mon ami s'installe chez moi - 10072012

clementine77.old.
Abonné

Bonjour tout le monde

ça y est, après 9 mois de relation, mon ami s'installe chez moi. Là il est en train de prendre sa douche. J'ai besoin de dire à quelqu'un à quel point j'ai peur, peur de ce que ça peut faire ressurgir chez moi de sensation d'intrusion, d'être contrôlée. Les vieilles angoisses liées à mon histoire familiale remontent, ça fait 15 ans que je vis seule...

Commentaires

Noelle
Marraine

bonsoir Clementine

 

fais toi confiance!

 

bonne premiere soirée avec ton ami!

lorraine
Marraine

Les (re)naissances font toujours peur....normal.....destination inconnue.

Tu vas voir, ça va bien se passer .....y a pas de raison.....

La vie de couple c'est qd même une sacrée belle aventure

Pensées

080413075303_Rikki.
Abonné

Quelle belle preuve de confiance de ta part que de surmonter ton histoire pour lui laisser un peu de place dans ta vie ! 

 

Bravo ! 

 

capuccino
Marraine

Une grande aventure s'offre à toi, vis là du mieux que tu peux.
Prends soin de ton ami comme tu voudrais qu'il prenne soin de toi, poses les jalons dont tu as absolument besoin et tout ira pour le mieux. Peut-être a-t-il autant la trouille que toi...

Comme le dit le Docteur A; dans un des exercices de RPC "quoi que ce soit, je peux le vivre"...Alors vis...ta vie.
Bonne route.

clementine77.old.
Abonné

merci à vous tous, ça me fait du bien !

Morgane16.
Ancien abonné

Bonjour Clémentine!

 

De mon côté, c'est moi qui me suis installée chez lui il y a 6 mois de ça, après 2 ans de relation.

Et oui, c'est effectivement un nouveau chapitre, et un tout nouveau mode de vie.


Je te souhaite plein de bonheur :)

 

Bon, il y a 2-3 petits trucs dont il faut avoir conscience (note bien que j'ai pas dit "peur", juste "avoir à l'esprit"), parce que ce n'était pas mon cas et je suis restée couac sur certains trucs qui finalement sont une évidence mais que dans un rêve tout beau tout rose j'avais pas du tout prévu...

Alors je n'affirme pas ça en tant que vérité générale, on est tous différent.
Ci-dessous tu trouveras mes constatations...


1. va falloir que tu partages ton lit TOUS LES JOURS (que faussement on appelle "double" alors que moi c'était la taille juste tout pile et très adaptée à une Morgane toute seule): bon courage !!!! (moi je n’y arrive toujours pas, même avec un compromis unilatéral de 3/4 pour moi et 1/4 pour lui. Mon nouveau but d'économie c'est m'acheter un lit de minimum 3 mètres de large, sinon on finira par faire lit double séparé!) Et je te parle même pas de la couette!

2. C'est une forme de vie en communauté, et après une période de vie seule et/ou indépendante, il va falloir réapprendre à faire des compromis et à ne pas vivre juste comme tu l'entends. Comme je comprends tes doutes et tes craintes, j'avais et j'ai encore toujours les mêmes, après 6 ans à vivre selon mon bon vouloir allant même jusqu'à m'installer à l'étranger (vive la prise de distance avec la famille! j'ai mis une mer entre ma mère et moi...) et c'est au quotidien que je les gère, enfin que j'essaye, au cas par cas j'apprends à mieux connaître, et à accepter (super dur!) ces aspects de ma personnalité que ma solitude m'avais permis de ne pas affronter/éviter.
J'ai la chance d'avoir un ami très compréhensif, très attentif, très (très très) tolérant et patient, lui, il prend de la distance avec tout ça, il attend que les orages passent... Et puis avec le temps je me rends compte que toutes mes craintes de certaines situations provoquent plus ces mêmes situations qu'elles ne m'en protègent. C’est une "réalité" qui n'existe que dans ma tête, que dans mes souvenirs et que ce n'est plus/pas le cas aujourd'hui et que finalement mes craintes m'enferment dans ce mode de fonctionnement.

3. Il est aussi probable que vous partagiez plus de repas ensemble, et si je ne me trompe pas tu as aussi posté dans la peur de laisser aux autres, alors des fois ça ne va pas être facile, mais c'est normal c'est comme ça et c'est pas grave.

4. 6 mois plus tard je suis toujours sur la défensive, et ma meilleure parade c'est l'attaque, je réagis pour un oui ou pour un non...mais maintenant je réagis intérieurement, je diffère la manifestation de cette réaction, comme ça j'ai le temps de l'analyser, de me calmer, d'utiliser l'image refuge pour réajuster mes valeurs et donc ma réaction, et doucement mais surement ça fonctionne :)

5. J'ai réalisé que le plus important est la communication.
Moi quand ça va pas, j'ai tendance à me renfermer, me taire...bouillir intérieurement et attendre que ça passe, bien si tu veux tout savoir : ça marche pas!!! Et le pire c'est que des fois je préfère faire la tête, c'est une forme d'évitement aussi. Parler, discuter avec lui, échanger, exprimer mes ressentis, doutes et craintes ça aide beaucoup, le plus dur pour moi c'est de reconnaître mes tords, de revoir mon amour propre quelque peu démesuré à la baisse, et d'accepter de sortir de schéma de fonctionnement rassurant parce que connu mais néfaste pour moi...encore une fois c'est pas facile, mais j'apprends 

 

Bref, j'ai pas la solution, j'ai toujours peur et me bas encore avec mes démons. Mais si vivre avec mon ami me met dans des situations que je redoute et que j'ai du mal à gérer, ces peurs et difficultés sont les miennes. Plus précisément elles sont mon histoire et au quotidien j'essaye justement en douceur d'en faire vraiment de l'histoire: de les accepter et d'en faire pour de bon du passé. Ce nouveau chapitre de ma vie m'a beaucoup fait mûrir, et si j'avais peur de régresser, et bien c'est le contraire qui s'est passé!

J'espère ne pas t'avoir effrayé, ce n'était pas mon souhait, la vie de couple c'est bien sympa et même si je me fais passer des moments pas faciles, je ne regrette pas du tout :)

clementine77.old.
Abonné

Merci Beaucoup Morgane, ça me touche beaucoup que tu me donnes de ton expérience pour me conseiller dans ma vie toute fra^che de couple.

Pour le lit, j'y avait déjà pensé. on arrive assez bien à se le départager, mais je dois dire que j'aimasi beaucoup étaler mes jambe de l'autre côté du pieu... et puis, comme la plupart des gens j'imagine, mon sommeil est bien plus réparateur quand je dors seule, d'autant qu'il a une manière de tousser et de se moucher  tonitruante !

Le repas, oui, bien vu ! je suis beaucoup sur la défensive uand je mange avec lui... heureusement, le midi nous ne mangeons pas ensemble.

J'essaie de me calmer en me disant qu'il ne s'agit que d'une expérimentation, si ça ne marche pas, eh bien nous y mettrons fin. J'espère quand même que ça va marcher.

et dire que pendant des années je rêvais tellement de vivre à deux... maintenant que j'y suis, je suis totalement boulversée et angoissée !

Je n'imagine même pas comment ça se passe quand un couple concrétise son désir d'enfant...

Troispommes.
Abonné
Bonsoir Clémente , je suis tout à fait d'accord avec ce que dit Morgane. Le dialogue est très important dans un couple cela permet de désamorcer les conflits, et puis les non dits sont des tues l'amour. Cela permet aussi une complicité. Malheureusement ce n'est pas toujours facile à faire. C'est normal que tu ai peur, c'est nouveau, vous ne vous connaissez pas encore très bien. J'ai vécu un moment toute seule avant de rencontrer mon mari, cette période m'a permis de savoir ce que je voulais et ce que je ne voulais pas. C'est important aussi. Lorsque l'on s'est rencontré, j'étais morte de trouille. Je me disais," pour lui aussi c'est nouveau, et il est cool. Du moins c'est ce que je perçois. Alors arrêtes de te mettre la pression comme ça, Vis au jour le jour et profites de ce qui t'arrive." Je ne voulais pas trop m'investir (juste ce qu'il faut) pour ne pas trop souffrir en cas d'échec. Une chose très importante aussi c'est le respect l'un envers l'autre. Ça peut paraître cliché mais c'est fondamental. L'un ne doit pas écraser l'autre. Vous êtes à 50/50. Et puis aussi garder votre espace de liberté c'est à dire ne pas tout faire ensemble, avoir des activités et des sorties pour soi. Et puis si un jour cela ne va pas, repenses à ce qui t'a plu chez lui, notes sur un papier, ça peut aider parfois. Je te souhaite une bonne journée.
AMRITA.
Abonné

Je pense Clémentine qu'il est important que tuu lui parles de cette angoisse que tu as qui est : cette sensation d'intrusion et de contrôle. Pourquoi ? Parce que tes réactions vont être teintées de cette SENSATION de cette IMPRESSION qui ne seront en rien en lien avec le REEL. Donc des conflits vont surgir sans qu'il puisse comprendre contre qui ou contre quoi il doit lutter. Donc quiproquo et même toi tu finiras par ne plus faire le lien

Si tu poses le jalon de la communication, il t'en sera éternellement reconnaissant. Cela lui permettra à lui aussi d'exprimer ses craintes ou les choses qui le dérangent et toi ausi bien sûr

Cela vous permettra d'avoir une relation saine et ouverte et la clé de toutes les clés dans une relation de couple c'est celle là  : communication. Le reste comme le sexe parfait comme il est vendu partout c'est de la gnognotte à côté d'une communication adulte, intelligente et ouverte

Je lis en ce moment un livre facile à lire qui s'intitule '"les langages de l'amour'" de Garry Chapman. Je le conseille vivement à tous les couples et vais d'ailleurs l'offrir à mon fils et à ma belle fille. Je pense qu'en veillant à mettre en application cette écoute de l'autre, comprendre ce qui lui manque et oser demander ce que nous voulons permet de vivre en éliminant pas mal de mauvaises graines. Ce livre est un brin teinté de Foi mais il est tout à fait possible d'en faire abstraction car le livre ne vend en aucun cas la religion comme unique chemin

clementine77.old.
Abonné

Merci Troispommes et Amrita pour vos conseils

En fait, j'ai posté ce message il y a 10 mois. Nous vivons ensemble depuis juillet 2012, et ça se passe bien. Avec des hauts et des bas, des heurts parfois, mais on se parle, et chacun de nous est capable de se remettre en question.

Je suis très heureuse.

Bonne continuation à vous !

Noelle
Marraine

quelle bonne nouvelle!

bonne continuation egalement à toi

Haut de page 
X