Pourquoi je me rebelle ? - 12092013

AMRITA.
Abonné

Bonsoir à toutes et à tous

Je me demande pourquoi je n'ai pas réussi à aller au bout du programme alors que je suis persuadée que c'est le bon chemin ? Pourquoi je me suis sentie agressée par les exercices alors que ces états de conscience me parle puisque je pratique le yoga de façon quotidienne et que j'adhère complètement à cet enseignement qui m'apporte beaucoup et qui ressemble beaucoup à ce qui est proposé ici à propos de la pleine conscience

Est ce justement cette similitude ?

Je me sens agressée, visée, touchée dans toute mon intimité car on touche mon corps et mon esprit peut être, mais pourquoi justement au sujet de l'alimentation

Je vous assure être saine de corps et d'esprit ........ 57 ans, 1.64, 64 kilos c'est pas l'enfer mais je ne supporte pas mon physique d'aujourd'hui, à des années lumière de ma taille de guêpe qui ne m'a quittée qu'il y a 6 ans. Une vie entière à être fine et élancée, je n'ai pas supporté la transformation

 

Merci pour toutes vos lumières

Commentaires

Minoque.
Ancien abonné

Coucou Amrita Belle et Rebelle ! Je me demandais ce que tu devenais, je pensais à toi :-) Bon, je n'ai pas de lumières mais je veux bien t'envoyer un p'tit rayon de soleil... Je n'ai rien vécu d'identique. Mais je crois que la réponse tu la connais, elle est quelque part en toi, comme un mot que tu aurais sur le bout de langue. Fais toi encore plus confiance..   et sois bienveillante avec ta silhouette au présent, ton corps de maintenant... Tu dis "transformation", en cherchant (pour toi même) en qui, ou en quoi tu t'es "transformée", tu auras peut être un début de réponse, quelque fois par association d'idées on trouve des réponses....

Bonnes découvertes de toi, j'espère que tu y verras plus clair bientôt ! 

AMRITA.
Abonné

Coucou Monia ! Comment vas tu ???? J'ai grand plaisir à voir un visage connu et une amie du web avec qui j'ai de belles conversations

Tes mots sonnent justes, quelle belle surprise pour moi. Je n'ai pas les réponses mais tu me donnes des pistes à explorer peut être. Je digère ça et t'en reparle demain ?

 

Je n'ai jamais été bienveillante avec mon corps, j'ai beaucoup exigé de sa part, alors peut être que je laisse parler depuis quelques années et qu'il s'étale au grand jour ! il est content sans doute hi hi

 

Je me transforme, le yoga est une transformation et une acceptation de ce qui est....... alors ......

lorraine
Marraine

Amrita, je n'ai pas non plus de réponse à ta question , des pistes peut être...

Ce que je sais, c'est que passer 50 ans et l'arrivée de la ménopause  c'est une vraie nouvelle étape de vie, la fin de quelque chose avec toute les éventuelles représentations qui vont avec.....Réel chamboulement corps et esprit

Par ailleurs,Les courbes et rondeurs ne s'installent plus au même endroit ça fait bizarre un peu et je crois bien qu'on ne peut pas maîtriser/changer grand chose à cela, dame nature fait son oeuvre....

 

 

 

 

AMRITA.
Abonné

Bonjour Lorraine

Merci pour ton message même s'il ne répond pas à mes fichues attentes. Certaines femmes restent résolument minces, comme si la ménopause n'existait pas pour elles. Alors pourquoi pas moi l'inébranlable mince.

Je ne supporte pas ce corps qui n'est pas moi, je ne me reconnais pas, je ne sais pas qui est devant moi quand je me vois dans la glace, je réalise à quel point cette souffrance est inutile et certainement déplacée

Je suis en tension devant cette image et pour le moment en dehors de lutter de toutes mes forces pour voir cette image s'éloigner, je n'ai aucun moyen (et pourtant je t'assure que je ne manquerai pas de donner d'excellents conseils à une autre que moi) pour traverser cela, m'en détacher et l'accepter

Et puis revient sans cesse en mon esprit cette idée que la pleine conscience s'applique plus à mon âme qu'à mon corps. Ce travail sur la pleine conscience m'a sortie de mes ornières mais pour d'autres raisons.

Noelle
Marraine

bonjour Amrita

juste un temoignage, sur les changements physiques a la ménopause

pour ce qui me concerne, j'ai grossi de plus ou moins dix kilos, que j'ai perdus petit a petit (sur une perode de 10 ans), mais je n'attribue pas a la seule menopause ma prise de poids a ce moment là. je vivais aussi un melange de stress professionnels de tous types, mais ce n'est pas irreversible..10 ans , bien sur ça fait long...mais comme je ne m'etais jamais vue "mince" (meme lorsque, objectivement, je l'etais) c'est aussi tres different de ce que tu vis..et meme , en realite, je n'arrivais pas a me voir du tout, comme ça , ça reglait l'affaire !

bon courage , en tout cas

izabelle
Animatrice forum

hello Amrita

je vais peut-être me prendre une baffe (préambule pour m'excuser si je suis à coté de la plaque), mais je pense savoir pourquoi tu te rebelles

en fait, je viens de lire ton message en réponse à la citation de Lorraine où tu dis que si tes journées sont positives, justes et claires, tes lendemains  "chanteront"

à lire ça, et cela n'engage que moi, mais c'est quelque chose que je ressens, j'ai l'impression que tu es guidée par l'idée qu'il faut toujours vivre des choses positives,  et que c'est ainsi que l'on est heureux

du coup, ta part  d'ombre,  elle se trouve pas mal refoulée, avec une lutte intense pour ne pas faire remonter à la conscience des ressentis pas trop glorieux, ou pas désirés,  parce que  "négatifs"

tout ceci prend une certaine force, et cela ressort sous la forme de cet énervement, cette rebellion

 

le principe du programme c'est de faire des exercices, des observations, pour changer ses comportements, mais parfois on bloque, parfois on ne sait pas, parfois on n'arrive pas à accepter ce que l'on vit intérieurement et on se met en lutte

alors parfois on se sent en échec  à "réussir" ces exercices

la réussite de ces exercices (symbolisée par la ligne retrouvée) étant le "positif"

et le processus d'apprentissage, long et douloureux, étant vécu comme un échec

mais si le sentiment d'échec est tellement difficile à supporter qu'on le refoule, qu'on le rejette,   et bien généralement cela se transforme en un énervement maximal....  rebellion

 

j'ai conscience que mon message n'est pas super clair, mais ce que je veux dire en gros, c'est que je t'inciterais à accepter ta part d'ombre comme faisant partie de toi

à accepter les moments de tristesse et de découragement comme  normaux, faisant partie simplement de la vie qui s'écoule, ils ne sont que passagers

d'être moins volontaire, donc, dans l'établissement du positif,  et juste vivre ce qui vient, avec toute l'incertitude que ça implique.....  juste être

 

tout ceci n'est qu'une intuition, mais je préfère l'écrire, avec moultes précautions verbales, que de ne pas te la livrer....  tu en fais ce que tu en veux, bien entendu...

AMRITA.
Abonné

Bonjour Izabelle et merci pour ton message que j'ai lu avec attention et détachement. Je ne vois rien qui pourrait me faire mal réagir, toutes les aides sont les bienvenues

Ton message est très clair à mes yeux, on doit parler le même langage sans doute

Je te félicite d'avoir fait le lien avec mon autre message sur l'autre forum. En fait je me suis mal exprimée. Ce que j'ai surtout voulu dire c'est qu'il ne sert à rien de vouloir changer ce qui est puisque c'est le résultat du passé. Par contre pour éviter la souffrance à venir il est de mon devoir (-oui oui) de faire les meilleures choses chaque jour. Aimer l'autre, prendre soin de ma santé etc etc. Je n'énumère pas tout.

Mon poids d'aujourd'hui est le résultat d'erreurs passées où mon corps répondait pile poil mais je ne l'ai pas vu changer, donc mes abus ont fini par éclater au grand jour (pour moi) alors que ça faisait longtemps qu'il tirait le signal d'alarme sans doute. Donc c'est là où tu as raison, oui aujourdh'ui je suis en grande tension par rapport à ça, je veux corriger mes erreurs d'un grand coup de baguette magique et ça ne marche pas. Alors si ça marche avec les régimes mais comme on le sait ici, les kilos reviennent de suite.

Là où tu as aussi parfaitemnet raison c'est au sujet de mes sentiments d'échec et de mon sens de la perfection. Je ne m'accepte que dans la perfection et j'ai vite fait d'enterrer mes manques et mes erreurs en les maquillant à ma façon.

Pour ça je te remercie beaucoup, accepter qui je suis est certainement l'ultime étape de ma transformation. Accepter ce corps, l'aimer puisque c'est le mien, c'est mon véhicule et puis j'ai très envie d'en prendre soin, c'est lui qui va m'emmener jusqu'au bout du chemin

Donc pour toi ma rebellion viendrait de l'aide que l'on m'offre et dont je ne veux pas (seul moi sait quoi faire ?) et de l'acceptation du travail que j'ai à réaliser sur moi, c'est à dire m'accepter tel que je suis ?

 

Merci

izabelle
Animatrice forum

[quote=AMRITA]

Donc pour toi ma rebellion viendrait de l'aide que l'on m'offre et dont je ne veux pas (seul moi sait quoi faire ?) et de l'acceptation du travail que j'ai à réaliser sur moi, c'est à dire m'accepter tel que je suis ?

[/quote]

en fait je n'en sais rien et peut-être que je projette un petit peu mes problématiques sur toi

disons que je comprends cette rébellion parce que je l'ai moi-même vécue, tout en étant consciente comme toi que la méthode était parfaitement logique, claire, sensée, et "la bonne"

il me semble que c'est le sentiment d'échec (relatif, mais disons de non-perfection) contre lequel on lutte,  et le fait que la méthode nous demande de nous confronter à tous nos ressentis (que justement on essaie parfois de masquer)  qui peut produire cet état de rebellion

serenite8.
Abonné

bonsoir Amrita

moi aussi j'ai toujours été mince et j'ai maintenant 13 kgs de plus que toi, j'ai pris 24 kgs et crois moi il m'en a fallu du temps pour m'accepter comme je suis, avec mon nouveau physique.  Mais la vie est ainsi faite, nous changeons, l'impermanence des choses mais aussi des êtres.

Nous sommes des femmes, il y a la vie, la ménopause, le reste, pourquoi devrions nous rester des "poupées", pourquoi et pour qui?

j'ai longtemps été obsédée par la minceur et la perfection,je guettais la moindre peau d'orange, je devais être belle et désirable, je n'existais au fond qu'à travers le regard des autres et surtout des hommes.

J'ai la chance aujourd'hui d'être avec un homme qui m'aime comme je suis, qui accepte mes rondeurs, qui me dit que je suis belle, alors il est vrai que souvent je n'ai pas envie de l'entendre me faire ces compliments car dans ma tête, quelquefois encore, belle = mince.  Mais il a raison, on peut être ronde et belle, l'important est de s'accepter.

il faudrait se poser la question : pourquoi ce désir de rester mince, pourquoi ce désir de rester comme à 20, 30 ou 40 ans?

Moi qui suis passée par ton poids(je mesure 1m65), je peux te dire que j'adorerais peser 64 kgs! si j'avais su j'aurais commencé LC à ce moment là et je les aurais tjrs sans doute.

crois-moi tu es loin d'être grosse et tu es sûrement très belle. Sois bienveillante avec toi-même

AMRITA.
Abonné

Izabelle tu as sans doute là une clé à cette rebellion. Difficile encore pour moi d'admettre que c'est ma volonté de perfection, car la tentative de perfection pour moi est synonyme non pas de consécration mais j'ai été éduquée comme ça, il faut aller toujours vers le parfait pour faire sa place dans ce monde

Alors reste à définir ce qu'est le parfait. Jusqu'à présent il se trouvait dans l'action, le faire, l'avoir etc etc, il me reste encore à explorer l'être

Je ne voudrais pas m'investir dans cette recherche pour rien en fait, j'ai trop peur de m'y perdre...... tiens la peur !!! ça faisait longtemps ! hi hi

 

AMRITA.
Abonné

Oui sérénité c'est exactement ça !! je me souviens de mes premières envies de mincir ! je pesais 55 kilos ! c'était beaucoup trop à mes yeux de nana de 50 kilos, et maintenant je me damnerai pour revenir à ce poids trèèèèèès correct. Et c'est la réflexion que je me faisais hier, si un jour j'attends les 70 kilos, je regretterai mes 64 c'est certain

Non je ne suis pas grosse...... enfin pas mince non plus, faut pas rêver. Mais pour mon âge mon poids est plus qu'acceptable

Peut être que cette tension sur le poids est une technique de dissimulation. En fait c'est pas ça qui me perturbe le plus mais c'est mon corps qui joue le bouc émissaire

J'ai beaucoup aimé ta réponse, je me retrouve complètement dans ton histoire

Je souhaite adresser à toutes celles qui ont répondu un grand grand grand merci. Ces échanges sur ces forums sont vraiment source de jouvence, d'apaisement. Je vais mieux ce matin avec tout ça, je me sens requinquer et enjouée...... je m'aime comme je suis, enfin presque ;-))

AMRITA.
Abonné

Noelle je ne t'ai pas répondu ?????? je te prie de bien vouloir m'en excuser

Je crois qu'il me faudra ce temps pour retrouver mon corps. En fait ce corps plus mince j'en connais les contours. Dans ma tête, je sais où il est même les yeux fermés. Je devine chaque morceau même le nombril.  Là je ferme les yeux et je devine une masse informe. Je crois que mon problème est plus là que dans l'appréciation de ma ligne visible. Je me suis déconnectée de lui et ça  pour un peu ça ruinerait mes pensées positives du jour 

lorraine
Marraine

Je reviens sur ce fil après deux jours d'absence....Bien intéressant tout ce qu'il s'y est dit

 

Si on y regarde de près,  la grande  majorité des femmes entre 50 ans et 60  ans ont des rondeurs autour de la taille, un peu de ventre,  même les femmes minces (genre taille 40 pour 1m65 env.) sauf peut être celles qui s'acharnent à faire  des régimes très restrictifs....Rondeurs n'est pas synomyme de gros, de moche, de laisser -aller même si notre mental pourrait desfois nous le faire croire...

 

Mais la question du corps est un aspect seulement . Notre personne ne se limite pas qu'à notre plastique. On pourrait desfois s'y focaliser sur ce "paraître "qui nous ferait  oublier de nous pencher sur l'"être"....

Dépasser 50 ans c'est aussi avoir un demi siècle d'âge avec un rapprochement vers la mort, ne plus avoir de règles et pouvoir avoir un enfant (avec les peurs éventuelles de ne plus être féminine et de ne plus  plaire aux hommes de perdre son identité de femme) Largement de quoi nourrir (plus ou moins en fonction des personnalités et de nos situations familiales)  nos éventuelles angoisses....

Voilà, ce que sous entendaient  comme idées mon premier post

J'évoquais aussi le fait qu'on ne pouvait pas tout maîtriser.  Quand on est perfectionniste on veut tout maîtriser pour que ce soit parfait, rien ne dépasse, fasse tache,  aussi parce que cela pourrait  laisser à penser à soi même et à montrer aux Autres qu'on est quelqu'un de génial , nous qui dans notre for intérieur (pas toujours consciemment) nous considérons plutôt comme étant nulle.

Certains exercices ou outils  de LC nous montrent  parfois  que certains points de notre personne  nous échappent, que là on ne sait pas ou qu'on ne  peut pas faire et nous ramène face à notre état d'humain imparfait...Alors, du coup peut être préfère t-on laisser tomber l'exo ou l'outil...

 

La pleine conscience s'applique au corps puisqu'il s'agit de ressentir ses émotions (et pas de les penser) , par exemple ressentir sa tristesse dans son corps (genre gorge serrée, estomac nouée, yeux humides....) Desfois on est triste même si on apréfèrerait  être joyeuse et faire bonne figure ...

 

Bien sûr, tout cela je me le dis aussi à moi même....

Merci Amrita de ce fil

Vali.
Ancien abonné

Fil de sèrieuses, pas très gai !

Et oui 50 ans c'est peut-être la moitié de la vie, mais peut-être aussi le bout...et si nous devions finir dans 3 mois, disons, ça peut arriver, ...

Est-ce qu'il ne serait pas temps de s'accepter et de faire ce qui dépend de nous ( cf. Epictète , cité par A et Z), 

par exemple nous aimer et nous rendre aimable, trouver le beau et le bon là où il est et pas dans un idéal (peau plus douce, muscles plus entrainés, vernis aux doigts et aux pieds, musiques, habits neufs à la bonne taille, odeurs de la maison, de la nature, dégustations alimentaires et sensuelles ...).

Perfectionnisme adapté : le mieux...possible dans le meilleur monde...possible ( Voltaire ? )

De chacun selon ses moyens à chacun selon ses besoins( Marx ?)

J'ai eu peur pour ma vie et ma santé quand j'ai commencé LC, et j'ai trouvé dans les dossiers toutes sortes d'arguments pour me raccomoder avec ma forme. J'avais aussi peur du risque de prendre plus de poids, je me suis donc limité à l'objectif : ne plus jamais grossir, et m'accepter avec mes 65kg/1,64m...

Et 12 kg sont partis en 7 mois tout doux, tous seuls...quelle chance, et d'ailleurs je n'ai plus trop peur , si de devoir atteindre 100 ans , si c'est mon destin...

A plus les sérieuses, bonne chance pour la réconciliation. C'est samedi, temps de rigoler, et ménage sportif, ravitaillement et convivialité, à bientôt

Vali

Minoque.
Ancien abonné

Vali, bon week-end ! Puis je dire que toi tu as fait LC très sérieusement...  ? ;-) En fait, je le comprends en te lisant aujourd'hui, ainsi j'ai pris un peu les chemins de traverses en faisant LC à ma façon, et je me comprends aussi maintenant ;-) 

Peut être Amrita que tu as besoin de ce temps là, le temps de la révolte contre toi et les exos :-) A suivre...

Bienveillance du samedi à tou(te)s

lorraine
Marraine

Bon Week end à  vous aussi Monia , Vali, et tout le monde smiley Bonne rigolade du samedi à toi Vali.....winksmiley

AMRITA.
Abonné

Bonjour Lorraine

Je crois sincèrement que le petit ventre rond n'est pas une obligation. Il suffira de travailler ses abdos de façon douce et régulière pour qu'il disparaisse. Mais c'est vrai que même les minces n'y coupent pas. Il est tout aussi vrai que certaines femmes rondes n'ont pas plus de ventre que ça.

Mon souci face à la graisse est qu'elle nocive à notre santé certes selon la localisation c'est plus ou moins dangereux.

Je sais que nombre de femmes arrivées à 50 ans redoutent de voir partir les enfants, de ne plus pouvoir procréer à leur tour mais ça n'est pas mon cas. J'ai encore un fils très jeune et je gazouille devant ma petite fille. Je crois, mais va savoir, que vieillir ne me fait pas plus peur que ça. Et je ne m'imagine du tout mais alors pas du tout me retrouver avec un bébé dans les bras. Je n'ai aucun regret par rapport à cette époque. Sans doute ne suis pas plus maternante que ça et autant je suis contente d'avoir eu des enfants autant je préfère maintenant car ils sont adultes et nous avons des échanges d'adultes à adultes. Pour les gazouillis et bien ça n'est plus de mon ressort

Par contre pour ce qui est du sens de la maitrise et de la perfection, là tu tapes dans le mille. Je ne m'imaginais pas que c'était à ce point car bien évidemment je me trouve plutôt laxiste alors que c'est tout le contraire. Je me l'entends suffisamment dire mais n'en crois pas un traitre mot bien sûr

La pleine conscience s'applique au corps, là je suis entièrement d'accord avec toi, mais sa finalité c'est pas le corps. C'est sans doute ça qui me dérange. En fait par le yoga on va au delà du corps  dit grossier mais en passant par lui. Donc j'ai du mal à rester dans ce premier degré. Mais je suis d'accord il faut que je lâche cette volonté pour vivre pleinement ce premier degré, ce qui n'a rien de péjoratif non ?

 

 

 

 

 

 

AMRITA.
Abonné

Boinjour Vali !

Après avoir dépassé l'étonnement car je n'ai pas compris pourquoi tu disais tout ça, j'ai beaucoup ri en lisant ton mot. Nonj pas qu'il soit risible mais tu peux citer tous les philosophes du monde je ne suis qu'un être humain en chemin et je dois faire mes propres expériences. Je ne vais en plus me taper sur la tête car je ne vis pas certaines choses avec détachement

Je ne suis pas du tout dans la recherche des magasines, je suis plutôt nature comme nana, j'ai longtemps été très masculine d'ailleurs et il m'en reste encore beaucoup de traces. Je n'ai chez moi aucun magazine féminin et ne papote pas chiffons du tout. Si je veux huiler ma peau c'est pour huiler l'intérieur de mon corps, c'"est pas pour rentrer dans le guiness book des filles les plus si ou ça. Si je veux être mince c'est pour éviter les problèmes de santé liés au surpoids.

Ma démarche n'a rien de futile crois moi

Evitons de cataloguer sans savoir

Bon dimanche à toi !

AMRITA.
Abonné

Monia bon dimanche à toi aussi. Pour moi je crois que LC c'est mort mais je vais trouver autre chose. Je vais faire ce que je faisais avant c'est à dire manger quand j'ai faim même si c'est 10 fois par jour. En fait je suis ainsi constituée et tant que j'ai fait ça et bien tout allait bien. Après j'ai commencé à répondre aux dictats qui disent qu'il faut faire 3 repas par jour et pas plus. Donc je pense avoir commencé à mal manger à partir de là. Peur d'avoir faim avant le repas suivant donc je me suis gavée. Wouah ! merci Monia, je me demande vu le vibration que ça créé en moi si ça n'est pas ça la clé

Minoque.
Ancien abonné

Hi hi en faisant ainsi tu es en plein dans la méthode... oui, écoute ton corps et pas les dictats qui s'y opposent au nom d'un savoir supérieur... aïe là ça peut s'opposer à tes principes... Allez un peu d'humour aussi  :-) !

Quand tu as des révélations comme celle là après tes observations de toi : tu es en plein dans LC, donc ce n'est pas mort... mais fais à ta façon, l'important c'est de s'observer... le reste tu connais et tu vas apprendre toute seule, voilà aussi pourquoi je pars le 6 octobre après mes 6 mois d'abonnement, car j'ai intégrer le sens de la méthode et j'ai besoin de retrouver mon autonomie pour avancer avec moi...

Bises, bon dimanche aussi !

AMRITA.
Abonné

Ah bin mince alors ! j'ai intégré la méthode et je ne m'en rends pas compte ???????? Peut être que c'est vrai, peut être qu'ainsi je ne vais pas dire merci.........

En fait c'est simple, il faut faire comme son corps le souhaite ? Surtout que mon corps n'est pas gourmand, j'ai cette chance....... bon ...... je reste perplexe....... mais pourquoi pas !

bon dimanche !!!

Minoque.
Ancien abonné

:-)

pleinedespoir.
Abonné

Bonjour les dames sérieuses oupas ...

Je viens mettre mon petit grain de sable...( pour une tortue c'est normal..)

Amrita ce que tu vois  et entends devant ton miroir c'est le moi... celui que doit réussir être belle, mince, conforme à ce que la médecine nous dit... "au dela de25 d'indice corporel  vous êtes trop gros" en plus c'est faux... des études très sérieuses remettent ces dictats en cause... les personnes autour de 27 seraient en meilleure forme .. mais  bon.. passons...

La personne rebelle et belle c'est "je" c'est le toi profond.. saviez vous que notre corps se renouvelle entièrement tous les 7 ans et que donc plus aucune de nos cellules n'est la même qu'il y a 10 ans par ex??? Je ne suis plus du tout qui j'étais  il y a 7ans... renversant...

Bon.. alors moi je dis .. l'obstacle c'est  la peur... la peur de ne pas être aimé, accepté, rassuré... etc...

Vivons  les dames avec ce que l'on est ... le reste suivra... laissons la peur de côté et soyons ce que nous  sommes belles et rebelles....et de belles personnes que diable!!!

Bious à toutes....

AMRITA.
Abonné

Merci Pleinedespoir, merci vraiment. Je sais les dangers du "je" et tu vois quand il s'agit du mien, je m'égare.

Mon indice corporel est bien en dessous du 25, alors il faut que je  grossisse !!! qui l'eut cru ! Non sans rire, il n'est pas question pour moi de prendre des kilos car je sais très bien que ces kilos que j'ai déjà en trop c'est du gras qui s'est installé un peu partout mais surtout sur le ventre et les cuisses. Ca se voit comme le nez au milieu de la figure même si on essaie de me rassurer

C'est bien que tu  parles de la peur, car elle est présente très souvent, trop souvent sans doute.

Alors je vais peut être comme le suggère Vali aussi , arrêter de gamberger, vivre la joie d'être en vie et en bonne santé et après ............ et bien ce qui doit venir, viendra

Meta
Marraine

Oh oui oui 

Beau programme à savourer pleinement :

Vivre !! vivre pleinement ..

avec tout ton potentiel , tes aptitudes , les petits plaisirs , s'ouvrir aux partages avec les autres ..

ACCEPTER qui tu es

le yoga peut t'aider à compléter le programme et trouver la paix avec ton corps 

Oui on change , oui on doit faire le deuil de notre corps de nos 20 ans

Tu es bien plus que tout ces chiffres , le poids , la taille ... 

BIEN PLUS  ...

alors belle épanouissement à toi 

capuccino
Marraine

AMRITA,

Je me permets de te faire part de la reflexion qui m'est venue à l'esprit à la relecture de tes messages. J'ai l'impression de te voir t'arc bouter contre tous ces conseils et messages de bienveillance et d'acceptation. Tu le conçois pour les autres, pas pour toi... 

"Faire face à la souffrance - Choisir la vie plutôt que la lutte" de Benjamin Schoendorff un livre conseillé par le Dr Zermati à l'époque ou moi aussi je m'arc boutais. Peut-être t'aidera-t-il comme il m'a aidée.

Bonne route.

Amritaa.
Abonné

Bonjour à toutes et à tous

 

Capucino et Meta mon abonnement s'étant arrêté à l'époque je n'ai pas pu vous répondre.

J'ai continué ma route ailleurs (erreur mais qui n'en fait pas !) et me revoilà et je relis mon message, ma rebellion et je me dis : YESSSSS ! tout doucement ça a décanté, mes peurs se sont apaisées et me revoilà prête à accepter et à plonger avec délice dans une nouvelle expérience LC

 

Je voulais vous remercier pour vos messages qui m'ont touchée et qui m'ont fait prendre conscience de mon arc boutage.... ça se dit ça ? hum....... enfin quoiqu'il en soit le yoga aidant le corps à être plus souple, mon esprit aussi s'est assoupli

 

Donc nouveau départ et je suis très confiante et tellemnt heureuse d'être là

Haut de page 
X