 4 jours de RPC.

Désolée pour le pavé, je voulais être explicite.

Commentaires

jpzermati
Votre coach

Bonjour Pomdereinette,

Cette difficulté à identifier des envies spécifiques est loin d'être rare dans le parcours des personnnes en difficulté avec leur comportement alimentaire.

Il y a sans doute des raisons différentes mais la plus fréquentes résultent de toutes les années passées à faire des régimes. La nourriture est devenue une complication : ce qu'on doit manger ne procure plus de plaisir et ce qui ferait plaisir ne doit plus être mangé (ça fait grossir, on ne pourra pas contrôler...). A quoi bon se préoccuper de ses envies !

Contrairement à ce que beaucoup pensent les envies de manger ne sont pas toujours de simples caprices. Il peut aussi s'agir de l'expression de nos besoins nutritionnels. Il est risqué de ne pas en tenir compte. On parle dans ce cas d'appétits spécifiques.

Les appétits spécifiques se manifestent par des envies de manger spécifiques. Il est donc fréquent que ces appétits spécifiques soient un peu perdus après des années de régimes.

Je vous rassure, ils reviennent très bien. Mais il faut parfois patienter.

L'important est d'abord de bien attendre  l'installation de la faim. Puis de se demander ce qui pourrait nous faire envie. Si rien ne se manifeste, il suffit de choisir un aliment qu'on aime. Le plaisir ressenti vous dira si vous êtes tombée juste... ou non. Peu à peu, les appétits finiront par se préciser. Et votre tristesse par se dissiper.

N'ayez pas d'inquiétude. Apprenez à vous gâter. Attendez votre faim, choisissez ce que vous aimez, le plaisir sera au rendez-vous.

JPZ

 

Pomdereinette.
Abonné

Merci.

Haut de page 
X