se dévaloriser.....après une après-midi shopping sans rien acheter....finir par craquer une fois chez soi - 18062014

doudou65.
Abonné

J'étais partie toute joyeuse en ville, afin de faire du shopping, pour une fois toute seule ! ouf ! j'avais , enfin j'ai, vraiment besoin d'habits, je n'ai pratiquement plus rien à me mettre sur le dos de léger.....mon seul pantalon menace de se déchirer....j'étais vraiment motivée et décidée à me faire plaisir . Me voilà partie dans un très grand magasin avec un choix énorme d'habits pour tous les goûts et toutes les bourses....de plus c'est le début des soldes. Je me fais gentiment aider par une vendeuse, j'avais choisi 8 pièces différentes......dans la cabine d'essayage...il y avait 3 miroirs....je vous laisse imaginer....je ne voyais que mes veines derrière les genoux et tout le reste.....c'est dur de s'accepter,  d'apprendre à aimer un corps que l'on trouve moche depuis toujours...je suis sortie en larmes de la cabine d'essayage sans rien acheter évidemment..... j'ai avalé ma fierté, gardé la tête haute tout l'après-midi, je devais encore récupérer ma fille avec sa copine et chercher mon fils. Finalement arrivé $ la maison, j'ai décidé que j'avais faim et me suis mise à manger....d'abord tranquillement à table toute seule, puis cela a débordé et je me suis installée devant la tv..... évidemment je me sentais très mal.....puis j'ai regardé la vidéo du Dr. Zermati: que faire quand on craque...et cela m'a fait beaucoup de bien. Etant donné qu'il me reste encore 2 jours sans petit-déjeuner, cela tombe plutôt bien !!! Vous reconnaissez-vous dans ce type de petite histoire banale ? A vous qui me lirez, je vous souhaite le meilleur !

Commentaires

Anairë.
Abonné

Oh que oui...!!!!

Les AM shopping qui tournent  court et d'où on revient désespérées et prêtes à avaler le frigidaire pour compenser....

Bienheureuses   celles qui n'ont jamais connu ça ....wink

EleanorRigby.
Abonné
Comme je te comprend... 2 fois sur 3, je pleure dans la cabine d'essayage, en sortant du magasin ou dans la voiture en rentrant chez moi. L'impression d'être une insulte visuelle pour les gens. Et évidemment quand je pense ça, j'ai honte de donner du crédit à ce que pourraient penser les autres (sachant que finalement ils pensent peut être pas grand chose...). C'est pourquoi le terme bienveillance est essentiel à mes yeux. Je me suis trop souvent auto-flagellé gratuitement et ça n'apporte rien de bon. Je ne dis pas que je l'applique à la lettre, ce n'est pas si simple. Mais ce corps est le mien. Si je considère que j'ai des yeux magnifiques (davantage pour les personnes qui me les ont transmis que pour le côté esthétique), j'ai le droit de penser que mon corps est imparfait et non dégueulasse. Tout ça pour dire qu'il y aura de meilleures journées shopping et de meilleures journées tout court ! Prend soin de toi !
Haut de page 
X