les collations sont-elles vraiment nécessaires?

lucullus.
Abonné

Bonjour, Monsieur ZERMATI,

Il en est qui considèrent que les collations empêchent d'avoir faim; cela signifie, je suppose, qu'il ne faut pas en prendre dans le cadre de votre programme si la sensation de faim n'est pas ressentie. Pourtant, la répartition en plusieurs fois de la prise alimentaire peut éviter de ressentir par fois une sensation de lourdeur dans l'estomac lorsqu'on fait 1 seule prise alimentaire le midi ou le soir, par exemple. Quel est votre point  de vue, s'il vous plaît?

Il me semble plus facile, pour moi, de reconnaître la sensation de faim que la sensation de satiété-rassasiement. En effet, quand je trouvais 1 aliment bon, je me resservais juste pour le plaisir. Je pense que cela explique pour quoi je réponds qussi rarement, dans les questionnaires, que j'ai trop mangé.

Commentaires

Anick.
Abonné

Les collations sont vraiment chouette quand la faim se présente, pour patienter jusqu'au repas! Si la faim est là, pas de raison de se priver!

Pour ce qui est de la quantitée mangée aux repas sans les collations, je dirais que le niveau de faim indique le niveau d'urgence de manger, pas la quantité d'aliments qu'on prendra. Dans mon cas, même quand je meurs de faim, je suis rassasiée bien avant d'avoir l'estomac lourd...

jpzermati
Votre coach

Bonjour Lucullus,

Il est certain que répartir son alimentation sur plusieurs prises alimentaires est plus confortable que de tout ingurgiter en une seule fois.

Les prises alimentaires déclenchées par une sensation de faim aboutissent à un fractionnement de l'alimentation qui n'entraine aucune prise de poids et n'empêche en rien la perte de poids. C'est plus confortable et permet souvent une meilleure régulation.

Par ailleurs, consommer un encas avant un repas permet d'aborder le repas avec une Bonne Faim et non une trop grande faim qui serait inconfortable et pourrait conduire à manger trop et trop vite. Donc à mal percevoir sa satiété.

La pratique de l'encas n'est toutefois pas aussi simple qu'elle le paraît. Elle impose de savoir s'arrêter de manger en restant sur sa faim. Ce qui est souvent difficile pour les personnes qui tentent de sortir de la restriction et ne savent pas toujours s'arréter quand elles commencent à manger.

Mais c'est un excellent exercice qui permet de travailler sur les appétits prévisionnels.

 

J'espère avoir répondu à votre question.

JP
 

Haut de page 
X