Les personnes régulées et la balance - le 17/05/2012

savylaeti.
Abonné

Est-ce qu'une personne régulée ne se pèse jamais? Mon père est régulé et ne se pèse jamais (à ma connaissance!) Par contre, ma grand-mere est régulée, a 92 ans et fait toujours le meme poids qu'a ses 20 ans, MAIS elle s'est toujours pesée 1 fois par semaine, 'juste pour verifier'. Tous les deux ont le meme poids qu'il y a des années. 

Alors qu'est-ce que c'est, un rapport normal à la balance? Est-ce juste une question de personnalité - certains veulent quand meme vérifier leur poids (ca fait partie d'une bonne hygiene de vie), d'autres voient bien que tout va bien et donc ne ressentent pas le besoin de se peser 'pour vérifier' (ils sont moins 'control freaks' que les autres?!)?

J'espere que vous aurez une réponse à ces questions, que je me pose depuis des mois, des années meme!

Savylaeti

Commentaires

Sandrine_Novembre.
Abonné

Pour moi, le bon rythme c'est celui qui nous convient !

Si une personne se pèse tous les matins en se levant et n'y pense plus après, elle n'est pas dans l'excès.

Certaines personnes préfèrent une fois par semaine pour ne pas en être tributaires et d'autres n'osent pas le faire plus parce qu'on leur a dit qu'au delà c'était un comportement obsessionnel. Et quand elles montent le jour J, elles se sentent angoissées, alors qu'elles ne l'étaient pas avec une pesée quotidienne.

Je ne comprends pas pourquoi on va jusque dans l'intimité d'une salle de bain pour imposer le rythme d'une pesée. 

Tant qu'on vit sa pesée comme une mesure indicative et rien d'autre, je pense que tout va bien. 

Alors tous les jours, une fois par semaine, par mois ou jamais est-ce vraiment important tant que la personne s'y retrouve ?

G.Apfeldorfer
Votre coach

 

La balançomanie.

Manger du chocolat quand on en a envie, en ressentir les bienfaits, oublier alors le chocolat, jusqu’à ce qu’on en ait envie à nouveau, est une conduite normale et satisfaisante. Manger du chocolat, et quand on s’arrête, être obsédé par le chocolat, en vouloir tout le temps, est une addiction comportementale (dont on connaît la cause : il s’agit de se protéger de ses pensées et émotions pénibles par ce moyen).

Se peser une fois de temps en temps et se dire, tiens, j’ai grossi, on verra ce que ça devient d’ici quelques temps, est une conduite normale. Se peser sans arrêt (parfois plusieurs fois par jour, pour certains) est une addiction comportementale. L’obsession pondérale, aussi douloureuse soit-elle, détourne de pensées et d’émotions peut-être encore plus pénibles. L’effort de contrôle pondéral est une démonstration de maîtrise. Ma vie n’a pas de sens, est profondément insatisfaisante, tout m’échappe, « je suis nul(le) », « je ne vaux rien » (pensées automatiques) mais voilà un domaine où je peux faire quelque chose : le poids ! Yaka faire le régime.

En résumé: se peser, pour voir la concordance entre ses modifications du comportement alimentaire et l'évolution du poids, oui. Une fois par quinzaine ou par mois suffisent bien. Etre accro aux variations au jour le jour, ou d'heures en heures, est une addiction.

savylaeti.
Abonné

Merci Dr Apfeldorfer. En fait je voulais savoir comment les personnes regulees se comportent face a la balance. Je ne veux pas dire les personnes qui avaient des problemes de poids et sont maintenant regulees. Je veux dire les personnes qui n'ont jamais eu de problemes de poids et ne s'en preoccupent jamais. Se pesent-elles quand meme de facon generale? Le savez-vous? Ou bien est-ce completement personnel - certaines personnes se pesent quand meme, disons 1 fois par semaine comme ma grand-mere (cela montre-t-il qu'elles sont un peu obsedees quand meme, alors? Ou bien est-ce une attitude saine?), certaines pas du tout et le voient bien a leurs vetements s'ils ont grossi, et alors ils font un peu plus attention a leurs sensations alimentaires peut-etre? Bref, je ne sais pas s'il vous est possible de savoir cela puisque vous traitez justement des personnes qui ont des problemes de poids et de sensations alimentaires, mais ceci m'interesse. Un peu comme un bareme de notation - le jour ou je serai regulee, sera-ce le jour ou je ne me peserai plus du tout et ne ferai que m'ecouter, ou sera-ce le jour ou je me peserai 1 fois par mois (je me pese normalement 1 fois tous les 7-10 jours) et me ficherai pas mal du resultat? (Auquel cas autant ne pas se peser du tout?!?) Je suis a 2 doigts de jeter ma balance et me demande si c'est judicieux, voila tout.

Je suis enceinte de 16 semaines et me pose bcp de questions, comme vous voyez. Mon ventre est deja celui que j'avais a 6 mois lors de ma 1ere grossesse (ceci est ma 2eme), et mon poids est deja plus élevé aussi. Donc je m'inquiete du resultat au long terme - au terme de la grossesse mais aussi pour le long long terme. Je n'arrive plus du tout a ecouter mes sensations alimentaires car si je mange juste assez a chaque repas, je me reveille la nuit avec une grosse faim et ne peux pas me rendormir jusqu'a ce que j'aie assez mangé, donc je suis tres fatiguee. Donc j'essaie de manger plus dans la journee (pas tjrs facile car pas vraiment d'appetit specifique - j'ai faim mais ne sais pas quoi manger, ou alors j'ai des nausees donc il faut que je mange pour les faire passer, donc la encore je ne peux pas ecouter mes sensations alimentaires), ce qui veut dire que la non plus je n'ecoute pas mes sensations de satiete - mais au moins parfois j'arrive a me rendormir malgre la faim, ou alors j'arrive a ne pas avoir faim du tout (encore mieux!).

Je me rends compte que ce dernier paragraphe est hors sujet, je suis desolee! C'etait juste pour expliquer l'origine des questions precedentes!

Savylaeti

maryp63.
Abonné

je suis une vèritable obscédée de la balance, il peut m'arriver de me peser 5 à 6 fois par jour. Je sais que le poids fluctue d'un jour à l'autre et qu'il peut y avoir quelques centaines de grammes de différence et que celà va me sapper le moral mais j'ai du mal à me raisonner. Je ne me suis pas pesée hier ni aujourd'hui, alors c'est une petite victoire pour moi. Le jour où je serai capable de me passer de ma balancce pendant une semaine, je serai fière de moi.

guigui91.
Abonné

Me voici nouvelle, je viens de m'acheter un pèse parsonne; non pas pour  me peser très régulièrement, mais pour voir mon évolution. Je pense qu'une fois tous les 10-15 jours devrait me convenir. Mais je fais quelques entorces comme le chocolat que je viens de grignoter et bu un verre de jus d'orange.J'ai des horaires de travail très variables et ce n'est pas facile de manger à heures réguliers. Pour que les repas ne soient pas trop proches l'un de l'autre, je grignote dans les transports le midi. Et je fais un vrai repas le soir. Un plat principal avec un fromage ou un yaourt. J'espère que ce n'est pas trop mauvais de manger de cette façon. Mais je n'ai que 5 ou 6 kilos à perdre. Je suis en instance de divorce depuis un an et je sents le besoin de grignoter des sucreries du style choclats ou gâteaux

positivethinker.
Abonné

[quote=savylaeti]

Merci Dr Apfeldorfer. En fait je voulais savoir comment les personnes regulees se comportent face a la balance. Je ne veux pas dire les personnes qui avaient des problemes de poids et sont maintenant regulees. Je veux dire les personnes qui n'ont jamais eu de problemes de poids et ne s'en preoccupent jamais. Se pesent-elles quand meme de facon generale? Le savez-vous? Ou bien est-ce completement personnel - certaines personnes se pesent quand meme, disons 1 fois par semaine comme ma grand-mere (cela montre-t-il qu'elles sont un peu obsedees quand meme, alors? Ou bien est-ce une attitude saine?), certaines pas du tout et le voient bien a leurs vetements s'ils ont grossi, et alors ils font un peu plus attention a leurs sensations alimentaires peut-etre? Bref, je ne sais pas s'il vous est possible de savoir cela puisque vous traitez justement des personnes qui ont des problemes de poids et de sensations alimentaires, mais ceci m'interesse. Un peu comme un bareme de notation - le jour ou je serai regulee, sera-ce le jour ou je ne me peserai plus du tout et ne ferai que m'ecouter, ou sera-ce le jour ou je me peserai 1 fois par mois (je me pese normalement 1 fois tous les 7-10 jours) et me ficherai pas mal du resultat? (Auquel cas autant ne pas se peser du tout?!?) Je suis a 2 doigts de jeter ma balance et me demande si c'est judicieux, voila tout.

 

Savylaeti

[/quote]

A mon avis, il est normal chez les personnes regulees de se peser de temps en temps pour verifier qu'elles ont toujours un "poids sante". Faire attention a son poids n'est pas maladif tant que ca ne devient pas obsessionel. Apres tout etre trop gros (ou trop maigre !) peut poser des problemes de sante, alors pourquoi ne pas y faire attention, sans aucun jugement moral, au meme titre que n'importe quel probleme de sante ?

J'ai le probleme inverse, je ne me pese presque jamais. Je ne me suis pas pesee depuis presque 6 mois car cela me terrorise ! Le poids que j'ai indique en m'inscrivant a LC est un poids approximatif. Si j'avais un rapport normal au poids et au corps, je pourrais sortir ma balance bien planquee sous le lit et me peser de temps en temps comme font sans doute les gens regules.

Ederl.
Ancien abonné

J'ai jeter ma balance, du moins elle ne voulait plus marcher et je n'ai pas essayer de la réparer, je l'ai mis au rebus, car depuis que j'avais pris du poids c'était une obsession (3 à 4 fois par jour quand même!!!) du coup je vais à la pharmacie me peser environ tout les 15 jours et je le vis beaucoup mieux, pour les personnes régulées, je ne sais pas mais je pense moins que plus.

Flopie.
Marraine

Je suis de ceux qui se pésent plusieurs fois par jour aussi (bizarrement hein, je n'avais pas de balance avant septembre dernier), "juste pour vérifié" comme on dit.

Je n'ai pas eu accés à cette balance pendant quasiment 1 mois et demi et j'avoue que ça m'a beaucoup stressé et puis ça m'a fait du bien, il fallait juste que les cirsconstances m'en éloigne un peu.

Je vais essayer de tenir désormais à la fréquence d'une fois par semaine voir tous les 15j si tout se passe bien.

Mais la peur de regrossir sans s'en apercevoir est toujours là; je m'explique j'ai l'impression que c'est ce qui m'est arrivé sur les dernières années, je n'avais pas de balance, je ne me suis pas vu grossir (même en faisant un 40 à l'époque je pensait faire un 44/46, donc). J'ai besoin de vérifié régulièrement que tout va bien quelquepart.

Avez-vous une astuce pour trouver le juste milieu dans la fréquence de la balance ? (à part bien sûr demander à quelqu'un de la cacher ce qui n'est pas la solution je pense :)).

Lily.
Abonné

Bonjour !

Pour répondre à la question, je pense que la plupart des personnes régulées ne se pèse jamais, à part chez le médecin !

J'en connais autour de moi. Je ne les ai jamais vu monter sur la balance familiale. Les personnes régulées se font confiance, et ont une connaissance intuitive de leur corps, de leur sensation corporelle qui rend inutile la balance. Surtout, elles n'ont pas peur de grossir ! On ne se pèse que pour essayer de se rassurer.

Donc on se pèse parce qu'on a peur.

D'ailleurs, je pense que les médecins ont trop souvent une responsabilité dans cette obsession de la balance. Combien de médecins ont stressé leur patiente pour un kilo en plus ? Combien tiennent encore des discours moralisateurs sur la nécessité d'avoir de la volonté, et de contrôler son alimentation ? Combien de médecins, et notamment de gynécologues, gâchent les grossesses de leur patiente avec cette obsession là, déjà trop présente par ailleurs dans la société ?

Bref... je crois que le fait de se peser n'est pas une question de "personnalité" au sens "trait de caractère". C'est juste le révélateur d'une peur et d'une culpabilité. Quand cette peur disparaît, alors la balance aussi...

A bientôt !

Lily

G.Apfeldorfer
Votre coach

Comment les personnes sans souci alimentaire utilisent-elles le pèse-personne ? Je n’aime pas trop, en fait, ce terme de pèse-personne, car ce qui est pesé et soupesé, ce n’est pas la personne, mais son corps. On devrait donc appeler la machine un pèse-corps.

Bon, des « personnes normales », il faudrait encore en rencontrer… Et si notre nouveau Président est un Président normal, il a fait la preuve, en amont de la campagne électorale, qu’il n’était pas tout à fait « normal » en ce qui concerne son poids et son alimentation.

Tout ce que je peux dire, c’est qu’autrefois, quand j’étais enfant, il y avait des balances publiques rouges, en fonte, dans les rues, sur lesquelles on se pesait (habillé, bien entendu). La balance vous délivrait un ticket où le poids était noté de 500 grammes en 500 grammes. On connaissait donc son poids, en tenant compte du fait qu’il fallait déduire le poids des chaussures, du manteau et des autres vêtements, à peut-être quelque chose comme 1 ou 2 kilos près. On se disait : il y a 3 mois, je faisais 60, et cette fois-ci 62. C’est donc que mon poids est stable.

Les vêtements sont souvent un moyen suffisant pour savoir s’il y a une dérive pondérale. Il y a le jean étalon, bien sûr, quasiment aussi précis que la balance. Trop précis, sans doute.

Donc, je réitère : se peser, pour voir la concordance entre ses modifications du comportement alimentaire et l'évolution du poids, oui. Une fois par quinzaine ou par mois suffisent bien. Être accro aux variations au jour le jour, ou d'heures en heures, est une addiction.

Bien d’accord avec vous, lily : on se pèse parce qu’on a peur, parce que le corps médical et la société dans son ensemble en font une obsession, et aussi parce que certains, en raison de leur profil de personnalité, aiment contrôler les niveaux. Le niveau d’huile dans la voiture, le niveau de poids corporel.

Marie-Paule.
Abonné

Juste un petit mot pour vous remercier, Docteur, de prendre de votre précieux temps pour nous répondre le dimanche ! Les forums sont actifs aujourd'hui, est-ce le temps qui veut ça ? Ici en Belgique il pleut des cordes...

Vos interventions sont encourageantes, non seulement par leur contenu, mais parce que nous nous sentons bien suivis, avec bienveillance et c'est très important pour nous, comme vous vous en doutez.  

Ici nous pouvons nous exprimer sans crainte de jugement, avec en bonus la (toujours) bonne surprise de vos interventions.

J'espère que nos conversations vous aident aussi à progresser dans vos réflexions -méta  ce qui  ne manquera pas de nous être bénéfique, tôt ou tard... wink

Donc au nom de tous (je suppose que personne n'y verra d'inconvénient), encore une fois : un tout grand merci !

Mais ne loupez quand même pas Roland-Garros ! Nous avons toutes les raisons d'êtres fiers, nous les Belges...laugh

zabedan.
Abonné
Et bien en fait on peut regarder Roland Garros d'un oeil et faire du LC et ....découvrir tout bêtement qu'on est addict au pèse-corps...zut...je savais que j'étais addict au chocolat du coup ça m'en fait une de plus a gérer...bon on verra si demain j'arrive a résister...
Marie-Paule.
Abonné

ne mange ton chocolat que sur ta balance, ça te réduira le nombre d'addictions.... laugh

et en regardant le tennis en plus.... à mon avis tu vas tout réduire d'un coup !

zabedan.
Abonné
Ah merci Marie-Paule ! Je me sens mieux maintenant...j'adore l'idée ...hihi
jenny.
Abonné

Bonsoir! je ne peut m'empecher de répondre a ces messages(ecriture compulsive aussi...) que je comprends tellement!!! j'ai personnellement désappris mes sensations et suis sortie de mon corps au moment de ma première grossesse, terrorisée par la pesée et par le fait de ne pas pouvoir maitriser cette prise de poids que j'ai cru anormale, ( premier trimestre prise de poids legèrement au dessus, résultat: j'ai vécu la suite"a coté de mes pompes": bilan+ 27 tout du moins ce que j'en sais...) et aujourdhui je tente de réapprivoiser ce corps et me réapproprier  mes sensations.

Je pense que la balance peut servir de repère mais ne dois pas etre le seul outil  . Pour ma part je m"amuse à me poser la question avant de me peser, je fais des pronostics cela dedramatise la situation... et je me prépare mentalement si je me sens pas d'attaque pour me pesre et supporter le resultat en cas d'echec,  alors j'évite quand je le sens pas et que je me pèsecela sinifie a coup sur que l'aiguille est repassée de l'autre coté alors je me dit que si on s'écoute la balance n'a plus vraiment d'utilité mais j'imagine que cela demande un certain temps..... 

Jenny

elsab.
Abonné

Vos messages me font penser que mon poids est imprimé automatiquement sur les ordonnances que mon médecin me prescrit!!!!??? Faux bien sur, j'ai refusé de monter sur sa balance et j'ai donné un poids approximatif. Je sais que pour les bébés le poids peut intervenir dans la prescription mais pour les adultes?

Je ne sais pas si c'est justifiable, le pharmacien a-t'il besoin de savoir combien je pèse?

Dois-je sermonner mon médecin? Ca me plairait bien de lui faire un petit cours!

Et il est vrai que les hommes/femmes politiques ont tous maigri ces derniers mois et la presse n'a pas hésité à citer le fameux régime D****. Je me marre, je surveille leur courbe de poids maintenant plutôt que la mienne..

Altea.
Abonné

Pour certains médicaments, même pour les adultes, le poids rentre en compte. Idem pour certains dosages sanguins. 

Après, je suppose que le poids est mis automatiquement par le logiciel sur lequel il écrit les ordonances. Peut être que si ton traitement ne le justifie pas, tu peux lui demander de l'enlever.  

savylaeti.
Abonné

Oui oui oui, merci Dr Apfeldorfer pour vos commentaires. Toutes vos interventions nous sont benefiques, c'est evident.

J'ai relégué ma balance, SANS PILE, au grenier, et je me sens 1000 fois mieux, et "comme par hasard", j'arrive a bien mieux ecouter mon corps! Alors je recommande tres tres vivement de vous debarrasser de vos balances. Ca vous rapproche de votre corps, c'est fou! (En tout cas quand on est pret a jeter la balance, quand on a compris qu'elle ne sert vraiment a rien!)

zabedan.
Abonné

Aujourd'hui, j'ai décidé d'abandonner ma balance pour passer au jean "étalon", on peut pas arrêter comme çà une addiction du jour au lendemain...wink

sagattine.
Abonné

Se peser une fois de temps en temps ne me paraît pas révélateur de quelque chose, mais à la réflexion les personnes les plus régulées que je connaisse n'ont même pas de balance chez eux et ne se pèsent que chez le médecin!

Haut de page 
X