Mangeuse émotionnelle en très gros surpoids cherche binôme !

Oxymore
Abonné

Bonjour !

Après une première tentative Linecoaching qui avait échoué il y a quelques années, je retente l'expérience et je pense que l'idée du binôme est excellente pour se serrer les coudes !

 

J'ai 40 ans, un chéri merveilleux et 3 enfants. 

Je fais le yoyo permanent avec mon poids et je ne supporte plus que la nourriture soit une de mes préoccupations principales... 
Je mange quand je m'ennuie, quand je suis anxieuse, fatiguée, soulagée, bref pour plein de mauvaise raisons mais très rarement parce que j'ai faim... encore faudrait-il lui laisser le temps de revenir !

J'aimerais perdre du poids pour ma santé et pour me sentir plus à l'aise dans mon corps. Je fais du yoga et certaines positions deviennent vraiment difficiles à prendre à cause de la graisse qui m'entoure, c'est frustrant !

Bref, plein de travail en perspective ! 

Sinon je connais les théories de Zermati et Apfeldorfer par coeur depuis des années, je suis très sociable, beaucoup trop perfectionniste malheureusement... mais j'ai très envie de trouver une binôme qui se reconnaîtrait un peu dans mon profil et qui aurait envie de m'accompagner dans ce parcours. 

A très bientôt !

Commentaires

lilounette
Abonné

Bonjour Oxymore !

J'ai débuté la méthode il y a 3 jours, je l'ai découverte par hasard et j'avoue être un peu dubitative...mais très motivée !

J'ai 38 ans, je vis en couple avec mon homme depuis 5 ans et nous venons d'acheter une maison.

Je me reconnais en toi dans le sens où je gère absolument toutes mes émotions via la nourriture. Résultat : 17 kg à perdre car et bien ....je ne peux plus me voir en peinture !

Je travaille dans l'immobilier, j'aime beaucoup la lecture, le ciné, je suis très engagée dans la protection animale et je cours, bien qu'avec avec mon surpoids cela devienne compliqué pour moi aussi.

Je cherche donc une "camarade de jeux" moi aussi donc si mon profil t'intéresse, c'est parti !

à bientôt j'espère  

 

 

 

Ne subit plus, agit !

Flofafa
Ancien abonné

Je suis extrêmement d accord avec toi et partage ta motivation  ( mm si pour le moment cest resté  a l etat de motivation )

On pourrait se faire un petit programme ensemble pour potentieliser les resultats?

TasseAThe
Abonné

Bonjour,

ah moi aussi je fais du yoga depuis 8 ans maintenant et je vis la même chose que toi !! alors que cette activité détend, dès lors que certaines postures son inconfortables à cause de mon gros ventre ( "l'enfant" que j'ai toujours détesté, la charrue), je ne ressens que de la honte et de la "nullitude"... 

Il y a quelques années je suis allée au salon zen, et j'ai découvert la pratique du jeûn, je ne savais rien du sujet, et ça a planté une petite graine dans mon esprit qui a doucement poussé... Il m'a fallu 4 ans de réflexion, et l'an dernier, ne supportant absolument plus la nourriture, la préparation des repas, faire les courses, la prise de tête devant mon assiette etc, et bien je l'ai fait :  une semaine de jeûne, yoga, randonnées. J'ai kiffé laugh une vraie expérience sur la faim, sur les sensations alimentaires, sur la confiance en soi. Quel plaisir d'avoir faim quand on ne sait plus ce que c'est, de pas avoir la préoccupation de devoir passer à table quand c'est devenu un fardeau. ça m'a fait un bien terrible !

Après j'ai commencé à pratiquer une journée de jeûne par semaine, et j'ai choisi le jour du cours du yoga : honnêtement le plaisir du cours du yoga est décuplé !! l'estomac vide, avec la satisfaction d'être dans une journée "j'ai réussi ce que je voulais faire avec mon corps et la nourriture ne m'a pas pourri la journée" : les bienfaits sont démultipliés alors que je fais le même poids !! Je ne suis pas très constante, certains mois je ne le fais qu'une fois, si j'ai trop faim à midi je vais déjeuner, mais voilà je ne veux pas m'imposer de règle, je veux rester dans l'envie et le plaisir, et ne pas en faire une contrainte.

Alors à mon tour je mets une graine dans ton esprit parce que tu es une yogi ;-)

Bonne  journée !

Oxymore
Abonné

Merci à toutes pour vos messages !

Flofafa, comme Lilounette me l'a proposé en premier, je vais accepter d'être en binôme avec elle, mais j'échange en MP quand tu veux avec toi. Si tu as des questions ou envie de parler simplement n'hésites pas !

TasseAThe, merci beaucoup pour ton message détaillé. Je fais du yoga le matin et je ne mange jamais avant. A la base parce que j'avais lu que c'était mieux pour le corps quand on se tort dans tous les sens (ça paraît logique) et puis surtout je n'ai pas faim quand je me réveille donc au moins ces matins là je respecte cette sensation.
J'ai été aussi très tentée par le jeûne. Quand on navigue dans les eaux du yoga on voit toujours passer des informations sur ce sujet et c'est un peu grisant d'imaginer contrôler comme ça nos sensations...

Mais pour moi c'est à l'encontre même de Linecoaching.
Je vais essayer de t'expliquer ce que je ressens à ce sujet là. Ce n'est pas une critique personnelle, juste la manière dont je vois les choses aujourd'hui.
Tu dis : "j'ai réussi ce que je voulais faire avec mon corps". Pour moi j'ai l'impression que c'est une forme de contrôle, à l'opposé même du lâché prise et de l'écoute de ses sensations alimentaires. Ton corps a faim mais tu es plus forte que lui, tu ne lui donneras pas ce qu'il te demande. C'est certes toi qui as le dessus (pendant un certain temps) mais tu es donc en restriction cognitive (extrême). 

Cela me fait penser aux réflexions que se font les anorexiques qui sont fières d'avoir contrôlé leur corps et qui ont réussi à ne pas/peu manger, elles sont un peu euphoriques, ont l'impression de dominer leur corps.
Et je ne veux pas le dominer, je veux juste être en paix avec lui.

Excellente journée à toutes !

TasseAThe
Abonné

J'en ai parlé lors de Chat Expert pour demander justement si le jeûne n'allait pas à l'encontre du "manger quand on a faim" et la réponse de Gérard Apfeldorfer c'est que c'est OK avec le jeûne court lorsque le but est de jouer avec ses sensations (et non pas la perte de poids directe ou comme remède) :

----

Bonsoir TasseAThe, Le jeûne est pratiqué depuis des temps immémoriaux avec différentes motivations. Pour la santé, pour se purifier, pour se punir, pour mettre son corps à l'épreuve, et bien d'autres raisons. Les effets psychologiques du jeûne sont un éclaircissement de l'esprit, un (relatif) oubli des choses du corps. En ce sens, on peut considérer que des jeûnes courts et pas trop nombreux sont favorables à la concentration et la méditation. Sur le plan physique, les jeûnes courts (une journée) peuvent aussi stimuler les défenses immunitaires et être bénéfiques. Henry de Monfred, lui aussi, pratiquait le jeûne à raison d'un jour par semaine (le lundi) et il a vécu jusqu'à un âge respectable. Vous avez raison aussi de dire que cela peut vous permettre de mieux ressentir ensuite vos sensations alimentaires. Il en va très différemment des jeûnes longs (plusieurs jours, voire une ou deux semaines) ou des journées de jeûne trop répétées, qui affaiblissent l'organisme, provoquent une déperdition de muscles et de tissu maigre, qu'on a ensuite bien du mal à récupérer. Les dernières études ont montré que le jeûne n'était pas, comme certains l'ont dit, un moyen de lutter contre les cancers, mais au contraire affaiblissait les défenses de l'organisme. Donc, oui, vous pouvez continuer à jouer avec votre faim et jouer avec la nourriture. Il n'y a pas de mal à jouer, à se provoquer des sensations nouvelles, pour voir, pour mieux se connaître. Mais il ne faudrait pas exagérer et aller trop loin dans le jeu!

----

Haut de page 
X