la satisfaction alimentaire ? - 24092012

lore.
Abonné

Bonjour,

"je découvre la satisfaction alimentaire" : ça c'est le titre de l'étape dans laquelle je vais peut-être bien m'enliser. C'est un peu une répétition de l'exercice de l'aliment calorique à la place du déjeuner sauf que la quantité n'est pas limitée. Mais celui-là je ne l'avais pas fait, en accord avec ma coach qui me l'avait supprimé.

Donc je découvre, oui, la satisfaction alimentaire, non : je viens de manger une plaquette de chocolat (du comme j'aime, mais je l'aime en petites quantités) et j'ai été écoeurée. Mon problème c'est que j'avais faim au moment de l'exercice et que juste un ou deux carré ne suffisaient pas à me rassasier. J'ai vu en plus que la collation qu'on peut prendre une heure après si on a encore faim, c'est le même aliment, donc pour moi du chocolat ! Mais j'en ai plus envie ! Bon, même temps, le problème ne se pose pas puisque je n'ai même plus faim...

Bref, tout ça pour dire : à quoi sert exactement cette étape ? ou comment faut-il la faire pour qu'elle serve ?

j'ai mangé trop de chocolat parce que je ne pouvais manger que ça. Aurai-je dû ne manger qu'un ou deux carré, pour le plaisir, quitte à avoir encore faim et attendre une heure pour en remanger encore un ou deux ?

FFFF... cette étape me gonfle un peu

Et vous, quelle est votre expérience ?

Commentaires

Marie-Paule.
Abonné

J'ai fait la même chose que toi, je me suis écoeurée car trop faim et trop mangé. J'en ai parlé dans un chat avec Dr A, je crois qui m'a dit que l'exercice avait été conçu pur ça : nous apprendre à "choisir" de ne pas manger (et donc d'avoir encore faim) quand on n'a pas envie de manger ce qu'on doit manger. J'ai dit que c'était de la torture alimentaire, ni plus ni moins  smiley   et que je voulais arrêter, mais il m'a conseillé d'aller au bout et j'ai été courageuse, je l'ai fait.

Après coup, je me rends compte que ça m'aide à faire des choix judicieux. Là, par exemple, en direct, je me déguste un chokotoff  et pas tout le paquet, parce que je n'ai plus envie du tout de cette sensation d'écoeurement et de non-rassasiement simultané. En langage clair : je peux me retenir ! Et par en raisonnant, mais de façon quasi instinctive : mon corps a compris que c'était pas super bon le trop plein....et il me le fai bien comprendre.

Pour la petite histoire, je n'ai pas encore remangé ce que j'avais mangé dans cette expérience, c'est dire si cela m'a dégoûtée... Courage !

catherine55.
Abonné

Même impression pour moi que pour Lore: cette étape me gonfle un peu! Au propre comme au figuré: j'ai mangé trop de gâteau moka parce que j'avais faim.

Merci Marie-Paule pour ta réponse. Si l'objectif est de se dégoûter, aujourd'hui c'est réussi. Je devrais essayer demain avec le chocolat?

Marine75.
Abonné

Je vous lis et je sais que cette étape va etre compliquée pour moi aussi.

je n'en suis pas encore là, j'ai encore de nombreuses étapes à faire, d'ici là, j'aurai surement appris beaucoup sur moi et gagné en sérénité.

En attendant, bon courage à vous toutes.

lore.
Abonné

Merci de vos réponses, ça me rassure de voir que je suis pas la seule à avoir été écoeurée. Mais je n'ai pas été courageuse pour continuer l'exercice, je crois que j'ai n'ai pas du tout envie de m'imposer ça, moi j'aime mon chocolat et il me le rend bien quand j'ai besoin d'un petit réconfort alors si je m'en dégoûte par quoi vais-je le remplacer ? par un aliment qui me fera moins plaisir et de frustration j'en mangerais peut-être plus, bonjour les eme !

Comme quoi, cette expérience ne laisse pas indifférent, le principal c'est que ça nous fait avancer, chacune à notre manière et c'est tant mieux

celisaone.
Abonné
Coucou, Je dois faire cet exercice dès que je trouverai 4 déjeuners de suite au calme dans mon agenda. Finalement, l'écoeurement est une bonne chose pour ne plus avoir envie de manger tous les aliments sur les lesquels on fait souvent des compulsions. Moi je trouve ça bien au moins pour ça. J'envisage de faire l'exercice avec toute une liste de trucs que je mange en grande quantité d'habitude. Pour ce qui est de notre chocolat préféré, s'il est toujours aussi bon, il fera son travail de doudou réconfortant...avec un carré au lieu de deux...formidable ! Je suis d'accord pour dire que l'exercice ressemble un peu à de la torture, mais faisons confiance à notre Apfeldorfer ! Bon courage et à bientôt.
Annemie.
Abonné

merci c'est très instructif

je vais m'y remettre, j'avais un peu trop axé sur le sport et plus du tout sur le parcours alimentaire

merci à vous je m'y remets

maximette.
Abonné
Voilà ma prochaine étape . Jene commencerai que début août pour être complètement disponible pour l'expérience mais c est à ce stade que je m'étais désabonner la 1 ère fois , peut être le signe que je n'étais pas prête ? Je ne suis pas très pressée d'y être lol Rdv dans 3 semaines pour mes impressions ou difficultés
Haut de page 
X