Trop plein ou autre??? - le 26/01/2012

papaye971
Ancien abonné

 

On est jeudi matin, contre toute intuition de ma chef au boulot, je me prepare pour aller bosser...

Je suis belle, haute en couleur, un peu de maquillage, et l'air beaucoup plus serein qu'hier. 

J'ai encore fait une insomnie de 4h à 5h du matin à peu près. C'est la deuxième!!!! alors qu'en général je dors bien, mais ça s'explique par la période difficile que je traverse au travail! (un travail qui me plaît énormément!!!, ce qui me perturbe c'est la méthode de management de ma chef...)

Le plus étrange c'est la sensation hyperdésagréable que je ressens au fond de la gorge, ce n'est pas une sensation de faim.

Elle dure depuis hier aprem: en fait, j'ai accompagné mes filles à la natation, je ne me sentais pas de nager, par manque de sommeil, et je me suis assise sur les gradins, et machinalement j'ai pris la pomme qui était dans mon sac sans même me demander si j'avais faim ou pas: je m'en suis rendue compte dès la première bouchée: je n'avais pas faim, clairement! mais je n'ai pas déposé la pomme, pour plusieurs raisons: une pomme ça s'oxyde très vite, peur de gaspiller, ensuite et surtout une maman près de moi avec qui je discutais... je voulais certainement pas qu'elle me prenne pour une folle!!! looool

Mais depuis, j'ai la sensation désagréable d'un truc dans l'oesophage: comme si je n'avais pas bien avalé le dernier bout qui reste coincé au fond.

Sur le coup, j'ai interprété ça comme du trop plein! la sensation d'avoir trop mangé.

Le soir à la maison, cette sensation persistait... quand mon mari m'a proposé des chips, j'en ai pris peu, mais j'en ai pris, comme si je niais cette sensation, j'ai encore mangé sans faim, et idem au dîner: j'ai rempli mon carnet de la satiété, et j'ai vraiment identifier la raison de cet exces par une culpabilité d'avoir manger, en plus assez vite,  alors que je n'avais pas faim! à la manière d'une compulsion, cependant, les quantités n'étaient pas grandes!!!!

Cette nuit, je me suis réveillée à 4 h du mat, et de nouveau je ressentais cet inconfort: comme si j'avais tellement mangé que mon oesophage reste ouvert!

Pourtant les heures sont passées depuis!

Là il est 8h15, et par surprise, j'ai ressentie parallèlement à cet inconfort la sensation de faim par un creux à l'estomac très net vers 7h45, et j'ai fait une séance de PC: je démarre l'expérience de faim retardée, qui ressemble très fortement d'ailleurs à l'expérience de découverte de la faim.

C'était net, j'ai faim, ce n'est pas une grande faim, mais comme j'ai l'intention de graduée cette expérience, je patiente juste le temps d'écrire ce message, puis je referrai de la PC, et je pense manger après.

Par contre je ne comprends toujours pas cette sensation désagréable au fond de ma gorge qui persiste...????

 

Commentaires

Rose-PetitBeurre.
Abonné

Bonjour Papaye,

 

Est ce que cette sensation de "boule dans la gorge" ne serait pas plutôt liée à une émotion ? de la colère ou de la frustration ? un sentiment d'injustice vis à vis de ta collègue ? Comme quand on dit : "ça, ça ne passe pas", "je ne peux pas l'avaler", "ça me reste au travers de la gorge".

J'ai déjà bossé avec des gens stressants ou dont je n'appréciais pas le comportement (pas franc, manipulateur, dominateur...). A la limite du harcèlement moral. Franchement, je trouve que les difficultés relationnelles peuvent (plus ou moins) gâcher un boulot même si on l'aime. Comme de faire un super voyage avec quelqu'un qu'on n'apprécie pas.

A te lire, j'ai l'impression que ça déplait à ta boss que tu t'affirmes, que tu te fasses belle, que tu sois plus sereine.... C'est son problème, pas le tien. Tant pis pour elle. Prend un peu de recul par rapport à tout ça, du moment que tu fais bien ton travail, tu n'as rien à te reprocher.

Dans le travail, il y a des gens qui confondent le stress avec l'efficacité, l'investissement. Il faudrait qu'on ait l'air débordée, qu'on court dans tous les sens pour leur montrer qu'on travaille (et qu'on est aussi stressée qu'eux ??? ça doit les rassurer ?).

Si jamais cette personne vient franchement vers toi pour te reprocher des choses, je te conseillerai de ne pas rentrer dans l'argumentation, la discussion mais de lui montrer des preuves concrètes de ton travail : tes réalisations, tes résultats (pense à garder des traces écrites). Elle n'a pas le droit de te reprocher ce que tu es, elle a juste le droit de critiquer ce que tu fais et si possible, de manière constructive. Il faut que ça reste dans un cadre professionnel, ça ne doit pas basculer pas dans le jugement personnel. Il faut poser les limites.

Un petit conseil, si cette "rencontre" arrive, pense à tes appuis, à rester bien ancrée au sol, à avoir une assise, une stature (dos droit, pieds bien à plat, légèrement écartés, regard franc...) avoir une stabilité corporelle, ça aide dans ces moments.

Il y a des périodes de stress dans beaucoup de métiers, l'important c'est que ça reste des périodes, de réussir à les gérer mais que ça ne devienne pas un quotidien. Garde à l'esprit que tu as d'autres choses dans ta vie : ta famille, tes amis, tes loisirs, ton travail sur ton comportement alimentaire, etc.  Continue la PC comme tu le fais, c'est un super outil.

jpzermati
Votre coach

Bonjour papaye,

Je ne crois pas vraiment que ce soit cette pomme qui vous soit restée en traversde la gorge comme le dit si justement Rose-Petitbeurre. Que je remercie au passage pour son analyse pertiente et ses très bons conseils.

J'ai le sentiment qu'il s'agit d'une émotion (anxiété, colère...) en rapport avec ce problème relationnel. Il est probable que cet inconfort au niveau de la gorge persiste tant que cette émotion ne sera pas passée. Vous pouvez vous servir de la pleine conscience. Non pas pour faire disparaitre cette émotion mais pour apprendre à mieux la supporter. Rien n'empêche paralèllement d'avoir une explication avec votre chef.

Par ailleurs, rien n'empêche non plus de se sentir anxieuse ou en colère et d'avoir faim en même temps. Les expériences sur la faim vous permettront de mieux savoir à quoi vous en tenir.

Bon courage.

papaye971
Ancien abonné

Merci pour vos réponses...

Apparemment cet inconfort s'est déplacé:

j'ai les boyaux en compote... je me demande si j'ai pas tout simplement un début de gastro!!!!! car j'ai eu des nausées, mais je ne vomis jamais! ET je suis remplie de gaz!!!!

Haut de page 
X