mes goûts changent... - 02112012

charlotte25.
Abonné

Bonjour,

j'aimerais savoir si c'est "dans le cours des choses" sur LC que les goûts pour les aliments changent?

Je fais actuellement les dégustations (pain, pomme, café...) et je trouve ces aliments moins bons qu'avant...

Est-ce parcequ'avant je les mangeais "sans faire attention", par automatisme...

je trouve ça bizarre ! Je pensais au contraire avec la dégustation, que j'allais mieux les apprécier.

Avez-vous ressenti la même choses?

Charlotte

Commentaires

fleur2lotus.
Abonné

Bonjour Charlotte

Je pense que tu n'es pas la seule dans ce cas.

Je ne suis pas une dingue de chocolat noir (normal, il n'est pas très sucré). Au fil du temps, je me rends compte que mon attirance pour le chocolat au lait diminue : trop sucré :-( Un comble.

Tu es certainement dans le vrai quand tu dis qu'on mange certains aliments sans faire attention à leur goût. Aujourd'hui à la cantine pour cause de pont, nous avons eu un menu unique : Entrecôte - pomme noisettes - sauce. A la première bouchée, je me suis dis que la sauce déchirait, à la 3ème, j'ai juste senti le gras, un peu comme si je mangeais du beurre fondu aromatisé. Beurk !!

L'exercice sur la dégustation d'un aliment gras et/ou sucré nous éclairera sans doute, j'y suis pas encore.

Isana.
Abonné

Hello Charlotte,

J'ai ressenti exactement la même chose que toi !!!  La pomme qui était mon "aliment collation saine" jusqu'ici m'est apparue bien "banale" et peu réjouissante à mon goût !  Est-ce que je la mangeais parce que c'était ce qui était recommandé dans tous mes régimes et que j'avais gardé cette habitude ?  Aucune idée.  En tout cas, ça m'a déçue, je m'attendais à mieux.  Pareil pour la baguette que j'avais choisie en premier lieu pour la dégustation du pain.  Je pensais adorer la baguette, je me faisais une joie de la "tester" de cette façon, et c'est retombé aussi sec : du vent, sans saveur mdr.  Je pense réitérer l'expérience avec d'autres types de pomme, d'autres types de pain, pour pouvoir comparer.

Tout comme Fleur2Lotus, je n'étais pas particulièrement une mangeuse de chocolat, mais en lisant "Maigrir sans régime" de JP.Zermati, je me suis mise au chocolat au lait comme petit élément sucré à savourer après mes repas.  Je ne jurais plus que par ça ... et depuis LC, petit à petit, je le trouve également bien trop sucré, et je préfère savourer un carré de chocolat le plus noir possible.

Je pense que tu as tout à fait raison : nous mangions sans doute ces aliments sans conscience, et ne faisions pas attention à leur goût, ni à nos goûts.  Ici, nous nous concentrons sur les saveurs et je pense que nous découvrons celles qui nous parlent vraiment.  Que du positif je trouve, non ;-) !?

Bonne dégustation à toutes et tous ;-).

Pélisse.
Abonné

Eh bien moi j'ai repris gout au salé, alors que j'avais fini par avoir beaucoup plus d'envie pour le sucré. Je peux même terminer un repas sans prendre de dessert, la révolution! Et pour les pommes, je crois que j'aime vraiment les pommes pour leur gout, leur craquant, surtout en cette saison, mais je crois que je cherchais aussi beaucoup l'effet "je me fais gonfler le ventre sans trop de calories". Maintenant j'arrive un peu mieux à arrêter de manger sans avoir le ventre gonflé.

Et je prends un plaisir infini à cuisiner, chercher des recettes à essayer...

Noelle
Marraine

je suis bien d'accord avec vous, mes gouts ont changé, aussi j'aime bien plus cuisiner, en particulier les legumes, avec des epices, ej comme je suis maintenant dans une AMAP, (gerne d'association dans laquelle on peut beneficier de legumes ou de fruits en direct) je profite des pommes et des poires en ce moment J ai fait des chutneys de pommes pour accompagner de l'agneau..

je mange moins, mais mieux et avec plaisir (enfin, la plupart du temps, parcequ'il m'arrive parfois  de manger en roue libre, debout dans la cuisine, et là, c'est comme ça vient)

 

charlotte25.
Abonné

Bonjour a toutes

merci pour vos réponses, ca me rassure !

j'en ai parlé aussi a ma coach qui m'a expliqué que j'avais sans doute découvert le "rassasiement sensoriel spécifique" qui permet d'arrêter de manger un aliment quand on n'éprouve plus de plaisir et de passer a un autre si on a encore faim.

j'adore moi aussi cuisiner depuis toujours, et comme j'ai vécu longtemps a l'étranger (océan indien) j'aime "la cuisine du monde" avec toutes ses épices et  le gingembre frais

je suis fan de "marmiton" et de son magazine ainsi que "intense" de cuisine actuelle

je viens de tester une recette toute simple que mes amis ont adorée : le nougat de saint jacques.

ce n'est pas sucré-salé, surprenant mais très fin

je mets la recette sur mon blog si ca vous tente

bon week-end !smiley

Charlotte

PS : @  Isana, j'ai pris pour la dégustation des pommes la variété "Honey crunch" (ou "honey crisp"), bicolore rouge et jaune, qui est croquante, juteuse et sucrée

Gérard Apfeldorfer ancien
Votre coach

[quote=Isana]

Je pense que tu as tout à fait raison : nous mangions sans doute ces aliments sans conscience, et ne faisions pas attention à leur goût, ni à nos goûts.  Ici, nous nous concentrons sur les saveurs et je pense que nous découvrons celles qui nous parlent vraiment.  Que du positif je trouve, non ;-) !?

Bonne dégustation à toutes et tous ;-).

[/quote]

 

Manger en pleine conscience, comme vous le constatez, conduit à tenir compte de ses sensations gustatives réelles. On perçoit le "vrai goût" des aliments, et on est en mesure de constater que selon sa faim, selon son niveau de rassasiement, le plaisir varie, finit par s'annuler. Ce n'est plus l'apaisement des émotions qui nous fait trouver que tel ou tel aliment a "bon goût".

Oui, vraiment, que du positif!

Haut de page 
X