Poids et intimité : Quand ça devient incompatible... - 06052014

titelilidu27.
Abonné

Je viens déposer un post peut être un peu "Intime" mais je voulais savoir si pour vous aussi votre poids devient "Nocif" à vos relations intime ?

Car moi je vois que ça à des conséquences plutôt "forte" que ce soit au niveau de mon homme mais surtout moi personellement...

Je suis du genre "Eteint la lumière" ou encore "Ne me touche pas" du coup je ne sais pas comment arrivée à passée au dessus de toutes mes pensées....et arrivée à aller de l'avant.

Avez vous des solutions à me faire partager ?

 

Commentaires

lelinthemoon.
Abonné

tout ce programme et cet avancement sur soi même est censé redonner confiance en soi...

avec davantage de confiance, l'estime de soi augmente et le reste suit doucement.

il me semble que la sexualité est un grand jardin à entretenir, des hauts et des bas mais s'il est possible d'en discuter entre vous ce serait bien...comment tu te perçois, comment il te perçoit...vos années de couple etc. je pense que c'est important d'en discuter ensemble, d'amener de la tolérance et du respect, respect de soi, de ses envies.

la pudeur n'est pas toujours reliée à un poids

titelilidu27.
Abonné
Personellement c'est depuis que j'ai pris du poids que je ne supporte plus qu'il me regarde ou que j'ai du mal qu'il touche certains endroit comme mon ventre par exemple source de gross complexe avant on avait aucune pudeur maintenant ce n'est pas de la pudeur mais surtout du degout de moi meme et je ne veux pas lui infliger ça ce qui a forcément des repercutions sexuelle...
Patience
Marraine

titelili,

Tu as raison : la perception négative que l'on porte sur notre corps peut avoir des répercussions sur la sexualité. C'est un moment durant lequel on est en contact direct avec lui et ce qu'il nous procure, à savoir des sensations. Et avec les sensations, viennent les émotions, les envies, le désir...

Or, à partir du moment où l'on se coupe de ses sensations et où l'on considère son corps avec dégoût (je reprends ton terme très fort), c'est sûr que les choses deviennent bien compliquées...

Je trouve que la suggestion de lelinthemoon est intéressante. Souvent, notre perception de notre corps est très différente de celle de notre conjoint.
Peut-être que si ton homme a envie de passer la main sur ton ventre, c'est parce que ton ventre ne le dérange pas, n'altère pas son désir pour toi...
Personnellement, je suis comme toi : je ne suis pas fan de Bourrelito et Bourrelita, les locataires de mon bidon ! Mais mon homme adore leur faire un coucou parce qu'il trouve que j'ai la peau très douce !
D'un autre côté, lui n'est pas fan de ses cheveux parce qu'au bout de 48h il a le cuir chevelu qui fait des pellicules. Mais moi j'aime y passer les doigts parce qu'ils sont doux et que je suis tombée amoureuse de lui grâce à ses cheveux poivre et sel ! 
Donc tu vois, le regard de l'autre est parfois plus bienveillant qu'on croit...

En parallèle, je crois que tout ce qui pourrait t'aider à prendre soin de ton corps pourrait t'amener à l'aimer un peu mieux :
- de la pleine conscience pour le sentir vivre, tout simplement ;
- une bonne séance d'hydratation après le bain ou la douche ;
- des massages...
Plus tu renoueras le contact avec lui, plus tu prendras conscience de la nécessité et du plaisir d'en prendre soin.
L'idée n'est pas d'en faire un corps parfait ; l'idée est d'apprendre à l'aimer pour ce qu'il est.
Je suis sûre que tu aimes des proches qui sont loin d'être parfaits (défauts physiques ou traits de caractère), non ? Eh bien notre corps c'est pareil : l'aimer avec ce qu'il a d'esthétique ou pas aux yeux de notre société...

Et la sexualité est un bon pas pour cela...
Essaye alors de la vivre en pleine conscience, d'accueillir Mme Plaisir, qui est cachée derrière Mme Dégoût.
Ouvre la porte à Mme Dégoût et laisse-la rentrer ; il vaut mieux, sinon elle va tambouriner sans cesse et bonjour la lutte acharnée ! Propose-lui une chaise pour qu'elle se repose un peu avant qu'elle reprenne sa route.
Mais surtout, ouvre aussi la porte à Mme Plaisir, toute discrète derrière son petit sac à main et qui a toujours un peu peur de déranger... Elle frappe tout doucement, on l'entend à peine. Mais accueille-la en toi, dans ton esprit et dans ton corps. Offre-lui un fauteuil bien confortable et une tasse de thé et des biscuits ; dis-lui que c'est chouette qu'elle soit venue te voir. Et laisse-la prendre de l'ampleur à chaque sensation provoquée par une caresse...

Au plaisir de te lire

Minoque.
Ancien abonné

Merci Patience ! Je t'adore !!!! Bisous

titelilidu27.
Abonné
Merci patience pour tes merveilleux conseils comme toujours je vais essayer de suivre ton conseil mais pour moi c'est tellement dur de le laisser toucher ses points que je deteste tant...de plus je sais que mon poids le derange car il me la déja dit c'est depuis que j'ai autant de complexe avant je me sentais seulement mal dans ce corps maintenant je le deteste ce qu'il est devenu par ma faute c'est moi et seulement moi qui la rendu si moche, si gros, si mort...
Patience
Marraine

titelili,

Il me semble que l'esthétique et le désir sont deux choses à part.
Un homme peut préférer une femme moins ronde parce qu'esthétiquement parlant, il se passerait bien de bourrelets. Un homme peut préférer une femme ronde parce qu'il ne trouve pas les os saillants jolis.

Le désir, lui, naît de plus que ça. Il peut naître d'une façon de relever ses cheveux, d'une fragrance, d'une douceur de peau, d'un timbre de voix, d'une gestuelle, d'attentions pour l'autre...

Ton homme t'a dit que ton surpoids le dérange. Mais a priori, ce surpoids n'altère pas complètement son désir pour toi puisque vous avez encore des moments d'intimité ensemble.
Et sans rentrer dans les détails (!), il y a tellement d'imagination à mettre dans la sexualité pour donner du plaisir à son partenaire...

Par contre, titelili, essaye de te détacher de ces pensées inutiles qui accrochent tant ton attention. Corps gros, moche, mort, sentiment de faute...
Je comprends que les mots de ton homme t'aient fait mal et c'est légitime...
Cela dit, ces pensées qui te prennent la tête te sont inutiles pour avancer. Laisse-les venir sans lutter ; mais ne t'y accroche pas. Note cette tristesse, cette culpabilité : elles sont là et il ne faut pas les nier.
Mais détache-t-en un peu plus chaque jour ; fais-toi du bien...

Plein de pensées et au plaisir de te lire

Evelyne2212.
Abonné

C'est un  sujet très intime, effectivement. Pour te permettre d'avancer, je te livre un peu "sur mes nuits".

Le tableau sous son jour le plus noir : 53 ans, 30 kg de trop (en arrondissant vers le bas), 2 grossesses, des vergetures à gogo, 2 allaitements longues durées, des rides et des cheveux blancs.

Le tableau couleur soleil : 27 ans de vie commune, des hauts, des bas, des enfants adorables devenus des adultes dont nous sommes très fiers, une complicité sans borne, des efforts de compréhension ... qui n'en sont plus, qui sont devenus vie courante.

Récemment, notre fille de 24 ans qui s'interrogeait sur la Vie, avec un grand V, nous demandait si nous n'avions pas du mal avec mon gros excès de poids. Ca l'inquiètait beaucoup parce qu'elle aussi, si elle ne se surveille pas, à tendance à grossir.

Je n'ai pas eu le temps de répondre, mon mari lui a dit de suite qu'il me voyait comme au premier jour, qu'il n'avait pas conscience que j'avais changé, que NOUS avions changé et que ce qui comptait c'était la relation.

De mon côté, j'ai repensé à ce qu'il avait répondu et cela m'a fait beaucoup de bien. J'avais aussi du mal avec mon corps en imaginant le tableau qu'il contemplait et je me suis rendue compte qu'effectivement son attitude n'avait absolument pas changé depuis notre premier jour. Et si je suis réservée au début, il sait comment y faire pour chasser cette pudeur, que je me sente bien, pour que nos nuits deviennent torridesdevilheart. Je ne vois dans ses yeux que de l'amour ... même quand il caresse mon ventre rond ! wink

marieal.
Inscrit

titelili, moi aussi il préférerait que je sois plus mince...mais je ne suis pas mince ( en partie parce que j'ai pris 10 kg l'année où il a été malade mais pas que )  et ça ne l'empêche pas de m'aimer et d'avoir du désir pour moi, les deux choses sont bien différentes dans nos têtes. Je n'ai aucun complexe avec ça, ça ne nous gêne pas mais je sais moi aussi que je préférerai quelques kilos en moins pour..certaines positions!blush

titelilidu27.
Abonné
Merci les filles de vos commentaires en faite je sais pas comment faire pour passer au dessus de tout ça... En faite je me sent pas désirable, je ne veux pas qu'il touche mon ventre, je refuse "l'idée" qu'il puisse avoir envie de moi je sais pad comment passer outre pour avancer s'est devenu un probléme je refuse qu'il allume la lumiére car je veux pas qu'il me regarde pas par pudeur loin de là je n'ai aucune pudeur face a mon homme mais car j'ai peur de le dégouter, de le repousser ... je refuse qu'il me "porte" car j'ai peur de lui faire mal et je suis plus lourde que lui donc je me ferme systématiquement quand il veut essayer des "nouveautées"... je ne veuxpas, je ne peux pas je bloque et je sais pas comment sortir de ce cpntexte.. pour moi si il me trouve trop "grosse" il ne peut plus me désirée comme avant...et je ne le supporte plus du coup je coupe tout ce qui peut lui renvoyer mon image négative (lumiére,porter, caresses sur le ventre, les cuisses c'est pas dur je lui autorise que les fesses et les seins...) Evelyne ta fille a le même âge que moi... ;-)
Violette28.
Abonné

Bonjour Titelilidu27,

Je suis moi aussi passée par une période "sans" avec mon compagnon, où je ne me plaisais pas du tout, où je n'avais aucune envie qu'il touche mon ventre mou, et puis un jour... Un jour, j'ai porté un autre regard... Je me suis dit "tiens, quand même, lui, il a toujours envie de me toucher alors que moi, je me déteste tant...."

C'est là que j'ai décidé de "prendre" toute la bienveillance qu'il pouvait me donner, avant de réapprendre la bienveillance pour moi-même...

Tu dis "je sais pas comment faire pour passer au dessus de tout ça".

Tu pourrais déjà dire à tes pensées: "tiens, vous êtes là, vous, les pensées qui disent que je ne peux pas être désirable", car ce sont toutes tes pensées négatives sur toi qui te bloquent.

Moi, j'ai essayé de vivre ce moment d'intimité en pleine conscience, un peu comme un body scan: "tiens, là, cette caresse-là me chatouille... ohlala, y a la pensée qui me dit qu'il va remarquer mon énorme bourrelet... oui, mais, bourrelet ou pas, c'est doux quand même, dis donc la pensée qui me dit que je suis trop moche, tu m'enquiquinnes, tu m'empêches de profiter de la douceur!!"

"Et la pensée qui dit qu'il doit surement être dégouté de moi, va donc te cacher sous la couette, lui, il a pas l'air dégouté du tout!!"

Arrete de penser à sa place!!!

Bien sur, ton conjoint aimerait peut-etre que tu perdes du poids.

Evidemment!!! Alors que toi tu fais le lien "surpoids = bourrelet = dégoutant = non désirable = intouchable", lui il doit se dire "surpoids = ceinture!! = fini les câlins!!!" Alors, oui, il est surement impatient que tu perdes du poids pour que tu retrouves ta non pudeur avec lui!!! ;-)

Je suis sure qu'un homme qui t'aime, il ne se focalise pas sur tes bourrelets pendant l'amour, pas comme nous. Ils ne sont pas comme nous ;-D

Ce qui m'a énormément aidé dans la relation à mon conjoint, et pas uniquement dans l'intimité, c'est de me poser cette question à chaque pensée négative, sur lui, ou sur moi: "est-ce que cette pensée m'est utile ou est-ce qu'elle m'empêche d'avancer?" Peu importe qu'elle soit vraie ou non. Je ne me suis pas rendue compte de l'effet immédiat, au départ c'était pas flagrant du tout, et maintenant, je vois vraiment la différence!!

Le mien aussi, il aimerait que je perde du poids, mais depuis que j'accepte ses marques de tendresse, je le sens plus amoureux. J'ai toujours mon ventre qui déborde, mais entre nous, c'est mieux!!! Et du coup, je me sens mieux, et c'est le cercle vertueux!!! ;-)

Je te souhaite plein de courage!!

Violette

titelilidu27.
Abonné
Merci violette pour ton message j'espère que je vais arrivée a passée outre tout ça...car pour moi sa devient difficilement gérable... Je sais pas pourquoi mais oui tu as raison pour moi surpoid=moche=pas désirable...et du coup j'ai du mal à me dire que lui ne pense pas specialement à mon bidon mais en fait sa me bloque car quand il me voit nue il a forcément ses yeux sur mon ventre et régulièremement il me dit "c'est pas trés efficace ton programme"... Alors sa me saoule...je me sent mal surtout depuis son regard...et ses reproches
isato.
Abonné

Je crois que l'image de soi est très importante pour les femmes, même si on s'en défend. Tout autour de nous nous demande d'être belles et désirables et qu'est-ce que nous entendons, nous, quand nos entendons ces 2 mots?  Jeunes Et Minces.

Et pourtant, il y a des tas d'hommes qui aiment les femmes rondes et pas forcément jeunes.

C'est le cas de mon mari -j'ai du bol, oui- qui me dit qu'il me trouve belle après 25 ans de vie commune. Mais c'est dingue, ça ne me convainc pas du tout !!

Quand je perds 10 kilos, ma libido remonte, quand je prends 10 kilos, elle disparait complètement. Ça fait des années que je suis au niveau zéro et pour être honnête, c'est une des raisons principales de ma décision de maigrir.

Je dois avoir un problème d'auto-image, un problème narcissique... Quand je m'imagine "en pleine action", je me vois avec tos mes bourrelets et plof, c'est fini....

sandro.
Abonné

on est toute pareille, nous les femmes, on a notre enveloppe charnelle qui est ce qu'elle est, et effectivemement, on ne se voit jamais comme on est réellement, kgs perdus ou pas , on a du mal à se voir changer, si on se sent enrobée, grosse ou énorme, ya des chances qu'on se sente comme ça même après avoir perdu du poids, non ?

petit moment perso : ma mère m'a élevé en me disant, t'es moche comme un "cul" (désolée mais c'est mon vécu) , t'as pas un corps de femme , t'es nulle, tu feras jamais rien dans la vie et j'en passe ... et bien , à 45 ans , je me sens toujours moche, et bien entendu je n'ai pas un corps de femme, lol !; et quand je regarde façon de parler, une femme dans la rue je regarde en premier si elle a les mêmes défauts physiques que moi, et bien entendu , elle est beaucoup mieux !!!!

je vais tout de même me rapprocher du post initial ,  oui effectivement quand je me trouve moche, grosse, mais aussi nulle, bonne à rien car ça va de pair chez moi, j'ai du mal à envisager un calin.... sacré cerveau, mais pourquoi les femmes sont cérébrales, les hommes sont mécaniques, c'est beaucoup plus simple avec eux, pfff .......

sandro.
Abonné

génial Evelyne, autant de complicité et d'amour après plus de 20 ans de vie commune, chapeau bas !!!!smiley

titelilidu27.
Abonné

Tu as tout a fait raison sandro, pourquoi les femmes sont cérébrales et les hommes mécaniques...????

Evelyne2212.
Abonné

Je voulais rajouter une petite réflexion :

mon ventre, c'est synonyme de maternité, ce qui d'un point de vue purement fonctionnel est le premier rôle de la femme (homme apporter petite graine - femme faire germer - hugh !). enlightened

J'ai vécu mes 2 grossesses avec énormément de bonheur, j'adore mes enfants. Ma mère nous a adoré. Ma soeur et moi transmettons à nos enfants tout l'amour que nous avons reçu et tout l'exemple que nous avons vu de notre mère.

Vous avez compris, je suis une maman-poule ! heart

Alors, mon ventre abîmé par les grossesses, mes seins tout autant, maintenant je m'en fout. Il est vrai que, plus jeune, cela m'attristait, mais depuis quelques années, en fait depuis que je ne PEUX plus procréer, je vis mon ventre et ses défauts avec beaucoup de bienveillance. Les stigmates de mes grossesses me rappellent que j'ai été une vraie femme.

Mon mari sait très bien que si nous n'avions pas eu d'enfant, je ne serais pas pareille. Il aurait un fameux culot de me le reprocher.

Titelilidu, tu es sur un magnifique chemin avec ton compagnon. N'oublie jamais que l'amour rend aveugle. kiss

titelilidu27.
Abonné
Merci evelyne ton post me fait vraiment plaisir déjà j'ai pris le taureau par les cornes et je suis allée m'acheter des vetements à ma taille et je me sent enfin bien dans mes fringues...donc espérons que je vais arriver à me sentir bien sans mes vetements...;-)
mavo.
Marraine
Titelili courage sur ce sujet qui n'est pas simple. Je n'ai pas de recette miracle, tu as déjà reçu plus haut des conseils extra, il faut du temps, de la patience, etc... Et il ne faut jamais désespérer. J'en avais déjà un peu parlé sur un autre post, j'ai vécu une partie importante de ma vie sexuelle de façon très négative, et un beau jour, les choses se sont complètement décoincées. Chaque histoire est particulière, mais je peux témoigner du fait qu'on peut vraiment changer sur ce sujet. Courage, et continue tes efforts ! Evelyne, j'adore ce que tu nous racontes sur ton ventre. Je vais essayer de regarder le mien différemment !
titelilidu27.
Abonné
Merci mavo déjà j'essaie de suivre les conseils je me dis que si il a envie de moi c'est pas de mon corps specialement mais peut étre pour moi ce que je suis au fond de moi,pour ma personalité j'arrive un peu plus a me lacher, a passer outre mes pensées et a m'accorder ses moments intime avec l'homme que j'ai mais j'ai encore du mal avec ses mains sur mon ventre le reste sa va mais mon ventre sa me blesse peut etre aussi parce que je relis cette partie du corp à un enfant et que je ne trouve pas nécessaire de me rappeler mes douleurs passées...du coup je ne veut plus qu'il y touche sans "bonne raison" comme si je m'en voulais de certaines choses et que maintenant je haïs cette partie de mon corp : mon ventre ce gros ventre plein de vergetures et de graisse et non pas plein par un bébé....enfin je sais ma logique est un peu bizarre mais je me rend compte que je ne suis pas passée au dessus de mon passé.
Koulele.
Abonné
Bonjour Je me sens tellement proche de tout ce que vous dites! J'ai une dizaine de kilos en trop...pour être vraiment mince et sans bourrelet je pense que 20 kilos seraient parfait...mais je ne vise pas trop haut! Moi aussi mon corps me dégoute J'ai honte Même quand je sors de chez moi... Dans l'intimité c'est la cata. Je ne veux pas que mon mari me touche Quand je pense à l'image que je dois renvoyer pendant l'acte, j'ai envie de vomir. Je me dégoute. Pareil, je l'autorise à toucher mes seins ou mes fesses. C'est horrible de me dire qu'il ne m'a pas vue nue depuis...des mois! Il me dit que je lui plaît...mais je ne le crois pas. Franchement,si je voyais une fille comme moi je la trouverai grosse, mal foutue.... J'ai tellement pris de ventre que je n'ai presque plus de taille!!!! Je n'ai plus un corps de femme! J'ai six enfants et mon dernier à 4 mois. J'ai bientôt 40 àns Mon mari aussi à pris du poids depuis quelques années...et pourtant il a aucun complexe!!!!! Il a de la chance. Je suis jalouse des hommes. Il dit que je lui plaît beaucoup(et c'est vrai qu'il a souvent envie...) Et pourtant il regarde les filles dans la rue! Les minces bien sur! C'est nulle d'être une femme...il est le premier à vouloir manger au resto...faire des montagnes de pâtes carbonara....ça le saoule quand je mange une carotte et une feuille de salade...par contre il regarde bien les autres filles....minces!!!!! Comment gérez vous ça? Si ça vous arrive aussi.... Et dans l'intimitė, je suis toujours en train de rentrer le ventre...de penser à me mettre dans telle ou telle position,pour pas qu'il tombe malencontreusement sur une vision d'horreur. Quand j'essaie de faire "ma belle"( parfois je me dis que la vie est trop courte...j'essaie de positiver)je mets de la lingerie...et quand je me vois....mon dieu...on dirait les bidochons en sous vêtements.(traduction: saucisson sur pattes...bien ridicule) Je me fait honte à moi même. Pourtant on en parle...mon mari essaie de le rassurer....mais je ne suis pas convaincue. J'ai besoin de soutien ... Je tombe dans la déprime. Et c'est tellement long à perdre ce poids.... Il va falloir vivre encore des mois comme ça.... Je m'en veux tellement d'être comme ça...d'avoir grossi....ça fait des années que je fais du yoyo...et je me dégoute.... Je me dis que ce tablier de gras que je porte sur moi reflète bien ce que je suis intérieurement: moche,difforme ,pas une femme. Et je comprends toujours pas que mon mari puisse aimer un truc comme moi.
Evelyne2212.
Abonné

Je vous lis, je vous relis. Je n'ai qu'une envie, c'est vous prendre par les épaules et vous secouer. Vos hommes VOUS AIMENT.

C'est sûr qu'un homme regarde les filles, ceux qui ne le font pas ... regardent ... les hommes. C'est dans leur nature ! Et vous, vous ne regardez jamais les autres hommes ? Juste pour le plaisir des yeux ? Mais sans pour autant penser "tiens, je vais tromper mon homme".

Si votre homme ne vous soutient pas, ne vous encourage pas, ne vous comprends pas, c'est peut-être que ce n'est pas le bon tout compte fait ! Les atomes crochus, ça ne se commande pas. Un petit questionnaire sur son choix est peut-être nécessaire maintenant et si la réponse est "oui, c'est bien lui qu'il me faut", alors respirez un bon coup et nettoyez-vous l'esprit.

Puis, lui aussi, il n'est peut-être pas parfait ! Lui aussi, il a peut-être bien des poignées d'amour et du ventre, des cheveux gris, la tablette de chocolat qui a fondu ... Ce n'est pas pour cela que vous ne l'aimez plus.

Moralité : on poursuit son programme, on ne regarde plus son ventre, ni ses bourrelets et on ne vit que pour l'amour qu'il y a entre nous (enfin vous et lui).

 

Titelilidu, rien que pour toi : tout vient à point à qui sait attendre. Si ton espoir de maternité s'est interrompu, c'est que ça devait être comme cela. Fais le deuil de ce petit être perdu. Tu l'as aimé et tu l'aimeras toujours. Ce n'est pas un passé, mais un présent qui t'accompagnera toute ta vie. Un jour bientôt, un autre petit être viendra et ce sera le moment de mener cette grossesse là à terme. Je te souhaite beaucoup de bonheur.

titelilidu27.
Abonné
Koulele : j'ai sourit en lisant ton post quand tu dis que tu adopte des "positions adapté" sache que je fais pareil je rentre aussi le ventre quand je vois que mon homme le regarde, je ne veux pas qu'il le touche car sinon je remonte sa main sur ma poitrine, je me positionne de façon a ce qu'il soit plus "plat" et quand je met de la lingerie moi aussi je me dis "ahhhhhh!!!:O:O:O:O " bref me dégout total donc j'éteins la lumiére et le pauvre je le prive du "spectacle" car sinon je coupe court... Mais tu as une différence avec moi tu as eu 6 enfants tu as des raisons aux modifications de ton corp et un homme qui te dis qu'il taime comme tu es, que tu lui plait....moi le mien ne me le dit pas!! et j'ai beau lui demander ce qu'il pense parfois si je lui plait la seule réponse est :"sinon je ne serai plus avec toi" par déduction sa semble etre un oui mais il ne me dit pas que je suis belle, je vais chez le coiffeur ou je m'achete de nouveau vetements il ne me dit pas si il aime ou pas du coup je me renderme dans mon mal être car apart me faire des reflexions sur mon poids il ne me fait jamais de compliments sur moi... De plus il m'a connu avec 35kilos de moins... et je nai pas d'enfants juste du stress, de la soufrance et de l'incompréhension au fond de mon coeur...tout ça pour dire que ton homme te dis que tu lui plait il te le fait savoir,il te soutiens...donc fais lui confiance avoir 6enfants avec une femme c'est forcément qu'il y a de l'amour et de l'attirance derriére... Evelyne : simplement merci pour ton post j'espére un jour arrivé a oublier cette petite partie de moi qui est partie... mais je pense que je le pourrais que le jour ou je serais a nouveau enceinte ou je pourrais me déculpabiliser de la situation et me rejouir a nouveau de ce bonheur...merci pour ton soutien, il m'est trés précieux...bises
Koulele.
Abonné
Titelilidu: Tu sais, mon mari me dit qu'il me trouve belle...mais c'est pas moi qu'il trouve belle...mes chaussures à talon ...oui, mes robes décolletées ...oui... Il ne me dit jamais "t'es belle" quand il voit mon corps... Et comme je le comprends! Objectivement,je ne suis pas belle! Je suis grasse..j'ai du ventre...du gras dans le dos...sur les cuisses... C'est pas beau. Pourquoi vouloir de quelqu'un qu'il trouve ça beau? Alors,quand on s'arrange,oui, ça peut être joli... Une belle bouche bien maquillée, c'est beau...une jolie coiffure...des jolis pieds dans une chaussure sexy...oui c'est beau. Mais moi...moi même....mon corps telbqu'il est...il n'est pas beau. Même en lingerie...c'est pas beau! C'est mieux...mais c'est pas vraiment beau! Honnêtement, entre une fille avec des bourrelets, une taille épaisse , des gros bras...en jolies dessous et une fille avec les mêmes dessous,sans les bourrelets....la taille fine...qu'est ce que tu préfères? Moi...la deuxième. Et je pense que mon mari aussi. Alors, oui, il m'aime,et trouve jolies certaines parties de moi...mais il préférait quand j'étais mince. Et moi aussi. Mais,aujourd'hui, je ne rêve plus d'une silhouette parfaite avec un ventre plat.... Mon petit ventre de mes "60-65 kilos" me convient parfaitement! À ce poids la ma silhouette reste harmonieuse... Et tu sais,enfants ou pas...une femme est une femme. Il n'y a rien de pire que les phrases du genre" elle a eu des enfants...c'est normal qu'elle soit plus toute fine"ou " toi c'est pas grave,t'as eu des enfants..." Ah bon? Ben non! Si mon mari n'a plus envie de moi il va pas se dire" ah oui elle est mère de six enfants...c'est normal..." Il aura pas envie point barre. Et moi j'ai pas envie de mettre du 44 toute la vie parceque j'ai des enfants. Tu vois ce que je veux dire? Avant on disait de moi: La mignonne brune aux yeux bleus Maintenant: La petite un peu grosse aux yeux bleus C'est horrible. Et moi aussi je me renferme... Et dans l'intimité c'est la cata. Tu parles d'une vie!
isato.
Abonné

Je suis très touchée et même bouleversée par certains témoignages dans lesquels je me reconnais à des degrés divers.

Mais qu'est-ce qui nous arrive à nous les femmes pour que nous ne vivions pas notre sexualité de façon intériorisée(dans les sensations et les sentiments) mais dans l'extériorité c'est à dire l'apparence (ou du moins l'idée que nous nous faisons de notre apparence) ?

C'est une question qui me travaille depuis longtemps. J'aimerais bien lire quelque chose d'un peu théorique sur la question. Vous avez des pistes, des idées ?

Koulele.
Abonné
Bonjour isato Alors, oui , je crois avoir quelques pistes de "réponses" Attention, je ne dis pas que j'ai raison, mais d'après les lectures et mes conversations avec d'autres, voilà ce que j'ai compris: Très simplifiė, car je ne suis pas PSY! D'après Freud: L 'homme à un pénis La femme non Le pénis donne à l'homme puissance ,il existe. La femme n'a pas de pénis, elle devient donc phallus elle même.c 'est à dire qu'elle transforme son corps en phallus. (désolée je ne connais pas le vocabulaire PSY exact) Elle se fait belle, maquillage, vêtements.... Elle devient alors objet du désir Elle est un phallus Sa puissance c'est sa beaute(on est la dans le domaine de la psychanalyse...) La femme fait envie à l'homme L'homme désire la femme La femme désire l'homme Quand une femme se sent désirée elle désire aussi. C'est pour ça que notre apparence est très importante pour nous. On se sent belle à travers le regard d'un homme. Je schématise énormément bien sur...c'est un peu plus subtil que ça.. Moi qui suis plutôt féministe,c'est dur dur à admettre pour moi...mais force est de constater que ça me parle! Si quelqu'un peut apporter d'autres idées...ce sera avec plaisir À bientot
sandro.
Abonné

oui Evelyne, tu as raison de vouloir nous secouer, on est partis dans la mélancolie ....mais on a toujours besoin d'être rassurée, épaulée, aimer et qu'on nous le crie sur tous les toits !!!!! mais nos hommes ne fonctionnent pas comme ça .

Titelilidu, concernant ton désir de maternité, comme je le comprends, je l'ai toujours eu moi aussi, quand ce sera le moment ça viendra et je te le souhaite de tout coeur, moi j'ai eu un peu le même parcours que toi, et maintenant, malheureusement pour moi , je sais que c'est fini à mon grand désespoir, et je le regrette vivement et j'ai tendance à m'enfermer dans ma bulle de femme non accomplie, non femme et j'en SOUFFRE , mais ça devait être mon karma et je le déteste ce karma là  ! je n'arrive pas à accepter le fait que je ne serai jamais maman ....bon, stop, je replonge dans mes idées noires, vite un BN !

je vous embrasse les filles , vous êtes super !!!! smiley

toccata.
Abonné

Pour Evelyne :

je trouve ton témoignage très beau : moi aussi j'ai 30  kilos de trop et je prends conscience que chaque kilo correspond à une année de vie de couple.Un 1er mariage,un bébé et un divorce : un 2me bb, une séparation et un mariage avec le père du bb numéro 2. En fait, je crois que toutes les émotions que j'ai pour les hommes sont chargées des traumas de ma petite enfance et qu'au fond je hais les hommes ..... et étouffe .... mon corps réagit à cette mémoire.... et je ne sais pas comment me libérer de ces émotions ..... je perds du poids ds les séparations, au début ensuite, le manque affectif s'installe et je grossis ..... ce bilan de mon poids me désespère : 30 kilos en 30 ans, c'est vraiment horrible ....

et pour le moment Linecoaching ne m'aide guère. Tout ce que j'ai fait avant   était dirigé vers la suppression de la sensation de faim alors maintenant, comment contacter la sensation de vraie faim ? Je me sens plutôt désespérée .... et n'ai plus envie de retomber ds les restrictions pratiquées pdt 35 ans ....

 

Je ne crois pas aux paroles de mon mari qd il me dit que je suis belle .... vraiment pas ..... et j'ai une soif ou faim de vrai contact, de partage mais je ne peux le vivre au quotidien. Je peux brûler d'un feu amoureux intense pour qqn loin, très loin bien sûr et inaccessible mais la présence quotidienne m'est insupportable et je suis une pro non du bolino mais de l'évitement : tjrs la 1ere levée ou couchée ....

 

Inutile de dire que j'ai fait moultes sortes de thérapies mais en fait je sais pourquoi je souffre mais rien n'a changé, enfin si un peu ..... le vrai pb reste l'acceptation de ce qui fait et a fait ma vie ....

 

titelilidu27.
Abonné
Koulélé : mes paroles n'était pas faite pour te "blesser" quand j'ai dis tu as eu des enfants mais plus pour le shéma du "gros bidon" c'est dans le sens tu peux te "defendre" en disant "je viens d'avoir un bébé normal que je n'ai pas retrouvée ma taille de guépe" ;-) moi je ne peux pas je mange forcément mon poid en pleine figure... Mais je comprend totalement le fait que enfant ou pas on reste des femmes avec des envies de séduction, de désir, de sensualité et de sexualité...et le mieux pour nous c'est de se sentir désirais... Tocata: moi j'ai pris 35kilos en 5ans alors la c'est horrible...!!!!. Sandro: je comprend ton mal etre aujourd'hui si on m'annoncer que je pourrais pas etre maman je ne le supporterais pas je le sais je ne vis que pour ça et je ne supporterais pas de ne pas pouvoir procréer... donc je veux sentir un petit etre bouger dans mon ventre, je veux vivre ce bonheur, je veux me lever pour voir le bonheur rayonner dans les yeux de mon enfant, je veux avoir une bonne raison de rentrée chez moi le soir et savoir pour qui je me leve le matin, je veux entendre des "maman"...et ça pour celle qui ne connaisse pas ce que c'est de vraiment désiré faire un enfant je leur souhaite d'un coté de les desirés autant que moi je le désire et d'un autre elle connaisse pas le bonheur que c'est de vivre dans l'insouciance du moment tant attendu car au moins elle ne se prive pas de "vivre" et ne se font pas martyre pour resister a l'envie de succomber à ses pulsions de procrée... Je sais pas si j'ai étais claire....mais je le souhaite...
isato.
Abonné

La question de la maternité et de la transformation du corps revient souvent dans nos propos et ceux de nos amies. Et aussi la souffrance de voir le corps s'altérer et ne plus correspondre à l'image qu'il "faut" avoir pour être belle et désirable et avoir donc une vie sexuelle satisfaisante...

Lisez donc cet article dans Slate sur la pression qui s'exrece sur nous. Édifiant, non ?

//www.slate.fr/life/87831/corps-femmes-meres-grossesse

maria2020
Inscrit

, bonjour, c'est un super article je n'ai jamais pensé à écrire un commentaire sur une page, bonjour c'est dur de voir ton vrai amour prendre une autre direction, je m'appelle maria luke je suis mariée depuis 20 ans et un jour mon mari m'a dit qu'il ne pouvait pas continuer notre mariage parce qu'il avait vu une autre femme décider de demander de l'aide et de trouver quelqu'un avec mon histoire similaire en ligne, comment son mariage a été rétabli et je pense que cela changera mon histoire, je vis heureux avec mon mari, tout comme lorsque nous nous marions, nous renforçons notre amour l'un pour l'autre et je découvre également que mon mari a eu une influence négative, je suis très reconnaissant à cette personne pour l'aide, si vous avez besoin de soutien, etc., Whatsapp +2349) 7317 ) 8333) jajaspellcastertemple@gmail.com

Flobelle13
Abonné

Bonjour,

as-tu essayé d'en discuter avec ton mari et de lui demander son sentiment? J'étais persuadée que je n'étais plus digne d'être aimée puisque j'avais regrossi entre la date de notre rencontre et 15 ans après (mariage et un enfant durant ces années).  Je commence à  peine à  comprendre que son désir est toujours là.  réel et que ce n'est ni de l'habitude,  ni de la pitié.  En fait, je projetais mon regard intransigeant et humiliant sur moi-même,  sur lui. Il ne m'a jamais jugée et rabaissée mais ma peur et ma honte me le faisait croire. J'espère que ce témoignage pourra t'aider. Bon courage, nous sommes souvent trop dures dans les jugements que nous portons sur nous-mêmes. 

Flo

izabelle
Animatrice forum

quant à moi mon ex  m'a toujours pris la tête sur mon poids, mais s'il y a bien un endroit où ça ne le dérangeait pas, c'est au lit !!   hahaha

quant à mon chéri, il m'aime inconditionnellement que ce soit au lit ou ailleurs et c'est surtout, surtout ça qui aide je trouve!!!!

parce que ça aide à s'aimer soi-même inconditionnellement

 

bon c'est un vieux post que tu viens de faire remonter là Flobelle, mais ça me permet de me rappeller de titelili !  j'espère qu'elle va bien

Nakiami
Abonné

Ce post fait résonnance en moi également... Mon conjoint ne me touche plus qu'une fois par mois environ, il n'a juste plus envie de moi. Et moi j'ai tellement honte de ce que je suis (120 kg alors que lui est un grand sportif svelte) que je ne réclame plus rien de ce côté là non plus...

Et les rares fois où j'ose lui en parler, il dit que je me fais des idées et il me saute dessus, mais je n'ai pas l'impression que c'est sincère...

J'ai beaucoup d'espoirs en ce programme pour ce sujet en particulier : pour moi, me redonner confiance en moi, m'accepter et être bien, et pour mon conjoint, redevenir désirable à ses yeux...

ventdautomne
Ancien abonné

Nakiami, c'est pour toi que tu dois redevenir désirable, pas pour lui. Attention,  je n'ai pas dit maigrir. Mais aimer ton corps, t'aimer toi et ta personnalité. Moi, j'ai 35 kilos de plus que quand je l'ai rencontré.  Lui pèse 110 kilos.  On s'aime toujours autant.  La sexualité c'est moi qui complexe. Mais c'est surtout le stress qui fout tout en l'air par moments. 

izabelle
Animatrice forum

je pense sincèrement que la plastique n'est souvent pas le problème d'un manque de désir, souvent c'est plus autre chose : le quotidien, l'évolution de chacun, la difficulté à se "connecter" l'un à l'autre

ce n'est bien sûr que mon point de vue, mais autant la plastique peut beaucoup jouer au début d'une relation, dans le désir, autant par la suite, avec tout l'émotionnel qui est en jeu, ce n'est plus forcément ça  qui bloque...

ça peut être simplement un mauvais rapport à soi qui induit une énergie peu "érotique" 
il faut arriver à se détacher des standards et être dans l'instant présent pour une relation vivante, vibrante, et donc avec du désir

Solste
Abonné

Salut titelidu 

Dans ce que je lis il y a 2 choses.

Toi et la relation à ton corps.

Et lui et sa relation à ton corps. 

Déjà que c'est très difficile d'arriver à s'accepter, mais aussi très important. Se dire de vive voix, OK je suis grosse (en surpoid, obèse peu importe) c'est en partie commencer à faire la paix avec soi même. C'est se tendre la main en s'acceptant avec ça. Ton corps te dis quelque chose et tu acxeptes de l'aider. Mais c'est très difficile. Si tu le fais, tu verras que tu te retrouveras belle. C'est juste un état lié à un déséquilibre. 

Personnellement c'est comme ça que j'ai pu commencer à attaquer. 

Car moi aussi, ça a une incidence sur ma vie sexuelle. 

Mais attention, comme tu as pu le lire aucun autre témoignage ne parle du rejet de son homme. Aucun compagnon, et le mien non plus ne voit l'autre aussi durement. Quand on aime qqun on ne voit pas ses changements d'un mauvais œil. Sauf, si risque pour la santé bien sûr. 

Là où je vous un problème c'est dans les propos de ton mec. Et excuse moi, mais il s'est regardé ? Est il M Parfait ? Te soutiens t'il dans ta démarche ? Quand il te caresse faire il attention à ce que toi tu ressens ? 

C'est déjà difficile de briser un schéma personnel on remercie l'entourage de ne pas insister. 

Et puis, cette prise en charge tu l'as faite pour toi ou pour lui ? 

Je pense (mais je ne suis qu'au début) que ce suivi ne fonctionne que si tu fais la paix avec ton corps. Si tu l'aimes et que tu veux l'aider. 

T'entendre dire que tu es grosse, moins désirable etc c'est créer une nouvelle douleur, un risque plus grand de restriction cognitive.

Un homme qui t'aime, te soutiens, t'observe et parfois attend juste... Patiemment. 

 

Bon courage

 

Mais ne te force pas aux relations sexuelles. Tranquille ça reviendra quand ça reviendra. 

Stéphanie 

"Ever try, ever fail, don't matter

Try again, fail again, fail better"

Solste
Abonné

Salut titelidu 

Dans ce que je lis il y a 2 choses.

Toi et la relation à ton corps.

Et lui et sa relation à ton corps. 

Déjà que c'est très difficile d'arriver à s'accepter, mais aussi très important. Se dire de vive voix, OK je suis grosse (en surpoid, obèse peu importe) c'est en partie commencer à faire la paix avec soi même. C'est se tendre la main en s'acceptant avec ça. Ton corps te dis quelque chose et tu acxeptes de l'aider. Mais c'est très difficile. Si tu le fais, tu verras que tu te retrouveras belle. C'est juste un état lié à un déséquilibre. 

Personnellement c'est comme ça que j'ai pu commencer à attaquer. 

Car moi aussi, ça a une incidence sur ma vie sexuelle. 

Mais attention, comme tu as pu le lire aucun autre témoignage ne parle du rejet de son homme. Aucun compagnon, et le mien non plus ne voit l'autre aussi durement. Quand on aime qqun on ne voit pas ses changements d'un mauvais œil. Sauf, si risque pour la santé bien sûr. 

Là où je vous un problème c'est dans les propos de ton mec. Et excuse moi, mais il s'est regardé ? Est il M Parfait ? Te soutiens t'il dans ta démarche ? Quand il te caresse faire il attention à ce que toi tu ressens ? 

C'est déjà difficile de briser un schéma personnel on remercie l'entourage de ne pas insister. 

Et puis, cette prise en charge tu l'as faite pour toi ou pour lui ? 

Je pense (mais je ne suis qu'au début) que ce suivi ne fonctionne que si tu fais la paix avec ton corps. Si tu l'aimes et que tu veux l'aider. 

T'entendre dire que tu es grosse, moins désirable etc c'est créer une nouvelle douleur, un risque plus grand de restriction cognitive.

Un homme qui t'aime, te soutiens, t'observe et parfois attend juste... Patiemment. 

 

Bon courage

 

Mais ne te force pas aux relations sexuelles. Tranquille ça reviendra quand ça reviendra. 

Stéphanie 

"Ever try, ever fail, don't matter

Try again, fail again, fail better"

X