qui craque en donnant le gouter à ses enfants ? - 23082012

slaveline.
Abonné

je me suis rendue compte que je mangeais sans faim lorsqu'arrive l'heure du gouter , je n'ai pas faim mais à les voir manger gateaux (souvent que je fais moi-même), et à donner compote et petit suisse au dernier j'ai souvent envie d'en prendre une bouché par-ci par là et souvent c plus , plus plus ...

Commentaires

080413143151_Libellule2.
Abonné

moi je finis, c'est pas mieux

JE SORS !

:p

aomame.
Abonné
idem ! surtout qu'en retant assise à donner à manger à ma fille, je ne fais rien qui détournerai mon attention ! Du coup, j'essaye de me faire une boissin chaude pour l'"accompagner" ou j'essaye de me laisser une faim au repas de midi pour le goûter. Mais j'avoue avoir aussi beaucoup de difficultés à ne pas manger à la vue de la nourriture!
misspurple.
Abonné

PAREIL du coup mon truc c'est si j'ai faim je mange un peu avant le gouter ou un peu après mais pendant je leur donne, mais moi je reste debout je m'active...Si je m'assois, que je me dis je prends un gateau c'est mort j'en mange 1,2,3 ou 4 sans faim la plupart du temps!!!

odix33.
Abonné

idem!

la cata! et meme quand il est pas à la maison je mange son gouter toute seule!

brefs les gateaux que j'achète pour son gouter c moi qui en mange le plus!

que faire? les cacher ou les rendre inacssessibles??

j'en rigole mais c un vrai problème!

je pensais à les ranger ds sa chambre, comme ça quand il dort le soir je peux pas lui piquer ses gouter!

ah oui je suis grave moi!

 

slaveline.
Abonné

merci pour vos témoignages, je me sens moins seule !

j'ai testé la tasse de thé pendant le gouter çà marche assez bien...

gatoo.
Abonné

Moi ce que j'ai pu testé c'est le carré choco noir 70% cacao j'ai l'impression de goûter avec eux et humm quel bonheur c'est trop bon !!!!

Tulipe nl.
Abonné

Ça ressemble drolement à une EME ! Tu as essayé la RPC avant le gouter ? EME-zen ?

Et puis je ne sais pas à quelle étape tu en es mais, en effet, tu peux réduire un petit peu ton repas de midi "en prévision" du gouter et de faire en sorte d'avoir faim à 4h... Parce que si tu as faim, il n'y a aucun mal à manger... même le bon gateau fait maison pour tes petits (euh, c'est pas un peu maso de faire un beau et bon gateau et de s'interdire d'en manger ?). Essaie de respecter ta faim et de ne manger que le petit bout dont tu as besoin, sers toi une petite part (fractionne) et déguste la ! Car si tu la manges, autant bien en profiter !!!

Et comment se passe le repas du soir ? As-tu faim avant de te mettre à table ? Même après avoir partagé le gouter ?

Et si tu n'as pas faim au moment du gouter, est-ce une option de mettre à part ce que tu as envie de manger avec eux, et de le reserver à part quand tu auras une bonne faim ? Tu te sentiras peut-être moins mise à l'écard de ce moment joyeux du gouter en faisant ce geste symbolique de te découper ton morceau et de le mettre dans ton assiette, puis de t'interroger si tu le veux maintenant ou plus tard (en pc), et de reserver ou remettre dans le plat ce que tu as décider de ne pas consommer.... ou simplement de manger avec plaisir en dégustant au moins les 3 premières bouchées !

Nous sommes des petits scarabées et la route est longue !

slaveline.
Abonné

j'ai quand même remarquer que je mangeais moins le diner si j'avais pris un gouter avec les enfants, mais comme je ne ressents pas vraiment la faim au gouter alors je pense que c'est pas bien...

cath40.
Abonné

Bonjour Slaveline,

Est-ce que tu t'autorises  à manger ces bons gâteaux sans du tout culpabiliser même quand tu as faim ?

Il y a un an que je suis inscrite et je vois le chemin parcouru en lisant vos messages que j'aurais pu écrire à l'époque. Je n'utilise plus le mot "craquer" qui fait partie de mon ancienne vie de "régimeuse" car je pense  être sortie de cette culpabilité de manger certains aliments ou bien de manger quand je n'ai pas faim.

Bon courage

slaveline.
Abonné

bonjour cath40

non je culpabilise encore et j'ai commencé il y a 1 mois et demi, le chemin va me sembler long avant d'arriver à ton stade, merci pour tes encouragements.

izabelle
Animatrice forum

bon ben moi je ne lui donne plus de goûter, à ma fille

j'avais tendance à oublier, et vu qu'elle ne m'en réclamait pas, je me suis dit que finalement elle ne devait pas avoir faim à cette heure là..... et effectivement

ça simplifie le problème, mais ceci dit j'ai quand même toujours des EME, souvent à cet heure là

à croire que c'est une heure délicate

Mushroom.
Abonné

"Avant", non seulement je mangeais sans fin en voyant mon fils manger, mais en plus je finissais tous ses plats ! 

Je constate que tu utilises le verbe "craquer" : n'est ce pas un mot de "régimeuse" ? Maintenant que je ne suis plus sous restriction cognitive, voir des biscuits ou des desserts ne me fait ni chaud ni froid quand je n'ai pas faim (hors EME bien sûr) : quand je m'imagine les manger sans faim, je me dis que j'aurais l'impression de manger du papier... Et même si c'est quelque chose que j'aime beaucoup beaucoup, je sais que je pourrai tout à fait en profiter quand j'aurai faim, puisque ce sera à ma disposition et que j'aurai le droit d'en manger. 

Isana.
Abonné

Hello tout le monde :-)

Je suis toute à fait d'accord avec Mushroom et Tulipe NL :-).

Si tu as faim au gouter, quel est le mal d'accompagner tes enfants et de te faire plaisir ?  Du moment que ce n'est pas debout dans la cuisine, en faisant autre chose, mais que c'est en étant assise avec tes enfants, en partageant les goûts et les émotions, et en dégustant ?  Ensuite, tu attendras d'avoir à nouveau faim pour manger, et tu mangeras moins au souper s'il suit rapidement le goûter.  Tu peux même décider de manger un goûter léger, pas au sens "light" du terme, mais dans le sens de se laisser un peu de faim pour le repas ?

Par contre, si effectivement tu n'as pas faim, et comme tu parles de "craquer", ça ressemble pour moi aussi à une EME, à une gestion de fin de journée.  Là, une petite séance de RPC pourrait faire du bien pour attaquer la deuxième journée de la journée mdr : celle du soir ;-).

Bonne dégustation en tout cas, et comme me faisait rire une certaine pub de gauffrette au chocolat : "Te prend pas la tête" ;-).

Bonne journée à tout le monde :-). 

maligne.
Abonné

Bonjour les adeptes du LC,

je suis comme vous toutes-s, je mange au retour du travail. je crois que c'est parce qu'on associe cela à une détente, un lâcher prise après avoir contrôlé toute la journée (je suis prof avec des ados, je dois toujours contrôler mon langage et mes gestes...). J'ai trouvé une petite parade, je mange un peu (assise sur mon lit avec un livre, j'adore ça et apparamment je ne suis pas la seule), puis, avant de récupérer mes enfants, je :

me douche longtemps, par plaisir

me fais -au besoin- une beauté des pieds: c'est très calmant, de se frotter les pieds, mettre du vernis, et on pense à soi.

sinon, une sieste avec le réveil...

caresse mon chat...

bref, tout pour ne pas passer au frigo...

Ca marche souvent, mais je dois encore freiner la quantité, un chocolat au lieu de trois...

Tulipe nl.
Abonné

.

nath1810.
Abonné
Je craque ou gouter des enfants, surtout de ma fille, hier soir je me suis jete sur son paquet de chips au jambon dans la voiture et je ne pouvais plus m arreter. Que faites vous dans ces cas la?
domitille.
Abonné

Bonjour

je dois dire aussi que le goûter des enfants est un moment délicat par rapport à mes envies de chocolat... je le vois et j'en mangerais plein... depuis que j'ai commencé je fais très attention et je réfléchis avant de manger (j'essaie) et je respière et me demande pourquoi. Hier ça a marché et je n'ai mangé que 6 carreaux de chocolat (c'est aund même beaucoup, je sais) mais d'autres fois je n'y arrive pas et surtout je n'arrive pas à me dire "allez je vais respirer un peu" pendant que mes petits sont dans la cuisine...

C'est dur...

izabelle
Animatrice forum

en fait dans ce moment-là, tu peux aussi essayer de prendre UN carré de chocolat, mais de le déguster tellement, de le faire durer, exploser les saveurs....  pour avoir ton réconfort sans te couper l'appétit pour le soir (et en plus n'ayant pas faim)

c'est souvent une période de la journée où on a envie de décompresser, donc c'est normal mais en prenant conscience de ton état intérieur  (tu as peut-être besoin d'une pause), cela peut aussi te permettre de ne plus avoir envie de chocolat à ce moment là

j'étais une habituée des envies de manger de 16-17h....   aujourd'hui c'est totalement de l'histoire ancienne....    je ressens beaucoup mieux ce que je ressens, et c'est plus de prendre une douche, me distraire, bref, faire UNE PAUSE  dont j'ai besoin

mais essaie d'en déguster, un de carreau,  mais vraiiment bien, et du bon!!!

domitille.
Abonné

Merci, oui c'est vrai que c'est un moment où j'ai besoin d'une pause et de décompresser, mais parfois aussi un moment de stress car je me rends compte que je n'ai pas fini de faire plein de trucs (je travaille chez moi, donc c'est pas toujours évident de tout gérer...)

Mais j'espère tellement que ça passe... donc tu me conseilles un carreau de chocolat et de respirer, exact ?

Merci

Pattie.
Ancien abonné

Ca peut même être un moment de dégustation maman / enfants (sauf s'ils ont trop faim, je suppose).

Tu peux aussi prendre une pause avant le moment où ils arrivent (ou le moment où tu vas les chercher). Le stress du travail non fait, souvent, c'est parce qu'il y a trop de travail et seulement 24h. Après une vraie pause, on est souvent plus efficace que sans pause. Mais ça n'est pas facile de prendre une pause, il faut s'y obliger, au début. Ensuite, ça se fait plus facilement, notamment parce qu'on s'aperçoit qu'on est plus efficace. Et puis surtout qu'on est bien mieux, avec soi et avec les autres.

izabelle
Animatrice forum

oui un carré de chocolat, super dégusté...   mais surtout arrêter de te mettre la pression sur tout ce que tu n'as pas fait et que tu "aurais du".....

c'est cette pression que tu te mets à toi-même  que tu cherches ensuite à contrecarrer avec le chocolat

donc accueille tes enfants, en faisant de ce moment de retrouvailles un moment de plaisir, dans le moment présent......

ensuite     ne te mets pas la pression sur les trucs qui n'ont pas été faits, savoure le moment, savoure ton moment de pause

 

une fois ce moment de détente, de partage, de plaisir passé, tu auras peut-être de l'énergie pour faire encore qq petits choses, mais   laisse-en tomber aussi....    fais-toi des priorités...   ta soirée n'a pas à être un marathon...

parce que tant que tu restes dans ce "trip", le chocolat sera toujours plus efficace que la respiration....

en revanche, quand tu auras laché un peu de pression,  tu seras plus dans le moment présent, le chocolat, tu n'en auras même plus envie

domitille.
Abonné

Merci

Puisque tu es là, est-ce que tu as lu Manger en pleine conscience de Jan Chozen Bays? Si oui qu'en penses-tu ?

Moi, j'ai lu le bouquin de Zermatin Maigrir sans régime

Merci

izabelle
Animatrice forum

oui je l'ai lu, mais pas fini !!!!

je suis un peu allergique au côté   "bien faire"  qui émane du bouquin....

après  y'a des trucs intéressants, c'est sûr, mais dans l'ensemble, moi, ça ne m'a rien apporté....

 

disons que mon problème principal c'est plutôt émotionnel et le réflexe de manger pour éviter de ressentir mes états intérieurs

donc à partir du moment où c'est le cas, je peux t'envoyer promener tous les bouquins du style....

 

et quand je n'ai pas d'envie de manger émotionnelle, je déguste sans problème et je suis parfaitement en paix avec ma nourriture

 

je pense que c'est livre est surtout bien pour les mangeurs rationnels, et  pas forcément utiles pour les mangeurs émotionnels...

mais bon souvent, on est "un peu des deux....."

 

 

à bientot

Haut de page 
X