poid d'équilibre - le 12/11/2011

capuccino
Marraine

Bonjour,

Un individu non régulé dpuis très, trop longtemps pourrait-il avoir un poids d'équilibre qu'il n'a jamais atteint véritablement  ?

Je m'explique : 1er régime à l'âge de 13 ans, à cette époque je mangeais trop, déjà le pouvoir anesthésiant des émotions non discibles de la nourriture.

Puis ma vie n'a été qu'un succession de régime jusqu'à aujourdh'ui. A différentes époques de ma vie je me suis maintenue à certain poids mais qui a été différents de décennies en décennies...Mais était-ce vraiment mon poids d'équilibre naturel, je n'en sais rien.

Depuis le début de LC, mon poids se maintient...J'ai conscience que la route est encore longue pour moi avant d'être une mangeuse régulée, même si je me soigne et que je progresse...Mon poids actuel pourrait-il être mon poids d'équilibre ?

Merci de votre réponse.

Commentaires

caramille.
Abonné

Il peut arriver que le poids d'équilibre ne soit pas celui que l'on aimerait surtout si on a fait pas mal de régimes dans sa vie. Cela peut entrainer une augmentation de ce fameux poids jusqu'à un niveau qui peut être relativement élevé.

Et puis c'est aussi une question de morphologie : certaines personnes ne seront jamais fines ayant une morphologie charpentée, les âges de la vie (le métabolisme baisse souvent à la ménopause), si on est sédentaire ou très actif physiquement etc....

 Tout dépend des quantités avalées : certaines personnes ont des compulsions qui les font manger énormément, donc si ces fortes prises alimentaires cessent la perte de poids peut être rapide. Pour d'autres elles ne mangent pas énormément mais on un organisme économe donc l'ajustement pour trouver la bonne quantité de nourriture peut être long avec une perte de poids de 4 ou 5 kgs  à peine sur une année voire un simple maintien du poids.

C'est à l'usage que tu verras comment ton organisme réagit, la nature est injuste et tout le monde n'est pas logé à la même enseigne.

jpzermati
Votre coach

Bonjour Capuccino,

Il est difficile de répondre à une telle question.

La plupart des gens en difficulté avec leur poids et leur comportement alimentaire ont un poids supérieur à leur set-point. La régulation les amène généralement à maigrir.

Certaines personnes n'ont jamais maintenu un poids stable. Elles ont passé leur vie à maigrir ou grossir. Il n'est pratiquement pas possible de prédire leur set-point.

D'autres ont pu maintenir durant plusieurs années ou même dizaines d'années un certain niveau de restriction cognitive ET calorique. Elles se sont donc artificiellement maintenues en-dessous de leur set-point. La régulation présente pour elles un risque de prise de poids. Par expérience, ces situations sont les plus rares. Elles sont même exceptionnelles. On les rencontre dans les troubles les plus graves du comportement alimentaire.

On rencontre peut-être plus souvent des personnes qui ont passé leur vie à surveiller leur alimentation à titre préventif, pour éviter la prise de poids. Sans se rendre compte qu'elles luttaient pour maintenir un poids à peine inférieur à leur set-point. Elles s'obligent ainsi à de grands efforts tout au long de leur vie pour maintenir un poids égal ou à peine inférieur au poids qu'elles obtiendraiient en laissant faire leur régulation. En somme, beaucoup d'efforts pour très peu de résultats.

Je ne sais pas si cette réponse répond bien à votre question.

Il est évident que chaque situation est bien particulière et qu'elle nécessite la prise en compte de toute l'histoire de l'individu.

La vérité est qu'il est périlleux de faire des promesses qu'on ne pourra pas tenir. Les méthodes qui s'engagent sur des objectifs pondéraux chiffrés qui se maintiendront dans le temps sont au mieux naïves au pire malhonnêtes.

JP

Haut de page 
X