Quand les hormones s'en mêlent - 30102011

dreamscometrue.
Abonné

Comment faire quand les hormones nous jouent des tours? J'ai remarqué que la période juste avant que mes règles n'arrivent j'ai dix fois plus de mal à me contenir, je fais beaucoup moins attention à comment je mange et mes sensations sont pas mal brouillées;. Comment faire pour enrayer ça? 

Est ce que quelqu'un vis la même chose? Si vous avez trouvé une solution, une idée, une parade je suis toute preneuse. ^^

Commentaires

Pipelette.
Abonné

Ah tiens, je n'avais pas remarqué mais je suis pareille !

Anick.
Abonné

Moi aussi! J'ai globalement un problème d'entourage quand je suis en SPM: ils se mettent à tout faire pour m'énerver... Et il y a aussi le monde qui est plus triste. Et quand je suis énervée ou triste, j'ai tendance, encore, à manger, même si j'y travaille.

Il y a quelques années, j'ai rencontré un shaman lors d'un voyage au Pérou qui m'a fortement recommandé, contre tous ces petits maux hormonaux, de boire mon urine fraîche du matin. Si tu l'essaie, donne m'en des nouvelleswink. Moi, je n'ai pas osé, lol.

Pomdereinette.
Abonné

Prescription de mon homéopathe : Diomega. Un truc à base d'huile d'onagre et d'huile de poisson, en gélules. ça coûte la peau des fessesn en tous as en pharmacie. J'irai voir sur le site du labo (Dioter).

Bon, je fais pas de pub, jedémarre tout juste. Mais si ça peut m'éviter d'envoyer ballader le monde entier... tout en vidant le placard...

Lia.
Abonné

Omégas trois "naturels" donc pas cher:. dans les huiles type huile de lin (ou graines à mâhcer moisn bon) huile de colza, poissons gras. Faire des cures très régulières pour ne pas être en carence. Moi tous les jours uen cuillère à soupe d'huile.

dreamscometrue.
Abonné

Merci les filles pour toutes vos idées. Malheureusement j'ai déjà tenté un truc similaire (à part celui de l'urine!) et ça n'a rien fait.

J'en suis limite à me demander si je ne devrai pas tenter un traitement hormonale. Ca m'enerve tellement (dans tous les sens du terme) de ne plus être maître de moi même pendant ces 10 jours qui précédent mes règles!! En plus des kilos que je me prends et du gonflement/ballonnement.....bref la joie totale.

Le pire je crois c'est d'en être consciente mais de ne pas réussir à se contrôler plus que ça. 

En temps normal, j'arrive à déguster mes aliments, à me poser les "bonnes" questions, à faire attention à comment je mange, à mes EME mais durant cette période c'est juste cent fois plus dur.....

jess.
Abonné

Bonjour, je vis exactement la même chose, une semaine avant le grand débarquement, j'ai la dalle, des envies d'aliments que je ne mange pas souvent, (du moins pas au quotidien), c'est vraiment étrange et à la fois je le ressens comme un besoin et finalement par rapport à d'habitude et bien "je ressens".

Ca me faisait pareil lorsque j'étais enceinte, ceux sont les seules fois où j'étais à l'écoute de mon corps et de ses besoins et où je ressentais des choses.

Peut être ne faut il pas lutter, mais juste veiller à manger calmement et sereinement à ces moments là même si on mange un peu plus ?(facile à dire, l'éternel "ya ka fo kon"!!!!), car après ça passe, on dégonfle et on reprends un autre rythme ???

enfin est ce normal ou sommes nous des extraterrestres hormonales ?

Désolée dreamscometrue, je n'ai pas de solutions ...tenons nous au jus !

jpzermati
Votre coach

He oui, c'est le fameux syndrome prémenstruel !

Il se manifeste par des symptômes physiques (rétention d'eau, prises de poids, douleurs abdominales ou mammaires...) et des symptômes psychologiques (notamment variation de l'humeur, irritabilité, anxiété, déprime...). La prise de poids est transitoire et disparait gnéralement et totalement en quelques jours.

Il n'existe pas vraiment un traitement spécifique de ce syndrome. Ou plutôt, il en existe une multitude. C'est dire s'ils sont efficaces.

On propose bien sûr les traitements hormonaux, mais aussi les traitements à base de vitamines A ou E qui ont une assez bonne efficacité. Certains disent que l'homéopathie a pu les aider...

Mais le vrai problème est qu'encore une fois nous sommes en présence d'émotions qui se traduisent par des envies de manger. Ce qui nous ramène à la question des EME et de l'impulsivité alimentaire, quelle que soit la cause des émotions.

On peut donc d'une part chercher un moyen de traiter ou atténuer le SPM. Ce qui réduira la fréquence et l'intensité des émotions qui en résultent.  Et d'autre part, travailler à accepter ses émotions en utilisant les techniques de pleine conscience.

 

JPZ

dreamscometrue.
Abonné

Merci! Oui mais merci Dr de m'avoir répondu si vite et si clairement!

Bien sure j'aurai adoré recevoir la méthode miracle mais vous confirmez ce que je pensais déjà, à savoir le fait de travailler plus en profondeur sur ce réflexe émotion = nourriture et ce encore plus durement durant cette "joyeuse" période.

Le pire c'est que le fait de savoir que ces dix jours arrivent me conditionne presque qqles jours avant! arrrrgh c'est dans ces moments là où je rêve d'être un garçon juste pour qqles temps! ^^

Merci encore pour votre réponse. smiley

Haut de page 
X