Quand le corps fait mal...

LG54190.
Abonné

Bonjour à toutes et tous,

 

je m'apelle Laura, j'ai 25 ans... J'ai commencé la méthode il y a quelques temps, et je suis déjà convaincue (en théorie seulement pour l'instant) que c'est cette méthode là; qui en fait n'est pas une méthode (mais le cours normal des choses), qui pourra mener vers le chemin de l'acceptation et donc du bien être. Je sais que c'est vrai car j'ai des amis minces, qui ne se privent de rien, mais qui mangent simplement à leur faim... sans plus ni moins... Envie d'une pizza, ben ok, mais elles vont en manger la moitié voire une part... là ou quelqu'un comme moi, vorace et dégueulasse mangerait tous, voire le reste de celle des autres... Faut voir la réalité en face, la clé de voute est aussi de savoir s'arrêter. Le corps demande ce qu'il a besoin; à nous de savoir l'écouter...

 

Cependant, ce n'est pas si simple... Hier la journée s'est passé plus ou moins facilement, j'étais assez contente de moi, j'avais réussi à m'arrêter et du coup, j'avais d'autant plus apprécié ce que j'ai mangé... Pas de frustration, seulement le plaisir d'avoir partagé un bon repas... Et auj(hourd'hui; c'est la cata... (je sais qu'il ne faut pas dramatiser mais quand même)... Ce midi, j'ai mangé au dela de ma faim, je l'ai senti, mais je pouvais pas m'arrêter... Le soir pareil... Et là je me sens nulle, ignoble même... je me répugne au plus haut point et ne sais plus quoi faire... Je me suis sentie si seule, que le seul réconfort était de manger... je pense à la nourriture 24h/24... une vraie torture), mon futur mari n'étant pas là à cause du travail (militaire bloqué au régiment pour l'instant), et le boulot qui me retient toujours plus avec un boulot de fou... Bref, fatigue, et solitude, l'ennui total quoi... Je peux manger d'ennui, de bonheur, de malheur, de tout... Tout est en réalité excuse à manger... j'aimerais penser à d'autres choses plus constructives qu'à la nourriture; je voudrais que mon énergie s'arrête sur autre chose... On a faim, on mange en prenant du plaisir et on se souciera de la nature quand on aura de nouveau faim... j'aimerais tellement être ainsi...

Je suis au régime depuis l'âge de mes 11 ans. Je me faisais railler à l'école alors mes parents m'ont mis au régime très tôt. A cause d'eux, j'ai toujours eu la sensation d'être anormale... Sans doute le cas au final... Encore maintenant, on me regarde en me demandant si je n'ai pas grossi ou on me fait signe que ce genre de vetement  n'est pas bien car je suis forte... ou on me fait signe que je mange trop... Bref je me sens rejetée, je ne me sens plus femme, et je n'ai plus envie de prendre soin de moi...

 

j'espère que quelqu'un pourra m'aider car là je crois que je n'y arriverai pas seule...

Commentaires

delphdelph.
Abonné

 

Bonjour ! smiley

LG54190 ? Tu as un petit nom ?

Ton message m'a touchée, et je voudrais t'encourager un peu. D'autres ici le feront mieux que moi, car il y a des personnes très très bienveillantes et très très sympa ici. Tu verras, le soutien des autres sur LC, c'est d'un grand réconfort, et ça t'aidera à progresser pas à pas, à ton rythme.

Une première chose t'aidera, à mon avis c'est très important : ne plus te déprécier comme tu le fais. Respecte-toi à présent, accepte de t'aimer un peu. Les mots que tu emploies à ton sujet sont terriblement violents, ça fait mal pour toi de lire cela. Tu as souffert depuis l'enfance, tu le racontes très bien, mais cela n'est pas de ta faute ! Ces régimes, ces jugements, ces moqueries, ces restrictions et remarques assassines, ce sont les autres qui t'ont fait tout ça, et tu ne le mérites pas.

Manger plus que sa faim, ce n'est pas "vorace et dégueulasse". C'est humain, et ici nous sommes tous dans ce cas-là !

C'est une façon de calmer des émotions qu'on n'accepte pas. 

Ici tu apprendras, non pas à devenir "normale", mais à apprécier ta vie, ta personne, ton corps, tes émotions.

Et c'est à la faveur de cet apprentissage, de ce parcours, que ton comportement alimentaire va devenir moins cahotique, que tu goûteras davantage le plaisir de manger, que tu respecteras tes sensations et que tu perdras du poids.

Mais c'est long, et il y a des hauts et des bas. Attends-toi dès maintenant à cela, si tu attends que ça marche vite et sans accroc, tu seras déçue et découragée.

Commence peut-être par te rassurer : ici pas de moqueries, pas d'aliments interdits, pas de jugement !

Ici tu as du temps pour toi, et tu es comme nous toutes : une personne aimable qui prend soin d'elle et des autres.

Courage ! smiley

delph

delphdelph.
Abonné

 

Oups, j'avais mal lu, excuse-moi !

Tu t'appelles Laura ! C'est plus joli !

Bienvenue smiley

LG54190.
Abonné

Bonjour Delphine,

 

merci de ce message de soutien et de réconfort, ça fait chaud au coeur de voir que l'on est pas seul. Je dois m'accrocher et accepter de ne pas toujours faire bien! Car au final, c'est ça la vie... ne pas toujours faire bien...

Encore un gros merci. Tu m'apportes un peu de chaleur là ou la journée va encore être très longue.

Gros bisous,

Laura.

Evaiana.
Abonné

Bonsoir Laura,

Je pourrais pas mieux dire que Delpdelph, mais ton message m'a touchée.

La violence avec laquelle tu te traite ("dégueulasse"...) n'est pas méritée. D'ailleurs rien ne justifie la violence (bon ça c'est un autre débat).

Bref, tu es au bon endroit pour le chemin du mieux-être, et ça commence par la bienveillance.

Traiterais-tu ta meilleure amie de cette façon ? Non? Alors, ne te traite pas de cette façon! Soit gentille avec toi-même, commence par prendre soin de toi.

Au début, tu te forceras peut être, mais petit à petit tu te sentiras mieux et avec le parcours proposé ici ça ira forcément  mieux, même s'il y aura des hauts et des bas.

Bon courage à toi et n'hésite pas à fréquenter le forum, ça aide énormément.

Bises

Eva

Noelle
Marraine

Bonsoir Laura

oui, moi aussi je voulais juste te dire que l'un des grands enseignements de LC pour moi, c'est la bienveillance

j'ai appris a etre bienveillante a mon egard, et je te souhaite de decouvrir et d'accepter d'etre bienveillante a ton egard

 

ah, aussi, ne serais tu pas aussi un peu perfectioniste, faire tout bien ( et si possible tout de suite) ? 

au fil du temps,  j'ai  accepte de rester imparfaite... et de vivre avec mes imperfections

 

d'ailleurs, le petit livre imparfaits libres et heureux m'a pas mal éclairée!

 

Alors, je te souhaite une tres bonne et imparfaite soirée, pleine de bienveillance a ton egard, oui, meme si tu manges au de la de ta faim!!!

Nasha1965.
Ancien abonné

Bonjour Laura,

 

Cela fait un petit moment que je ne suis venue sur le forum. Je viens de te lire et je suis émue. Comme toi et tant d'autres je me bats depuis des années avec la nourriture. Je suis aussi persuadée que nous sommes au bon endroit pour travailler notre rapport à la nourriture et comme toi je suis une perfectionniste. Je te conseille de lire les sujets du forum sur le perfectionnisme : cela devrait t'aider à relativiser. Tu es un être humain, tu mérites d'être traiter comme tel. Penses à toi comme si tu étais une petite fille, comment lui parlerais tu ? Cette petite fille, elle est là, à toi de prendre soin d'elle. Ce n'est pas facile, c'est un chemin qui est long et difficile mais il vaut le coup ! Tu es sur la bonne voie car tu as pris la décision de nous rejoindre. Prends bien soin de toi.

Natacha

LG54190.
Abonné

Bonjour à toutes,

 

je voulais vous remercier pour vos messages de soutien qu ime font tant de bien. Je constate que je ne suis pas seule face à tout cela, et que nous sommes npmbreuses à escalader le chemin du bien être.
Vous me donnez envie de me battre, sans me faire mal. A chaque jour suffit sa peine, dit-on. C'est sans doute valable concernant l'émotionnel.

J'ai hâte de lire vos aventures et de pouvoir moi aussi vous apporter mon soutien!

 

NOUS SOMMES TOUTES BELLES ET MERITONS LE BONHEUR!

Bisous les filles <3

izabelle
Animatrice forum Coach marraines

coucou Laura

eh oui, tu utilises la nourriture pour te calmer de  "tout ça",  à savoir la solitude, l'ennui, la fatigue

et aussi par moments l'excitation ou autre

eh bien bienvenue au club !!!

déjà le fait de t'apercevoir que ce n'est en rien une "tare"  mais bien un phénomène assez courant  qui s'appelle l'évitement émotionnel

certains le "pratiquent" d'autres manières, c'est à dire qu'ils calment à outrance leurs émotions par d'autres comportements

 

mais dans ton cas c'est manger

c'était le mien aussi

 

c'est un parcours que tu vas faire vis à vis de tes émotions :  apprendre à le réapprivoiser

ne plus avoir tant besoin de les calmer, sans cesse, tout le temps

leur refaire une place en toi-même, en le dédramatisant, en les acceptant, en les comprenant

 

 

le premier pas c'est la bienveillance, tu l'as compris

et le deuxième les outils de pleine conscience

 

ensuite n'hésite pas à beaucoup t'impliquer dans les forums,c 'est très utile pour arriver à "sortir"  de nos fonctionnements de mangeurs émotionnels  car beaucoup de choses sont automatiques, comme la lutte émotionnelle,  et en échangeant avec les autres, on arrive plus vite à remettre en cause ce type de fonctionnement

et surtout à expérimenter un autre mode de relation à ses émotions

 

à bientôt!

matydo.
Abonné

Bonjour Laura,

Comme les autres, ton premier message m'a émue. Je ne vais pas répéter ce que les autres ont déjà si bien écrit avant moi.

Je voulais juste te dire mon soutien. 

Quand je me sens en phase de dévalorisation, j'essaie de respirer un grand coup et de me répéter que le monde ne s'est pas fait en un jour et que à chaque jour suffit sa peine. 

J'utilise aussi la technique de m'adresser à la petite fille blessée qui est en moi et de trouver les mots qui la consoleraient.

A d'autre moment, je fais appel à mon image-refuge un lieu de paix et d'harmonie dans lequel je me sens protégée et en paix et où je peux souffler et reprendre de l'énergie. 

Et comme en parlait Izabelle , je crois, la pleine conscience m'aide aussi. 

Bref, j'essaie de trouver un moyen d'être douce avec moi. Je ne vais pas mentir, cela ne fonctionne pas toujours, mais chaque fois que cela réussit, je me sens plus forte et plus capable d'accepter de ne pas être parfaite...simplement humaine.

Bon courage, tu n'es pas seule sur LC.

fourire.
Ancien abonné

Bonjour Laura,

Ton premier message fait écho à ce que je peux penser de moi dans les périodes d'EME à répétitions...

Quand je n'arrive pas à pendre du recul sur ses émotions et que j'utilise la nourriture pour me réconforter sans trouver de limites.

Vient ensuite la culpabilité (reviennent alors les pensées dévalorisantes, les paroles blessantes qu'on a pu entendre de la part de notre entourage soi-disant "pour notre bien"...) et son lot de nouvelles émotions qui entrainent de nouvelles envies de manger...

On a alors l'impressin qu'on n' en sortira jamais, condamnée à trainer notre fardeau toute notre vie en devant affronter le regard des autres qui nous voient au fil des ans changer de morphologie, oscillant entre periodes de restrictions et  periodes d'excés.

Moi aussi je sui persuadée que LC est LA bonne méthode. Pourtant, on ne se débarasse pas de ses habitudes et reflexes acquis depuis notre enfance du jour au lendemain. C'est un long travail de rééducation "mentale", ce n'est qu'en pratiquant régulièrement que l'on arrivera à obtenir des résultats. Et si entre temps, nos comportements habituels reprennent le dessus, il faut apprendre à  l'accepter  car c'est la meilleure façon de les stopper.

Il faut avant tout savoir faire preuve de tolérance et bienveillance envers soi. D'autant que, la plupart d'entre nous appliquons ces principes naturellement à l'égard des autres  mais quand il s'agit de nous, nous nous infligeons les pires jugements.

Alors je suis de tout coeur avec toi car comme toutes ici, je te comprends et mène le même combat.

On doit compter les unes sur les autres et perseverer.

Esperant avoir des nouvelles plus positives prochainement.

Amicalement.

Emeline

LG54190.
Abonné

Bonjour Emeline et bonjour à toutes,

 

merci de ton message qui me fait si chaud au coeur! je donnerai prochaine de mes nouvelles, et essaierai de passer voir vos blogs et profils au plus vite.

Il est bon de ne pas se savoir seule.

 

Je vous embrasse (la petite fille en moi et moi <3)

 

Laura

VanessBG.
Ancien abonné
Bonjour Laura et Bienvenue parmi nous. Effectivement tu es au bon endroit pour apprendre à prendre soin de toi... et te respecter j'allais dire. Car tu te qualifies de mots très durs et, comme les filles, j'ai été émue en te lisant. Sois bienveillante avec toi ! Tu es sur le bon chemin mais ce chemin est long. Tu dois t'autoriser à avancer pas à pas, de tout petits pas parfois. Tu connais déjà tes erreurs c'est déjà ça. Ce n'est pas facile de changer les habitudes d'une vie, ça ne se fait pas du jour au lendemain, il y a des trucs à casser dans la tête. Ce n'est pas simple ni agréable d'avoir son petit mari absent. Tu dis que tu voudrais mettre ton énergie à autre chose, et bien rempli ton blog, participe au forum.... Tu verras c'est presque additif mais dans ton cas ça t'aidera. Je comprends quand tu parles des moqueries de l'école, on m'appelait grosse patate ..... Comme toi mes parents m'ont "mise au régime" , mais à 16 ans. Mais je ne leur en veux pas, à ce moment-là, ils ne savaient pas que c'était mauvais, ils ont voulu m'aider..... Allez prends soin de toi, donne de tes nouvelles, de meilleures la prochaine fois ;-) Il y a toujours quelqu'un pour te remonter le moral ici sur LC. N'hésite pas. Bon courage.
Emma Nuelle.
Abonné
Bonjour Laura, Ton message m'a profondément marqué. Apprends que tu n'est plus seule. Nous sommes tous là pour t'aider. Et surtout n'oublie pas, tu n'as pas appris à marcher en un jour. Tu t'es mesurée une journée ou pour un repas, BRAVO. Tu l'as fait déjà une fois, c'est super, cela prouve que tu peux le faire. Tu es retombée dans tes travers le lendemain, ce n'est pas grave, tu arriveras mieux la prochaine fois. Le plus important est que tu as la certitude (et tu as raison) d'être au bon endroit. Tu avances doucement mais sûrement. Prend ton temps, la récompense n'en sera que meilleur. Dans quelques temps on te regardera encore, mais ce sera par étonnement, parce que tu seras plus sûr de toi, et donc plus belle. Et s'il te plaît Laura, ton prénom est beau, ensoleillé. Ton matricule est triste et donne envie de pleuré. Penses lorsque tu seras prête à modifier aussi cela. Lève toi et marche la tête haute car tu es sur le chemin de la réussite.
zine.
Abonné

Bonjour,

Ne crois pas que tu sois seule dans ce cas. Pour ma part, j'ai 55 ans et comme toi à l'âge de 12 ans on m'appelait grogrosse ! Donc toute ma vie, j'ai essayé de faire attention et surtout de ne plus faire attention, de faire des régimes, de ne plus en faire et voilà 100 kg pour 1,70 m. On ne me dit pas grosse mais bien en chair, .... J'ai commencé le programme fin Octobre. Comme toi, je pense que cette méthode est vraiment génial. J'ai perdu 2 kg et les ai repris pendant les fêtes et je m'y remets maintenant pour tenter de les reperdre. Les pulsions alimentaires, je sais ce que c'est. Il faut penser à autre chose et respirer en pleine conscience. Facile à dire, mais difficile à faire....

Surtout, il faut garder ta bonne humeur et t'accepter comme tu es... Et ensuite, il faut apprendre à dire non aux autres mais aussi à toi même et en être contente lorsque tu réussis à le faire.

Il faut absolument que tu écrives sur le site. As-tu des amies ou amis sur le site ? Pour ma part, j'en ai deux et on correspond tous les jours. Ca aide vraiment !

Bon courage et ai confiance en toi. Je suis certaine que tu es belle y compris de l'intérieur...

Bizzzzzzz

Zine

LG54190.
Abonné

Coucou à vous les filles, et pardon de ne pas être revenu sur le site...

Je manque réellement de temps, et j'ai vraiment besoin de me retrouver tranquille pour pouvoir être sur ce site et échapper au regard curieux.

Tout d'abord, des fêtes de fin d'année pourries: problèmes avec la belle fille... Mon beau-frère m'a envoyé que j'étais une grosse vache obèse et a écrit à mon compagnon: "tu ferais mieux de larguer cette grosse vache avant d'avoir des enfants avec elle..."

Vous imaginez bien que cela ne m'a pas aidé à me sentir mieux...

Le point positif est que j'ai compris qu'il ne fallait plus que je m'impose des activités, ni quique ce soit. J'essaie de faire ce que je veux et de ne pas faire ce que je ne veux pas;;; éviter les frustrations, les sentiments négatives et donc les crises...

Le poids est toujours le même, voire plus, je suis toujours désespérée d'en être au point 0 d'avancement, mais je reprends mon courage à deux mains et reviens vers vous, car au final, vous êtes la clef.

bisous à tous et toutes, et courage!

capuccino
Marraine

Bonsoir Laura,

Ton message me fait mal à un point que tu n'imagines pas.

Ton beau-frère peut penser de toi ce qu'il veut mais en aucun cas le dire, l'écrire, cela s'appelle de la discrimination et c'est puni par la loi. Aurait-il osé écrire des insanités pareilles en lien avec ta couleur de peau ou tes origines ? Non ? et bien avec le poids, c'est pareil. Je suis révoltée par ces individus si stupides qui méprisent et rabaissent ceux qui n'entrent pas dans leurs critères de beautés.

J'ai relu ton premier message si violent à à ton propre égard, si dévalorisant...N'oublie pas que les autres s'autorisent à nous considérer comme nous mêmes nous nous considérons. Se trouver soi-même "dégueulasse", se rabaisser soi-même laisse penser à l'autre, qu'il peut en faire autant. Respecte-toi parce que tu es respectable, parce que tes qualités, tes capacités ne dépendent pas de ton poids. Tu es différente d'un standard érigé par les médias, notre société et alors  ? Fais-toi respecter lorsqu'on t'insulte, calmement, sans insulter à ton tour mais ne te tais-pas. Ici, tu vas apprendre à retrouver de l'estime pour toi quel que soit ton poids.

Bon courage, accroche-toi.

zine.
Abonné

Bonjour à toutes,

Je suis entièrement d'accord avec les messages précédents. Il faut absolument se faire respecter et ne pas hésiter à faire le vide autour de soi en éloignant les personnes désobligeantes.

Regardez les sites de mode pour les rondes. (ex Castaluna) Vous verrez des mannequins rondes très belles ! et c'est plutôt très encourageant !

Plus on est positive avec soi-même et plus on dégage une ouverture vers les autres ! Etre forte ou "grosse" (mais je n'aime pas ce mot) n'empêche pas d'être belle et de dégager de la joie de vivre ! Il faut avoir confiance en soi même si ce n'est pas toujours facile ! Une positive attitude est la meilleure philosophie de vie. Essayez d'être souriante, élégante et ouverte vers les autres et vous verrez le changement de comportement des autres personnes. Pensez toujours "Positive attitude" et vous verrez la transformation des regards des autres.

Dites-moi vos pensées sur ce petit conseil,

Je vous embrasse et courage

Zine

dentelle71.
Abonné

Bonjour Laura, courage! Ce beau frère est ........il n'y a pas de mots qui me viens maintenant!  C'est difficile à dire mais surtout ne pas faire de cas d'individu pareil il serait trop content. Pends bien soin de toi et bonne journée.

Kaylee
Marraine

[quote=zine]

Regardez les sites de mode pour les rondes. (ex Castaluna) Vous verrez des mannequins rondes très belles ! et c'est plutôt très encourageant ![/quote]

Bien sûr ! Sur ces sites elles mesurent au moins 1,70 m angry Lorsqu'on mesure à peine 1,58 m on ressemble à un tonneau angry

[quote=zine]Essayez d'être souriante, élégante et ouverte vers les autres et vous verrez le changement de comportement des autres personnes.

[/quote]Oui... et on cherche la retoucheuse qui va arranger les 15 cm de trop à la longueur des manches, à la longueur de pantalon, à la taille qui monte sous les seins parce qu'on est petite et que les "grandes" tailles sont la plupart du temps prévues pour des personnes grandes.

zine.
Abonné

Bonjour,

Je partage ton avis sur les vêtements. Evidemment je pèse 100 kg mais je mesure 1,68 m c'est peut-être plus facile pour moi. Et encore ! Très souvent les modèles proposés peuvent me convenir au niveau taille mais ne correspondent pas à la mode que je souhaite porter : trop classique ou trop extravagant, trop de paillettes ou trop de couleurs, .... je sais pour s'habiller c'est une vraie galère !!!!

mais j'essaie de vous remonter le moral et malgré tout de rester positives. 

Au moins, il y a des mannequins rondes, ce qui n'existait pas il y a quelques années ! donc une ouverture d'esprit....

Sur des sites anglais, vous pouvez peut-être trouver des vêtements pour rondes et pour des tailles adaptées (moins 1,60 m). Lorsuqe je vais en Angleterre, il y a des tailles pour petites femmes rondes !!!!!! Pourquoi pas en France, je ne sais pas ! C'est un mystère pour moi ..... En belgique également, les vêtements sont adaptés aux femmes belges qui sont plutôt bien en chair !!!! En france, les tailles s'arrêtent au 44 (voire 42) C'est honteux !!! Pourquoi, je ne sais pas.

Mais je maintiens mon conseil (malgré tout !) sur la positive attitude ! Pensez à moi et vous verrez (même si tu te considères comme un tonneau et moi comme une barrique (taille supérieure !) (rires) Il vaut mieux en rire qu'en pleurer, n'est-ce pas ?

Bizzzzzzz

Zine

Bliss.
Abonné
Je fais aussi 100 kg et comme Zine j'ai appris à memettre en valeur. Il y a des enseignes que je fuis car elles ne correspondent pas du tout à ma morphologie (genre armand thierry pour la poitrine je ne rentre jamais). Et d'autres qui sont devenues mes chouchoux (genre triumph pour la lingerie). Au fil des ans j'ai fait entre ce que je trouve/ ce quie me va/ ce qui me plait/. Je demande aussi l'avis des vrais amis sur la question. Bon les jeans à ma taille (48-50 chez M&S) je coupe systématiquement au moins 10cm de longueur. J'ai appris sur les formes qui me vont, les couleurs. Yessica de C&A ca va pour les bas mais pas les hauts. Idem ulla popken ca me "grossit". POur les hauts les taille 46 de supermarché me vont parfois. Il faut sans doute cherche plus que les personnes qui font des tailles standards c'est sur. Et du coup je me sens belle mise en valeur et si j'ai des remarques ce sont des compliments. Bon j'ai toujours du mal quand je vois les photos ou je me trouve bien plus grosse que je ne me sens mais finalement comme je me sens belle quand je bouge dans mes fringues c'est ok. Même les maillots 2 pièces je m'y suis mise en achetant sur internet (lascana ).
zine.
Abonné

Bonjour Bliss

C'est vrai qu'il faut chercher pour se trouver des frings qui vont mais bon, on y arrive quand même. Et maintenant même si je ne suis pas une adepte, il y a internet et les conseils pour nos morphologies.

L'émission "Reines du shopping" fait voir aussi des femmes bien en chair et c'est plutôt rassurant ! Nous y arriverons un jour à être reconnues telles que nous sommes et non comme on voudrait qu'on soit !!!!! n'est-ce pas  les filles ???? et les gars, peut-être ???? Les rondes ont en général le soleil dans leur coeur et sont plutôt très gentilles ! Qu'en pensez-vous ?

Moi aussi comme Bliss j'ai souvent des compliments pour mes tenues et ma façon d'harmoniser les couleurs. Il faut apprendre à se mettre en valeur et y croire. Et ça marche ! On peut être bien faîte et s'habiller comme un sac à patates ! Vous en connaissez toutes, n'est-ce pas ? Apprenez à vous coiffer (adapté à votre morphologie) et apprenez à vous maquiller (un beau maquillage se remarque !!!) et avez-vous remarqué que les "fortes" ont un joli visage (sans rides) ?

C'est tout ça ma "positive attitude". Se connaître et apprendre à faire avec en misant sur ce qui est beau en nous !!!!

Bizzzzz à toutes et au boulot pour chercher au moins deux ou trois trucs à mettre en valeur.......

Zine

LG54190.
Abonné

Coucou les filles,

 

je suis d'accord avec chacun de vos commentaires. Il n'est pas facile de s'habiller dans les magasins traditionnels. Cependant, on peut trouver à s'améliorer et à "corriger" notre silhouette. Chaque personne a quelque chose de beau. Pour ma part, coiffeur ce week end: besoin de changement. C'est toujours n'importe quoi avec la bouffe mais au moins, j'ai une belle coupe de cheveux.

 

Je m'accroche toujours en me disant que je suis sur la voie de l'amélioration.

Et vous, où en êtes-vous les filles?

zine.
Abonné

Bonjour,

Je partage ton avis. C'est vrai qu'une coupe de cheveux peut aider à avoir bon moral !

Il faut aussi penser que les beaux jours vont revenir et que le moral sera meilleur. Les bonnes initiatives aussi. Il est toujours compliqué de se motiver dans ces mois froids et ternes.

Allez on y croit...

Bises à toutes

Zine

Colombie.
Abonné

Je trouve votre discussion aujourd'hui.

Laura je comprends ta colère après le smots et comportement de ton beau-frère.

C'est dur de s'y remettre ensuite.

Le regard, le comportement. et  les mots des autres sont parfois difficile à vivre.

En juillet dernier, des "amies" m'ont dit qu'il me fallait me décider à maigrir pour ma santé, pouvoir suivre notre groupe quna nous marchons en ville, m'habiller facilement, me donnait de sleçons d erégime... un soir par l'une et le lendemain ce fut quasiment les 6 présentes avec moi. J'ai éclaté de colère, tapant sur la table...disant que l'on souffrait assez soi-même de ne pas arriver à perdre du poids sans que d'autres en ajoute. J'avais vu un ediététicienne moins d'une semaine avant.

je retrouve  les plus virulentes fin août avec 5kg de moins, résultat  que je sentais au niveau des vêtemnts et pas de commentaire. je leur annonce mes -5. j'ajoute que la diététicienne m'a dis objectif :-30 compte tenu de ma musculature et non les -48 que voudrait ma taiille quand je calcule l'IMC. Au lieu de dire c'est un bon début, elle ajoute, il faudrait en perdre encore 20 voire 30. Elle m'a ainsi cassé ma motivation. Il faut dire qque la personne qui a parlé se trouve "une grosse vache" elle-même à la limite entre surpoids et obésité, expression que je ne me suis jamais attribué.

Il y a eu un temps très dur sur un autre point que le poids début octobre mais qui m'a fait aussi douter de moi, et dans ce cas j'ai tendance à manger n'importe quoi jusqu'au moment de retrouver une sérénité.

Colombie.
Abonné

Je trouve votre discussion aujourd'hui.

Laura je comprends ta colère après le smots et comportement de ton beau-frère.

C'est dur de s'y remettre ensuite.

Le regard, le comportement. et  les mots des autres sont parfois difficile à vivre.

En juillet dernier, des "amies" m'ont dit qu'il me fallait me décider à maigrir pour ma santé, pouvoir suivre notre groupe quna nous marchons en ville, m'habiller facilement, me donnait de sleçons d erégime... un soir par l'une et le lendemain ce fut quasiment les 6 présentes avec moi. J'ai éclaté de colère, tapant sur la table...disant que l'on souffrait assez soi-même de ne pas arriver à perdre du poids sans que d'autres en ajoute. J'avais vu un ediététicienne moins d'une semaine avant.

je retrouve  les plus virulentes fin août avec 5kg de moins, résultat  que je sentais au niveau des vêtemnts et pas de commentaire. je leur annonce mes -5. j'ajoute que la diététicienne m'a dis objectif :-30 compte tenu de ma musculature et non les -48 que voudrait ma taiille quand je calcule l'IMC. Au lieu de dire c'est un bon début, elle ajoute, il faudrait en perdre encore 20 voire 30. Elle m'a ainsi cassé ma motivation. Il faut dire qque la personne qui a parlé se trouve "une grosse vache" elle-même à la limite entre surpoids et obésité, expression que je ne me suis jamais attribué.

Il y a eu un temps très dur sur un autre point que le poids début octobre mais qui m'a fait aussi douter de moi, et dans ce cas j'ai tendance à manger n'importe quoi jusqu'au moment de retrouver une sérénité.

Colombie.
Abonné

Je trouve votre discussion aujourd'hui.

Laura je comprends ta colère après le smots et comportement de ton beau-frère.

C'est dur de s'y remettre ensuite.

Le regard, le comportement. et  les mots des autres sont parfois difficile à vivre.

En juillet dernier, des "amies" m'ont dit qu'il me fallait me décider à maigrir pour ma santé, pouvoir suivre notre groupe quna nous marchons en ville, m'habiller facilement, me donnait de sleçons d erégime... un soir par l'une et le lendemain ce fut quasiment les 6 présentes avec moi. J'ai éclaté de colère, tapant sur la table...disant que l'on souffrait assez soi-même de ne pas arriver à perdre du poids sans que d'autres en ajoute. J'avais vu un ediététicienne moins d'une semaine avant.

je retrouve  les plus virulentes fin août avec 5kg de moins, résultat  que je sentais au niveau des vêtemnts et pas de commentaire. je leur annonce mes -5. j'ajoute que la diététicienne m'a dis objectif :-30 compte tenu de ma musculature et non les -48 que voudrait ma taiille quand je calcule l'IMC. Au lieu de dire c'est un bon début, elle ajoute, il faudrait en perdre encore 20 voire 30. Elle m'a ainsi cassé ma motivation. Il faut dire qque la personne qui a parlé se trouve "une grosse vache" elle-même à la limite entre surpoids et obésité, expression que je ne me suis jamais attribué.

Il y a eu un temps très dur sur un autre point que le poids début octobre mais qui m'a fait aussi douter de moi, et dans ce cas j'ai tendance à manger n'importe quoi jusqu'au moment de retrouver une sérénité.

LG54190.
Abonné

Hello,

 

Tes amies sont des idiotes, c'est une certitude! Personne n'a le droit de juger! Personne!!!!!

 

Mon chef m'a encore dit ce matin pendant que l'on marchait jusqu au bureau du client (Zurich en ce moment): tu devrais te mettre au sport et faire un régime, tu es jeune et tu n'avances pas... (je portais un sac à dos, un sac de sport plein à craquer très lourds...)... Il a gentimment pris mon sac a mains et m'a laissé porter mon sac... Vu ma corpulence, on ne se dit pas que je souffre comme toute autre femme d'un poids lourd sur mes èpaules... et surtout on ne se dit pas que c'est à cause de ce sac et de mes bottes à talons que j'avance pas... Pauvre con va!

 

Bref... c'est la vie... les grosses sont pas acceptées... On fait parti des monstres de la société, on choque, on dérange... Les hommes préférent les grosses??? une idée reçue et pas dans le monde du tertiaire, ça c'est sur! Société de merde, famille de merde et tout est de la merde!

Pardon je crie ma colère mais au bout d'un moment c'est basta!

Colombie.
Abonné

Merci Laura,

Ta colère doit te faire du bien.

Pense à toi comme une personne simplement humaine, avec ses qualités et ses défauts. pense à la déclaration universselle des droits de l'l'homme, on naît tous égaux en droits. chacun chacune a droit au respect. le premier respect c'est se respecter soi-même.

On nous a dit d'aimer les autres mais on a longtemps oublié la fin de la phrase" comme soi-même".

Il faut donc s'aimer soi-même, s'apprécier en prenant en compte tout notre être, et pas seulemnt le physique, l'extérieur, avec nos qualités et nos défauts, nos forces et nos faiblesses.

Courage!

izabelle
Animatrice forum Coach marraines

ben dis donc!!!

la colère est en effet une arme indispensable pour se faire respecter

et faire le tri  est très utile aussi......   avec les "amis" qui n'en sont pas   et les futurs beaux-frères qu'on pourra s'épargner de revoir à l'avenir

moi ce qui me "sidère" ce sont les gens qui pensent qu'on  "ne se rend pas compte" de son surpoids (puisqu'on ne fait "rien", SIC)  et qu'ils pensent qu'il faut "nous dire" qqchse pour qu'on en prenne conscience  (alors que ça nous prend juste à la gorge, déjà depuis longtemps....)

c'st vraiment une incompréhnesion totale  et ce ne sont pas des personnes mauvaises, mais juste qui jugent à l'emporte-pièce  sur CE sujet-là

Orange Cadmium.
Inscrit

Bonjour, je découvre ce fil et je réagis à différentes choses.

Je suis d'accord avec Izabelle, c'est terrible l'incompréhension de certaines personnes qui sont incapables de se mettre à notre place. Personnellement, j'ai déjà eu des commentaires de ma mère comme quoi j'étais "Grosse et moche" et qu'elle voudrait que "je sois aussi belle à l'extérieur qu'à l'intérieur" pour me faire réagir. Pendant des années, j'ai essayé de faire de gros efforts notamment en habillement pour qu'elle me fasse enfin un compliment. En vain. Maintenant, je m'habille pour me plaire! 

L'année dernière, une esthéticienne s'est permis de me dire que j'étais obèse pour mon bien, soi-disant, du coup, cela m'a fait grossir!... Certaines personnes croient (peut-être) bien faire mais elles font tout le contraire!

Par contre, je suis très ronde et j'ai plutôt du succès auprès des hommes, j'ai croisé beaucoup d'hommes qui aiment les rondes...Je voudrais le dire pour celles qui croient que ça peut empêcher de plaire. En plus, quelqu'un de bien, il t'aime comme tu es!... Je suis assez joyeuse de caractère, donc je pense que c'est ça qui plaît et j'ai souvent des compliments pour ma tenue, par exemple, mon proviseur m'a dit: "chaque fois que je vous vois, je regarde comment vous êtes habillée" parce qu'il aime découvrir comment j'assortis les couleurs, les accessoires un peu surprenants... 

J'adore les couleurs et les imprimés. Le fait de s'habiller de manière un peu différente, cela permet de faire ressortir son côté "unique" et ainsi les personnes voient moins la "grosse", mais une personne unique (ils ont un peu besoin d'aide pour voir la belle personne qu'on est, faut les aider un peu, les pauvres!wink).

Par rapport à ça, j'en profite pour vous donner un truc que j'avais lu pour se "différencier", ce n'est pas toujours évident d'avoir une garde-robe complète comme on voudrait. C'est de cibler un accessoire, mais de le varier un maximum, qui va devenir une sorte de signe distinctif et faire que vous allez devenir la fille qui aime les foulards, les sacs, les barrettes un peu fantaisistes (pas besoin d'en avoir des centaines pour faire un roulement)....mais par rapport à cet accessoire, il faut oser et il faut que les gens voient que vous en changer tous les jours. Cela peut-être aussi plus facile pour vous d'oser avec un accessoire que pour une tenue complète si vous avez un peu peur du regard extérieur. Et pourquoi pas deux accessoires pour assortir les couleurs?... Ca envoie le message que vous êtes quelqu'un qui s'affirme, raffinée et soignée...

Par rapport à l'habillement, j'ai eu le déclic grâce à une copine qui s'est mise en scène en mettant une veste Dior qu'elle avait eu dans une braderie, que c'était un jeu. Elle portait la veste et en même temps, elle jouait un rôle et elle irradiait. Du coup, j'ai compris que s'habiller peut-être un jeu et permet de transmettre un message d'affirmation de soi. Maintenant, s'habiller fait partie pour moi des plaisirs de la vie, car c'est une façon de s'exprimer et partager de la joie, de la beauté, dans les couleurs, une tenue peut même raconter une histoire, nous fait rêver, etc...

Ce sujet m'inspire beaucoup, je pourrais dire encore beaucoup! Je vais aller m'habillerwink!... Bonne journée...

redgine's cocktail.
Abonné

[quote=Colombie]

Je trouve votre discussion aujourd'hui.

Laura je comprends ta colère après le smots et comportement de ton beau-frère.

C'est dur de s'y remettre ensuite.

Le regard, le comportement. et  les mots des autres sont parfois difficile à vivre.

En juillet dernier, des "amies" m'ont dit qu'il me fallait me décider à maigrir pour ma santé, pouvoir suivre notre groupe quna nous marchons en ville, m'habiller facilement, me donnait de sleçons d erégime... un soir par l'une et le lendemain ce fut quasiment les 6 présentes avec moi. J'ai éclaté de colère, tapant sur la table...disant que l'on souffrait assez soi-même de ne pas arriver à perdre du poids sans que d'autres en ajoute. J'avais vu un ediététicienne moins d'une semaine avant.

je retrouve  les plus virulentes fin août avec 5kg de moins, résultat  que je sentais au niveau des vêtemnts et pas de commentaire. je leur annonce mes -5. j'ajoute que la diététicienne m'a dis objectif :-30 compte tenu de ma musculature et non les -48 que voudrait ma taiille quand je calcule l'IMC. Au lieu de dire c'est un bon début, elle ajoute, il faudrait en perdre encore 20 voire 30. Elle m'a ainsi cassé ma motivation. Il faut dire qque la personne qui a parlé se trouve "une grosse vache" elle-même à la limite entre surpoids et obésité, expression que je ne me suis jamais attribué.

Il y a eu un temps très dur sur un autre point que le poids début octobre mais qui m'a fait aussi douter de moi, et dans ce cas j'ai tendance à manger n'importe quoi jusqu'au moment de retrouver une sérénité.

[/quote]

 

Et bien, ces personnes ne te mérite pas. Si se sont des amies, je crois qu'il est temps pour toi d'en changer.

Haut de page 
X