Toujours malade ! - le 13/02/2012

black-kam.
Abonné

Bonsoir à tous,

D'ordinaire, j'ai une santé de fer... Jamais malade, très peu fatiguée...

 

Pourtant, cet hiver, c'est tout le contraire ! J'enchaine les otites, laryngites, grosse fatigue...



La question que je me pose est : Pourquoi, alors que j'essaye de me réconcilier avec mon corps, celui ci me le fait-il payer?

 

Commentaires

Nikaia.
Abonné

je ne suis pas spécialiste mais je sans que juste après une période de stress intense, au moment où la pression retombe (et l'adrénaline), le corps devient très sensible à tout ce qui passe  ... c'est peut etre un peu ton cas. Je pense que si tu étais dans une période de contraintes permanentes avant de commencer LC, cela pourrait être le cas. De même si tu es fatigué, cela peut expliqué les maladies ... dors tu suffisamment?

Par ailleurs, peut etre es tu en manque de vitamines et de minéraux. En effet avec ce "non régime", où nous prenons ce que nous aimons nous pouvons être tenté de nous éloigner de tout ce qui était notre quotidien dans les régimes (légumes et fruits) pour prendre préférentiellement ce qont nous nous sommes longtemps privé et aussi par crainte que ce soit des "contraintes" , même si ce sont des aliments que nous aimons et dont nous en avons besoin (c'est partiellement mon cas je dois avouer).

Je te conseille donc de penser à prendre des fruits/légumes crus (pour les vitamines) que tu aimes ... personnellement j'aime prendre un demi pamplemousse au sucre ... c'est un délice en fin de repas .. Une autre chose que j'adore, ce sont les salades d'orange et de fenouil (des suprèmes d'oranges (i.e comme les morceaux de pamplemousse sans aucune peau - et du fenouil coupé en tout petit morceaux, avec juste un peu d'huile d'olive, du sel et du poivre) ... c'est absolument délicieux ! j'ai découvert cette recette en italie .. Tu as évidemment plein d'autres possibilités pour changer ... 

Si vraiment tu n'aimes pas les légumes/fruits d'hiver, prend un complément de vitamines et minéraux.

dans les deux cas, c'est le système immunitaire qui est affaibli (il a besoin d'un peu de temps pour compenser la diminution de l'adrénaline dans le premier cas, et il a besoin des vitamines et inéraux pour fonctionner correctement dans le second).

Si ça persiste vraiment ... discute avec ton médecin si il n'y a pas quelque chose de plus profond ...

bon courage

calico.
Abonné

Hello Black-kam,

c'est super si tu sens que tu cherches à faire la paix avec ton corps.

ton corps ne te fais rien payer du tout, il s'exprime, c'est pas pareil. Et tu es en train de l'écouter, ce qui est encore plus super. Ce n'est pas un ennemi (ne parles-tu pas de  réconcilliation), c'est ton seul refuge dans cette vie ici bas, ton plus fidèle serviteur et ami. S'il tombe malade tout à coup, c'est qu'il n'a peut-être pas été très ménagé jusque là et qu'il s'est un peu fatigué trop vite et sans que cela n'aparaisse à tes yeux. Mais attention à ne pas verser immédiatement dans les jugements de valeurs et à se dire mon dieu je suis coupable. Non, non. c'est pas ça mon propos.

 Comme dit Nikaia, tu étais probablement sous stress et sous adrénaline. Cette hormone miracle qui fait que l'on ne sent pas la fatigue et qui nous préserve des maladies. Sauf que quand son taux redescends on s'en prend plein la tronche. Les barrières étant levées et le corps bien affaibli par son état de tensions antérieures (on ne sentait pas  donc on a abusé des réserves) on se prend de plein fouet tous les microbes et autres saloperies qui trainent. Et avaler des kilos de vitamine C n'y feront rien, il faudrait vivre dans une bulle asseptisée).

A mon avis, la meilleure protection que tu puisses offrir à ton corps actuellement, c'est de bien écouter ses signaux et de les respecter. Et si tu veux quand même lui donner des doses de vitamines et d'oligaux éléments, pourquoi pas, mais en doses raisonnables pour éviter de surcharger les reins. S'il est trop fatigué, de toute façon, il ne les assimilera pas.

Avec ce merveilleux outil qu'est la respiration de pleine conscience, on a tout ce qu'il faut pour mieux écouter les besoins de notre corps et surtout on peut enfin essayer d'en tenir compte et lui faire du bien.

Quand mon dos cassait et que je ne pouvais plus arquer, c'était que mon corps n'avait plus d'autres alternatives pourme dire d'arrêter. J'ai bien retenu la leçon, et j'ai de moins en moins mal au  dos, mais j'ai encore de la peine à "entendre" les signaux avant coureurs.

Je te souhaite de faire la paix et surtout de sortir de la zone de turbulences infectieuses.

Bises

black-kam.
Abonné

Nikaia, tu es mon ange gardien sur ce forum ! Tes réponses sont truffées de bon sens, de bonnes intentions, et emplies de bienveillance.

 

Calico, c'est intéressant ce que tu racontes... Tu as soigné ton mal de dos?

 

Merci pour tout. Je prends note et continue de me réconcilier. Vous avez raison : Rome ne s'est pas fait en un jour.

Haut de page 
X