Mimétisme - 06022012

hind2604.
Abonné

Bonjour 

Lorsque je mange tout de seule, tout va (à peu près) bien : je reconnais ma faim, je me concentre sur ce que je mange et je mange à satiteté

En revanche quand je mange avec quelqu'un j ai tendance à manger autant que la personne en face de moi et ça me fausse tout...

Comment réussir à me concentrer? merci bcp

Commentaires

Soledad.
Abonné

Bonjour hind2604

Tu peux par exemple t'imposer de bien mâcher et de déguster les deux ou trois premières bouchées de chaque plat. Tu peux aussi poser tes couverts sur la table entre deux bouchées. Ça te fera ralentir et t'interroger sur ta satiété. Le simple fait d'y penser va probablement t'aider à te concentrer sur tes propres sensations.

Mais je reconnais que c'est moins facile quand on ne mange pas seule, ça me demande aussi des efforts... Bon courage !

erin94.
Abonné

Tout comme Soledad

deguste tes bouchées, et cela prend du temps, écoute ton interlocuteur parler, parle lui aussi en retour

pose tes couverts

ecoute des sensations, de remplissage, mais aussi de satiété, au niveau du gout

quand ça ne te "goute" plus, tu passe au plat suivant, ou meme tu arrete ton repas

avec ces "principes" une assiette peut durer 1 heure ...

 

sinon, c'est classique, et normal, tu es dans le partage, la convivialité, et tu t'ecoutes moins, et tu manges plus ... en ne remangeant qu'au moment de ta prochaine faim, ça ira

G.Apfeldorfer
Votre coach

 

Normalement, quand tout va bien, nous sommes capables de faire deux choses à la fois quand nous mangeons : prêter attention à nos sensations alimentaires, et prêter attention à la conversation (et parler, mais pas la bouche pleine…)

Tel est le « repas français », devenu un objet de musée puisqu’inscrit au patrimoine mondial par l’Unesco !

On appelle cela manger en attention partagée.

Mais en début de parcours, nous ne vous le conseillons pas. Mieux vaut vous centrer sur vos sensations alimentaires autant que possible.

Cela signifie se recentrer sur soi, et ne pas porter principalement son attention sur l’autre, sur sa conversation, sur son comportement alimentaire à lui.

Et ce d’autant plus que nombre de personnes en difficulté avec leur poids et leur comportement alimentaire sont, ce que j’ai précédemment nommé, « hyperempathiques » : elles s’oublient pour se centrer sur l’autre. Ou on pourrait dire, elles se centrent sur l’autre pour s’oublier, car cela vient en premier lieu d’un défaut d’estime de soi.

En résumé : mangez en pleine conscience, en revenant sur ce qui se passe dans votre bouche. Quand votre attention n’est plus sur votre bouche, ramenez-la sur vos sensations alimentaires, encore et encore.

Haut de page 
X