Peur panique d'avoir faim - 05112011

Pipelette.
Abonné

Je supporte très bien la faim, je me retouve très souvent dans ce qui sur ce site me semble s'appeler des "états de jeune", en revanche la peur d'avoir faim me met en transe.

Je trouve ça très curieux et paradoxal, savoir depuis toujours que je supporte sans problème la faim, sans en souffrir, consciemment en tout cas, mais avoir découvert tout recemment grâce à LC que la peur d'avoir faim plus tard me faisait devenir raide dingue ! Une vraie sensation de panique je dirais. Du coup non seulement je mange beaucoup trop quand j'ai peur de ne pas avoir la possibilité de manger de nouveau avant un bon bout de temps, mais je me retrouve dans un inconfort terrible de la peur d'avoir faim quand la faim, elle, n'est pas inconfortable.

A la limite, m'en rendre compte est encore pire !  J'ai faim, je mange ou si je ne peux pas sur le moment je peux faire de la RPC pour patienter et ça me calme vite mais quand  je panique de peur d'avoir faim, je fais quoi ? La RPC dans ce dernier cas ne me fait prendre conscience que d'une panique encore plus grande. Du coup je mange sans faim en général pour me calmer mais c'est absurde comme solution !

Vous auriez une idée ? Des pistes ?

Merci, bonne journée

 

Commentaires

jpzermati
Votre coach

Bonjour Pipelette,

 La peur de la faim est un phénomène très surprenant que nous avons découvert chez les personnes qui présentent des problèmes de poids ou de comportement alimentaire. Il est très fréquent et consitue un frein à la perte de poids.

Pour y remédier je vous suggère l'expérience suivante :

Attendez d'éprouver une petite faim. Puis pratiquez une séance de pleine conscience de la faim. Observez soigneusement vos signaux de faim. A l'issue de cet exercice, faites le choix de manger et d'arrêter l'exercice. Ou de le prolonger encore de 30 minutes. Au bout de ces 30 minutes, refaites un exercice de pleine conscience de la faim et observez ce que sont devenus vos signaux de faim. De nouveau, faites le choix de manger pour arrêter l'exercice ou de le prolonger encore de 30 minutes pour observer comment évoluent vos signaux de faim. Et ainsi de suite, en progressant jusqu'où la curiosité vous pousse.

Rappelez-vous simplement qu'à chaque seconde de l'exercice vous avez la possibilité de manger pour arrêter l'exercice ou de le prolonger.

Répétez quelques fois cet exercice et tenez moi au courant des résultats.

A bientôt.

JP

Pipelette.
Abonné

[quote=jpzermati] Répétez quelques fois cet exercice et tenez moi au courant des résultats. [/quote]

Merci pour tout vos conseils, avec le recul voici où j'en suis.

1) Pour éviter la peur d'avoir faim, j'ai de plus en plus systématiquement à manger avec moi au travail, ce que je faisais peu avant (je mangeais tout immédiatement alors à quoi bon ?)

2) Quand la "panique" me prend, je fais un peu de RPC et j'essaye d'imaginer ce que je mangerai une fois arrivée chez moi (ou à tel magasin, ou à la cantine...). Savoir qu'il y aura "quelque chose de bon à manger" me calme souvent. Sinon je me dis que craquer maintenant pour ce que j'ai à proximité et dont je n'ai pas envie ne me laissera plus de faim pour ce dont j'ai envie et que c'est dommage.

3) Si je sais que je ne pourrai pas manger avant une durée longue, que je panique, même si je n'ai pas faim, que je sens qu'il s'agit de compulsion mais qu'elle ressemble à une panique j'ai pris le parti de ne pas lutter. Je me dis que c'est aussi une façon de me remettre en adéquation avec mes sensations que de m'autoriser sereinement de céder à la "panique", que si je le fais je me rassurerai inconsciemment sur la possibilité de manger "à la demande" que cette demande soit motivée ou non et que de toute façon la régulation fonctionne alors pourquoi me faire "souffrir" pour rien.
En revanche comme je n'ai pas de problème avec des pesées répétitives je surveille ma balance. Le constat c'est que maintenant en période d'EME je grossis beaucoup en quelques jours, mais que je reperds les kg en question aussi vite que je les ai pris.

En conclusion, sauf si au lieu de continuer à perdre du poids je me remettais à grossir sur une periode significative auquel cas je me reposerai la question, j'ai décidé de continuer à m'écouter complètement, de manger ce dont j'ai envie quand et comme j'en ai envie.
Ce n'est pas ce que font les gens régulés ?

Merci encore pour votre programme, c'est vraiment chouette la façon dont j'ai évolué !

Haut de page 
X