Je n'y arrive pas - le 19/12/2011

Isaline25.
Abonné

Bonjour à toutes et à tous,

 

je ne sais pas trop ou placer mon message, mais je pense que les modérateurs changeront ce message de place si jamais ça ne va pas.

Voilà, j'ai commencé la méthode linecoaching il y a presque 3 mois.

Constat : je n'ai pas pu perdre un gramme. Pire, j'ai repris tout les kilos ( plus un petit supplément ) de ce que j'avais perdu au début.

Je me bat vraiment contre mes mauvaises habitudes, mais je n'y arrive pas. Je suis toujours là, à me dire " demain, je ferais mieux ". mais je ne peux pas.

Je mange, je mange, je mange. Je n'arrive pas à me maîtriser. Soit je mange sans faim ( mais c'est rare ), soit je mange avec faim, mais je ne m'arrête pas ( c'est pratiquemen tous les jours ). J'ai l'impression de n'avoir aucune motivation, de faire barrage quelque part, mais je ne sais pas où. J'aimerais tellement y arriver, mais quelque chose bloque.

J'ai peur d'abandonner, alors que c'est mon programme de la dernière chance, après ça j'arrête tout les régimes.

 

Je lance un peu une bouteille à la mer, en espérant avoir un peu d'aide...

Commentaires

capuccino
Marraine

Bonjour  Isaline,

Je comprends ton désespoir car il est vrai que pour nous qui sommes venues ici pour perdre du poids, en reprendre est le comble de l'horreur.

Je voudrais revenir sur ta dernière phrase

"J'ai peur d'abandonner, alors que c'est mon programme de la dernière chance, après ça j'arrête tout les régimes". Peut-être ta phrase est-elle maladroite ou peut-être reflète-t-elle vraiment ce que tu penses mais il me semble que LC n'est pas un régime et prendre cette méhode comme telle augmente encore notre confusion et notre désarroi.

Ce que tu décris ressemble bien à des EME qui viennent prendre la suite de tes repas.

Où en es-tu de la RPC ? As-tu contacté ton coatch ? et les Drs A. et Z ?

Dans cette méthode, il n'y a pas de motivation à avoir, sauf celle de vouloir se faire du bien, il n'y a pas de chose à réussir, il y a juste des techniques pour nous aider à ne pas manger sous l'effet des émotions et si nous décidons de manger pour nous réconforter de quelques chose, nous apprenons à le faire en pleine conscience. la clef de la réussite est là mais ce n'est ni simple ni rapide et chacun fait du mieux qu'il peut pour y arriver.

Après presque 6 mois de présence sur LC, je n'ai pas perdu1 gramme mais je n'ai plus de crise de désespoir lorsque je mregarde, lorsque je mange pour me réconforter même si je ne sais pas ce qui se passe, je ne me hais plus même lorsque je vais m'acheter des vêtements en T.46  au lieu du 40-42 qu je mettais l'année dernière.

Je n'ai pas perdu 1 gramme mais je en bats plus contre moi-même, contre la nourriture, contre la terre entière.
Je n'ai pas perdu 1 gramme mais je ne désespère pas et je me soigne !

Bon courage  à toi, et prends soin de toi. 

Isaline25.
Abonné

Merci beaucoup pour ton message Capuccino.

 

Je répond à plusieurs de tes questions :

 

pour ce qui est de la RPC, j'ai beaucoup de difficultés. Je suis quelqu'un qui a beaucoup de mal à se poser et à explorer ses pensées, donc j'arrive rarement à me laisser aller dans la RPC.

Je me suis mal exprimé : je ne pense pas que linecoaching soit un régime, mais qu'il va m'aider à m'accepter, enfin. J'ai tout fait pour m'accepter, mais je n'y arrive pas, et je sens que si je n'arrive pas à m'investir suffisament dans linecoaching, et bien je resterais ainsi, mal dans ma peau.

Pour ce qui est du coach, et des Dr, je vais leur en parler d'ici peu.

 

C'est dur, car je trouve que linecoaching nous confronte vraiment à nos difficultés les plus profondes.. et c'est dur d'y faire face.

Mais bon, je reprend le bon bout, ce midi j'ai mangé à ma faim, et ce que j'avais envie. Ça fait du bien de se reprendr eun peu en main..

lizzz.
Abonné

Je me retrouve dans la même situation que toi, au bout de 3 mois également...... j'ai mis d'ailleurs un message aujourd'hui dans la partie difficultés au quotidien..... J'aurais pu écrire ton message..... Sauf que comme tu l'as dit LC n'est pas un régime, mais c'est aussi la dernière chose que j'entreprends pour maigrir, vu que je ne ferai plus de régime! terminé..... alors si ça marche pas! c'est l'horreur!

Isaline25.
Abonné

Lizz, je vois que tu es un peu dans le même cas que moi, et ça me fais plaisir..

En commenant Linecoaching, j'avais vraiment envie de régler mes problèmes de TCA, mais aussi, quelque part, de perdre du poids. Et là, je me rend compte que l'idée de ne pas maigrir m'est insupportable. Il faut que je fasses le deuil d'un corps que j'aurais pu avoir si je n'avais pas fait de régimes. je m'en veux énormément : j'ai entrepris mon premier régime alors que je faisais 60 kilos ( j'étais vraiment fine... ), et c'est à cause de ce premier régime que tout a basculé, que j'ai continué les régimes, parce que je reprenais tout les kilos, et voilà ou j'en suis. C'est dur, je n'arrive pas à ne plus penser " je ne peux pas finir comme ça !!! " . Je n'ai aucune pression au quotidien, mon homme m'aime comme je suis, je n'ai jamais eut de remarques de ma vie. C'est moi qui me fous cette pression toute seule, parce que je ne rentre plus dans du 40, parce que je vois mes copines toutes fines... J'ai l'impression d'avoir, quelque part, gâcher la vie de mon corps.

apaname.
Abonné

Bonjour,

Je ne sais pas si ça pourra t'aider mais je voudrais te dire qu'il faut parfois du temps...

En principe, avec Linecoaching, tu ne devrais pas prendre des kilos supplémentaires puisqu'on ne change pas tellement son alimentation. Si c'est le cas, alors pose la question au coach ou à JPZ/GA qui sauront de guider.

Tu dis que tu as du mal à te poser et explorer tes pensées mais dans ce cas, essaie quand même de faire les exercices de RPC. Car justement c'est de se centrer sur sa respiration et prendre de la distance avec les pensées, pour revenir au moment présent.

Se battre contre ses mauvaises habitudes, je connais. Laisse tomber, arrête de te battre. Arrête de te juger. Parce qu'à se battre ainsi contre soi même en se disant que demain ça sera mieux, on ne gagne jamais... Et le résultat est d'autant plus négatif car c'est décourageant d'avoir des échecs comme ça.

Fais le parcours que tel que tu le trouve ici (alimentaire et sportif) sans trop te prendre la tête. Fais ce que tu peux. Ca sera déjà très bien.

Moi, j'arrive en ce moment à faire le programme mais les premiers mois c'était pas ça du tout. Alors c'est pourquoi je te conseille de persévérer et de prendre le temps qu'il faut... Bon je sais, c'est pas facile.

Bon courage à toi 

 

 

 

 

AguaMaria
Marraine

Bonjour Insaline25,

Que tu abandonnes définitivement les régimes, c'est une bonne chose. Tu es dans la bonne voie. Par contre, reste avec nous... même si ça ne marche pas... ou pas tout de suite.

Reste pour le réconfort des membres, pour l'expérience qui ne peut pas nuire, pour l'espoir de devenir un jour sereine.

Mais surtout cesse cette lutte contre toi même. Prend un moment et simplement arrête. Ne te résigne pas à ne pas t'aimer comme tu es ou comme tu voudrais être. Prend un regard bienveillant et pose-le sur toi. Regarde-toi comme une personne qui souffre et qui a besoin d'amour et donne-toi cet amour.

Ensuite, tu pourras même te demander comment est cette personne qui se cache et qui s'engourdit avec la nourriture. Quelles sont ses qualités, qu'est-ce qu'elle aime, qu'est-ce qu'elle veut? Qu'elles sont ses aspirations? Est-ce qu'il est possible d'aimer cette personne même si elle est imparfaite, de la découvrir petit à petit avec ses particularités? Un peu plus de ceci ou un peu moins de cela qu'on ne s'imaginait? Es-tu capable d'accepter une personne autre que celle représentant la perfection des magazines ou de la collègue à qui tout réussit? Y a-t-il quelque chose entre le modèle de perfection et le corps actuel blessé par tant de privation et de honte? Je suis certaine que tu es capable de cette compassion envers les autres... pourquoi pas pour toi?

Puis chaque minute, dis-toi que la privation est terminée. Demande-toi qu'est-ce qu'il te ferait plaisir de manger... qu'est-ce que ça goûte. Regarde ce que produident les aliments sur toi. Est-ce que cela te fait du bien ?  Si ce n'est pas le cas et que tu te blesses en mangeant, arrête encore et demande-toi si un peu d'affection et de bienveillance ne te ferait pas davantage de bien.

J'aime bien l'approche LC qui dit que si tu as une EME, que tu prends le temps de regarder ce qui se passe à l'intérieur de toi et que tu choisis de manger pour te réconforter, prend le temps de déguster et de regarder cet effet sur toi. C'est pas de la liberté et de la compassion ça? Ensuite, il sera bien temps de découvrir les nouvelles sensations de faim et de satiété qui sont primordiales pour réapprendre à manger.

Pour ma part,  je n'y suis jamais arrivée sans cette bienveillance qui doit tracer la voie à des actions apaisantes pour moi-même. Je crois que c'est une forme d'équilibre du cerveau qui permet de redécouvrir le plaisir : de manger oui, de se sentir mieux dans son corps, oui, mais surtout de s'appaiser soi-même. De se choisir comme objet d'intérêt, d'affection et de soutien. But qu'on tente ou tentait toutes d'atteindre par la nourriture, mais qui nous menait invariablement à l'échec et au malaise.

J'ai parcouru bien des sentiers pour arriver jusqu'ici et c'est la seule confiance qui me reste... cultiver cet équilibre bien plus large que l'équilibre alimentaire. C'est la fin de l'autodestruction. Mais la seule chose qui est vraiment difficile dans ce programmme, c'est de s'arrêter de manger de façon automatique. Il faut arrêter, regarder, réfléchir, voir autrement... et devenir la priorité de soi , pour soi... pas le poids.

Courage, bienveillance et persévérance!

JOEL
Abonné

Isaline

Je voudrais moi aussi t'apporter un peu de réconfort dans ta lutte ...car je crois comprendre que tu es au centre d'un conflit entre la réalité telle quelle est ...et l'idée que tu te fais de la réalité. Comme beaucoup d'entre nous, tu t'es construite , inventée (?) un monde qui te structure et qui te donne des points de repère . Si je comprends bien tu t'es fixée une idée du corps idéal, du poids idéal, de l'allure que tu souhaites et tu réalises que la réalité n'est pas en accord avec ton idée.

Je ne suis pas medecin, ni psychothérapeute mais seulement un expérimentateur....en adoptant la méthode LC il y a 6 mois apres des années de tatonnement, j'ai perdu 7kg et je me sens plus serein ...  

Je crois qu'il n'y a pas de solution sauf à vivre dans le rêve ou le déni de la réalité. Il faut l'accepter ... Si tu fais bien attention à celà, tous les exercices de LC ont pour but de te faire prendre conscience de cette réalité et de l'accepter... (par exemple: l'exercice de RPC, la dégustation des aliments tabou...)

Pour accepter sereinement les choses comme elles sont, il ne faut pas refouler ses émotions qui sinon vont devenir des frustrations et se manifester là où on ne les attend pas comme par exemple dans la nourriture...

J'ai compris au travers de la méthode qu'il faut vivre et exprimer ses émotions pour commencer à s'en débarasser ... et donc etre apaisé en considérant la réalité comme elle est, sans plus ni moins...

Après, il faut patiemment, tranquillement adopter des comportements régulés dans sa vie alimentaire... en mettant en place des habitudes tenables sur le long terme. Par exemple , çà ne sert à rien de dire qu'on ne mangera plus de pain pour maigrir alors qu'on sait que tot ou tard on en mangera (voire plus qu'avant...) . Il faut peut être se dire qu'on en mangera moins en pensant qu'on est en train d'avoir envie de pain, en se demandan tensuite si on en a vraiment envie, puis en dégustant les premières bouchées, les premières tranches... et je pense qu'on en mangera au final moins .

Bref, gagner chaque jour des petites, des minuscules victoires...

Tout cela n'est possible que si on fait attention à soi, à ses sensations et à ses pensées.

tu peux devenir ainsi une mangeuse " régulée"  

Penses y !

Haut de page 
X