Peut être un blocage ? - 18072012

Chocolatine.
Abonné
Bonjour, Cela fait plusieurs années que j'ai découvert la méthode et cela m'a permis de ne plus prendre de poids, ce qui est tout de même positif. Maintenant je me suis inscrite sur LC dans l'espoir de retrouver mon poids d'équilibre et de faire la paix avec la nourriture, .mais au fur et à mesure du programme je me rends bien compte que quelque chose m'empêche de perdre du poids comme si mon corps refusait de mincir car cela signifie peut être un danger, Je ne sais comment faire pour avoir LE déclic et enfin accepter le changement...il est vrai que chaque fois ou j'ai réussi à perdre du poids, c'est dans la souffrance que se soit maladie ou régime C'est aussi je pense la peur de m'accepter sans cette carapace que sont mes kilos. peut il y avoir un blocage à ma perte de poids ? Et surtout comment faire pour me sortir de la? Bien à vous.

Commentaires

080413075303_Rikki.
Abonné

Des pistes ici ? 

 

 

//www.linecoaching.com/content/les-peurs-de-maigrir

Chocolatine.
Abonné

Bonjour,

Après reflexion, certainement qu'une thérapie m'aiderait et serait un complèment à LC.

J'ai lu plusieurs témoignages dans le livre d'or et certaines d'entre nous indiquent qu'elles ont repris confiance en elle grâce à la méthode, je ne sais pas si dans mon cas j'y arriverait seule, je n'ai pas beaucoup de poids à perdre mais surement un gros manque de confiance en moi;

bonne journée

Chocolatine.
Abonné

merci Rikki pour ton aide,

j'ai lu ce lien avec attention et finalement je m'apperçois que nous sommes assez nombreuses à avoir  "peur de maigrir" et pas forcément

pour les mêmes raisons,

Je pense connaître mes raisons et que cela me ferait du bien de "vider mon sac" auprès d'un thérapeute parce que je ne vois plus d'autres issues....

enfinmince.
Abonné

Bonjour  .

Je suis sure que c'est un blocage ! Et si tu essayais la methode gueoula , j'en ai entendu parler sur Internet ca a l'air de decoincer certaines personnes ... en tout cas j'espere que tu trouveras la solution car dans la vie quand on fait des efforts , on est forcement recompense et ca j'en suis sure . Et puis essayes de travailler ton cote positif ... c'est hyper important .

Bonnes nouvelles pour ton poids et a plus !

Bri.
Abonné

Comme je te comprends Chocolatine, je suis dans le même état d'esprit que toi! Et j'ai en plus perdu confiance en LC .... il est vrai que j'avais mis beaucoup d'espoir dans LC. Bon courage à toi.

izabelle
Animatrice forum

cette méthode geoula me semble être inspirée de l'hypnose, mais en moins bien...   je ne sais pas si ça induit un véritable état hypnotique, et les suggestions me semblent un peu..... "normatives" à première vue, peut-être me trompe-je mais à mon sens il ne faut pas en attendre des miracles

il existe de bonnes séances d'hypnose pour être plus à l'écoute de ses sensations alimentaires, et également plus tolérant émotionnellement, mais de mon expérience cela n'apporte qu'une aide ponctuelle, le changement s'inscrit plutôt quand on fait un choix conscient, renouvelé, pendant de plus en plus de jours

ça peut aider à mettre en marche le processus, mais ensuite c'est surtout la conscience plus que l'inconscience qui fera la différence (de mon expérience sur moi même uniquement bien sûr, sous toute réserve donc)

pour Chocolatine, je t'incite à bien choisir ton thérapeute, il est vrai que cela peut apporter beaucoup, comme parfois faire faire du sur-place, fais confiance à ton intuition et fais toi plus confiance aussi, tu as beaucoup plus de ressources que tu l'imagines

 

PS : ne mettons pas notre espoir en LC mais en nous-même, idem pour les thérapies, nous sommes guidés, mais c'est nous qui travaillons et qui avançons

enfinmince.
Abonné

Bonjour . Vous me semblez bien septique ! j'ai personnellement dans mon entourage 12 personnes de mon travail qui ont essaye la methode gueoula et qui ont ete stupefaits quant a leur reaction devant la boulimie habituelle ... en plus c'est une methode qui calme enormement et qui pousse a l'equilibre ! j'en suis la 1ere a l'avoir constate ! 

Mais bon faites comme vous sentez apres ...

Bon courrage .

Gérard Apfeldorfer ancien
Votre coach

 

Maigrir, quelle histoire, quel souci! Quand on n'y arrive pas, et quand on y parvient! 

Plein de témoignges très pertinents sur le forum, et de bonnes idées. Merci à toutes et tous.

J'ai déjà répondu à ces interrogations sur la peur de maigrir, dans un forum passé. Je réitère ma réponse, avec quelques aménagements et suppléments:

Perdre sa substance, et ne plus être entier, ne plus être, bien sûr. Mourir, au maximum. Mais aussi, mais surtout, se perdre, ne plus être le soi que l’on connaît, devenir une ou un autre, que l’on ne connaît pas. Un moi inquiétant, donc, qui ne verra plus les choses comme mon moi actuel. Qui sait ce qu’il fera ? Divorcer, dire ses quatre vérités à ses parents, avoir une vie dissolue, que sais-je ?

Actuellement, mon poids, dont je souffre, me crée un personnage. Je ne suis pas banal(e). Si je maigris, je serai qui, quoi ? Des personnes minces, il y en a plein les rues. Je vais me fondre dans la foule, me dissoudre, devenir invisible. Horreur.

Et puis, saurais-je me comporter en mince ? Séduire, réaliser ses rêves, être au pied du mur…

Le matelas de graisse peut être une prison, mais aussi une carapace qui protège de la séduction. Si dans mon enfance, ou bien plus tard, j’ai eu des expériences sexuelles traumatisantes, comment lâcher cette carapace ?

Alors, comment se sortir de là ? Parfois, un travail psychothérapeutique sera indispensable. Linecoaching ne peut pas tout!

Et puis, peut-être faut-il renverser la proposition : je ne vais pas perdre du poids, je vais gagner de la minceur. Il n’y aura pas moins de moi, mais au contraire, bien plus. Je vais me densifier.

Pour cela, il est important d’habiter son corps. Pas plus tard, quand on sera mince, mais tout de suite, maintenant, ce corps là, parce que ce sera toujours ce corps là quand j’aurai minci.

D’autre part, il est temps que je sache m’affirmer. Mes projets pour quand je serai mince ? C’est tout de suite qu’il convient de les mettre en œuvre. Changer de travail, de partenaire, en trouver un ou une, c’est maintenant. Voilà : le changement, c’est maintenant. C’est un bon slogan, ça, je suis content de l’avoir trouvé.

Mais peut-être aviez-vous déjà lu cela? 

 

Bri.
Abonné

Mr Apfeldorfer, Vous touchez vraiment là où je bloque. Divorce, la peur d'une vie dissolue, de souffrir etc... C'est bien là que cela coince. Oser. Je n'ai jamais oser être moi. J'ai fait une thérapie voilà 20 ans mais inachevée apparemment. Après cette thérapie  je n'ai pas su m'affirmer face à mes parents, mon frère et j'ai pris du poids et encore plus à la mort de ma mère ... je me suis entourée d'une tour qui me protège et que j'ai détesté cela va mieux depuis LC. Je sais pourquoi mais je n'ose pas franchir le pas, je ne sais pas franchir le pas. Nous sommes maître de notre vie, on a toutes les cartes en main, apparemment je ne sais pas jouer aux cartes, enfin pas ce jeu-là. Merci pour cette réaction qui me parle énormément. Je vais reprendre mon bâton de pélerin et retrouver l'espoir. Bonne journée.

Haut de page 
X